lundi 20 juin 2016

Les fjords de l’Ouest – idées de voyage pour y passer 3, 5 ou 7 jours

La région des fjords de l’Ouest est parfois surnommée « la région oubliée la plus connue de l’Islande ». Ajoutez à ceci le fait la région ait été couronnée par une récompense du projet européen EDEN (« Destinations européenne d’excellence ») et que les guides Lonely Planet l’aient classé dans leur liste des 10 destinations à visiter en 2011, et il devient clair que les fjords de l’Ouest sont en train de devenir une région de choix à visiter.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

Les guides touristiques Lonely Planet ont désigné ces fjords comme destination de choix pour 2011, en écrivant que cette péninsule « de forme étrange » est « aussi isolée que spectaculaire ». Fort heureusement, isolée ne veut pas forcément dire inaccessible. Avec seulement 7 400 habitants, chaque personne dispose en moyenne de 1,2 km² d’espace personnel, il y a donc assez de place pour accueillir les visiteurs.

Bien que les locaux valent aussi le détour, c’est la dimension extraordinaire de la nature qui attire les touristes : vierge et presque inhabitée, c’est un véritable spectacle. Les falaises et les vallées regorgent d’oiseaux, et les fjords déserts offrent de purs moments de silence et de tranquillité, avec le renard arctique parcourant les montagnes et les anses. Les chutes d’eau sont impressionnantes et l’eau transparente. Les routes courent sur de longues distances et les fjords sont profonds. Certains lieux n’ont même pas de route pour y accéder.
 
Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

Les fjords de l’Ouest sont un endroit idéal pour observer les aurores boréales pendant l’hiver, mais aussi le soleil de minuit pendant l’été. Visiter cette région offre une expérience bien différente du reste de l’île. C’est l’Islande, mais une Islande encore différente de ce que l’on a pu voir auparavant.

Projet Watertrail (le chemin de l’eau)

Les fjords de l’Ouest recèlent de bains naturels ou semi-naturels, dans des endroits souvent isolés. L’abondance de l’eau géothermale dans la région et une longue tradition de bains dans les sources naturelles a créé une culture unique de bain extérieurs en relation avec la nature. Les sources naturelles sont alimentées par l’eau géothermale qui abonde en permanence du sous-sol de la région. De nombreux visiteurs se baignent aux alentours de minuit durant l’hiver pour pouvoir admirer les aurores boréales, une expérience fascinante. Durant l’été et sa lumière continuelle, les touristes viennent profiter du romantisme du soleil de minuit. Le projet Watertrail encourage le tourisme indépendant et autonome qui respecte l’environnement.

Plus d’information sur www.watertrail.is

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

Goûtez les fjords de l’Ouest

Le projet « Veisla að vestan » est basé sur une culture locale forte ainsi que sur une cuisine moderne incorporant les ingrédients locaux. Le but est de promouvoir et augmenter la visibilité de la nourriture de haute qualité des fjords de l’Ouest. L’innovation est encouragée, et l’accent est mis sur le développement des produits, motivant ainsi de nouvelles techniques de production, de fabrication et de cuisson des ingrédients locaux et de leurs déclinaisons. Les restaurants membres de ce projet présentent avec fierté des plats locaux, et les fermiers et producteurs se consacrent à produire des ingrédients locaux d’une qualité optimale. Cherchez le label « Veisla að vestan » sur les restaurants ou les produits locaux, tels que la rhubarbe ou la viande fumée.

Plus d’informations sur www.veislaadvestan.is

Sites d’intérêt

De la réserve naturelle de Hornstrandir au Nord jusqu’à la falaise à oiseaux de Latrabjarg, vous trouverez de nombreux sites à visiter dans les fjords de l’Ouest.

-Dynjandi. La chute d’eau la plus célèbre de fjords de l’Ouest vaut certainement le détour. Sa partie haute, de forme pyramidale, est la plus connue, mais il y a aussi de nombreuses plus petites chutes qui constituent sa partie basse. Il est même possible de passer derrière l’une d’entre elles et d’en ressortir sans être trop mouillé. Il y a un camping au pied de la cascade avec des installations basiques.
Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

-Sources chaudes naturelles. De nombreuses sources naturellement chaudes parsèment les fjords de l’Ouest, souvent dans des endroits assez isolés. Cela peut passer pour un cliché, mais pour certaines le secret est bien gardé par les locaux. C’est assez surprenant car les fjords de l’Ouest ne sont pas reconnus comme un des endroit géothermiques principaux de l’Islande. Cependant, il y a une concentration exceptionnelle de sources chaudes, et la température de l’eau sortant de la terre  est parfaite pour s’y baigner.

- Les oiseaux. Ils sont nombreux dans les fjords de l’Ouest, et c’est un plaisir de pouvoir les observer dans leur environnement naturel. Nous recensons ici deux des plus importants sites d’observation, mais il y en a beaucoup d’autres, comme les îles dans le fjord de Breidafjordur, la région de Reykhólar, , Onundarfjordur et Heydalur, etc.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

- Látrabjarg et sa région. La route vous emmène jusqu’au phare de Bjargtangar, le point le plus à l’Ouest de l’Islande. A partir de là, un chemin suit le long de la falaise de Látrabjarg. Pendant l’été, il est possible de rejoindre Látrabjarg par bus, en partant des villes principales des fjords de l’Ouest.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

Le route y menant passe par Patreksfjordur avant de tourner vers Orlygshofn et passe par la lande au-dessus de Breidavik, et le long de Latravik. Orlygshofn est une zone de nidification importante pour les canards eiders et il y a beaucoup d’échassiers et d’oiseaux marins dans la baie. Dans les terres se trouvent de nombreux plectrophanes des neiges. La falaise de Látrabjarg est longue de 14 km et haute de 440 m à son plus haut point. C’est la plus grande falaise à oiseaux de l’île mais aussi de l’Atlantique Nord.

On considère que plus d’un million d’oiseaux de différentes sortes viennent nicher sur la falaise, dont tous les alcidés de l’Islande, excepté le mergule nain. De fait, au pied de la falaise se trouve la plus grande colonie de pingouins torda du monde. En plus des nombreux guillemots, on trouve aussi des fulmars et des mouettes. Et puis bien sûr, pour le plus grand plaisir des visiteurs, c’est à Látrabjarg qu’on trouve le plus facilement des macareux.

- Musée de Jón Sigurðsson. La ville de Hrafnseyri à Arnarfjörður est le lieu de naissance du héros national Jón Sigurðsson. Le site est devenu populaire parmi les visiteurs, avec son musée dédié à la mémoire de Sigurðsson, une reconstitution de sa maison natale et l’ancienne église de Hrafnseyri.

Les visiteurs pourront s’informer à l’aide d’une brochure gratuite détaillant l’histoire de Jón Sigurðsson. Il est également possible de se restaurer (soupes, pain, etc.) sur le site.

Horaires d’ouverture : 1er juin – 1er septembre, de 10h00 à 20h00 (tous les jours)
Contact : 456-8260 ou 845-5518
hrafnseyri@hrafnseyri.is
www.hrafnseyri.is

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

-Hornstrandir. Ce territoire de liberté pour le renard arctique est inhabité depuis 1950. Toujours aussi isolé aujourd’hui, la péninsule du Hornstrandir attire aussi bien les visiteurs occasionnels d’une demi-journée que les randonneurs parés de Gore-tex. Il y a trois principales raisons de visiter Hornstrandir. La première, la présence de nombreuses falaises à oiseaux qui entourent la baie de Hornvík.

Sur la face Est de la baie, la falaise atteint plus de 500 mètres de hauteur, et les oiseaux sont nombreux. Deuxièmement, il n’y a aucune infrastructure sur la péninsule, et peu de touristes comparé à sa taille, le sentiment d’isolement est donc intense. Il est possible de randonner des jours sans voir une seule personne. La nature est intacte et on la tranquillité sans pareil. Enfin, la région est un paradis pour le renard arctique (il est interdit de l’y chasser et il peut festoyer d’oiseaux). Il y a donc de grandes chances d’en voir un là-bas.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

La plupart des tours organisés  - en général des tours d’une journée – partent d’Ísafjörður. Les randonneurs souhaitant y aller par leurs propres moyens peuvent aussi prendre le bateau à partir de Bolungarvík et Norðurfjörður.

-Rauðasandur. Rauðasandur (en français : sable rouge) est exactement ceci : une plage de sable orangé, s’étendant sur 10 km. Les variations de couleur du sable changent selon la météo et la luminosité, et cette plage est la plus grande parmi une succession de plus petites étendues de sable aux couleurs variant du blanc au noir en passant par le jaune et l’orangé, et du sable fin aux gros éclats de coquillage.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

Que faire à Rauðasandur ? Rien. Il y a un café mais pas grand-chose d’autre. Juste du sable et une certaine quiétude. Alors sortez de votre voiture, prenez votre appareil photo et marchez. Vous pourrez peut-être capturer les tons changeants du sable de cette magnifique plage.

Festival de rock « Je ne suis jamais allé au Sud ». Aldrei fór ég suður est un festival de rock prenant place dans la ville d’Ísafjörður, dans les fjords de l’Ouest. L’entrée est gratuite, et le festival est bénévole. L’affiche comprend chaque année aussi bien des vedettes locales que les plus grands noms de la musique islandaise.


En avion

Le plus rapide moyen de rejoindre les fjords de l’Ouest reste l’avion, avec un temps de vol entre 40 et 50 minutes à partir de Reykjavik, en fonction de votre destination.

Air Iceland - www.flugfelag.is
Deux vols quotidiens vers Ísafjörður toute l’année.
Eagle Air Iceland - www.eagleair.is
Deux vols par semaine de Reykjavik vers Gjögur et six vols par semaine vers Bíldudalur.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

En voiture

Reykjavík à Ísafjörður, 455 km, route goudronnée :
Reykjavík - Hvalfjörður (tunnel) - Borgarnes - Brattabrekka (route 60) - Svínadalur - Arnkötludalur (route 61) - Steingrímsfjarðarheiði - Ísafjarðardjúp - Ísafjörður.

Reykjavík to Þingeyri, 408 km au total, dont 271 km de route goudronnée :
Reykjavík - Hvalfjörður (tunnel) - Borgarnes - Brattabrekka (route 60) - Svínadalur - Barðastrandarsýsla (route 60) - Dynjandisheiði - Hrafnseyrarheiði – Þingeyri

En bus

Les transports en commun vers les fjords de l’Ouest roulent de Juin à Août, entre Reykjavík et Ísafjörður, six jours par semaine. Deux trajets sont proposés :

A- Reykjavik-Stykkisholmur-Brjanslækur (via le ferry Baldur)- Ísafjörður. Connexion vers Patreksfjordur et Latrabjarg.
B- Reykjavik-Hólmavík-Ísafjörður. Les bus roulent dans les deux directions le long de ces trajets, il est donc facile de les combiner pour faire un tour complet des fjords.

Connexion avec le bus pour Akureyri à Hreðavatnsskáli.

En bateau

Le ferry (pouvant transporter votre voiture) relie Stykkishólmur à Brjánslækur. De juin à septembre, le ferry part quotidiennement de Stykkishólmur. Visitez www.seatours.is pour plus d'informations.


Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

Plus d’informations

La brochure de tourisme officielle et sa carte (cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir le
http://www.westfjords.is/media/PDF/Westfjords_Official_2012.pdf

Plus d’informations sur les oiseaux des fjords de l’Ouest :
http://www.nave.is/Isafjordur_fuglaskod_b..pdf

Idées d’itinéraires

3 jours

Ce trajet est pensé comme une partie de votre voyage autour de l’Islande, en assumant que vous en faites le tour dans le sens des aiguilles d’une montre, en voiture.

Jour 1
Si vous avez passé la nuit à Stykkishólmur, levez-vous tôt pour prendre le ferry Baldur et traverser le fjord. Si vous avez passé la nuit à Reykjavík, levez-vous encore plus tôt (en été, il fera de toutes façons jour, et vous aurez moins de trafic sur les routes). Vous pouvez ainsi traverser le fjord aux alentours de midi, et être prêts à aller vers Látrabjarg. Passez la nuit vers Látrabjarg ou les villages de Patreksfjörður/Tálknafjörður/Bíldudalur.

Jour 2
Levé aux aurores, roulez vers Ísafjörður (où vous passerez la nuit) en vous arrêtant autant que possible. Il est incontournable de s’arrêter à Dynjandi, vous pouvez aussi faire le chemin maritime à Ísafjörður et Bolungarvík.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique. 

Jour 3
Roulez le long des innombrables fjords pour rejoindre Hólmavík, où vous pouvez visiter le musée de la Sorcellerie. Ensuite, continuez vers le sud pour poursuivre votre voyage autour de l’Islande.

5 jours

Ce trajet de 5 jours est pensé comme une partie de votre voyage autour de l’Islande, en assumant que vous en faites le tour dans le sens des aiguilles d’une montre, en voiture.

Jour 1
Que vous commenciez à partir de Reykjavík ou de l’ouest de l’île, conduisez via la région de Dalir, et stoppez à Reykhólar. Passez la nuit aux alentours de Látrabjarg.

Jour 2
Passez la matinée sur la falaise de Látrabjarg et sur la plage de Rauðasandur. Prenez ensuite la direction d’Ísafjörður, en vous arrêtant au moins à Dynjandi. Passez la nuit à Ísafjörður.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique. 

Jour 3
Prenez le temps de découvrir la ville et ses environs. Vous pouvez choisir parmi les multiples tours guidés de la région, comme aller à l’île aux oiseaux Vigur ou jusqu’à Hornstrandir. Passez une seconde nuit sur place.

Jour 4
Avant de partir vers le sud, finissez de visiter la région, notamment les deux musées principaux de la ville. Passez la nuit vers Heydalur,  Reykjanes ou Hólmavík.

Jour 5
Au matin, plongez dans le passé lorsque la sorcellerie était commune et les sorcières brulées vives pour avoir jeté des sorts aux voisins au musée de la Sorcellerie d’Hólmavík. Après avoir déjeuné, roulez vers le sud pour poursuivre votre voyage autour de l’Islande.

7 jours

Ce trajet de 7 jours est pensé comme une partie de votre voyage autour de l’Islande, en assumant que vous en faites le tour dans le sens des aiguilles d’une montre, en voiture. Il reprend certaines étapes décrites plus haut dans les autres itinéraires.

Jour 1
Prenez le ferry Baldur qui part de Stykkishólmur au matin vers Brjánslækur. Lorsque le ferry stoppe à Flatey, laissez la voiture à bord. Il n’y a pas besoin de voiture à Flatey, et les employés de la compagnie de ferry gareront votre voiture à Brjánslækur. Vous avez 6 heures pour flâner sur Flatey, une charmante petite île faite de maisons anciennes. Passez la nuit près de Flókalundur.

Jour 2
Roulez jusqu’aux falaises de Látrabjarg. Vous avez assez de temps pour marcher le long de la falaise et admirer les oiseaux. Profitez-en aussi pour vous arrêter à Rauðisandur et au musée Hnjótur. Passez la nuit à Patreksfjörður ou dans les villages voisins de Tálknafjörður et Bíldudalur.

Jour 3
Sur la route de Patreksfjörður à Ísafjörður se trouvent quatre autres villages (Tálknafjörður, Bíldudalur, Þingeyri, Flateyri) dont certains valent le détour. Pensez aussi à vous arrêter à Dynjandi, et si vous avez le temps, au musée de Hrafnseyri. Ce musée à rouvert en 2011 pour célébrer la naissance d’un important leader du mouvement indépendantiste de l’Islande, Jón Sigurðsson.

Guide de voyage pour les fjords de l’Ouest. Tour de l’Islande et guide touristique.

Jour 4
Pendant votre journée à Ísafjörður, vous pouvez faire un des nombreux tours guidés offerts dans la région, ou bien faire du kayak dans le fjord ou simplement écrire des cartes postales dans l’un des cafés de la ville. Restez une nuit de plus dans la ville.

Jour 5
Au matin, prenez le nouveau tunnel menant à Bolungarvík pour visiter le musée Ósvör. Si le temps est clair, vous pouvez même grimper sur le mont Bolafjall. Après avoir déjeuné, roulez jusqu’à Heydalur pour vous ressourcer dans une source chaude, ou bien faire du cheval.

Jour 6
Partez visiter le plus isolé des villages islandais ! Souvent pendant l’hiver, la route est coupée pour des semaines entières, voire des mois. Aujourd’hui, le village d’Árneshreppur compte environ 50 habitants. Passez la nuit près d’Hólmavík.Jour 7Visitez le musée de la Sorcellerie, qui vaut le détour. Ensuite, continuez vers le sud pour poursuivre votre voyage.

Pauline, Islande24
© 2016 par Islande24

1 commentaire:

  1. merci pour ces propositions, elles vont me servir de base pour préparer mon séjour de 5 semaines fin mai début juillet 2016.

    RépondreSupprimer