dimanche 22 février 2015

Parc National du Vatnajökull, Islande

En 2008, l’Islande s’est engagée dans un projet de protection de la nature d’une importance sans précédent avec la creation du Parc National du Vatnajökull d’une superficie de 12.000 km². Peu de régions dans le monde, peut-être même aucune, offrent un tel mélange de calotte glaciaire dynamique et de langues glaciaires, d’énergie géothermique et d’activité volcanique sous-glaciaire fréquente provoquant des crues glaciaires violentes.

Parc National du Vatnajökull, Islande

Initialement, le parc englobe des aires déjà protégées, comme par exemple les parcs nationaux de Skaftafell et de Jökulsárgljúfur, la région sauvage de Lónsöræfi et le glacier Vatnajökull, plus grand que tous les autres glaciers d’Europe réunis. Le parc couvre déjà 12% de la superficie du pays et les limites du parc devraient être étendues dans les mois et les années à venir, pour offrir des possibilités exceptionnelles pour observer l’influence et les effets multiples du glacier Vatnajökull sur son environnement, où le feu et la glace jouent des rôles primordiaux et souvent complémentaires.

Parc National du Vatnajökull, Islande

Le parc est le plus grand projet de conservation de la nature que les Islandais aient jamais entrepris. De plus, il représente un des plus grands projets de développement économique et rural réalisés par le gouvernement islandais.

Les touristes visitant cette région protégée pourront étudier la culture et l’histoire des campagnes autour du glacier, dont les habitants ont appris au cours des siècles à vivre dans un environnement hostile, sans cesse changeant, et à l’exploiter. La proximité des éléments de la nature qui façonnent le pays ouvre d’énormes possibilités pour des visites de recherche et d’étude, pour apprendre et découvrir – ou simplement respirer dans le silence et la solitude de ces étendues sauvages et ainsi communier avec la nature.

Parc National du Vatnajökull, Islande

Les centres d’accueil des visiteurs sont le point central des services du parc et sont situés aux entrées principales du parc. Deux centres existent déjà et quatre autres vont être ajoutés. Ils présentent des expositions, fournissent des informations et organisent diverses manifestations culturelles. Ils hébergent aussi les gardes du parc.

Parc National du Vatnajökull, Islande

Dans différents endroits du parc, les gardes proposent des promenades de découverte de la nature ainsi que des activités pour les enfants, pour vous faire découvrir et comprendre les merveilles naturelles du parc dont l’éventail va des éruptions volcaniques et des crues catastrophiques à la faune et la flore fragile de l’Islande.

Infos pratiques

- Pour profiter pleinement de votre séjour dans la région du Vatnajokull, mieux vaut faire appel à un guide. Selon votre choix de randonnée le matériel nécessaire vous sera fourni (chaussures à crampons, etc.).
- Petite particularité atmosphérique, le climat dans la région de Vatnajokull est plus chaud, plus humide et plus venteux que dans le reste du pays.
- Depuis Reykjavik, le glacier est accessible par la route circulaire n°1, par Skaftafell (326 km).

Parc National du Vatnajökull, Islande

Pour toutes informations complémentaires, voir www.visitvatnajokull.is

Islande24, 2015
Johanna Rós

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire