mardi 29 août 2017

Aurores boréales: en excursion ou en indépendant?

Les aurores boréales sont un phénomène naturel qui remplissent le ciel nocturne de couleurs presque surnaturelles. Pour les habitants des latitudes polaires, ce sont des évènements fréquents, mais pour beaucoup des gens vivant dans des climats tempérés, c’est un spectacle rare. L’Islande est un endroit idéal pour observer les aurores boréales, et vous pouvez les observer de fin août à avril.

Aurores boréales: en excursion ou en indépendant?

Excursions pour voir les aurores boréales:
Les pour:

Vous profitez du savoir d’un guide local qui en connait beaucoup sur les aurores boréales mais aussi la région dans laquelle vous êtes, et il vous fait part d’anecdotes et d’histoires qui rendent l’expérience intéressante et ludique.

Vous n’avez à vous préoccuper de rien, les guides et le conducteur sont là pour chasser les aurores avec vous. Ils vous mènent là ou les chances de voir les aurores sont les plus favorables.

Souvent, votre guide vous donne aussi quelques conseils pour réussir vos photos d’aurores boréales.

Si vous n’avez pas la chance de voir les aurores boréales lors de votre excursion, la plupart des compagnies vous proposent une seconde excursion (gratuite) le soir suivant.

Aurores boréales: en excursion ou en indépendant?

Il y a des excursions très sympathiques qui associent plusieurs activités, aurores boréales et balade en chien de traineau, aurores boréales et balade en mer, ou aurore boréale et balade en scooter des neiges. C’est une bonne idée de lier deux activités!

Les contre:

Avec la popularité grandissante de l’Islande et particulièrement en hiver, certaines compagnies profitent de l’aubaine pour partir dans d’énormes bus pour aller chasser les aurores. Avec 80 personnes a vos côtés, le spectacle peut être nettement moins magique… Assurez-vous que la compagnie que vous choisissez organise des excursions à taille humaine.

Rejoindre un petit groupe pour aller chasser les aurores vous “prive” de la surprise de voir les aurores boréales au hasard de vos pérégrinations.

Aurores boréales: en excursion ou en indépendant?

En indépendance:

Si vous décidez de partir voir les aurores boréales en indépendant, apprenez à utiliser les outils qui ont été mis en place pour vous donner les meilleures chances pour les voir: la couverture nuageuse et l’activité solaire. Enfin, sachez que les aurores boréales sont un phénomene naturel, et que ces sites ne sont que des outils et pas une science exacte.

Comment choisir?

Si vous venez en hiver et que vous parcourez le pays pendant plusieurs jours, tentez votre chance et essayez de voir les aurores boréales. Vous les verrez peut-être par surprise lors de votre périple. Si vous venez peu de temps et que vous passez la plupart de vos soirées dans la capitale, il peut être intéressant de rejoindre une excursion pour avoir une chance de les apercevoir.

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 27 août 2017

Quelques informations à propos de Kerlingarfjöll

La série de montagnes connue sous le nom de Kerlingarfjöll est un ensemble montagneux volcanique, nommé après un rocher dont on raconte qu’il est en fait une femme troll qui a été transformé en pierre lorsque la lumière du jour est apparue.

Quelques informations à propos de Kerlingarfjöll

Kerlingarfjöll se situe dans les hautes-terres d’Islande, entre les glaciers Hofsjökull et Langjökull. On y accède par la route 35 aussi connue sous le nom de Kjölur. La zone de Kerlingarfjöll est d’environ 100 km2, et les montagnes y sont plus ou moins hautes, généralement entre 1100 et 1500 mètres de haut. Les montagnes se trouvent au-dessus de nombreuses calderas, qui étaient actives il y a bien longtemps, entre 70 000 et 300 000 ans.

Le massif est riche en contrastes, et l’activité géothermique dans la région en fait une zone fort intéressante où se mêle glaciers et vallées colorées. La série de montagnes se forme autour du sommet de Loðmundur, à l’ouest, Snækollur, le sommet le plus haut, au milieu, et Fannborg à l’est.

Quelques informations à propos de Kerlingarfjöll

Les Kerlingarfjöll sont réputées pour leurs nombreuses possibilités de randonnées, notamment celles menant aux sources chaudes de la vallée de Hveradalir, situées au cœur du massif. Pendant des siècles, alors que le Kjölur faisait la liaison entre le nord et le sud de l’île, les Kerlingarfjöll étaient bien rarement explorées. Aujourd’hui, n’importe quel véhicule peut s’y rendre (lorsque la route est ouverte, en été), on y trouve du réseau téléphonique et un centre touristique.

Le centre touristique de Kerlingarfjöll offre différentes possibilités pour y séjourner, que ce soit en camping, en dortoir avec votre sac de couchage, dans des chambres avec salle de bain privative ou encore dans des chalets à louer en groupe ou en famille. Il existe également un restaurant sur place, et une petite épicerie pour vous ravitailler. Cependant, si vous planifiez plusieurs jours de randonnées, assurez-vous d’apporter vos propres vives en quantité suffisante.

Quelques informations à propos de Kerlingarfjöll

Il y a environ vingt chemins de randonnée à Kerlingarfjöll, qui vous font marcher entre un kilomètre et cinquante, et huit d’entre eux sont balisés. Vous pouvez acheter des cartes détaillés dans les librairies d’Islande, ou sur place. La randonnée la plus populaire est sans doute l’ascension du sommet de Snækollur, de difficulté moyenne; il vous faudra un peu moins de deux heures pour arriver au sommet.

N’oubliez pas votre sac de couchage si votre budget est limité, et en toutes circonstances, apportez votre maillot de bain! Plonger dans une source d’eau chaude au milieu de nulle part est l’un des grands plaisirs de l’Islande, même si vous partagerez sûrement cette expérience avec d’autres voyageurs -telle est la rançon de la gloire...

Quelques informations à propos de Kerlingarfjöll

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 21 août 2017

Cinq cascades de l’ouest de l’Islande

Kirkjufellsfoss 64°55'33"N 23°18'44"W

Cinq cascades de l’ouest de l’Islande

Près de Grundarfjörður, dans la péninsule de Snæfellsnes, les cascades de Kirkjufell sont un site à ne pas manquer; l’alliance de la montagne de Kirkjufell, haute de 463 mètres, connue pour sa forme particulière et facilement reconnaissable, et la série de cascades éparpillées aux alentours sont un vrai régal pour les yeux. Vous trouverez un petit parking non loin des cascades, et le chemin qui y mène est bien entretenu. Les cascades sont un terrain privé mais le propriétaire laisse les voyageurs profiter du paysage.

Glýmur 64°23'27"N   21°15'5"W

Cinq cascades de l’ouest de l’Islande

Glýmur et sa cascade de 196 mètres est la cascade la plus haute d’Islande. Situé au fond de Hvalfjörður, c’est une région d’Islande très belle et calme, un peu délaissée depuis que le tunnel a ouvert en 1998, laissant la possibilité aux voyageurs de traverser le fjord en dix minutes au lieu d’une heure.

La cascade de Glýmur est accessible depuis le parking de Botnsá, et le chemin est bien balisé. Pour bien voir la cascade, il est préférable d’y accéder du côté est de la rivière Botnsá. Il faut pour cela traverser une rivière, sur un tronc d’arbre mis en place à cet effet -pas toujours facile, les voyageurs doivent être mobile et téméraire. Il faut une bonne demi-journée pour parcourir le chemin qui mène à Glýmur.

Hraunfossar N64° 42' 10.076" W20° 58' 39.780"

Cinq cascades de l’ouest de l’Islande

Les cascades de Hraunfossar, ce qui signifie en français “les cascades de lave”, sont une série de petites cascades situées sur le cours de la rivière Litlafljót. De petites sources d'eau froide souterraines suintent à travers la lave et forment des cascades et des rapides minuscules dans la rivière Hvíta. Il y a un point de vue qui se situe près du parking, offrant une belle vue sur Hraunfossar et la rivière Hvíta. L’été, on trouve un petit café près des chutes.

Barnafoss N64° 42' 5.569" W20° 58' 21.630"

Cinq cascades de l’ouest de l’Islande

Juste à côté et en amont des Hraunfossar se trouve Barnafoss, qui signifie “la cascade des enfants”. Vous trouverez sur place l’explication de ce nom, qui vient d’un passage d’une saga islandaise. L’histoire raconte que les enfants de la famille Hraunsás devaient rester à la maison pendant que leurs parents se rendaient à la messe de Noël. Au retour des parents, après la messe, les enfants avaient disparus, et les parents décidèrent de se mettre sur les traces de leurs bambins... traces qui disparaissent près d’un petit pont de pierre. La mère conclut que les enfants s’étaient noyés, et détruisit l’arche formée par le pont pour éviter qu’il n’arrive malheur à d’autres enfants.

Dynjandi 65.7328° N, 23.1998° W

Cinq cascades de l’ouest de l’Islande

La série de cascades dont la plus connue est Dynjandi, dans les fjords de l’ouest de l’Islande, est un spectacle qui révèle toute la beauté de la nature islandaise. Composée de sept chutes ayant chacune son propre nom, les cascades s’écoulent depuis le flan du fjord sur une hauteur totale de cent mètres.Pour accéder au panneau informatif et aux toilettes qui se trouvent près de la cascade, il faut faire une petite marche facile de dix ou quinze minutes. Plusieurs panneaux ont également été mis en place pour éviter que les visiteurs ne piétinent trop sur la faune délicate de la région.

Petit conseil aux voyageurs amoureux de cascades islandaises
Cet été se remarque par un tourisme encore grandissant en Islande et par la recrue d’incidents touchant les voyageurs imprudents. La nature islandaise est une merveille, mais elle est aussi puissante et parfois fragile. Il y a encore très peu d’infrastructures autour des sites dont nous avons fait la liste. Peu de chemins, peu de barrières, et face à des cascades de plusieurs dizaines de mètres de haut, cela signifie : prudence ! Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de barrière qu’il n’est pas dangereux de se mettre au plus proche des chutes d’eau. Prenez en plein les yeux… mais pas de trop près!

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 19 août 2017

Que faire à Borgarfjörður

Borgarfjörður est un fjord de l’ouest islandais qui abrite notamment la ville de Borgarnes. Situé à 75 kilomètres de Reykjavík, Borgarnes compte 2000 habitants et propose bon nombre d’activités pour celui qui la visite, en particulier en été.

Pour une vue imprenable et un petit déjeuner copieux, la boulangerie Geirabakarí est idéale. Vous pouvez vous promener dans le parc de Skallagrímsgarður, faire de la randonnée à Einkunnir ou grimper en haut de la montagne Hafnarfjall. Vous pouvez aussi aller voir une exposition d’oiseaux et de photographie au musée de Borgarfjörður, allez nager et vous relaxez dans les jacuzzis de la piscine de Borgarnes. Pour les plus jeunes, une visite à l’aire de jeux de Bjössaróló ou au centre de marionettes Brúðuheimar occupera leur journée de la manière la plus amusante!

Que faire à Borgarfjörður

Le musée de la colonisation de Borgarnes offre deux expositions permanentes: l’une sur la saga d’Egill et une sur la colonisation, basé sur deux livres, “Le livre des islandais” et “Le livre de la colonisation”. L’exposition nous en apprend plus sur la découverte de l’Islande, l’arrivée des Vikings norvégiens et la mise en place du premier parlement au monde, Alþingi. Doté en plus d´un excellent café-restaurant, proposant des produits locaux et fait-maison, nous vous recommendons vivement une visite dans ce musée.

Une grande partie des sagas islandaises se déroulent dans l’ouest de l’Islande, et notamment la saga d’Egill, qui retrace l’histoire d’Egill Skallagrímsson, le fils de l’un des premiers colons norvégiens, à la fois poète et combattant. Borg á Mýrum est la ferme (et l’église) dans laquelle Egill Skallagrímsson a passé une partie de sa vie: elle se trouve un peu au nord de Borgarnes sur la route 54. Sur le site de la ferme, on peut admirer la sculpture “Sonatorrek” (la perte irréparable des fils, d’après le poème d’Egill Skallagrímsson) d’Ásmundur Sveinsson. Le poème raconte comment le poète a perdu ses deux fils, Gunnar d’une fièvre et Böðvarr dans une tempête.

Que faire à Borgarfjörður

La poursuite de notre voyage historique et littéraire nous mènera à Reykhólt sur les traces de l’écrivain du XIIIème siècle Snorri Sturluson. Le centre culturel Snorrastofa regorge d’informations sur l’écrivain et son époque. Près de Reykhólt, ne manquez pas la source d’eau chaude de Deildartunguhver, la plus puissante d’Europe.

A Hvanneyri, à l’est de Borgarnes, le musée agricole vous présentera l’histoire et la culture de l’agriculture en Islande, surtout au cours des deux dernières décennies. L’université agricole d’Islande se trouve à Hvanneyri. Juste au nord de Bifröst, à Norðurárdalur, il y a deux petits cratères qui forment une promenade sympathique: Grábrók et Grábrókarfell. Plus facile d’accès, la cascade Glanni près de Bifröst offre une vue sympathique.

Que faire à Borgarfjörður

Situé dans une vallée étroite entre le fjord de Hvalfjörður et la vallée Reykholtsdalur, la vallée de Skorradalur et le lac de Skorravatn offre une jolie vue dans un environnement boisé, chose plutôt rare en Islande. Au bord du lac, vous apercevrez également le volcan de Skarðsheiði (1 041 mètres). Sur le chemin entre Borgarnes et Húsafell vous pourrez voir les magnifiques cascades de Hraunfoss et Barnafoss. A Húsafell, les caves de lave Surtshellir and Víðgelmir valent le détour.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 14 août 2017

Autour de Vík

Située à 180 kilomètres de la capitale Reykjavik, Vík í Mýrdal ou Vík est une petite ville du sud de l'Islande. En 2016, elle comptait 318 habitants. Vík est un centre de service et de commerce pour les habitants des environs, et c’est aussi une destination prisée des voyageurs qui explorent la côte sud du pays. Sa proximité avec le glacier Mýrdalsjökull, le volcan Katla et la plage de sable noir de Reynisfjara en font une destination populaire.

Vík est situé près d’un littoral spectaculaire composé de falaises abruptes et autres merveilles naturelles. Elle est certainement plus connue pour sa plage de sable noir Reynisfjara, classée parmi les dix plus belles plages non-tropicales dans le monde. Les colonnes de basalte près de la plage apparaissent comme si elles étaient sculptées, et représentent un phénomène naturel impressionnant. Ces colonnes forment une cave dans laquelle les voyageurs aiment se faire photographier -faites attention tout de fois à ne pas vous y faire enfermer lorsque la marée monte.

Autour de Vík

Les falaises emblématiques de Reynisdrangar, qui se situent près de la plage de Reynisfjara, jaillissent de la mer et sont probablement l’un des sites les plus photographié d’Islande. Le promontoire de Dyrhólaey, haut de 120 mètres, est le point le plus au sud de l’île principale en Islande. C’est l’endroit parfait pour observer les macareux lorsqu’ils sont présents en Islande, de mi-avril à mi-août.

Plusieurs sentiers de randonnée se trouvent dans la région ainsi qu'un terrain de camping avec une grotte naturelle qui sert de cuisine pour les voyageurs, et qui dispose d’un grill pour cuisiner et d’une cheminée. Le lac d’eau douce Heidarvatn, à proximité, est parfait si vous souhaitez aller y pêcher votre dîner —saumon ou truite seront probablement au menu.

Dans le village, il y a à la disposition des voyageurs une auberge de jeunesse, deux hôtels, un camping, une piscine, une station essence et une épicerie. Un magasin d’usine vendant des lopapeysas se trouve également à Vík, ainsi que plusieurs cafés et restaurants.

Autour de Vík

Vík est une destination magnifique à toute saison. La route depuis Reykjavík est magnifique et vous pourrez vous arrêter sur le chemin pour voir les belles cascades de Seljalandsfoss et Skógafoss. En hiver pour profiter du spectacle des montagnes enneigés derrière le village, en été pour observer la faune et la flore de la région.

Prudence! Les éboulements sont fréquents au promontoire de Dyrhólaey et l’agence de la protection civile ferme régulièrement certains endroits du site aux visiteurs; respectez les éventuelles barrières et dans tous les cas, ne vous approchez pas trop près du bord -il pourrait s’échapper sous vos pieds, et on n’est jamais trop prudent...

La magnifique plage de Reynisfjara est devenue tristement célèbre lorsqu’un homme y a perdu la vie en février 2016 alors qu’il profitait de la beauté du lieu. En 2007, une femme originaire des Etats-Unis y avait également perdue la vie, emportée par une vague. Il y a eu depuis de nombreux incidents alors que les voyageurs s’approchaient de l’eau pour prendre des photos. Les vents et les vagues de la plage peuvent être très violents et dangereux, nous ne pouvons que répétez qu’il faut profiter des merveilles de la nature islandaise à distance respectueuse.

Autour de Vík

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 12 août 2017

Manger dans le quartier Grandi à Reykjavik

Jusqu’à très récemment, le quartier de Grandi était celui de l’industrie de la pêche à Reykjavik, mais l’essor du tourisme l’a transformé en quartier de restaurants et de bars sympas de la capitale. Situé seulement à une dizaine de minutes de marche du centre-ville, les merveilles de Grandi s’étalent autour des rues Fiskislóð et Grandagarður.

Matur & Drykkur (Grandagarður 2) est un restaurant qui a ouvert ses portes en octobre 2015, et qui est vite devenu le préféré des locaux du quartier. Avec des produits locaux et de qualité, le menu se compose de plats traditionnels islandais à qui le chef donne une petite touche nouvelle et innovante.

Manger dans le quartier Grandi à Reykjavik

Bryggjan Brugghús (Grandagarður 8) a également ouvert ses portes en octobre 2015, et propose un menu surtout composé de produits de la mer (c’est le quartier du port, après tout) et des bières maisons. La brasserie a 280 couverts et dispose d’une brasserie sur place.

Kaffivagninn (Grandagarður 10) est un café qui ne paie pas de mine mais qui offre de succulents plats pour le petit déjeuner ou le déjeuner. Le café ferme à 18h, et ne désemplit pas aux heures de déjeuner.

Café Retró (Grandagarður 14) dispose d’une véranda qui vous offrira une belle vue sur le port de Reykjavik, et d’un menu simple de sandwich, gâteaux et soupes pour un repas léger et à prix raisonnable.

Bergsson RE (Grandagarður 16) est le petit frère de Bergsson Mathús, petit restaurant populaire qui se situe près du parlement islandais (Templarasund 3). Les deux enseignes offrent le même style de nourriture et une atmosphère agréable, ainsi que des options sympathiques pour déjeuner comme pour dîner.

Manger dans le quartier Grandi à Reykjavik

17 Sortir (Grandagarður 19) est un magasin de pâtisserie qui offre chaque jour 17 sortes de gâteaux aux goûts tantôt classiques, tantôt farfelus. Ils ont des options pour les végétaliens, pour ceux qui ne consomment pas de gluten ou de sucre.

Valdís (Grandagarður 21) est l’un des magasins de glace les plus populaires de la capitale, et propose des glaces gelato -à l’italienne à tous les parfums. Soyez patients et prêts à faire la queue, car c’est un endroit remarquablement populaire!

Coocoo’s Nest (Grandagarður 23) est un petit restaurant familial qui s’est fait connaitre grâce à son atmosphère conviviale, sa pâte à pizza, son café biologique et ses plats simples mais délicieux. Nous recommandons leur brunch qui est délicieux!

Matarbúrið (Grandagarður 29) est une boucherie qui propose de délicieux morceaux de viande locale. Le magasin appartient à une famille de fermier du fjord de Hvalfjörður.

Búrið Delicatessen (Grandagarður 35) est une boutique de fromages et de produits frais pour ceux qui veulent goûter à ces produits venus de tous les pays.

Manger dans le quartier Grandi à Reykjavik

Kumiko (Grandagarður 101) est un salon de thé d’inspiration japonaise qui a pris ses quartiers près du vieux ports. Les pâtisseries y ressemblent à des oeuvres d’art et la sélection de thé est incroyable! Jetez un oeil sur ses créations de gâteaux pour vous donner une idée.

Vous pourrez aussi trouver deux supermarchés dans le quartier de Grandi -Bónus et Krónan, pour ceux qui aiment cuisiner eux-mêmes. Bónus est bon marché mais dispose d’une quantité de fruits et légumes frais limités. Krónan est un peu plus cher mais la sélection de produits frais y est plus appétissante.

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 6 août 2017

Offres d’emploi en Islande

Pour trouver un emploi en Islande, consultez notre article sur le sujet, et apprenez-en plus sur les salaires et les conditions de travail dans le pays.

Voici quelques adresses pour chercher un emploi en Islande. talent.is, job.is ou vinna.is sont trois sites qui recensent les offres d’emploi en Islande.

Offres d’emploi en Islande

Le site d’EURES recense les emplois disponibles dans l’ensemble du pays et met les annonces en anglais en premier, ce qui signifie que ce sont des emplois ouverts aux étrangers. Lorsque la liste passe en islandais, il s’agit des annonces de l’ANPE islandaise, VMST. Ce site est peu fourni en dehors de la capitale islandaise, car les employeurs islandais ont recours à d’autres stratégies pour recruter, mais vous pouvez vous présenter a l’un de leurs bureaux et leur communiquer votre CV; ils sont en contact avec des employeurs potentiels à qui ils pourraient le transmettre.

Les quotidiens islandais publient une liste d’emplois à pourvoir chaque semaine. Pour la version electronique, Visir et Morgunblaðið qui comportent tous les deux une section petites annonces. Le premier est le site du quotidien Frettablaðið, qui consacre chaque samedi des dizaines de pages à l’emploi.

Offres d’emploi en Islande

Reykjavik.is et akureyri.is vous donneront accès aux annonces des municipalités islandaises; aide-cuisinier dans une école, assistant dans une maison de retraite ou opérateur de téléski en hiver sont des exemples d’emploi qui y sont listés.

Si vous avez un diplôme particulier, que vous êtes médecin ou universitaire, consultez directement les sites internet des hôpitaux et des universités, ou prenez contact avec leur administration par email.

“Störf í bóði” signifient qu’une liste d’annonces pour les emplois vacants est disponible.Vous pouvez aussi passez par une agence de recrutement comme Capacent ou Island Recruiting si vous chercher un emploi longue durée en Islande.

Pour les emplois dans le tourisme, vous n’avez pas nécessairement besoin d’avoir de l’expérience ou un diplôme dans ce domaine. C’est surtout pour votre motivation et vos compétences que l’on vous engagera -notamment vos compétences linguistiques seront les bienvenues. Anglais, français, allemand et espagnol sont des atouts pour travailler en Islande. Guesthouses et fermes embauchent facilement l’été, et il est aussi possible de travailler à la cueillette ou à la production de fruits et légumes dans l’une des nombreuses serres du pays. Contactez directement guesthouses, hôtels et offices de tourisme, ou consultez le site EURES pour les emplois disponibles.

Offres d’emploi en Islande

Votre motivation et votre volonté sont vos plus gros atouts –votre CV et votre expérience sont souvent relégués à la seconde place. Chercher un emploi “en faisant du “porte à porte” vous donnera les plus grandes chances de succès.

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 3 août 2017

Trois joyaux des hautes-terres d’Islande à visiter cet été

Landmannalaugar

Landmannalaugar est une perle des hautes-terres d’Islande, située dans la réserve naturelle de Fjallabak. Situé à l’extremité du champ de lave de Laugahraun, formé lors d’une éruption volcanique en 1477, cet endroit est connu pour la beauté de son paysage et ses sources géothermales.

Trois joyaux des hautes-terres d’Islande à visiter cet été

Landmannalaugar est surtout connu pour ses sources d’eau chaude et ses chemins de randonnée -la nature aux alentours est époustouflante. Découvrez-en plus sur Landmannalaugar ici et .

Vous pouvez emprunter trois routes pour rejoindre le site, mais il n’est pas accessible en véhicule 2x4, et il est conseillé d’avoir un 4x4 de taille assez conséquente pour le rejoindre. Vous pouvez également emprunter un bus jusqu’à Landmannalaugar (depuis Reykjavík, Selfoss, Hella ou Leirubakki) ou rejoindre une excursion super-jeep.

Þorsmörk

Thórsmörk ou Þórsmörk, petit massif montagneux du sud de l’Islande, est une région magnifique où vous pourrez pleinement profiter de la nature islandaise. Délimité au sud par la vallée Krossá, au nord par celles de Þrönga et Markafljót, la région est l’une des plus populaires du pays pour aller randonner.

Trois joyaux des hautes-terres d’Islande à visiter cet été

La végétation de la région est luxuriante car c’est une zone protégée, et le climat très doux car la vallée est encerclé par des glaciers. Il fait donc généralement meilleur à Thórsmörk que dans le reste du sud de l’Islande.Thórsmörk offre une vue imprenable sur les montagnes alentours et la vallée offre de nombreuses possibilités de randonnée. Les randonnées les plus populaires sont bien balisés et des informations sont disponibles pour savoir quelle est la randonnée la mieux adaptée à votre niveau et vos envies. Découvrez-en plus sur Þórsmörk ici et .

Du 1er mai au 15 octobre, un bus 4x4 journalier fait le trajet entre le BSI à Reykjavík et Thórsmörk. Vous pouvez également rejoindre une excursion en super-jeep pour accéder au site.

Askja

Situé sur les hauts plateaux reculés d’Islande, Askja est une caldeira de 45 km² (un cratère formé suite à l'affaissement d’un volcan) contenant un lac de plus de 200 m de profondeur, l’Öskjuvatn. La découverte de ce cratère géant offre une véritable leçon de volcanologie, expérience immanquable lors d’un voyage en Islande.

Trois joyaux des hautes-terres d’Islande à visiter cet été

La zone volcanique est active (la dernière éruption date de 1961) et la caldeira s’étend sur 45 km². La caldeira est remplie d’un splendide lac d’un bleu limpide : l’Öskjuvatn, qui, avec ses 217 m de profondeur, est le lac le plus profond d’Islande. Juste à côté de ce lac se trouve un second lac aux eaux vertes et laiteuses dans le cratère Vìti. Découvrez-en plus sur Askja ici et .

De nombreux voyageurs descendent d’ailleurs dans le cratère pour se baigner dans ses eaux chaudes malgré les neiges des environs qui ne quittent jamais vraiment la région. Insolite et souvenir garanti! L’accès à Askja nécessite un véhicule tout terrain (4x4) que vous veniez par le Nord ou par l’Est. Vous pouvez également rejoindre une excursion en bus 4x4 ou en super-jeep.

Islande24
©Tous droits réservés