jeudi 7 décembre 2017

Les fêtes de fin d’année en Islande

Du 12 décembre jusqu’au 24, les treize “père Noël” islandais arrivent un à un pour déposer  dans la chaussure des enfants sages un petit cadeau, et dans la chaussure des enfants moins sages une pomme de terre. Les treize enfants des trolls Grýla et Leppalúði repartiront un à un dans les montagnes après Noël...

Þórlaksmessa est le 23 décembre; c’est le jour où l’on déguste la skáta, ou raie. Beaucoup d’islandais font également bouillir de la viande fumée, hangikjöt, pour que leur maison sente bon la nourriture. La plupart des magasins restent ouverts jusque 23 heures pour permettre à ceux qui n’ont pas encore pensé aux cadeaux d’aller en acheter.

Les fêtes de fin d’année en Islande

Aðfangadagur est le réveillon de Noël, le 24 décembre, et c’est le jour le plus important des fêtes de fin d’année en Islande. C’est ce soir là que la famille se réunit, partage un bon repas, écoute la messe à la radio ou s’y rend, et c’est aussi le moment où l’on ouvre les cadeaux. On passe la soirée à lire les nouveaux livres qu’on a reçu, à jouer à ses nouveaux jeux et à manger des chocolats.

On raconte que le chat de Noël, Jólakötturinn, emporte avec lui dans la montagne les enfants qui ne reçoivent pas de vêtements neufs comme cadeau...

Les fêtes de fin d’année en Islande

Sur la table, il y a probablement de la viande fumée, hangikjöt, du laufabrauð (un pain qui ressemble à un cracker, décoré de motifs tracés à la main avant la cuisson à l’aide d’un petit couteau). La viande est souvent du porc, hamborgaryggur, mais certaines personnes mangent de la perdrix des neiges (rjúpa) qu’ils ont chassés eux-mêmes. En dessert, on sert très souvent des petits gâteaux faits maison, les smákökur, et leur nombre et leur variété montrent bien souvent les prouesses de la maîtresse de maison.

Le jour de Noël, Jóladagur, le 25 décembre, est une répétition de la veille. On se rassemble et on mange en famille... pareil pour le 26 décembre, annar í jólum.

Gamlársdagur, littéralement “le jour de la vieille année”, est le 31 décembre. Les festivités commencent à 18 heures, comme le jour du réveillon de Noël. Certains vont à la messe ou assiste à un grand feu de bois. Tous se régalent d’un bon repas, regarde le sacro-saint Áramótskaupið à la télévision, une émission satirique qui reprend tous les évènements de l’année passée pour en faire une comédie. A minuit, les islandais tirent eux-mêmes les feux d´artifice qu’ils ont achetés les jours précédents. Nýársdagur est le premier janvier.

Les fêtes de fin d’année en Islande

Þréttandinn est le 6 janvier, et c’est le dernier jour des festivités. Le dernier lutin de Noël repart dans ses montagnes et on tire les derniers feux d’artifice...

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire