jeudi 2 novembre 2017

Camper en Islande

Nous avons souvent des questions sur le camping en Islande, et les règles à suivre pour camper dans la nature. Nous avons ici traduit les règles de l’Agence Islandaise pour l’Environnement afin que les voyageurs sachent à quoi s’en tenir. Le document original se trouve ici.

Camper en Islande

Si vous souhaitez camper en dehors des campings autorisés, il est important que vous connaissiez les règles à respecter. Depuis novembre 2015, une nouvelle législation est en place qui interdit à tous véhicules (campers et campings-cars en particulier) de passer la nuit en dehors d’un camping ou en dehors d’une zone urbaine. Si vous souhaitez passer la nuit dans votre camping-car à la campagne, donc, il vous faut demander l’autorisation au propriétaire des terres.

Où puis-je camper?

Le long des routes dans les zones inhabitées, sur un terrain qui n’est pas utilisé pour l’agriculture, vous pouvez monter votre tente pour une nuit, à condition qu’il n’y ai pas de camping à proximité et que le propriétaire n’ai pas interdit ou limité l’accès à son terrain avec signes ou barrières.

Le long des routes dans les zones inhabitées, vous pouvez monter votre tente s’il s’agit d’un terrain privé ou un terrain qui appartient au gouvernement islandais.

A l’écart des routes, vous pouvez monter votre tente, qu’il s’agisse d’un terrain privé ou un terrain qui appartient au gouvernement islandais, sauf contre-indication.

Camper en Islande

Quand faut-il obtenir l’autorisation du propriétaire des terres?

Si vous avez l’intention de camper près de maisons ou de fermes.
Si vous avez l’intention de camper plus d’une nuit au même endroit.
Si vous avez l’intention d’installer trois tentes ou plus.
Si le terrain est cultivé.Si vous avez l’intention d’utiliser un véhicule (campers, caravanes, campings-cars, etc) en dehors des campings autorisés ou hors des zones urbaines.

Existe-t-il des lieux où il n’est pas permis de camper et de passer la nuit?

Le propriétaire des lieux peut restreindre l’accès s’il existe un risque de dommage sur l’environnement. Si le propriétaire des lieux a mis en place une zone spéciale pour camper sur ses terres, il peut demander aux voyageurs de s’y rendre et de payer pour ce service. De même, s’il existe un camping autorisé dans les environs, le propriétaire des lieux peut vous y diriger.

Il existe des restrictions dans les zones ci-dessous:

Álafoss: Camping non-autorisé.
Blábjörg á Berufjarðarströnd: Camping non-autorisé.
Bringur í Mosfellsdal: Camping non-autorisé.
Dimmuborgir: Camping non-autorisé.
Dyrhólaey: Camping autorisé uniquement avec la permission de l’Agence Islandaise pour l’Environnement.

Camper en Islande

Fjallabak: Camping permis dans les zones réservées à cet effet. Les randonneurs peuvent camper près des chemins balisés. Pour camper ailleurs dans la réserve, il vous faut la permission de l’Agence Islandaise pour l’Environnement.
Grábrókargígar í Norðurárdal: Camping autorisé uniquement avec la permission de l’Agence Islandaise pour l’Environnement.

Herðubreiðarfriðland: Camping permis dans les zones réservées (et marquées) à cet effet. Pour camper ailleurs, il vous faut la permission de l’Agence Islandaise pour l’Environnement.
Hverfjall/Hverfell: Camping non-autorisé.
Ingólfshöfði: Camping autorisé uniquement avec la permission de l’Agence Islandaise pour l’Environnement et les superviseurs locaux.

Kattarauga: Camping non-autorisé.
Kirkjugólf: Camping non-autorisé.
Mývatn: Camping non-autorisé en dehors des campings habilités.
Seljahjallagil, Bláhvammur, Þrengslaborgir and surrounding areas: Camping non-autorisé.
Skógarfoss: Camping non-autorisé en dehors des campings habilités.
Skútustaðagígar: Camping non-autorisé.

Parc national de Snæfellsjökull: Randonneurs et cyclistes ont besoin de la permission des rangers du parc national. Dans tout autre cas, camping non-autorisé.
Ströndin við Stapa og Hellna: Camping non-autorisé.
Teigarhorn: Camping non-autorisé.

Camper en Islande

Parc national du Vatnajökull: Dans le parc national, les visiteurs doivent utiliser les campings habilités. A l’écart de ceux-ci, vous pouvez installer une tente pour une nuit seulement. Les groupes de dix tentes ou plus doivent impérativement demander l’autorisation des rangers. Si vous campez en dehors des campings habilités, vous devez prendre soin de ne pas causer de dommages ou de laisser vos détritus derrière vous.

Le camping en dehors des campings habilités est interdit dans les régions suivantes:

Jökulsárgljúfur.
Askja et alentours.
Dans les basses-terres de Hoffellssvæði et Heinabergssvæði.
Skaftafellsheiði, Bæjarstaðarskógur et Morsárdalur. Cependant, camper est permis dans les montagnes de Skaftafell au delà de 400 mètres au-dessus du niveau de la mer et à l'embouchure de Kjós. Les visiteurs sont chargés de s’informer au parc national pour camper dans ces zones.
Parc national de Þingvellir: Camping non-autorisé en dehors des campings habilités.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire