mercredi 19 juillet 2017

A la pointe la plus à l’est de l’Islande, un joyau: Gerpir

Neskaupstaður est la ville la plus à l’est d’Islande, situé dans le fjord de Norðfjörður. Ville d’Erik le Rouge, c’est une ville de 1500 habitants. Lorsque vous vous rendez de cette ville à Reyðarfjörður, vous pouvez vous rendre jusqu’à la zone de Gerpir, un réel paradis pour les randonneurs, les amateurs de kayak et les amoureux de la nature. L’association Ferðafélag Fjarðamanna a fait beaucoup d’efforts pour créer des chemins balisés dans la région. Vous pouvez trouver une carte détaillée des marches et randonnées à Gerpir dans les offices de tourisme et les magasins de la région.

A la pointe la plus à l’est de l’Islande, un joyau: Gerpir

Gerpir est le lieu le plus à l’est de l’Islande, et la montagne Gerpir, haute de 661 mètres, est la plus ancienne d’Islande -on estime qu’elle est vieille de douze millions d’années, car l’on a découvert de la pierre de basalte de cet âge sur les lieux. Lieu qui ravira les géologues, la région est remplie de pierres et roches majestueuses et de falaises abruptes qui font face à l’océan Atlantique. Les zones situées au nord, au sud et à l'intérieur des terres à l'ouest sont complètement inhabitées aujourd’hui, mais sont très populaires pour la randonnée.

La crique de Vöðlavík, avec sa plage de sable blanc (assez rare en Islande!), est magnifique -elle abritait autrefois un certain nombre de fermes, mais aujourd’hui abandonnées, ce n’est plus qu’un endroit ou locaux et voyageurs aiment se promener et s’échapper un peu du monde. Pour vous y rendre, il vous faudra emprunter la piste qui part de Reyðarfjörður -notez que seuls les véhicules 4x4 pourront emprunter cette route.

A la pointe la plus à l’est de l’Islande, un joyau: Gerpir
 
Non loin de là, au sud de la montagne Gerpir, l’association des voyageurs de l’est de l’Islande possède une hutte, Karlsstaðir, dans laquelle il est possible de passer la nuit (moyennant réservation et paiement, bien entendu). La hutte n’est qu’à quelques pas de la plage, et si vous êtes un peu frileux pour vous baigner dans l’océan, vous trouverez une rivière à température plus agréable à proximité.

Gerpir nourrit un certain nombres de contes et de légendes plus ou moins vrais. On raconte que la crique de Vöðlavík a été le théâtre d'événements dramatiques lorsqu'un navire s’y est échoué en décembre 1993, mais heureusement, tout le monde à bord a été sauvé.

En janvier 1994, durant une tempête, un bateau a tenté de sauver un autre navire qui s’était échoué près de la crique et une personne s’y est noyée. Un hélicoptère de la base militaire américaine de l'aéroport de Keflavík a sauvé les membres d'équipage restants et cette mission a plus tard été considérée comme l’une des plus brave mission de sauvetage en Islande. Ce jour là, alors que les vents étaient extrêmement forts et la visibilité minimale, l'équipage du navire échoué a été tiré vers le haut dans l'hélicoptère militaire américain et emmené dans la ville voisine, Neskaupstaður. L'atterrissage a eu lieu dans un parking en plein milieu de la ville.

A la pointe la plus à l’est de l’Islande, un joyau: Gerpir

Vous pouvez vous rendre à la magnifique baie de Sandvík à travers le col de Sandvíkurskarð; il y a un chemin balisé qui démarre de Stuðlar, et la marche est d’environ trois heures. La baie de Sandvík, au nord de la zone de Gerpir, est aujourd’hui abandonnée, mais a dans le passé abrité la ferme la plus à l’est de l’Islande, et on raconte que le fantôme de Glæsir y vit toujours. Egalement surnommé “l’élégant éléphant”, on le reconnait par ses vêtements et son apparence soignée ainsi que ses manières et sa politesse. On dit qu’il dit bonjour à tous ceux qu’il croise sur son chemin, avec la fâcheuse habitude d’enlever sa tête pour le faire, comme on le ferait d’un chapeau.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire