mercredi 5 juillet 2017

La gay pride en Islande

L’Islande est assez progressiste dans ses politiques d’égalité comparé à d’autres pays européens, et les personnes formant un couple de même sexe peuvent s’y marier civilement depuis 2010 -et religieusement depuis 2015. Depuis 2006, elles ont également le même droit à l’adoption et à la fécondation in vitro que les couples hétérosexuels.

La gay pride en Islande

Pour célébrer cette diversité, la capitale islandaise Reykjavik organise un festival, qui a lieu tous les ans en août. Depuis quelques années, la “gay pride” a été renommé “Reykjavik Pride”, car si ce sont les droits des LGBTQI qui y sont mis en avant, c’est également une fête solidaire pour tous les islandais, où familles et amis se réunissent pour fêter l’amour et l’amitié. C’est aussi l’occasion de discuter les droits fondamentaux des individus, dont celui de pouvoir choisir son orientation sexuelle.

En août 2017, Reykjavik fêtera sa 19ème pride. Durant les festivités, concerts, jeux, expositions et discussions sont organisés par la ville et le comité d’organisation. Une parade est organisée en ville et commence généralement à la station de bus BSI pour se terminer à Arnarhóll. C’est une fête où bon esprit et tolérance sont rois.

La gay pride en Islande

L’ancien maire de la capitale, Jón Gnarr, est apparu sur un char de la gay pride en 2010 déguisé en drag queen, et c’est depuis monnaie courante pour les politiciens de participer à cet évènement. L’actuel maire de Reykjavik, Dagur B. Eggertsson, y participe tous les ans depuis son élection. En 2016, le président islandais, Guðni Th. Jóhannesson, a adressé la foule durant les festivités; il avait été élu président six jours auparavant. C’est le premier président islandais (et le premier président au monde) à intervenir publiquement lors d’une gay pride.

A sa création en 1999, la gay pride ne connaissait pas un aussi grand succès qu’aujourd’hui. Cet évènement réuni aujourd’hui jusqu’à 100 000 personnes dans les rues de la capitale, soit près d’un tiers de la population islandaise. La fête dure six jours, pendant lesquels la ville entière est en fête et en effervescence! Théâtre, danse, comédie, sports, jeux et excursions sont au programme.

Vous pouvez par exemple rejoindre une excursion en bateau prévue spécialement pour l’occasion, aller à une soirée de contes, assister à un cabaret, peindre une rue de Reykjavik, rejoindre une visite guidée de la ville, ou en apprendre plus sur l’histoire et les droits de la communauté LGBTQI en Islande. Le soir, il va sans dire que la fête continue dans les cafés et clubs de la ville.

La gay pride en Islande

Beaucoup d’évènements durant le festival sont gratuits, mais concerts, performances et excursions ne le sont pas. Si vous voulez en profiter un maximum, vous pouvez vous procurer un pass qui vous donnera accès à tous les évènements durant six jours!

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire