mardi 13 mars 2018

Une virée entre Isafjörður et Hólmavík (ou vice-versa)

Quelques jours de vacances nous ont mené dans les fjords de l’ouest. Pour ne pas faire trop de route et profiter du séjour, nous nous sommes cantonnés à un trajet qui va d’Isafjörður à Hólmavík. Nous avons été ébloui, époustouflé... voici quelques idées à retenir pour votre propre séjour.

Une virée entre Isafjörður et Hólmavík (ou vice-versa)

Isafjörður est la capitale des fjords de l’ouest, et compte près de 2600 habitants. C’est une charmante petite ville, avec magasins, cafés, restaurants et hôtels. La vieille ville est composée de nombreuses maisons en bois datant du XIXème siècle et c’est une jolie promenade que d’arpenter les rues. Si vous aimez l’histoire ou la pêche, le musée maritime est une visite intéressante, et raconte comment l’industrie de la pêche a contribué à la prospérité de la ville. Le vieil hôpital a été transformé en centre culturel qu’il est possible de visiter tous les après midis, et offre des expositions variées au cours de l’année. La ville offre également de nombreuses possibilités pour marcher et randonner. Il est intéressant de longer la vieille route qui mène jusqu’à Bolungarvík et comprendre pourquoi on a construit un tunnel pour se rendre dans cette petite ville, située à une dizaine de kilomètres au nord d’Isafjörður.

Une virée entre Isafjörður et Hólmavík (ou vice-versa)

Bólungarvík, donc, est un petit village doté d’une réplique d’avant-poste de pêche et d’un musée d’histoire naturelle. Dans ce dernier, vous pourrez admirer un ours polaire qui s’était aventuré dans cette partie de l’Islande il y a quelques années. Le café-restaurant Einarshús est le seul du village. Situé dans une maison historique, le propriétaire des lieux, bien sympathique, ne manquera pas de vous montrez la pièce de collection qu’il garde dans son sous-sol: la barre du fameux bateau le Pourquoi Pas, qui s’est échoué en Islande en 1936, retrouvé par un homme de la région il y a quelques années. Cependant, le gouvernement français va rapatrier la barre du navire, alors dépêchez-vous d’aller la voir en Islande!

De l’autre côté su fjord, vous découvrirez le petit village de Suðureyri, qui ne paie pas de mine mais qui dispose d’une piscine formidable, près des montagnes et de la mer. vous pouvez faire une promenade dans le village et vous rendre tout au bout de la route pour découvrir la fin du fjord et son paysage spectaculaire.

Une virée entre Isafjörður et Hólmavík (ou vice-versa)

En repartant d’Isafjörður pour rejoindre Hólmavík, un arrêt au centre de recherche sur les renards polaires de Súðavík vaut bien le détour. Les volontaires travaillant au centre sont motivés et instruits, et vous en apprendrez beaucoup sur ces petits animaux à la fourrure douce. Le centre garde deux jeunes renards polaires dans un petit parc à l’extérieur, et c’est à la fois intéressant et divertissant!

A mi-chemin entre les deux villes, douze kilomètres sur une piste vous mèneront au paradis vert (ou blanc en hiver) de Heydalur, une sorte de mini centre de vacances à l’islandaise. Des chambres, un restaurant, des sources d’eau chaude et de nombreux animaux (dont un perroquet qui vous saluera en islandais) font de cet endroit un refuge comfortable pour quelques nuits. Un peu plus loin, la piscine de Reykjanes est absolument délicieuse, tout comme le sel Saltverk produit au même endroit.

Une virée entre Isafjörður et Hólmavík (ou vice-versa)

A Hvítanes, qui n’est rien d’autre qu’une petite place au bord de la route, vous pourrez sans doute admirer une colonie de phoques qui se prélassent souvent sur les rochers. Des jumelles sont mises à disposition pour pouvoir les admirer. Un kilomètre plus loin, la ferme historique de Litlibær vous propose la visite, le café et une gaufre pour mille couronnes.

Hólmavík est le point de départ (ou de retour) pour les voyageurs qui visitent les fjords de l’ouest, en particulier ceux qui partent en randonnée dans le Hornstrandir. Les activités ne sont pas nombreuses mais la piscine et le musée de la sorcellerie sont populaires.

Une virée entre Isafjörður et Hólmavík (ou vice-versa)

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire