mercredi 1 mars 2017

La prohibition en Islande

Cela arrive à beaucoup d’entre nous; lors de vôtre arrivée en Islande, vous vous dirigez vers le supermarché le plus proche pour acheter quelques bières. De retour à l’hôtel, vous vous rendez compte, en ouvrant la première canette, que c’est une bière légère sans goût. Le lendemain, le personnel de chambre retrouve cinq bières intactes dans la chambre que vous venez de quitter…

La prohibition en Islande

Il y a en fait une raison historique qui justifie cette anecdote, et le gouvernement islandais a eu une dent contre la bière “forte” (plus de 2%) jusqu’en 1989. C’est difficile à croire aujourd’hui, mais de 1915 à 1930, l’alcool fut interdit en Islande, et la bière (de plus de 2%) fut interdite jusqu’en 1989. Cette interdiction est liée à des raisons politiques et à la forte association entre le mode de vie à la danoise et la bière.

Les islandais, connus pour leur caractère fort et leur envie d’indépendance, ont voté pour la prohibition en 1915 (à raison de 60% pour la prohibition), et la prohibition totale a duré six ans, jusqu’en 1921, lorsque l’Espagne a déclaré qu’elle refuserait l’export de poissons islandais si celle-ci n’acceptait pas ses vins…

La prohibition en Islande

En 1935, le support de la population pour le ban de l’alcool diminué, et la prohibition a cessé, mais elle est restée en vigueur pour la bière forte, en raison de l’association avec le Danemark et le lobby de la tempérance, qui soutient que la bière encourage l’alcoolisme et la dépravité, puisque c’est une boisson accessible à toutes les bourses.

La bière n’était pas complètement inaccessible, si vous connaissiez un pêcheur ou quelqu’un qui fabriquait sa bière maison, et dans les années 1970 la boisson, bien que toujours illégale, se démocratisa en même temps que les vacances à l’étranger, d’où il était possible d’en ramener.

Le personnel aérien était désormais autorisé à acheter de la bière au duty-free de Keflavik, qu’elle soit importée ou locale –il existait tout de même, en dépit du ban, quelques brasseries qui répondaient au besoin du duty-free de l’aéroport international. Si les islandais buvaient de la bière malgré la prohibition, pourquoi le gouvernement ne prendrait-il pas sa part du gâteau?

La prohibition en Islande

La bière a été légalisée le 1er mars 1989, et c’est un jour qui est célébré dans toute l’Islande. Depuis, les brasseries ont fait leur apparition et on peut goûter sur l’île des dizaines de petites merveilles locales. A suivre dans un prochain article…

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire