samedi 18 février 2017

Salaires et conditions de travail en Islande

Le système des salaires en Islande est assez compliqué; le salaire minimum général n’existe pas, et varie en fonction du poste occupé, de l’âge de l’employé et de son expérience. Cependant, un salaire ne devrait pas être en-dessous de 260 000 ISK brut par mois, si vous travaillez à temps plein. Le salaire brut moyen en Islande est de 415 000 ISK, mais à moins d’avoir un poste très qualifié ou beaucoup d’expérience, vous serez sûrement au salaire le plus bas.

Salaires et conditions de travail en Islande

Les islandais cumulent souvent plusieurs emplois et ils sont travailleurs. Un emploi à temps plein représente environ 40 heures de travail par semaine; au delà de 171.15 heures par mois, votre employeur doit vous payer en heures supplémentaires. Le système horaire a également un impact sur les salaires; vous n’êtes pas payé pareil selon l’heure de la journée -ou de la nuit.

De 7 heures à 18 heures, le salaire est un salaire de jour; de 18 heures à minuit, un salaire de soirée, et de minuit à 7 heures, un salaire de nuit. Si vous travaillez un samedi, un dimanche ou lors d’un jour férié, le taux augmente également; ces jours-là, votre employeur a pour obligation de vous payer 4 heures de travail minimum, même si vous n’en travaillez réellement que deux.

Votre employeur ne peut pas vous faire travailler plus de 13 heures par jour, et se doit de vous donner 5 minutes de pause par heure si vous travaillez plus de 5 heures. Les règles varient selon les lieux, renseignez-vous auprès de votre syndicat.



Salaires et conditions de travail en Islande

Les vacances annuelles sont de 24 jours, pendant lesquels on vous verse un bonus de vacances; 10.17% de votre salaire annuel vous sont versés -généralement le 1er juin, mais certains employeurs vous versent cet argent sur votre salaire tous les mois. Le 1er décembre, vous avez également droit à un bonus de Noël qui est de 82000 ISK (en 2016) si vous avez travaillez à plein temps pour le même employeur au cours des douze derniers mois.

Le rôle des syndicats
Le stéttarfélag, ou union des travailleurs, est une organisation qui protège les droits des travailleurs et vous donne accès à divers avantages (location de maisons de vacances, réduction du prix des cours d’islandais, réduction dans les salles de sport, par exemple). Ces “syndicats” n’ont pas le rôle politique et militant qu’ils ont en France, et nous vous conseillons vivement d’y souscrire. La quasi totalité des gens qui vivent et travaillent en Islande sont membres d’un syndicat.

Si vous avez travaillé en Islande suffisamment longtemps, votre syndicat paie aussi vos congés maladie ou congés grossesse si vous êtes allés au delà des jours autorisés par votre employeur.

Salaires et conditions de travail en Islande

Les impôts
Les plus petits salaires paient 37.3% d’impôts, directement pris à la source, puis 39.8% pour les salaires au-dessus de 527 000 ISK et 46.24% au delà de 836 000 ISK. Le gouvernement islandais rembourse à chaque travailleur 52000 ISK (en 2016) par mois, qui sont ajoutés à son salaire.

Les islandais ne sont pas très friands des contrats, et de nombreuses personnes en Islande travaillent sans avoir signé de contrat -cela n’exempt pas votre employeur d’être obligé de suivre les règles du syndicat, mais nous vous conseillons tout de même de demander un contrat pour que vos conditions de travail soient plus claires.

De nombreux jeunes, étrangers ou non, ne sont pas payés correctement car ils ignorent les règles. Pour travailler en Islande, elles sont nombreuses et varient selon différents facteurs, et cela peut être déstabilisant. Rendez-vous à votre syndicat et renseignez-vous sur vos droits -ils peuvent aussi voir si votre salaire est celui qu’il devrait être!

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire