mardi 27 mars 2018

Cinq jours dans l’est de l’Islande

Jour 1 - A votre arrivée, prenez un vol intérieur pour rejoindre Egilsstaðir. Visitez le petit centre-ville, voyez si le centre culturel Sláturhúsið prévoit une exposition ou un évènement ce jour là et faites un petit plongeon à la piscine municipale -cela vous mettera immédiatement dans l’ambiance islandaise pour le reste du séjour! Dormez dans un hôtel ou chez l’habitant dans la capitale de l’est.

Cinq jours dans l’est de l’Islande

Jour 2 - Le lendemain, prenez la route pour rejoindre Djúpivogur, et faites un court détour pour admirer la cascade d’Hengifoss puis les ruines monastiques de Skriðuklaustur. Continuez jusque Stöðvarfjörður, un petit village au pied de la montagne Hellufjall, qui fait 850 mètres de haut. Autrefois un lieu important pour la pêche, la ville s’est reconvertie dans l’accueil des voyageurs et des artistes - une usine de poisson de 2800 mètres carré y a été transformé en centre culturel et artistique.

Si vous aimez les belles promenades, les environs de la vallée de Jafnadalur sont splendides. Fáskrúðsfjörður est une petite ville de 700 habitants dans l’est islandais, dont l’histoire est profondémment liée à celle de la France. Les marins français représentaient en effet une partie de la société de Fáskrúðsfjörður au XXème siècle. Vous pouvez aujourd’hui voir et visiter cet héritage. A l’est de la ville, plusieurs cascades se cachent le long de la route; la plus populaire est certainement Gilsárfoss, car on peut se promener derrière la cascade. La promenade le long de la rivière Gilsá prend environ un quart d´heure.

Cinq jours dans l’est de l’Islande

Jour 3 - Dirigez-vous vers Reyðarfjörður, un village connu pour le ski et les sports d’hiver. Un chemin partant du centre de la ville et suivant la rivière vous mènera au musée de la guerre; celui-ci retrace principalement l’occupation de l’est de l’Islande pendant la seconde guerre mondiale. Si vous continuez votre route après le musée, vous arriverez à la belle petite cascade de Búðarárfoss, puis la jolie vallée de Svínadalur. Vous pouvez également explorer les gorges de la rivière Geithúsaá, ou grimper la montagne de Grænafell. Le village d’Eskifjörður est connu pour abriter la collection de cailloux et de roches la plus large d’Islande; une collection rare, qui compte plus de mille rochers et cailloux, que vous pouvez visiter chez Sören and Sigurborg.

Autre visite intéressante de la région, l’ancienne mine de spath Helgustaðanáma, l’une des plus connus dans le monde à l’époque et aujourd’hui site protégé. Neskaupstaður, dans le fjord de Norðfjörður, est la plus grande municipalité de Fjarðabyggð, avec environ 1500 habitants. La ville s’est construite autour de l’ancienne ferme “Nes” qu’occupait d’Erik le rouge. La ville de Neskaupstaður est aussi tristement connue pour ses avalanches, qui ont tuées douze personnes en 1974. Aujourd’hui, vous pouvez visiter les structures qui sont censées empêcher les avalanches d’être meurtrières et de faire trop de dégâts. Ces structures se trouvent en haut de la ville, et du haut de celle-ci, le panorama sur la ville et le fjord est à couper le souffle.

Cinq jours dans l’est de l’Islande

Jour 4 - Gerpir est le lieu le plus à l’est de l’Islande, et la montagne Gerpir, haute de 661 mètres, est la plus ancienne d’Islande. Réel paradis pour les randonneurs, les amateurs de kayak et les amoureux de la nature, nous vous conseillons d’y passer la journée et de découvrir ses richesses naturelles. L’association Ferðafélag Fjarðamanna a fait beaucoup d’efforts pour créer des chemins balisés dans la région. Vous pouvez trouver une carte détaillée des marches et randonnées à Gerpir dans les offices de tourisme et les magasins de la région.

Jour 5 - Le petit village de Brekkuþorp, plus communément appellé Mjóifjörður, compte environ 30 habitants. Vous pouvez admirer les magnifiques cascades de Klifbrekkufossar en arrivant, et la plage de Mjóeyri est connue pour être le dernier lieu d’éxécution en Islande. Tout au bout du fjord de Mjóifjörður, vous trouverez une destination très spéciale, Dalantagi. Il est impossible de vous rendre plus à l’est en voiture, et Dalantagi se situe tout au bout de la route, en haut des rochers. La vue “du bout du monde” est époustouflante, et vous verrez aussi deux phares à Dalantagi. Le plus ancien est fait de basalte et a été construit en 1895; le second date de 1908 et est encore en activité aujourd’hui.

Cinq jours dans l’est de l’Islande

Connue pour ses charmantes petites maisons en bois, Seyðisfjörður est surtout populaire pour son activité artistique bouillonante. Le centre d’arts visuels Skaftfell propose toute l’année des expositions et des évènements.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire