lundi 19 décembre 2016

Au bout du monde, Grímsey


Grímsey est une petite île islandaise d’environ 5 km2 qui se situe à 41 kilomètres du nord de l’Islande. L’île connait une popularité grandissante car le Cercle Polaire la traverse, et de nombreux voyageurs viennent pour cette raison.

Au bout du monde, Grímsey

Grímsey est habitée depuis que les Vikings se sont installés en Islande, et on raconte que le nom de l’île est lié à celui de l’homme qui est venu s’y installé en premier, Grimur, qui venait probablement de Norvège. La première mention écrite de Grímsey, dans la saga de Heimskringla, date de 1024; on dit que le roi Ólafur de Norvège a demandé l’île de Grímsey en échange de son amitié, mais les Islandais, fiers et indépendants, étaient peu enthousiastes à cette idée.

Les ressources naturelles et marinières de l’île sont bien connues, et les islandais comptaient sur ces ressources pour la population locale, pas pour le roi norvégien! Lorsque le Christianisme est arrivé en Islande, l’île devint la propriété des moines, qui demandaient un loyer de poisson séché aux fermiers en échange de l’usage des terres.

Au bout du monde, Grímsey

Au XVIIIème siècle, de nombreux hommes succombaient en mer ou de maladies comme la pneumonie, et on pensa que l’île et sa population allait éventuellement disparaitre. Mais il n’en fut rien, et près de 100 Grímseyingar (forts et en bonne santé!) vivent aujourd’hui sur Grímsey. En 2009, l’île devint une commune de la municipalité d’Akureyri.

Grímsey est le point le plus au nord de l’Islande, et se situe au 66ème degré nord: 66°33′N 18°01′W. C’est une île sans aucun arbre, où la végétation est sculptée par le rude climat. Par contre, elle est très riche en espèces d’oiseaux, et compte l’une des colonies de macareux la plus importante d’Islande. De temps à autre, un ours polaire s’échoue sur Grímsey -cela est arrivé en 1969 et on peut maintenant admirer ce bel animal au musée d’Húsavík. L’ocean arctique autour de l’île est riche, et vous pourrez certainement admirer phoques, baleines et autres mammifères si vous séjournez sur l’île.

L’église de Grímsey a été construite en 1867 avec le bois flottant apporté par l’océan Arctique qui s’échoue sur ses rives. On y trouve aussi une école, qui accueuille les enfants jusqu’en 4ème, mais au delà les jeunes doivent se rendre à l’école à Akureyri. Vous trouverez également sur l’île une épicerie, un camping et quelques guesthouses, un café, une gallerie et, bien sûr, une piscine.

Au bout du monde, Grímsey

L’île est desservie régulièrement par bateau ou par avion depuis l’île principale. En bateau depuis Dalvik, vous pouvez rejoindre Grímsey en trois heures, trois fois par semaine. En avion, vous pouvez rejoindre l’île tous les jours en été et trois fois par semaine en hiver, au départ d’Akureyri. La principale activité de l’île est la pêche, mais vit aussi de l’agriculture, de la collecte d’oeufs d’oiseaux, et bien évidemment du tourisme. 

Malgré sa petite population, l’île se dote également d’une vie culturelle plutôt riche, et est surtout connue pour son intérêt pour les échecs. Au XIX ème siècle, un académicien américain, féru de ce jeu, s’est enamouré de l’île et de ses habitants bien qu’il n’y ai jamais mis les pieds, et a envoyé un jeu d’échecs à chaque famille de l’île, en plus de vivres et d’argent pour financer la culture de l’île.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire