dimanche 15 avril 2018

Siglufjörður

Après une heure de route en suivant la route 1 puis 76 depuis Akureyri, vous trouverez le charmant village de Siglufjörður, niché entre mer et montagne, dans la péninsule de Tröllaskagi dans le nord de l´Islande.

Siglufjörður

Dans les années 1940 et 1950, la population du village atteignait 3000 habitants et prospérait grâce à l’industrie de la pêche et notamment le hareng. Aujourd’hui, la population est de 1200 habitants et vit surtout de la pêche et du tourisme grandissant. L’accès à Siglufjörður jusque 1967 se faisait par une petite route de montagne accessible uniquement pendant les mois d’été. Puis, une route a été dégagée vers l’ouest et a permis de se rendre à Siglufjörður toute l’année... En 2010, la ville a été connectée par un tunnel jusque Ólafsfjörður, lui permettant de sortir de l’isolement en rejoignant plus facilement les autres villes de la région et de l’Islande. La route entre Siglufjörður et Dalvík est connue pour ses deux tunnels à sens unique, une aventure toute particulière pour le voyageur.

En hiver, Siglufjörður est un paradis pour ceux qui aiment la nature, la neige, le ski et le snowboard et les excursions en scooter des neiges. En été, les amoureux de randonnée seront ravis de se promener aux alentours de cette petite ville, où les activités culturelles sont également nombreuses. Chaque été, la ville abrite un festival folk où artistes locaux et internationaux se rencontrent autour de leur passion commune, la musique.

Siglufjörður

Le musée du hareng, Síldarminjasafnið en islandais, est le plus grand musée maritime et industriel d’Islande, avec trois bâtiments indépendants à sa disposition. A l’intérieur du musée, vous découvrirez une usine à poisson accompagnée de machines et d’équipement très bien préservés. Le musée offre une foule d’informations sur la pêche mais aussi l’industrie et l’histoire de la région -tout ce qu’il vous faut savoir sur Siglufjörður se trouve dans le musée du hareng.

Le Centre de musique folk est situé dans une charmante petite maison que l’on appelle la maison Madame où le révérend Bjarni Þorsteinsson a vécu de 1888 à 1898. Le Révérend Bjarni Þorsteinsson (1861-1938) était avant tout un collectionneur de musique folklorique. C’était aussi un musicien de talent et il a composé de nombreux chants que l’on chante encore en Islande. Il a commencé à recueillir des chansons folkloriques à partir de 1880 et a ensuite publié le livre islandais “Chansons Folkloriques” (Íslensk Þjóðlög) avec le soutien de la Fondation Carlsberg au Danemark. Le livre a des centaines de chansons folkloriques, provenant de diverses régions du pays.

Siglufjörður

En juillet 2006, pour l’anniversaire des 100 ans du livre de Bjarni, le centre de musique folklorique a été officiellement inauguré. Bjarni a travaillé à Siglufjörður toute sa vie. En plus d'être le prêtre de la ville, il était un homme politique actif et il est encore considéré par beaucoup de gens comme le “père de Siglufjörður”. Au centre, les visiteurs peuvent voir des enregistrements vidéo de personnes de tous âges scandant des rimur, chantant des tvísöngur ou jouant d´un instrument folklorique comme le langspil. Un petit musée bien sympathique.

En ville, vous trouverez quelques guesthouses, deux cafés et restaurants tout près du port, un restaurant marocain, la chocolaterie Frida que nous vous conseillons de visiter, quelques magasins et une brasserie familiale, Segull 67, que vous pouvez visiter pour la somme de 2000 couronnes (15 euros).

Siglufjörður

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire