lundi 22 mai 2017

La renaissance de Hverfisgata

Il y a quelques années, Hverfisgata était une rue délaissée, qui semblait parfois à l’abandon. Avec l’essor du tourisme, la rue connaît un renouveau et s’est beaucoup développée ces dernières années.

Essensia
Hverfisgata 4-6
Ce nouveau restaurant propose une cuisine italienne et méditerranéenne pour partager un bon moment entre amis. Le menu comporte beaucoup de plats ou de formules à partager, pour vous encourager à partager les spécialités d’Essensia avec votre tablée. Le chef Hákon Már Örvasson vous attend pour vous faire découvrir les merveilles culinaires de la Toscane et d'ailleurs.

La renaissance de Hverfisgata

Mikkeller & friends
Hverfisgata 12
Cette maison de 1910 abrite un bar pizza-cocktail branché ainsi que le restaurant étoilé Dill. Le bar propose plus de 20 bières de la brasserie danoise Mikkeller, dans un décor riche et coloré. Dill fut crée par le chef Gunnar Karl Gislason et le sommelier Ólafur Örn Ólafsson, et a ouvert ses portes en 2009 dans la capitale islandaise. Inspirée par la renaissance des traditions culinaires nordiques, le restaurant propose une “nouvelle cuisine nordique”. Les recettes puisent dans les traditions islandaises, et le menu propose de l’omble de l’Arctique, du surmjólk et des baies de saison.

Grái kötturinn
Hverfisgata 16
Ce petit café est surtout connu pour ses petits déjeuners à l’américaine et ses pancakes délicieux… Au sous-sol d’une maison de Hverfisgata, ce petit boui-boui qui ne paie pas de mine propose un menu simple et sympathique pour petit-déjeuner ou déjeuner. Depuis 1997, Grái kötturinn ravit les papilles des lève-tôt de la capitale islandaise.

La renaissance de Hverfisgata

Hotel Canopy et Geiri Smart
Hverfisgata 30
Le groupe Hilton s’est installé dans Hverfisgata avec l’hôtel Canopy, le restaurant Geiri Smart, ainsi qu’un bar et un café Canopy. Il y en a donc pour tous les goûts dans ce nouveau complexe hôtelier de luxe. Si vous recherchez un hôtel du même standard, vous pouvez aussi essayer l’hôtel Skuggi (Hverfisgata 103).

Bío paradís
Hverfisgata 54
Ce cinéma indépendant a été fondé en 2010 par l’association des cinéastes islandais. C’est le seul cinéma de la sorte en Islande, et le seul où vous pourrez voir des courts-métrages ou des films d’auteur islandais. La sélection de films locaux ou internationaux vaut le coup d’oeil.

Austur Indía Fjelagið
Hverfisgata 56
Cet élégant restaurant indien est à son emplacement actuel dans la rue Hverfisgata depuis 1994. Le menu allie parfaitement ingrédients islandais et épices indiennes, et les plats sont copieux et délicieux.

La renaissance de Hverfisgata

Kaffi Vínyl
Hverfisgata 76
Depuis le printemps 2016, l’Islande a enfin son restaurant 100% végétalien, et c’est aussi un magasin de disques vinyles -d’où le nom du restaurant. L’ambiance est gentiment rétro et le menu simple et engageant, écrit à la craie sur un tableau. Kaffi Vínyl est vite devenu le rassemblement des végétariens et végétaliens de la capitale islandaise.

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 18 mai 2017

Six incontournables de Reykjavík

Certes, nous vous avons déjà parlé de la capitale islandaise, des activités à faire, des musées à visiter et des restaurants dans lesquels il faut aller manger. Mais la capitale islandaise est une ville changeante, et l’afflux touristique de ces dernières années à transformé son visage. Nous vous guidons donc à travers les rues de Reykjavik en 2017 pour trouver les bars et les restaurants qui sont là depuis toujours, ou qui y aspirent…

Sandholt
La plus ancienne boulangerie de Reykjavik a ouvert ses portes en 1920, et est restée au même emplacement depuis. Située dans la rue principale Laugavegur, elle s’est agrandie en 2016 et vous pouvez y prendre votre petit déjeuner, votre déjeuner ou votre goûter sur place. Ásgeir Sandholt vous y attend pour déguster de délicieuses chocolatines, pâtisseries et autres gourmandises -ou un repas complet.

Six incontournables de Reykjavík

Grái kötturinn
Ce petit café est surtout connu pour ses petits déjeuners à l’américaine et ses pancakes délicieux… Au sous-sol d’une maison de Hverfisgata, ce petit boui-boui qui ne paie pas de mine propose un menu simple et sympathique pour petit-déjeuner ou déjeuner. Depuis 1997, Grái kötturinn ravit les papilles des lève-tôt de la capitale islandaise.

Bæjarins beztu pylsur
Depuis 1937, la compagnie Bæjarins beztu pylsur propose ses spécialités dans la capitale islandaise. Leurs célèbres hot-dogs sont connus du monde entier (ou presque!) et il peut arriver que vous fassiez la queue très longtemps pour cette spécialité islandaise. Le petit stand se situe en face de la salle de concert Harpa, et vous pouvez aussi “louer” un de leur stand avec les services d’un de leurs employés pour vos fêtes et évènements privés.

Six incontournables de Reykjavík

Kaffi Mokka
Situé dans la rue Skólavörðurstígur, ce petit café a ouvert ses portes en 1958 et n’a pas beaucoup changé depuis. L’un des rares (le seul?) endroits ou le wifi n’est pas disponible, c’est un endroit favori des locaux et de ceux qui veulent se déconnecter un moment. Il y a toujours une exposition d’un artiste islandais, que vous pourrez admirer sur les murs de Mokka.

Sægreifinn
Le baron de la mer fait référence à Kristján Halldórsson, qui après une carrière de marin a ouvert ce petit restaurant dans le port de Reykjavík en 2003. Sa soupe de homard est souvent décrite comme “la meilleure du monde” -vous pouvez y aller pour vous faire votre propre avis, mais il faudra faire la queue. En 2011, Kristján a vendu son restaurant a son employée, et il est décédé en 2015 -mais son esprit, ainsi qu’une statue de cire, sont toujours sur place!

Six incontournables de Reykjavík

Kaffibarinn
Depuis 1993, Kaffibarinn est un café atmosphérique la journée, et un lieu de fête intense la nuit! Un soir de weekend, après minuit, vous pourrez faire la queue un moment avant de pouvoir y rentrer… Une rumeur raconte que Damon Albarn, le chanteur de Blur, a été le co-propriétaire du bar, mais il parait (encore une rumeur!) que c’était plutôt une affaire de marketing qu’autre chose…

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 12 mai 2017

Quatre activités pour les fanas des Vikings en Islande

Gásir
Tous les ans en juillet, Gásir rassemble une foule de personnes qui viennent profiter de l’atmosphère de ce festival médiéval. Situé à une dizaine de kilomètres au nord d’Akureyri, le site est très pittoresque et se situe au bord de la mer. Au Moyen-âge, c’était le lieu le plus important pour échanger des marchandises et voyager.

Quatre activités pour les fanas des Vikings en Islande

Aujourd’hui, le festival recrée ce monde médiéval pendant quelques jours. Marchants, artisans et guerriers s’y retrouvent pour y fabriquer des objets à l’ancienne et vendre leur artisanat. Vous pouvez aussi y goûter des spécialités islandaises comme le requin faisandé ou la soupe de viande, vous essayez au tir à l’arc ou admirer les forgerons en plein travail. L'entrée coûte environ 1500 couronnes.

Vikingaheimar
Situé à Keflavík non loin de l’aéroport international, le monde Viking de “Vikingaheimar” vous introduit au coeur de l’âge des Vikings. Ce musée, qui a ouvert ses portes en 2009, propose cinq expositions sur différents thèmes liés aux vikings et à l’histoire de l’Islande. La plus grande attraction du musée est la réplique d’un bateau viking du IXème siècle, qui a été fabriqué par le constructeur de bateau Gunnar Marel Eggertson. Ce dernier s’est également rendu à New-York sur ce bateau en l’an 2000pour célébrer les 1000 ans du voyage de Leifur Eiríksson, qui l’a mené d’Europe en Amérique. A l’extérieur du musée, quelques animaux et petites maisons de tourbe rapellent l’Islande d’autrefois.

Quatre activités pour les fanas des Vikings en Islande

Du 1er février au 31 octobre, Vikingaheimar est ouvert tous les jours de 7 heures à 18 heures, et de 10 heures à 17 heures du 1er novembre au 31 janvier. Notez aussi que le musée ferme pour les vacances de Noël entre le 12 décembre et le 7 janvier. L’entrée coûte 1500 couronnes (12 euros), 1300 couronnes (10 euros) pour les étudiants et est gratuite pour les moins de 14 ans.

Le village viking
Près de Höfn, dans le sud est de l’Islande, un village viking a été établi pour tourner un film en2010, et bien que le tournage n’ai jamais eu lieu, le village est resté… En échange d’une petite contribution au propriétaire terrien, vous pourrez vous promener à travers les décors qui vousrappelleront le village d’Astérix, Obélix et leurs amis gaulois. On raconte que le prochain film de Baltasar Kórmakur, “Vikingr”, sera en partie tourné à cet endroit.

Quatre activités pour les fanas des Vikings en Islande

Festival viking
La petite ville d’Hafnafjörður, en banlieue de Reykjavík, organise tous les ans au moins de juin un festival viking. Pendant plusieurs jours, la ville est en ébullition car les traditions vikings sont une part importante de la culture d’Hafnafjörður, et cela ravit également les voyageurs! Il y en a pour tous les goûts: jeux, gastronomie, astronomie, histoire, sport, batailles, culture, art et théâtre seront au rendez-vous.

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 7 mai 2017

Le président islandais Guðni Th. Jóhannesson

Guðni Th. Jóhannesson est un historien islandais qui a longtemps travaillé à l’université d’Islande; il est titulaire d’un doctorat d’histoire. Elu en 2016, il cultive l’image du président normal, qui emmène ses enfants à l’école le matin et leur installe un trampoline dans le jardin de la résidence présidentielle.

Le président islandais Guðni Th. Jóhannesson

En décembre 2016, plus de 97% de la population islandaise à une opinion favorable du président -un chiffre sans précédent en Islande (et plus généralement en démocratie!). Ce que vous ne savez sûrement pas sur Guðni Th. Jóhannesson:

Il n’avait aucune expérience en politique ou en diplomatie avant de devenir le président de l’Islande.

Il est le président le plus jeune d’Islande avec ses 48 ans; il a cinq enfants dont quatre avec sa femme actuelle, Eliza Reid, qui est canadienne. Il a été élu président le jour de son anniversaire, le 26 juin.

Le président islandais Guðni Th. Jóhannesson

Lors du match de football de l’euro entre la France et l’Islande en 2016, le président a assisté au match dans les tribunes avec les spectateurs, portant son maillot de l’équipe islandaise. Il a étonné les médias du monde entier pour préférer se joindre à ses compatriotes plutôt que de rejoindre la tribune présidentielle.

Quelques mois après son election, il a refusé une augmentation de salaire de près de 5000 euros et a décidé de la donner à des organisations charitables. Après l’augmentation, le salaire du président est d’environ 24 000 euros par mois.

On raconte que le président aime les chaussettes colorés, et il s’est fait photographié avec deux chaussettes de couleurs différentes pour la journée mondiale de la trisomie 21.

Le président islandais Guðni Th. Jóhannesson

Une multitude de journaux du monde entier ont parlé de sa déclaration qui dit qu’il faudrait interdire l’ananas sur les pizzas. En août 2016, il a de nouveau été sous le feu des projecteurs dans les médias pour avoir commandé une pizza et être allé la chercher lui même.

C’est le premier président au monde à avoir participé à une marche lors de la Gay Pride, six jours seulement après l’inauguration présidentielle.

Le président Guðni a un profil officiel sur facebook -Forseti Íslands, et il poste sur cette page des photos et des commentaires sur ces activités. Son message pour éclaircir la controverse pizza à l’ananas est sans doute l’un des plus populaires, et a reçu le plus grand nombre de messages.

Le président islandais Guðni Th. Jóhannesson

Bien peu “politisé” dans ce milieu ultra politique, l’image que veut projeter Guðni Th. Jóhannesson est rafraichissante, saine et bienvenue! Ce sont quatre ans d’histoires insolites et joyeuses en perspective.

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 4 mai 2017

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

En février 2017, le restaurant de la capitale islandaise Dill a reçu une étoile Michelin: c’est le premier restaurant en Islande à qui l’on fait cet honneur, et la presse islandaise et internationale en a beaucoup parlé.

Dill fut crée par le chef Gunnar Karl Gislason et le sommelier Ólafur Örn Ólafsson, et a ouvert ses portes en 2009 dans la capitale islandaise. Inspirée par la renaissance des traditions culinaires nordiques, le restaurant propose une “nouvelle cuisine nordique”. Les recettes puisent dans les traditions islandaises, et le menu propose de l’omble de l’Arctique, du surmjólk et des baies de saison.

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

L’équipe du restaurant utilise des produits frais, faits-maison ainsi que des produits locaux autant que possible. Depuis 2005, le chef Ragnar Eiríksson a repris les fourneaux pour concocter des petits plats plus délicieux les uns que les autres; c’est lui qui a accepté l’étoile Michelin de la part de toute l’équipe du restaurant. Celui-ci a récemment été réinstallé dans la rue Hverfisgata, en plein centre ville de Reykjavík.

Quatre autres restaurants islandais sont mentionnés dans le guide Michelin.

Vox est le restaurant sophistiqué de l’hôtel Hilton, qui se situe légèrement en retrait du centre-ville de Reykjavík. Pour déjeuner, le restaurant offre un buffet chaud et froid, et pour le diner, vous pouvez choisir à la carte. Le restaurant propose aussi des menus “découverte” à thème, pour que vous puissiez pénétrer l’univers culinaire islandais. Le chef Fannar Vernharðsson vous y accueille chaque jour de 11h30 à 22h30.

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

Gallery, le restaurant de l’hôtel Holt dans Bergstaðastræti, est l’un des plus anciens de la capitale. La cuisine est un mélange d’ influences culinaires de France et d’Islande. Le chef Friðgeir Ingi Eiríksson a longtemps travaillé au Domaine de Clairefontaine (restaurant gastronomique étoilé proche de Lyon) avant de rejoindre l’équipe de Gallery.

Grillið, le restaurant de l’hôtel Saga, vous offrira, en plus de la cuisine nordique, une vue délicieuse sur la capitale islandaise. Depuis 1962, le restaurant au 8ème étage de l’hôtel ravit les papilles des locaux et des voyageurs. Le jeune chef Atli Thór Erlendsson, élu meilleur chef islandais de l’année 2015, vous attend avec des petits plats plus délicieux les uns que les autres. Le menu à la carte est tout petit, et le restaurant propose surtout des menus à découvrir.

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

Matur og Drykkur est un restaurant non-guindé pour les amoureux de la cuisine simple et saine. Le restaurant a ouvert ses portes en 2015 et vous le trouverez dans les prémisses du musée des sagas, dans le quartier Grandi de Reykjavík. Le chef Gísli Matthías Auðunsson est aussi connu pour sa cuisine islandaise inventive, et avant d’ouvrir Matur og Drykkur il s’est fait connaitre en ouvrant un autre restaurant sur les îles Westmann, Slippurinn.

Islande24
© Tous droits réservés