mercredi 7 décembre 2016

Vestmannæyar

Vestmannæyar, ou îles Vestmann en français, sont un archipel d’environ 15 îles ou îlots situé dans le sud de l’Islande, à 30 minutes en bateau de Landeyjahöfn. Ces îles ont été formées par des éruptions volcaniques sous-marines et la plus récente, Surtsey, est apparue lors d’une éruption datant de 1963. La plus grande île est Heimæy avec ces 13,4 km2 et c’est également la seule qui est habitée, avec plus de 4000 habitants.

Vestmannæyar

L’île vit principalement de la pêche et de la chasse (c’est un lieu connu pour la chasse aux oiseaux et notamment la chasse aux macareux), et évidemment le tourisme grandissant en Islande en fait une destination populaire en été. Pour la fête des commerçants le premier weekend d’août, le festival Þjóðhátið í Eyjum accueille entre 11 000 et 13 000 personnes (en plus des habitants de l’île). 

Le festival a d’abord été célébré en 1874, alors que le reste de la nation célébrait le millénaire de la colonisation de l’Islande -le mauvais temps ne permettait pas aux résidents de l’île de joindre la fête sur l’île principale, et on donc décidé d’organiser leurs propres festivités. Ironiquement, c’est aujourd’hui le plus grand festival d’Islande!

Vestmannæyar

Le musée du volcan Eldheimar retrace l’histoire volcanique de l’île, et notamment l’éruption la plus récente qui date de 1973. Cette éruption, qui a débuté le 23 janvier de cette année, a fait pas mal de dommages sur l’île et ensevelie 360 maisons -certaines ont fait l’objet d’excavations après 2006 et c’est un spectacle un peu consternant, mais aussi étonnant, car les objets et souvenirs dans les maisons semblent “intactes” malgré les cendres et la poussière. 

La totalité des habitants a été évacuée lors de l’éruption qui a duré six mois, et une grande majorité des gens sont retournés sur l’île. Aujourd’hui, vous pouvez grimper en haut du volcan Eldfell, et encore y sentir la chaleur de l’éruption -plus de quarante ans après.

Vestmannæyar

L’île compte aussi un musée de culture populaire, Sagnheimar, ainsi qu’un musée d’histoire naturelle et un aquarium. Vous pouvez visiter une grande partie d’Heimæy à pied, mais aussi louer un vélo ou un segway. Il y a aussi des excursions organisées en bus, qui font le tour de l’île, ou en bateau. L’île est très vivante, en particulier l’été, et on y trouve sans problèmes des cafés, restaurants, des magasins et beaucoup de galleries d’art. On raconte que le point le plus élevé de l’île est aussi celui où il y a le plus de vent en Islande.

Si vous avez vu le film Stormy weather, de Sólveig Anspach, vous avez déjà aperçu l’île de Heimæy et son atmosphère. Djúpið, de Baltasar Kormákur, raconte l’histoire de Guðlaugur Friðþórsson, une personnalité des îles Vestmann. Ce pêcheur est connu pour avoir survécu et nagé pendant six heures dans de l’eau à 5 °C alors que le navire dans lequel il était a chaviré. Une histoire fascinante!

© Tous droits réservés


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire