lundi 13 février 2017

Travailler en Islande

Comparé a de nombreux pays européens, l’Islande affiche un taux de chômage peu élevé avec moins de 3% à la fin de l’année 2016. Depuis la fin du XXème siècle, l’économie florissante sur l’île, et en particulier le secteur de la construction, permet à tous les islandais d’avoir un emploi et à bon nombre de travailleurs étrangers de profiter des opportunités qu'offrent le marché du travail islandais. Le tourisme qui explose depuis quelques années permet également à beaucoup de faire l’expérience du travail en Islande, que ce soit de façon temporaire ou permanente.

Travailler en Islande

La structure du travail en Islande

Les islandais cumulent souvent plusieurs emplois et ils sont travailleurs. Un emploi à temps plein représente environ 40 heures de travail par semaine; au delà de 173 heures par mois, votre employeur doit vous payer en heures supplémentaires.

Les horaires de bureau classique sont de 8 heures du matin à 16 heures –qui sont également les horaires d’ouverture de la plupart des administrations, des banques et des écoles maternelles islandaises. Cependant, pour quelqu’un qui ne maitrise pas la langue islandaise, difficile de trouver un emploi dans une institution ou dans un bureau, à moins que vous ne possédiez une qualification très particulière.

Travailler en Islande

Les emplois dans le tourisme et l’hôtellerie sont les plus faciles à trouver, surtout en été lorsque la saison touristique bat son plein: musée, guide, employé d’office du tourisme, chargé de réservations, réceptionniste, femme/garçon de chambre, barman/barmaid, veilleur de nuit, etc. Beaucoup d’entreprises touristiques fonctionnent sur le système 2-2-3, c’est-à-dire une semaine avec deux jours de travail, deux jours de congé, trois jours de travail, et la semaine suivante deux jours de congé, deux jours de travail et à nouveau trois jours de congé. Le système est employé avec des journées “classiques” de huit heures de travail mais aussi souvent avec des journées de 12 heures de travail.

Trouver un travail en Islande

Les démarches pour trouver un emploi en Islande sont généralement bien moins formelles qu’en France, par exemple. Se présenter spontanément avec un CV dans une entreprise est souvent le meilleur moyen pour trouver un emploi. Faire vos démarches de recherche d’emploi depuis l’étranger s’avérera sûrement peu fructueux, car les islandais répondent rarement aux courriers ou aux courriels qu’on leur envoie. Une visite (ou plusieurs) en personne est un moyen bien plus efficace pour trouver un emploi.

Travailler en Islande

Si vous avez déjà travaillé en Islande ou si vous connaissez des gens sur place, n’hésitez pas à donner leur nom en tant que référent; dans ce pays à la population peu nombreuse, on aime savoir à qui l’on a à faire, et votre employeur potentiel se trouvera rassuré s’il sait qu’un de ses confrères vous recommande.

Pour trouver un emploi en Islande, certains sites peuvent vous être utile. Le site d’EURES recense les emplois disponibles dans l’ensemble du pays et met les annonces en anglais en premier, ce qui signifie que ce sont des emplois ouverts aux étrangers. Lorsque la liste passe en islandais, il s’agit des annonces de l’ANPE islandaise, VMST. Ce site est peu fourni en dehors de la capitale islandaise, car les employeurs islandais ont recours à d’autres stratégies pour recruter, mais vous pouvez vous présenter a l’un de leurs bureaux et leur communiquer votre CV; ils sont en contact avec des employeurs potentiels à qui ils pourraient le transmettre.

Travailler en Islande

Visir et Morgunblaðið qui comportent tous les deux une section petites annonces. Le premier est le site du quotidien Frettablaðið, qui consacre chaque samedi des dizaines de pages à l’emploi.

Reykjavik.is et akureyri.is vous donneront accès aux annonces des municipalités islandaises; aide-cuisinier dans une école, assistant dans une maison de retraite ou opérateur de téléski en hiver sont des exemples d’emploi qui y sont listés.

Si vous avez un diplôme particulier ou si vous cherchez un emploi très demandé en Islande, vous n’aurez pas forcément besoin de parler islandais pour être embauché; les médecins spécialistes sont en forte demande, en particulier en dehors de la capitale. Si vous avez un doctorat, il se peut qu’un poste de recherche ou de professeur soit disponible; contactez les universités pour vous renseignez (ou mieux: rendez-vous sur place: l’Université d´Islande, l’Université de Reykjavik, Université de Bifröst, Université de Hólar, Université des fjords de l’ouest, Université d’Akureyri).

Travailler en Islande

Pour les emplois dans le tourisme, vous n’avez pas nécessairement besoin d’avoir de l’expérience ou un diplôme dans ce domaine. C’est surtout pour votre motivation et vos compétences que l’on vous engagera -notamment vos compétences linguistiques seront les bienvenues. Anglais, français, allemand et espagnol sont des atouts pour travailler en Islande. Guesthouses et fermes embauchent facilement l’été, et il est aussi possible de travailler à la cueillette ou à la production de fruits et légumes dans l’une des nombreuses serres du pays.

Votre motivation et votre volonté sont vos plus gros atouts –votre CV et votre expérience sont souvent relégués à la seconde place. Chercher un emploi “en faisant du “porte à porte” vous donnera les plus grandes chances de succès.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire