mardi 9 janvier 2018

Que faire entre Reykjavík et Akureyri?

A vingt minutes de route du centre ville de Reykjavík, Mosfellsbær est une charmante petite ville qui dispose de nombreuses possibilités de promenades et de randonnées. C’est aussi le lieu où le groupe Sigur Rós y a son fameux studio, Sundlaugin, une ancienne piscine que le groupe a converti en studio en 1999; depuis 2008, le studio est ouvert à tous ceux qui souhaitent y enregistrer leur album... avis aux musiciens! Vous pouvez également visitez Gljúfrasteinn, la maison de l’écrivain Halldór Laxness; prix nobel de littérature en 1955, son oeuvre a été publié en plus de 43 langues. La maison a été préservée telle quelle depuis que la famille de Laxness n’y vit plus. En été, les visites ont lieu de 9 heures à 17 heures, puis de 10 à 16 heures en hiver, en dehors des weekends. Cependant, si vous voyagez en groupe, vous pouvez organiser une visite sur rendez-vous. La visite de Gljúfrasteinn coûte 800 couronnes.

Que faire entre Reykjavík et Akureyri?

Juste après Mosfellsbær, le mont Esja, que vous avez sûrement aperçu depuis Harpa, à Reykjavík, est une chaîne de montagnes populaire pour les randonneurs et les amateurs d’escalade. Plusieurs chemins de randonnée sont balisés, dont les plus connus qui mènent aux sommets de Þverfellshorn et Kerhólakambur, respectivement 780 et 851 mètres.

En continuant votre route vers le nord-ouest, vous pouvez faire un petit détour de quelques kilomètres pour voir la ville d’Akranes, où vivent 6650 personnes. Le centre culturel et musée de Garðar vaut le détour si vous vous intéressez au mode de vie islandais du XIX et XXème siècle. Si vous préférez les activités plus ludiques ou si vous avez des enfants, un tour à la piscine de Jaðarsbakki et au parc récréatif de Garðalundur ravira tout le monde. Akranes est connu pour ses deux phares que vous pourrez admirer près du port; ce sont des points de vue intéressant qui impressioneront en particulier les photographes, et il est possible de visiter le phare le plus grand -qui sert aussi de lieu d’exposition photos.

Que faire entre Reykjavík et Akureyri?

Situé à 75 kilomètres de Reykjavík, Borgarnes compte 2000 habitants et propose bon nombre d’activités pour celui qui la visite, en particulier en été. Pour une vue imprenable et un petit déjeuner copieux, la boulangerie Geirabakarí est idéale. Vous pouvez vous promener dans le parc de Skallagrímsgarður, faire de la randonnée à Einkunnir ou grimper en haut de la montagne Hafnarfjall. Vous pouvez aussi aller voir une exposition d’oiseaux et de photographie au musée de Borgarfjörður, allez nager et vous relaxez dans les jacuzzis de la piscine de Borgarnes. Pour les plus jeunes, une visite à l’aire de jeux de Bjössaróló ou au centre de marionettes Brúðuheimar occupera leur journée de la manière la plus amusante! Le musée de la colonisation de Borgarnes offre deux expositions permanentes: l’une sur la saga d’Egill et une sur la colonisation, basé sur deux livres, “Le livre des islandais” et “Le livre de la colonisation”.

Plus au nord, juste après Bifröst tout au bord de la route numéro un, vous trouverez un petit parking qui vous mènera jusqu’au cratère de Grabrók; vous pouvez faire le tour su cratère en moins d’une demi-heure et admirer la vue magnifique que vous offre les alentours. Plus loin, un détour de quelques kilomètres vous mènera dans le village de Hvammstangi. 580 personnes y vivent aujourd’hui, principalement de la pêche et dutourisme; visitez le musée local pour en savoir plus sur l’histoire de Hvammstangi. Hvammstangi est surtout connue pour abriter la plus grande usine de textile d’Islande, Kidka, et renommé pour les phoques qui longent souvent ses côtes. Vous pouvez visiter le  centre du phoque, musée qui vous apprendra tout sur ce mammifère, ou vous joindre à une excursion en bateau pour les observer.

Que faire entre Reykjavík et Akureyri?

Depuis Hvammstangi, vous pouvez aussi faire le tour de la péninsule de Vatnsnes et aller jusqu’aux magnifiques rochers de Hvítserkur, même si nous vous recommendons de vous arrêter pour la nuit si vous décidez de choisir cette option.

Vous avez maintenant parcouru les deux tiers du chemin qui sépare la capitale islandaise d’Akureyri. Blönduós est sur votre chemin, sur la route numéro un. C’est une petite ville dans la baie de Húnaflói, et elle vit surtout de l’agriculture, la pêche, l’industrie et le tourisme. Il y a tout ce qu’il faut à Blönduós, des magasins, un hôpital, un centre sportif et culturel, une piscine, un camping, un hôtel, des cafés et des restaurants et un golf. Les voyageurs pourront aussi y découvrir un musée artisanal, un musée du textile et une exposition qui vous apprendra tout sur l’arctique, la glace et les glaciers. La ville elle-même se situe près d’une rivière glaciale, Blanda, que vous pourrez admirer en chemin; la rivière prend sa source sur le glacier Höfsjökull et voyage jusqu’à la baie de Húnaflói. Sur le haut de la ville, vous pourrez également voir l’architecture étonnante de l’église de Blönduós, qui ressemble à un cratère de volcan. L’eglise, qui a été dessinée par Maggi Jónsson, est ouverte chaque jour pour les visites, de mi-juin à mi-août.

Blönduós et sa région font de fantastiques endroits pour les pêcheurs, car les meilleures rivières de truites et de saumons s’y trouvent. Renseignez-vous bien avant d’y pêcher car un permis est nécessaire, et pour certaines rivières très riches et prisées, les prix sont faramineux. Voyez ce site.

Que faire entre Reykjavík et Akureyri?

A environ vingt kilomètres de Blönduós sur la route 715, dans la vallée de Víðidalur, le canyon Kolugljúfur et la cascade qui l’accompagne, Kolufoss, forment un bien joli site. Pour profiter de la vue au mieux, nous vous conseillons de vous mettre sur le pont qui traverse la rivière Víðidalsá -rivière riche en saumon qui attire les pêcheurs du monde entier.

Plus loin sur la route numéro un, la ville de Kolugljúfur, dans le fjord de Skagafjörður, est un arrêt fréquent pour ceux qui veulent manger un morceau ou se dégourdir les jambes. C’est la dernière étape avant Akureyri, et vous y trouverez notamment quelques magasins, une station essence, une poste, et évidemment, une piscine. Si vous souhaitez faire une petite promenade, le chemin qui mène au point de vue en haut de la colline de Reykjarhóll est plaisant, et c’est une des rares fois où vous serez entouré d’arbres en Islande. L’office du tourisme pourra vous aiguiller si vous souhaitez faire du tourisme dans la région, et les activités sont nombreuses entre randonnées ou promenade à cheval. La région est notamment connue pour le rafting, et le centre de Bakkaflöt, plus loin dans la vallée, ravira les petits et les grands; vous pouvez aussi y passer la nuit.

Que faire entre Reykjavík et Akureyri?

Vous rejoindrez bientôt le col d’Öxnadalsheiði, et la prudence est de mise si vous voyagez en hiver. Une demi-heure avant d’arriver à Akureyri, arrêtez-vous à la piscine de Þelamörk, un délice de bains plus chauds et agréables les uns que les autres. Un peu plus de 400 kilomètres vous ont menés jusqu’à la capitale du nord, Akureyri, où de nombreuses surprises vous attendent.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire