dimanche 28 janvier 2018

L’ouest de l’Islande en dix jours

Jour 1
Si vous arrivez de France ou de Belgique, il y a des chances pour que vous arriviez dans l’après midi. Rejoignez la capitale islandaise et passez-y la fin d’après midi et la soirée. Reykjavík se trouve à environ 40 kilomètres de l’aéroport international de Keflavík. En quelques heures, vous aurez le temps de voir la rue principale, Laugavegur, de flâner près du port (et pourquoi pas y manger un morceau dans l’un de ses restaurants ou café), de visiter Harpa et la cathédrale Hallgrímskirkja. Si vous avez un peu plus de temps, une visite dans une piscine islandaise s’impose, même si vous aurez le temps d’y aller les jours suivants.

L’ouest de l’Islande en dix jours

Jour 2
Prenez votre petit déjeuner à Reykjavík (l’hôtel Icelandair Marina ou Grái kötturinn sont de bonnes options -le petit déjeuner n’est pas donné mais absolument délicieux avec de bonnes portions!), puis en route pour le cercle d’or! Le voyage vous mène au parc national de Þingvellir, où le parlement islandais a été crée en l’an 1000, puis à Geysir pour admirer les geysers et les fumeroles du site. Après 130 kilomètres de route environ, vous arriverez à Gullfoss, la cascade dorée. Sur le retour, vous pouvez visiter le petit cratère de Kerið qui se trouve non loin de la route 35; il faut payer la petite somme de 400 ISK pour y avoir accès. Nous vous conseillons ensuite de passer la nuit à Selfoss (70 kilomètres) ou Borgarnes (190 kilomètres).

Jour 3
Arrêtez-vous pour admirer les colonnes de Basalte de Gerduberg, à une cinquantaine de kilomètres de Borgarnes, puis rejoignez Arnastapi sur la péninsule de Snæfellsnes. Arnastapi se trouve à 120 kilomètres de Borgarnes (et à 240 de Selfoss, si c’est à cet endroit que vous aviez décider de passer la nuit). Arnarstapi ou Stapi est un petit village de pêcheurs et un vieux sentier très intéressant longe le littoral jusqu’à Hellnar. C’est une petite marche detrente minutes, et on peut y admirer les anciennes maisons que louaient les pêcheurs ainsi que de nombreux oiseaux. Dix kilomètres après Hellnar, la plage de Djúpalónssandur vaut le coup d’oeil;  c’est une belle plage de galets d’où l’on peut admirer plusieurs roches de forme mystérieuse qui émergent de l'océan. Vous pouvez poursuivre un peu votre route et vous arrêtez pour admirer la colonie de phoques d’Ytri Tunga, ou pour faire une expédition guidée sur le glacier Snæfellsjökull. Passez la nuit dans les environs, par exemple à l’hôtel Búðir ou à l’auberge de jeunesse The Freezer à Rif.

Ytri Tunga

Jour 4 - Hellissandur et Rif sont deux petits villages de pêcheurs qui se situent à deux kilomètres l’un de l’autre. Si vous rejoignez ces deux villages en marchant, vous aurez la chance d’admirer une colonie d’oiseaux magnifique. Grundarfjörður et Stykkishólmur sont également deux petites villes intéressantes à visiter; la première vous offrira une vue imprenable sur le mont Kirkjufell. La seconde a une vie culturelle assez importante, en particulier en été; vous pourrez y visiter la maison norvégienne, un musée local, l’église moderne de la ville connue grâce à sa forme inattendue et la librairie d’eau, une installation intéressante située dans l’ancienne bibliothèque. Vous pouvez passer la nuit à Reykhólar, à environ 180 kilomètres de Grundarfjörður.

Jour 5
Nommé d’après Saint Patrick, le guide spirituel d’Örlygur Hrappson, qui s’est installé le premier dans la région, le fjord de Patreksfjörður compte aujourd’hui près de 700 habitants. Au sud du fjord, on peut admirer la plus haute montagne des fjords de l’ouest, Kalbakur (998 mètres). Vous pouvez louer un vélo, faire une escapade en mer pour pêcher, ou tout simplement marcher pour admirer les nombreux oiseaux de la région: aigles à la queue blanche, pingouins torda, guillemots et fous de bassan y sont très nombreux. Les macareux sont également présents, et Látrabjarg n’est pas loin: c’est un rocher de 14 kilomètres de long et jusqu’à 440 mètres de haut où se nichent chaque été des milliers d’oiseaux. La plage de Rauðasandur est également un très bel endroit, et l’une des seules plages d’Islande ou le sable n’est pas noir. Vous pouvez passer la nuit à Bíldudalur, situé à 230 kilomètres de votre point de départ, Reykhólar.

L’ouest de l’Islande en dix jours

Jour 6
Le fjord suivant, Arnarfjörður, abrite un musée qui raconte l’histoire des créatures des mers qui semblent vivre dans la région... Arnarfjörður est l’un des plus beaux des fjords de l’ouest avec ses paysages variés et ses montagnes imposantes, et l’endroit est aussi et surtout connu pour abriter la cascade Dynjandi, si majestueuse et impressionante du haut de ses 100 mètres. Dans les environs, vous pouvez visiter les petits villages de Þingeyri, dans le fjord de Dýrafjörður, et Flateyri, où vous pourrez en apprendre plus sur l’histoire de la région et visiter plusieurs musées, dont le musée du n’importe quoi. Vous pouvez ensuite rejoindre Isafjörður, la capitale des fjords de l’ouest. L’étape du jour est de 170 kilomètres environ.

Jour 7
Isafjörður, petite ville de 2600 habitants, a beaucoup à offrir pour les voyageurs: golf, randonnées, cyclisme, randonnées à cheval, pêche, kayak et autres activités sont disponibles pendant l’été. C’est aussi une petite ville sympathique pour flâner et profitez du poisson frais qu’offrent les restaurants de la ville. Continuez votre voyage jusque Súðavík, à vingt kilomètres au sud d’Isafjörður, où vous pourrez en apprendre plus sur l’avalanche de 1995 qui a “coupé” le village en deux, et sur le renard polaire en visitant le centre de recherche islandais sur le renard polaire. Passez la nuit à Isafjörður et profitez de ce qu’elle a à offrir.

L’ouest de l’Islande en dix jours

Jour 8
Continuez jusqu’à Litlibær, à 80 kilomètres d’Isafjörður, une petite maison historique que vous pouvez visiter et où vous pouvez faire une pause café -avec la meilleure vue de toute l’Islande! 150 kilomètres de plus vous mèneront jusqu’à Hólmavík, où vous pourrez visiter le musée de la sorcellerie. En chemin, vous pouvez vous arrêtez dans la vallée de Heydalur pour profitez d’un bain dans l’une des nombreuses sources d’eau chaude de la région.

Jour 9
Retournez tranquillement vers le sud, et dirigez-vous vers la péninsule de Reykjanes. Sur la péninsule, il y a de nombreux sites à visiter. Parmi eux, la source chaude bouillonnante la plus large d’Islande de Gunnuhver, la formation de lave Brimketill,  les montagnes de sulphure de Brennisteinfjöll ou encore le fameux Blue Lagoon (pensez à réserver à l’avance si cela vous intéresse!). La distance jusqu’à l’aéroport international de Keflavík est de 276 kilomètres.

L’ouest de l’Islande en dix jours

Jour 10
Départ. Nous espérons que vous avez passé un bon séjour. Racontez-nous!

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire