dimanche 13 mars 2016

Tröllaskagi : la péninsule des trolls

Tröllaskagi est une péninsule du nord de l’Islande, située entre les fjords de Skagafjörður et Eyjafjörður. Si vous arrivez de Reykjavik par la route numéro un, vous rejoindrez Tröllaskagi en passant le tronçon de route Öxnadalsheiði, qui peut s’avérer problématique en hiver...

Tröllaskagi : la péninsule des trolls

La péninsule est remplie de montagnes, de vallées profondes et de quelques glaciers; Kerling est la montagne la plus haute de la péninsule avec ses 1538 mètres. La péninsule, difficilement accessible jusque dans les années 1970, commence seulement à gagner en popularité grâce à ses villages charmants et typiques, ses possibilités de randonnée et sa beauté à couper le souffle.

Tröllaskagi : la péninsule des trolls

Votre premier arrêt sera le village de Hofsós, 200 habitants, surtout connu pour la vue magnifique de sa piscine municipale... Vous pouvez ensuite vous arrêter à Hólar, ancien diocèse important qui est aujourd’hui un petit village dynamique, notamment grâce à son université; on peut y étudier l’ aquaculture et la biologie marine, y faire des études équestres ou y étudier le tourisme -surprenant pour un village d’à peine 100 habitants!

Tröllaskagi : la péninsule des trolls

En continuant votre chemin sur la route numéro 76, vous trouverez le charmant village de Siglufjörður. Dans les années 1940 et 1950, la population du village atteignait 3000 habitants et prospérait grâce à l’industrie de la pêche et notamment le hareng. Aujourd’hui, la population est de 1200 habitants et vit surtout de la pêche et du tourisme grandissant. L’accès à Siglufjörður jusque 1967 se faisait par une petite route de montagne accessible uniquement pendant les mois d’été. Puis, une route a été dégagée vers l’ouest et permettait de se rendre à Siglufjörður toute l’année...

Tröllaskagi : la péninsule des trolls

En 2010, la ville a été connectée par un tunnel jusque Ólafsfjörður, lui permettant de sortir de l’isolement en rejoignant plus facilement les autres villes de la région et de l’Islande. La route entre Siglufjörður et Dalvík est connue pour ses deux tunnels à sens unique, une aventure toute particulière pour le voyageur... Ólafsfjörður et Dalvík sont deux petites villes dont la pêche reste la principale activité. Dalvík est également connu pour être la ville-hôtesse du festival du poisson, Fiskidagurinn Mikli, tous les ans en août, où elle accueille environ 30 000 personnes (près de 10% de la population islandaise). Les trois communes, Siglufjörður, Ólafsfjörður et Dalvík, offrent de belles possibilités pour randonner, skier et faire des excursions en mer ou en montagne.

Tröllaskagi : la péninsule des trolls

A Árskógssandur, vous pouvez prendre le bateau jusqu’à l’île de Hrísey ou aller visiter la petite usine de Kaldi, où cette bière locale est brassée. Hauganes est un point d’observation des baleines, et vous pourrez aussi en admirer depuis Hjalteyri si vous avez de la chance. Hjalteyri, malgré ses apparences de petite communauté silencieuse, possède une vie artistique débordante et propose des expositions tout au long de l’année.

La fin de la péninsule vous mènera jusqu’à la ville d’Akureyri, la capitale de Nord, et Hrafnagil, petit village connu pour abriter “la maison du père Noël” et un festival d’artisanat très populaire en Islande, tous les ans en août.

Tröllaskagi : la péninsule des trolls

Stéphanie, Islande24
© 2016 par Islande24

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire