lundi 4 juin 2018

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

#1: 10% de la population islandaise s’est rendu en France pour l’Euro 2016

L’Euro 2016 est la première compétition internationale pour laquelle l’équipe masculine d’Islande s’est qualifiée. Pour se qualifier pour leur première compétition internationale, les islandais ont notamment éliminé les néerlandais, battu la République tchèque et terminé deuxième devant la Turquie. Près de 30 000 supporters islandais se sont rendus en France pour assister aux matchs de l’Euro.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

Un match nul avec le Portugal puis la Hongrie emmène l’équipe islandaise jusqu’en huitième de finale où ils affrontent les anglais. A la surprise générale, l’Islande, qui n’a jamais joué à l’Euro, bat l’une des meilleurs équipes du monde, 2-1. C’est en quart de finale, battu 5-2 par la France, que les islandais arrêteront la compétition, fiers et heureux d’être parvenu jusque là. C’est cet évènement qui met l’Islande sur la carte du football (masculin) international, ainsi que la réaction incroyable du commentateur islandais Gummi Ben!

#2: Il y a cinq joueurs de foot professionnels français dans la ligue islandaise

Trois joueurs évoluent en première division, et deux autres en deuxième division. Dans le Úrvalsdeild (1ère division), Yvan Erichot évolue dans le club ÍBV Vestmannæyjar depuis 2017, aux côtés de Guy Gnabouyou, qui l’y a rejoint en 2018. Cédric D’Ulivo joue depuis 2017 pour l’équipe FH Hafnajförður.

En seconde division, Victor Da Costa joue pour Magni à Grenivík et André Malonga pour KF Fjallabyggð. Victor a été le premier joueur français à intégrer une équipe islandaise. Pour suivre les actualités du football nordique et francophone, ce site est excellent.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande/ La Marseillaise

#3: L’équipe de football masculine islandaise est qualifiée pour la Coupe du Monde en 2018

Pour la coupe du monde 2018, qui a lieu en Russie, l’Islande affrontera la Norvège pour un match amical le 2 juin. Ensuite, le 16 juin, elle affrontera l’Argentine pour son premier match, équipe contre laquelle elle n’a jamais joué auparavant.

Les pays que l’Islande affrontera dans son groupe comprenne l’Argentine, le Nigeria et la Croatie. L’Islande et la Croatie se sont rencontrées à six reprises en qualifications pour la Coupe du monde au cours des huit dernières années. Le Nigeria et l'Islande n’ont joué l’un contre l’autre qu’une seule fois auparavant, lors de laquelle les islandais se sont inclinés 3-0 en 1981.

En juin 2018, les islandais passeront donc très certainement tous les soirs de match devant la télévision ou les écrans géants installés par les municipalités.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

#4: Le coach islandais est dentiste, et le gardien de but cinéaste

Depuis leur performance à l’Euro 2016, les médias ne cessent de relayer les faits “extraordinaires” des individus de l’équipe masculine islandaise. Le coach de l’équipé, Heimir Hallgrimsson, a continué a exercé son métier de dentiste jusqu’à l’Euro 2016. Le gardien de but Hannes Halldorsson était un cinéaste avant de se lancer dans le football. En Islande, toucher à tout ou avoir deux professions est courant. Très peu de joueurs sont professionnels en Islande et beaucoup ont aussi une profession à côté.

#5: L’équipe féminine islandaise se débrouille souvent bien mieux que son confrère masculin… mais personne n’en parle!

L’équipe nationale féminine d’Islande est classé 20ème selon le classement de la FIFA, alors que l’équipe masculine n’est qu’à la 23ème place sur le classement masculin. L’équipe féminine s’est qualifiée pour une compétition internationale en 2009, et il a fallu attendre 2016 pour que l’équipe masculine ne fasse de même.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

Contrairement à leurs confrères masculins, dont la majorité est sous contrat pour des équipes étrangères, la majorité des islandaises jouent pour des équipes locales. Cependant, quelques-unes sont sous contrat avec des équipes suédoises, et l’islandaise Fanndís Friðriksdóttir joue pour l’Olympique de Marseille.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire