lundi 15 janvier 2018

Voyagez en Islande en toute sécurité

Pas besoin de se faire du soucis si vous laissez votre voiture ouverte ou si vous avez oublié votre portefeuille au restaurant... vous aurez 95% de chances de retrouver l’un et l’autre intact. En Islande, le danger vient surtout de la nature et des conditions météorologiques capricieuses.

Si beaucoup de voyageurs viennent en Islande pour en visiter les merveilles, beaucoup ignorent que ces merveilles peuvent aussi être de potentiels dangers. La nature islandaise, et en particulier la météo, sont difficile et imprévisible. Il est important de connaître les dangers que vous pourrez rencontrer et d’y être préparé.

Voyagez en Islande en toute sécurité

Soyez prêts.
Faites des recherches et informez-vous lorsque vous concoctez votre itinéraire. L’Islande est un pays sûrement très différent de ce que vous connaissez, et un voyage réussi et sans encombres se prépare des mois à l’avance. Demandez l’avis de ceux autour de vous qui connaissent l’Islande, ou sur des forums, ou encore en contactant des professionnels du tourisme.

Conduire en Islande peut s’avérer une épreuve, en particulier en hiver. Encore une fois, il faut avoir fait vos recherches avant de partir. Il y a une route principale qui fait le tour de l’île, puis des routes secondaires, et enfin des pistes (des routes non goudronnées). Toutes les routes en F ne sont pas accessibles en hiver et impraticables sans 4x4. Un grand nombre de routes secondaires ne sont pas accessibles en hiver. Par mauvais temps, certaines routes peuvent fermer et ne réouvrir que le lendemain, ou le surlendemain en cas de très mauvais temps. Si votre carte indique qu’une route n’est accessible qu’en 4x4 et que vous n’avez qu’une voiture à deux roues motrices, ne vous y aventurez pas!

Si vous voyagez en dehors des sentiers battus ou en hiver en dehors des routes principales, donnez votre itinéraire à l’association islandaise des sauveteurs via leur site internet. Pour voyager dans les hautes-terres d’Islande, une carte, une boussole et un GPS sont des accessoires importants. Vous ne devriez jamais vous aventurez dans les hautes-terres de l’Islande sans consultez des guides et des spécialistes qui sauront vous conseiller sur la marche à suivre. 

Voyagez en Islande en toute sécurité

Si vous comptez prendre des routes où il faut passer des gués, renseignez-vous et écoutez les conseils de ceux qui l’ont fait. N’essayez pas de traverser une rivière si vous n’êtes pas sûrs à 100% de pouvoir rejoindre l’autre rive. Dans le doute, vous pouvez attendre le matin, car les gués et les rivières sont toujours moins importants et un peu moins profonds avant midi. 

Soyez prêts à tout. 
Consultez la météo et l’état des routes. Souvent. Tout le temps! Il peut faire quelques degrés une minute, puis neiger. Ainsi, quand vous partez en promenade, ne laissez pas votre veste derrière sous pretexte que le ciel est magnifique et sans nuages. Soyez prêts à renoncer à voir telle ou telle chose qui vous avait tant fait rêvé, ou à revoir complètement votre itinéraire s’il le faut. Soyez prêts à l’aventure!

Réfléchissez!
Vérifiez toujours l’état des routes sur le site internet de l’administration routière islandaise, www.road.is. L’état des routes peut changer très rapidement, et une route ouverte peut devenir fermée en quelques heures. Si vous roulez tranquillement sur une route et qu’il commence à y avoir de plus en plus de neige, et que vous avez peur de restez bloqué... faites demi-tour, et vérifiez l’état des routes si vous le pouvez. Il y a des chances pour que la route que vous venez d’emprunter soit fermeé, et si certains troncons sont dotés d’un panneau “ófært” (impassable), la plupart des routes ne mentionnent rien, et compte sur les gens pour se renseigner eux-mêmes.

Voyagez en Islande en toute sécurité

Ne vous fiez pas trop à votre GPS et vérifiez si l’itinéraire qu’il vous propose est censé; fin 2015, un touriste américain est devenu une vedette en Islande car il s’est retrouvé à Siglufjörður, un petit village au nord de l´Islande, au lieu de la capitale islandaise près de 500 kilomètres plus au sud, tout ça à cause d’une faute de frappe.

Ne vous aventurez pas sur un glacier sans guide, ou sur les icebergs de Jökulsárlón, car c’est idiot et très dangereux.

Ne faites pas le malin
Respectez les instructions. Si une route est fermée, ne vous y aventurez pas; si on prévoit une tempête, restez au chaud, même si vous vouliez vraiment voir l’est de l’Islande. Ne grimpez pas une montagne en plein hiver si vous n’en avez jamais fait l’expérience. Vous n’avez aucune idée de ce qui peut vous attendre en Islande. Le mot tempête y prend un nouveau sens, les mot solitude et danger également...

Respectez les barrières et les chemins. En hiver, le sol peut-être glissant et dangereux, en particulier près des chutes d’eau. Attention à la neige qui peut former un sol et donner l’impression que vous marchez “sur du dur”, alors que la neige peut céder sous votre poids.

Voyagez en Islande en toute sécurité

Ne sous-estimez pas la force du vent... et faites attention aux vagues et à la mer lorsque vous êtes sur une plage. Récemment, un voyageur s’est noyé à Reynisfjara près de Vik. Ecoutez les conseils des locaux, car mieux que quiconque ils connaissent leur pays et ses dangers.

Familiarisez-vous avec les numéros d’urgence et les sites à connaitre. Consultez les sites et les réseaux sociaux souvent pour vous tenir informez des éventuels alertes météo, avalanches ou autre:
112
http://safetravel.is crée par l’association islandaise des sauveteurs
le site de la météo

le site de l'administration routière sur l'état des routes
@safeiniceland

Islande24 
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire