vendredi 21 avril 2017

Norðfjörður et Neskaupstaður

Neskaupstaður, dans le fjord de Norðfjörður, est la plus grande municipalité de Fjarðabyggð, avec environ 1500 habitants. La ville s’est construite autour de l’ancienne ferme “Nes” qu’occupait d’Erik le rouge. Comme beaucoup de villes et village de l’est,Neskaupstaður était un lieu de commerce important au XIXème siècle, a prospéré pendant le XXème siècle grâce aux ressources de hareng et vit aujourd’hui essentiellement du tourisme et de l’industrie du poisson, notamment avec l’usine Síldarvinnslan qui traite 30 000 tonnes de poisson par an et emploie plus de 200 personnes.

Norðfjörður et Neskaupstaður

Pour vous rendre à Norðfjörður, suivez la route numéro un puis 92 si vous arrivez par le nord, ou 96 si vous arrivez par le sud. La maison des musées, Safnahúsið, vous présente la collection d’art du peintre Tryggvi Ólafsson, le musée d’histoire naturelle et le musée de la marine, tout cela dans un seul bâtiment. Quant à l’art local, vous pouvez en admirer dans la Gallery Thea, surtout connue pour ses chevaux en argile, ou encore dans le café Nesbær qui présente régulièrement le travail d’artistes du coin. Pour un peu de musique, le club Brján offre souvent des concerts de blues, rock ou jazz. Evidemment, la ville dispose également d’une piscine à l’extérieur, comme toute ville islandaise qui se respecte...

La réserve naturelle de Norðfjörður est connue pour sa beauté, sa flore et sa faune et c’est aussi l’endroit parfait pour observer les oiseaux, qui sont nombreux en été. Vous pouvez également faire des tours à cheval avec l’entreprise locale Skorrahestar, du kayak si le coeur vous en dit, ou visiter les environs. La vue depuis les rochers de Rauðubjörg, surtout connus pour leur couleur pourpre, est impressionante, tout comme la cave de Páskahellir, située près de la plage.

Norðfjörður et Neskaupstaður

Páskahellir, littéralement la cave de Pâques, est une petite cave près de la mer dans la réserve naturelle de Neskaupstaður, formée par l’érosion. On raconte que le matin de Pâques, on peut voir danser le soleil dans cette cave. Avec ces tubes en rocher et sa lave, la cave est un endroit intéressant à visiter.

Les arbres préhistoriques y ont également laissés leur empreinte, car il semble qu’une forêt fut détruite par la lave il y a plus de douze millions d’années. Pour vous rendre à la cave de Páskahellir, il vous faudra marcher environ 15 minutes après l’entrée de la réserve naturelle. Des escaliers en bois vous mèneront sur le bon chemin -prudence car la descente peut s’avérer glissante.

Norðfjörður et Neskaupstaður

La ville de Neskaupstaður est aussi tristement connue pour ses avalanches, qui ont tuées douze personnes en 1974. Aujourd’hui, vous pouvez visiter les structures qui sont censées empêcher les avalanches d’être meurtrières et de faire trop de dégâts. Ces structures se trouvent en haut de la ville, et du haut de celle-ci, le panorama sur la ville et le fjord est à couper le souffle.

N’oubliez pas d’aller jeter un oeil à la cascade de Hengifoss, la plus haute du Norðfjörður, et le fjord d’Hellisfjörður, qui se situe sur la baie juste en face de Neskaupstaður. On peut voir dans ce fjord les restes des activités baleinières du XXème siècle.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire