jeudi 21 juin 2018

Un weekend en Islande: version classique

Arrivée vendredi midi
Départ lundi matin

Vendredi: péninsule de Reykjanes
A votre arrivée, les merveilles de l’Islande vous attendent déjà près de l’aéroport international de Keflavík. La péninsule de Reykjanes est un endroit particulier, et on y fait souvent référence en disant que c’est une version condensée de l’Islande. Le paysage rude et dramatique est rempli de cratères volcaniques, de champs de lave, d’eau géothermale et de sources chaudes en plus de compter aussi bon nombre de restaurants, musées, églises, phares et festivals. Parmi les sites à ne pas manquer, il y a Gunnuhver, la source chaude bouillonnante la plus large d’Islande, les montagnes de sulphure de Brennisteinfjöll, la formation de lave de Brimketill et aussi le pont qui relie les plaques tectoniques eurasiennes et américaines. Passez la nuit sur la péninsule ou rejoignez la capitale, Reykjavík.

Un weekend en Islande: version classique

Samedi: Reykjavík
Il y a beaucoup de choses à voir dans la capitale islandaise. La célèbre église Hallgrímskirkja se trouve en haut de la rue huppée de Skólavörðustigur. Son orgue est de toute beauté et à voir absolument -vous pouvez également monter en haut de l’église pour une vue imprenable sur la ville. Vous pouvez continuer votre promenade jusqu’à Perlan et Öskjuhlíð et, si le coeur vous en dit, faites un plongeon en mer suivi d’un bain chaud à la plage géothermale de Nauthólsvík. De retour au centre ville, une visite de la belle Harpa s’impose; ce bâtiment qui abrite salle de concerts et manifestations est une perle architecturale. Plus loin, faire le tour du lac Tjörnin est une activité populaire.

Le week-end, le marché aux puces de Kolaportið ouvre ses portes et il est amusant d’y jeter un oeil, sans acheter quoi que ce soit. On peut y goûter les célèbres délicatesses islandaises, comme le requin faisandé ou le poisson séché, et se balader dans les allées remplies de vêtements, livres et objets d’artisanat. En plus de visiter la jolie péninsule de Seltjarnarnes, à l’ouest du centre de Reykjavík, nous vous conseillons d’aller faire un saut à la piscine du quartier. Une grande piscine pour les nageurs, une petite pour les enfants, quatre jacuzzis, un sauna et une belle perspective sur la capitale islandaise vous y attendent. Sa particularité? C’est une piscine d’eau de mer!

Un weekend en Islande: version classique

Flâner dans la rue commercante de Laugavegur occupera sans doute une partie de la journée. Si vous voulez en savoir un peu plus sur la ville et découvrir les meilleurs endroits à visiter selon les locaux, vous pouvez rejoindre un tour guidé de la ville. Il y en a à tous les prix, et certains sont sur donation (vous donnez ce que vous voulez). Visitez le port et les environs, et pourquoi pas rejoindre une excursion en mer pour aller observer les baleines?

Pour en savoir plus sur l’histoire et la culture islandaise, de nombreux musées sont à votre disposition. Le musée d´Árbær est constitué de plus de vingt bâtiments qui forment une place centrale, un village et une ferme, et a pour but de montrer le mode de vie islandais à différentes époques. C’est le seul musée de plein air de la capitale, mais il en existe des dizaines d’autres intéressants à visiter.

Un weekend en Islande: version classique

Dimanche: Cercle d’Or
Le Cercle d’Or est la destination touristique la plus populaire d’Islande, et comprend les sites de Þingvellir, Gullfoss et Geysir. Þingvellir (Thingvellir) est le parc national où l’Althing, une assemblée en plein-air représentant tout le pays, a été fondée en 930 et a continué jusqu’en 1798 -cest l’ancêtre du parlement islandais qui porte aujourd’hui le même nom. Geysir, plus connu sous le nom de Grand Geysir, est un geyser situé au sud-ouest de l’Islande. C’est le premier geyser à avoir été décrit dans un ouvrage et le premier connu des Européens modernes. Geysir ne jaillit pas très souvent, mais son compagnon Strokkur ravit les visiteurs toutes les dix minutes environ.

Gullfoss, la cascade dorée, est certainement la cascade la plus populaire d’Islande, et c’est un site incontournable du sud islandais. La cascade est de 32 mètres de haut, mais le canyon aux alentours peut atteindre les 70 mètres de haut. La cascade se situe sur la rivière blanche, Hvítá, qui est alimenté par le second plus grand glacier d’Islande, le Langjökull. Après une journée chargée en visite, passez la nuit dans la capitale ou près de l’aéroport, si votre vol est tôt le lendemain matin.

Un weekend en Islande: version classique

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 17 juin 2018

Un weekend dans le nord de l’Islande

Arrivée vendredi après-midi
Départ lundi matin

Vendredi:
A votre arrivée en Islande, prenez un vol intérieur pour rejoindre Akureyri. Visitez le petit centre-ville, Listagilið, le quartier des arts d’Akureyri, l’église d’Akureyri, puis faites un tour au jardin botanique, listagarðurinn, ou vous pourrez admirer des centaines de plantes et fleurs. Un petit plongeon à la pisine municipale (un délice!) s’impose. Dîner dans l’un des restaurants ou l’un des cafés sympathiques de cette petite ville.

Un weekend dans le nord de l’Islande

Samedi:
Le lendemain, louez une voiture et prenez la route vers l’est pour rejoindre Mývatn. A mi-chemin, arrêtez-vous pour admirer la magnifique cascade de Goðafoss puis continuez jusqu’à Skútustaðir, qui sera votre premier arrêt autour du lac et où vous pourrez admirer les pseudo-cratères. Encore quelques kilomètres pour arriver au paradis vert Höfði, et, en face, vous pourrez admirer et marcher au travers de la péninsule de Kalfaströnd, qui est également un endroit idéal pour observer les oiseaux.

Dimmuborgir est l’arrêt suivant, et sans doute l’un des sites les plus impressionants des environs; les formations volcaniques s’y sont transformés en sculptures et vous pouvez vous promener à travers ce champ de lave vieux de plus de 2300 ans. Quelques kilomètres au nord vous feront découvrir le cratère de Hverfjall ou Hverfell, où un chemin vous mènera en haut du cratère; la vue y est imprenable. Vous pouvez alors profiter d’une baignade dans le lagon de Jarðböðin. Mangez et passez la nuit dans la région.

Un weekend dans le nord de l’Islande

Dimanche:

Frais et dispo, rendez-vous au site bouillonant de Hverir-Námafjall puis autour du cratère de Krafla. De là, faites un détour et dirigez-vous vers l’est jusqu’à l’intersection qui vous mènera jusqu’à Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe. Retournez sur vos pas et rejoignez la rive ouest du lac; si vous aimez marcher et grimper, arrêtez-vous à la montagne Vindbelgjarfjall, dont le sommet atteint 529 mètres. Le premier arrêt peut se faire au musée des oiseaux de Sigurgeir (Fuglasafn Sigurgeirs), qui se trouve près du lieu-dit Ytri-Neslönd.

Ensuite, rejoignez Akureyri à nouveau, rendez votre voiture de location et reprenez un vol vers la capitale islandaise, Reykjavík. Vous pourrez alors profiter de quelques heures pour visiter la capitale islandaise.Lundi:Si votre vol n’est pas très tôt le matin, vous aurez encore un peu de temps pour visiter la ville ou vous arrêtez au Blue Lagoon pour vous prélassez dans son eau à 40 degrés.

Un weekend dans le nord de l’Islande

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 12 juin 2018

Voyagez à Noël en Islande

Noël en Islande est une période très spéciale et atmosphérique, et un moment très important pour les islandais qui célèbre cette fête pendant plusieurs jours. La majorité de l’île est recouverte par la neige, les maisons et magasins décorés de toutes les lumières et décorations lumineuses possibles et imaginables, et c’est une période où les islandais passent beaucoup de temps dans leur cuisine!

Voyagez à Noël en Islande

Si vous visitez l’Islande en décembre, mais avant Noël, vous pourrez aussi profiter de cet atmosphère très spécial. La plupart des restaurants proposent des menus ou encore des buffets de Noël, qui est un très bon moyen de goûter la cuisine traditionnelle islandaise. Hangikjöt (viande fumée), hamborgahryggur (porc mariné), laufabrauð (pain croustillant) ou encore les plats plus sophistiqués de hreindýr (viande de renne) ou rjúpa (perdrix des neiges) sont tous au menu.

Les concerts de Noël ont également lieu pendant tout le mois de décembre, parfois même un peu avant. Il y a également un nombre important d’expositions, performances, quelques petits marchés de Noël et autres activités festives, partout en Islande.

Voyagez à Noël en Islande

Calendrier de Noël
Du 12 décembre jusqu’au 24 décembre, les treize “pères Noël” islandais arrivent un à un pour déposer  dans la chaussure des enfants sages un petit cadeau, et dans la chaussure des enfants moins sages une pomme de terre. Les treize enfants des trolls Grýla et Leppalúði repartiront un à un dans les montagnes après Noël... Pendant tout le mois de décembre, vous pouvez aller à leur rencontre sur le site de Dimmborgir, dans la région de Mývatn dans le nord de l'Islande. Vous pouvez aussi découvrir les treize pères Noël islandais sur notre blog!

Þórlaksmessa est le 23 décembre; c’est le jour où l’on déguste la skáta, ou raie. Beaucoup d’islandais font également bouillir de la viande fumée, hangikjöt, pour que leur maison sente bon la nourriture. La plupart des magasins restent ouverts jusque 23 heures pour permettre à ceux qui n’ont pas encore pensé aux cadeaux d’aller en acheter. La rue commercante de Reykjavík, Laugavegur, est noire de monde jusqu’à la fermeture des magasins, et des milliers de personnes s’y rendent pour y faire leurs dernières emplettes ou pour s’y promener.

Aðfangadagur est le réveillon de Noël, le 24 décembre, et c’est le jour le plus important des fêtes de fin d’année en Islande. C’est ce soir là que la famille se réunit, partage un bon repas, écoute la messe à la radio ou s’y rend, et c’est aussi le moment où l’on ouvre les cadeaux. On passe la soirée à lire les nouveaux livres qu’on a reçu, à jouer à ses nouveaux jeux et à manger des chocolats. On raconte que le chat de Noël, Jólakötturinn, emporte avec lui dans la montagne les enfants qui ne reçoivent pas de vêtements neufs en cadeau...

Voyagez à Noël en Islande

Sur la table, il y a probablement de la viande fumée, hangikjöt, du laufabrauð (un pain qui ressemble à un cracker, décoré de motifs tracés à la main avant la cuisson à l’aide d’un petit couteau). La viande est souvent du porc, hamborgaryggur, mais certaines personnes mangent de la perdrix des neiges (rjúpa) qu’ils ont chassés eux-mêmes. En dessert, on sert très souvent des petits gâteaux faits maison, les smákökur, et leur nombre et leur variété montrent bien souvent les prouesses de la maîtresse de maison.

Le jour de Noël, Jóladagur, le 25 décembre, est une répétition de la veille. On se rassemble et on mange en famille... pareil pour le 26 décembre, annar í jólum.

Que faire lors des fêtes de Noël en Islande
Presque tout est fermé en Islande du 24 décembre à midi au 27 décembre au matin, mais le tourisme grandissant à cette époque de l’année à un peu changer les choses. Cependant, pas de transports en commun après midi le 24 décembre, et pas d’avion pour se rendre d’une ville à l’autre. Les sites des deux plus grandes villes d’Islande (http://www.visitreykjavik.is et http://www.visitakureyri.is/) publient chaque année une liste des restaurants/piscines/musées qui restent ouvert pendant les fêtes.

Voyagez à Noël en Islande

Il est important de réserver, pour être sûr d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent! Dans les autres villes d’Islande, la plupart des hôtels et restaurants sont fermés, avec quelques exceptions -renseignez-vous bien et planifier votre séjour à cette époque de l’année. Quelques agences touristiques proposent des excursions pendant les fêtes, et vous trouverez plus d’informations dans les liens ci-dessus.

Islande24
© Tous droits réservés