lundi 19 juin 2017

Juillet en Islande

Difficile de choisir le bon moment pour aller en Islande, car chaque mois et chaque saison possède son charme. Pendant le mois de juillet, l’été bat son plein en Islande. La plupart des islandais prennent leurs vacances à cette période, les écoles sont fermées, les administrations tournent au ralenti et chacun essaient de profiter un maximum du beau temps et de la chaleur qui caractérise généralement le mois de juillet.

Malgré la pluie plus fréquente que d’habitude en juillet, c’est le mois le plus chaud de l’année avec une température moyenne avoisinant les 12 ℃. Cependant, les températures peuvent monter jusque 18-20 ℃ lors de journées exceptionnellement belles. Si vous voyagez dans les hautes-terres, tous les temps sont possibles et imaginables, de la neige à la “canicule” islandaise -même si cela s’avère rare.

Juillet en Islande

Ce mois de l’année est un peu particulier, car en Islande en juillet, la nuit est non-existante. Vous pouvez donc avoir la chance d’observer le fameux soleil de minuit et de profiter de la clarté du jour pendant 24 heures! C’est à la fois enchanteur et déroutant, mais c’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie!

La vie foisonne lors de ce mois de juillet; l’activité humaine décuple, avec les islandais en vacances et les voyageurs qui en profitent. Festivals, évènements et concerts sont au rendez-vous, car les islandais s’assurent de ne pas manquer une minute de soleil et de chaleur après le long hiver qu’ils endurent chaque année. Le camping est très populaire à cette époque de l’année, et les locaux passent le plus de temps possible à l’extérieur. La vie sauvage et animale prospère elle aussi, et vous pourrez admirer les baleines, les macareux et les centaines d’espèces d’oiseaux qui se nichent en Islande lors de la belle saison.

Juillet en Islande

Juillet est également le mois le plus populaire pour visiter l’Islande, car toutes les routes et tous les sites des hautes-terres d’Islande sont accessibles. C’est le cas de Landmannalaugar, le Laki ou Askja dans le nord de l’Islande. Vous pouvez vous y rendre seuls si vous disposer d’un véhicule et d’un équipement adapté, ou bien profitez d’une excursion. Pour les réservations d’hébergement, soyez prévoyants car c’est la très haute saison en Islande.

Les festivals florissent aux quatre coins de l’île en juillet. Pour la musique, direction le nord pour le festival de musique folk de Siglufjörður, le sud pour la musique baroque à Reykhólt, le sud ouest pour la musique pop du festival Bræðslan, ou l’est pour les amateurs de métal qui apprécieront le festival Eistnaflug. Pour une activité en famille, le festival médiéval de Gásir ravira petits et grands; la fête familiale de Hrísey est une bonne occasion de découvrir cette petite île merveilleuse (vous pouvez découvrir ici mon petit faible pour cette perle du nord de l’Islande).

Juillet en Islande

Pour les artistes, foncez au festival LungA de Seyðisfjörður qui réunit des dizaines de personnes à la créativité débordante. Les sportifs préféreront le golden circle challenge, l’ultra marathon de Laugavegur (qui consiste à courir les 53 kilomètres du trek du Laugavegur au lieu de les parcourir en marchant) ou le concours de l’homme le plus fort d’Islande qui se tient dans les fords de l’ouest.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire