lundi 14 novembre 2016

Quatre musées de Reykjavik à ne pas manquer

Ljósmyndlistasafnið Reykjavíkur

Le musée de la photographie de Reykjavík se trouve au dernier étage du bâtiment Grófarhús dans la rue Tryggvagata, qui abrite également la bibliothèque municipale du centre ville. L’entrée est gratuite, tous les jours de 12h à 19h (18h le vendredi) et le week-end de 13 à 17 heures.

Quatre musées de Reykjavik à ne pas manquer

Fondé en 1981, le musée se vante d’avoir une collection se composant de plus de six millions de photographies, et mêle photographie islandaise et photographie internationale, amateure et professionnelle. On y trouve des portraits, des photos de presse, de la photographie commerciale, et le musée garde aussi les albums photos de famille et les collections privées. La collection du musée se compose de photographies datant de 1860 à aujourd’hui. Chaque année, le musée organise environ douze expositions sur des thèmes différents.

Árbærsafn

Árbærsafn est un musée historique de plein air situé à Reykjavík, dans la capitale islandaise. Constitué de plus de vingt bâtiments qui forment une place centrale, un village et une ferme, le musée a pour but de montrer le mode de vie islandais à différentes époques. Il a été érigé sur le site de l’ancienne ferme Árbær en 1957.

Du 1er juin au 31 août, le musée est ouvert tous les jours, de 10 heures à 17 heures. Le reste de l’année, il n’est possible de le visiter qu’en assistant aux visites guidées de 13 heures qui ont lieu tous les jours; il est également possible de visiter le musée à d’autres horaires à condition d’avoir pris rendez-vous. L’entrée est de 1500 couronnes (11 euros) par personne et gratuite pour les jeunes de moins de 18 ans. De nombreux évènements ponctuels ont lieu au cours de l’année, comme par exemple les journées de l’artisanat, l’exposition annuelle de vieux véhicules ou encore l’exposition de Noël.


Quatre musées de Reykjavik à ne pas manquer

L’été, ne soyez pas surpris d’apercevoir moutons et chèvres flâner dans les jardins du musée. Vous trouverez également une boutique souvenir, un charmant café (la maison de Dillon) et une bibliothèque sur les lieux.

Listasafnið Reykjavíkur

La ville de Reykjavík dirige le musée d’art de la ville, qui se situe dans trois bâtiments différents éparpillés dans la capitale: Hafnarhús dans le centre ville, Kjarvalsstaðir près du parc de Klambratún et Ásmundarsafn, un peu plus excentré. Régulièrement, le musée expose les travaux des trois artistes les plus connus d’Islande: Erró et Kjarval, peintres, et Ásmundur Sveinsson, sculpteur. 

Quatre musées de Reykjavik à ne pas manquer

Il y a également des expositions régulières, qui durent en général trois ou quatre mois, d’artistes islandais ou internationaux. En tout, le musée dispose d’une collection de 17000 oeuvres, et propose également des conférences ou des évènements de façon régulière. Le musée est ouvert toute l’année de 10h à 17h, et l’entrée coûte 1500 couronnes.

Nýlistasafnið

Le musée des arts vivants, plus connu sous le nom de Nýlo, est une association gérée par des artistes. Fondé en 1978 sous l’impulsion de deux artistes locaux, Níels Hafstein et Magnús Pálsson, le musée a été crée pour donner un espace où les artistes pourraient discuter des politiques culturelles islandaises. 

Quatre musées de Reykjavik à ne pas manquer

Depuis plus de 35 ans, Nýló offre un programme artistique et culturel varié et souvent hors-normes, qui comprend des performances, des séances vidéo, des concerts, des soirées poésies et du théâtre. Nýlo ouvre du mardi au dimanche de 12h (13h les weekends) à 17h et l’entrée est gratuite.

© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire