lundi 18 septembre 2017

Dix albums islandais à écouter

Nous sortons de nos chemins habituels pour voyager un brin au coeur de la musique islandaise...

Gling-Gló
Björk et Guðmundur Ingólfsson trio
Cet album de 1990 est le fruit d’une collaboration entre Björk et le trio jazz Guðmundur Ingólfsson. La super-star islandaise y fait déjà preuve d’un éclectisme déroutant, et chante principalement en islandais, même si quelques chansons sont en anglais. Un album qui n’a pas vieilli d’un brin et qui s’écoute en toutes circonstances.

Homogenic
Björk
C’est bien sûr un peu facile de mettre Björk sur cette liste, mais pas évident de choisir l’album... Alors je me suis décidé pour Homogenic, rien que pour la magnifique chanson “Bachelorette”, dont les paroles ont été écrites par l’écrivain Sjón.

Dix albums islandais à écouter

Agætis byrjun
Sigur Rós
Cet album a mis l’Islande sur la carte pour beaucoup d’entre nous (en fait, je n’en sais rien, mais pour moi oui). Je me souviens encore la première fois où j’ai entendu Svefn-g-englar sur une radio locale en France... C’était en 1999, le début de la guitare jouée à l’archet et du volenska.

Finally we are no one
múm
múm est pour moi LE groupe représentatif islandais, celui qui quand on l’écoute nous transporte directement quelque part en bord de mer en Islande. Cet album de 2012 est un doux voyage dans ce que l’Islande a de meilleur à offrir.

Bande originale de Gargandi Snilld
La bande originale de ce documentaire grandiose, Screaming Masterpiece (pour le titre en anglais), est un délice -rien que pour la magnifique Odin’s raven magic de Sigur Rós et le chanteur de rímur Steindór Andersen.

Dix albums islandais à écouter
Haglél
Mugison
Le choix fut difficile, pour celui que je considère comme le plus talentueux d’Islande. Mugison a sorti son premier album chanté en islandais en 2011. C’est doux comme un jour de printemps islandais 2011 -à ce sujet, écoutez (et essayez de comprendre) la deuxième chanson de l’album.

Komdu til mín svarta systir
Mammút
Mammút est entré sur la scène musicale en Islande en remportant une compétition musicale en 2004, et connait depuis un succès plutôt mérité. L’album paru en 2013 ne dure que 35 minutes... mais 35 bonnes minutes! Si vous avez la chance de voir Mammút en concert, n’hésitez pas une seconde.

© Grapevine Dix albums islandais à écouter

Retro Stefson
Retro Stefson
L’album éponyme de Retro Stefson est tout simplement une petite merveille -et ce n’est pas rien venant de quelqu’un qui n’est vraiment pas fana de musique électronique. C’est frais, léger, entrainant, différent... L’album est sorti en 2012 et a été un gros succès en Islande. Succès amplement mérité!

My Head is An Animal
Of Monsters And Men
D’accord, je dois admettre que j’ai hésité à mettre celui-ci sur la liste. Quand j’ai commencé à entendre parler du groupe Of Monsters And Men, en 2011, il s’était déjà fait une petite place bien au chaud sur la scène musicale islandaise, et lui et ses membres s’apprêtaient à devenir des super-stars internationales. D’accord, il y avait un monde fou à leurs concerts d’Iceland Airwaves 2011, mais ils jouaient gratuitement “off-venue” à Kex et à Reykjavík Downtown Hostel... ils n’en feraient certainement pas de même aujourd’hui. J’avais mes doutes sur la façon dont ils allaient évoluer, mais avouons que ce premier album est fort agréable, et pour sûr, il va rester dans les annales de la musique islandaise un moment.

© Meredith Truax/ Dix albums islandais à écouter

Pour ce dixième disque, mon coeur balance bien trop, entre Reistu Þig Við, Sólin Er Komin Á Loft de For A Minor Reflection, Brostinn Stengur de Lay Low et Dýrð í dauðaþögn d’Ásgeir Trausti. Ecoutez les et faites votre choix!

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire