mardi 29 décembre 2015

Kertasníkir (24 décembre)

Enfin, le dernier mais non le moindre! Kertasníkir (Le mendiant de bougies) arrive juste à temps pour les fêtes de Noël, le 24 décembre. Soyez prudents: ce garçon est peut-être l'un des plus méchants de la bande.

Ce que fait Kertasníkir, c’est voler des bougies. Il le fait non seulement parce qu'il trouve leur éclat attrayant, mais aussi parce que dans le temp, on fabriquait les bougies avec des graisses animales, les rendant ainsi très appétissantes. Peut-être Kertasníkir ne mange t-il pas de bougies, mais il aime tout de même les voler quand il vient à la ville.

Kertasníkir (24 décembre)

Cela peut apparaître comme une sorte de blague frivole pour nos manières civilisées contemporaines, mais dans le temps les bougies étaient dans de nombreux cas la seule source d'éclairage disponible. En Islande, en particulier dans les jours les plus sombres de la saison d’hiver, l'obscurité était un danger et un ennemi qu’il ne fallait pas sous-estimer. Une bougie pouvait faire toute la différence. Aussi, n'oublions pas que l'obscurité est une des craintes classiques de l'homme. Être privé de lumière a toujours été pour les êtres humains une grande question.

Islandais

Þrettándi var Kertasníkir,
- þá var tíðin köld,
ef ekki kom hann síðastur
Á aðfangadagskvöld.

Hann elti litlu börnIn,
sem brostu, glöð og fín,
og trítluðu um bæinn
með tólgarkertin sín.

Français

Le treizième était Mendiant de bougies,
- Le temps serait froid,
S’il n’était pas le dernier
en ce jour de Noël.

Il a suivi les petits enfants,
Souriants, heureux et gais,
Et trébuchait dans la maison
Sur leurs bougies.

Et voilà ... c’est fini! Nous avons bien aimé partager avec vous les aventures des lutins de Noël, ces coquins! Je suis déçu qu'ils aient oublié de laisser quoi que ce soit pour nous tous au cours des treize derniers jours...

J’étais impatiente de recevoir une bonne quantité de pommes de terre, puisque je ne me suis pas très bien comportée au cours de l'année- j’ espérais que je pourrais avoir suffisamment de pommes de terre pour faie une purée ou les frire pour Noël... Peut-être que cela n'a pas suffi. L'année prochaine, je ferais pire, je le promets.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire