mardi 26 septembre 2017

Coût de la vie en Islande

Depuis quelques années, le tourisme explose en Islande, et les prix suivent. En 2015, l’Islande est le 4ème pays le plus cher au monde… En 2017, une banque islandaise se demande si le pays n’est pas parvenu en tête de cette liste… En septembre 2017, l’Islande est le second pays le plus cher au monde, après la Suisse. Reykjavík est placé 9ème dans le classement des villes les plus coûteuses, sur 516 villes évaluées sur ce site.

Coût de la vie en Islande

Nous vous avons parlé ailleurs sur ce blog du budget requis pour un voyage en Islande. Nous allons vous parler aujourd’hui du coût de la vie, car nous pensons que cela pourra aider les futurs voyageurs ou les futurs expatriés en Islande. Notez que les coûts sont basés sur les prix de septembre 2017.

Fin septembre 2017, 1 euro équivaut à 128 couronnes. Nous indiquons les prix des supermarchés les moins coûteux; le prix augmente facilement d’un tiers ou plus dans les supermarchés les plus coûteux. Notre article sur les supermarchés en Islande vous aidera à vous y retrouver.

Coût de la vie en Islande

Un litre de lait entier - 150 ISK (1,17 euros)
Un pot de Skyr de 200g - 185 ISK (1,85 euros)
Un sac de pain de mie de 400g - 360 ISK (2,81 euros)
Un pain spécial dans une boulangerie - 600 ISK (4,70 euros)
Un café dans un bistro - 400 ISK (3,13 euros)
Une bière islandaise pression 50 cl - 1100 ISK (8,60 euros)
Une bière 50 cl Vinbúð - 350 ISK (2,74 euros)
Une bouteille de vin rouge bon marché à Vinbúð - 1400 ISK (10,94 euros)

Une nuit en camping avec tente pour une personne - 1400 ISK (10,94 euros)
Une entrée à la piscine municipale - 900 ISK (7,04 euros)
Un ticket de bus à Reykjavik - 440 ISK (3,44 euros)
Un litre d’essence - 204 ISK (1,59 euros)
Un litre de diesel - 194 ISK (1,52 euros)
Un taxi de l’aéroport de Keflavik à Reykjavik (50 minutes) - 16000 ISK (125 euros)

Coût de la vie en Islande

Un sandwich dans une boulangerie - 1500 ISK (11,73 euros)
Une soupe dans un café-restaurant - 1000 ISK (7,82 euros)
Menu à trois plats dans restaurant bon marché - 6000 ISK (46,90 euros)
Menu à trois plats dans restaurant gastronomique - 9900 ISK (77,39 euros)

L’immobilier dans la capitale islandaise est plus coûteux que celui de New York; les prix dans les hotels entre 10 et 30% plus cher que dans les autres pays nordiques. Les prix des restaurants et des guesthouses sont plus de 40% plus cher que la moyenne des prix dans les pays de l’Union Européenne. Le budget transport est deux fois plus cher qu’en Europe et l’alcool 126% plus cher (vous savez ce qu’il vous reste à faire pour ne pas dépenser une fortune)! Mais ne désespérez pas… Promis, la prochaine fois, on vous donne nos trucs et astuces pour voyager en Islande sans vous ruiner!

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 23 septembre 2017

Au coeur de Þjórsárdalur

Þjórsárdalur est une vallée du sud de l’Islande qui longe la rivière Þjórsá et qui se situe entre le mont Búrfell et le mont Skriðufell, à environ 140 kilomètres de Reykjavík. Depuis Selfoss, empruntez la route 30 en direction de Flúðir, puis prenez la route 32 en direction d’Árnes et Þjórsárdalur.

La route est accessible en véhicule classique lors des mois d’été, mais la piste est plus que chaotique, remplie de trous et de caillous, et un 4x4 s’avèrera être un choix plus raisonnable et plus sûr. De mai à septembre, il est possible de séjourner dans le camping de Þjórsárdalur pour un peu plus de 1000 couronnes par personne; le camping se situe au milieu d’une petite forêt, fait assez rare en Islande.

Au coeur de Þjórsárdalur

On trouve uniquement deux fermes dans la vallée, Ásólfsstaðir et Skriðufell, mais on peut apercevoir dans la région les ruines d’une vingtaine de fermes, qui ont sûrement dû être abandonnées lors d’une éruption volcanique d’Hekla au XIIème siècle. Le service de conservation islandais s’est chargé de replanter de la végétation dans la vallée, et c’est aujourd’hui un lieu magnifique. Une jolie forêt de bouleaux parsème la vallée proches des deux fermes mentionnées plus haut.

Þjórsárdalur abrite les lieux scéniques de Gjáin et Kjóaflöt, où vous pourrez admirer une végétation dense et luxuriante. La ferme historique Þjóðveldisbærinn Stöng (64°7.12.N 19°49.13.W) est à ne pas manquer si vous passez dans la vallée; elle a été recouverte par les cendres du volcan Hekla lors d’une éruption en 1104, puis a été extraite du sol en 1939, déplacée à dix kilomètres de son lieu d’origine et convertie en musée.

Au coeur de Þjórsárdalur

Près de cette ferme historique se trouve la cascade de Hjálparfoss, située dans l’un des champs de lave du volcan Hekla. Près de cinq kilomètres au sud de Hjálparfoss, vous pourrez admirer Þjófafoss, puis Háifoss et Tangafoss à l’est.

Depuis le lieu d’origine de Stöng, vous pouvez marcher environ une demi heure pour arriver jusqu’à Gjáin, un lieu merveilleux rempli de rivières, de cascades et de plantes, formant un paysage fabuleux. Vous pouvez également continuer en voiture depuis la ferme Stöng jusqu’au lieu-dit, mais la marche est facile et agréable. Si vous y allez fin août, vous aurez la chance de pouvoir y ramasser des myrtilles islandaises -un délice!

Au nord de Gjáin, vous pourrez admirer la cascade de Gjárfoss, et de nombreuses autres cascades se trouve dans les alentours, comme Háifoss.Il y a également une source d’eau chaude au milieu de Þjórsárdalur (N64°09.650 W19°48.715). Vous pouvez aussi vous rendre près du volcan Hekla, sans doute le volcan le plus connu et le plus actif d’Islande. Situé au nord-est de la petite ville d’Hella, il entre en éruption environ tous les dix ans depuis 1970, mais sa dernière éruption date de l’an 2000.

Au coeur de Þjórsárdalur
 
Islande24
© Tous droits réservés

lundi 18 septembre 2017

Dix albums islandais à écouter

Nous sortons de nos chemins habituels pour voyager un brin au coeur de la musique islandaise...

Gling-Gló
Björk et Guðmundur Ingólfsson trio
Cet album de 1990 est le fruit d’une collaboration entre Björk et le trio jazz Guðmundur Ingólfsson. La super-star islandaise y fait déjà preuve d’un éclectisme déroutant, et chante principalement en islandais, même si quelques chansons sont en anglais. Un album qui n’a pas vieilli d’un brin et qui s’écoute en toutes circonstances.

Homogenic
Björk
C’est bien sûr un peu facile de mettre Björk sur cette liste, mais pas évident de choisir l’album... Alors je me suis décidé pour Homogenic, rien que pour la magnifique chanson “Bachelorette”, dont les paroles ont été écrites par l’écrivain Sjón.

Dix albums islandais à écouter

Agætis byrjun
Sigur Rós
Cet album a mis l’Islande sur la carte pour beaucoup d’entre nous (en fait, je n’en sais rien, mais pour moi oui). Je me souviens encore la première fois où j’ai entendu Svefn-g-englar sur une radio locale en France... C’était en 1999, le début de la guitare jouée à l’archet et du volenska.

Finally we are no one
múm
múm est pour moi LE groupe représentatif islandais, celui qui quand on l’écoute nous transporte directement quelque part en bord de mer en Islande. Cet album de 2012 est un doux voyage dans ce que l’Islande a de meilleur à offrir.

Bande originale de Gargandi Snilld
La bande originale de ce documentaire grandiose, Screaming Masterpiece (pour le titre en anglais), est un délice -rien que pour la magnifique Odin’s raven magic de Sigur Rós et le chanteur de rímur Steindór Andersen.

Dix albums islandais à écouter
Haglél
Mugison
Le choix fut difficile, pour celui que je considère comme le plus talentueux d’Islande. Mugison a sorti son premier album chanté en islandais en 2011. C’est doux comme un jour de printemps islandais 2011 -à ce sujet, écoutez (et essayez de comprendre) la deuxième chanson de l’album.

Komdu til mín svarta systir
Mammút
Mammút est entré sur la scène musicale en Islande en remportant une compétition musicale en 2004, et connait depuis un succès plutôt mérité. L’album paru en 2013 ne dure que 35 minutes... mais 35 bonnes minutes! Si vous avez la chance de voir Mammút en concert, n’hésitez pas une seconde.

© Grapevine Dix albums islandais à écouter

Retro Stefson
Retro Stefson
L’album éponyme de Retro Stefson est tout simplement une petite merveille -et ce n’est pas rien venant de quelqu’un qui n’est vraiment pas fana de musique électronique. C’est frais, léger, entrainant, différent... L’album est sorti en 2012 et a été un gros succès en Islande. Succès amplement mérité!

My Head is An Animal
Of Monsters And Men
D’accord, je dois admettre que j’ai hésité à mettre celui-ci sur la liste. Quand j’ai commencé à entendre parler du groupe Of Monsters And Men, en 2011, il s’était déjà fait une petite place bien au chaud sur la scène musicale islandaise, et lui et ses membres s’apprêtaient à devenir des super-stars internationales. D’accord, il y avait un monde fou à leurs concerts d’Iceland Airwaves 2011, mais ils jouaient gratuitement “off-venue” à Kex et à Reykjavík Downtown Hostel... ils n’en feraient certainement pas de même aujourd’hui. J’avais mes doutes sur la façon dont ils allaient évoluer, mais avouons que ce premier album est fort agréable, et pour sûr, il va rester dans les annales de la musique islandaise un moment.

© Meredith Truax/ Dix albums islandais à écouter

Pour ce dixième disque, mon coeur balance bien trop, entre Reistu Þig Við, Sólin Er Komin Á Loft de For A Minor Reflection, Brostinn Stengur de Lay Low et Dýrð í dauðaþögn d’Ásgeir Trausti. Ecoutez les et faites votre choix!

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 9 septembre 2017

Cinq raisons de voyager en Islande en été

Le soleil de minuit
Le soleil de minuit et la lumière constante durant les mois d’été est l’une des raisons les plus attrayantes pour voyager en été en Islande. Les photographes sont particulièrement ravis de profiter de la luminosité incessante pour photographier cascades, déserts, geysers, volcans, faune et flore et aussi scènes de vie islandaises. De plus, durant les mois d’été, vous pouvez aller partout sans avoir à vous soucier de l’obscurité. Quel plaisir de rouler sur une piste au milieu de l’Islande en pleine “nuit” ou de faire une randonnée à deux heures du matin!

Cinq raisons de voyager en Islande en été

Les hautes-terres
L’intérieur du pays est constitué de hautes-terres, qui se composent de lieux magiques où personne n’habite. C’est un panorama de glaciers, de montagnes, de rivières et aussi de plaines désertiques qui s’offrent aux voyageurs qui s’aventurent sur les pistes des hautes-terres. Celles-ci sont inaccessibles en hiver car les routes sont impraticables (inondées ou trop enneigés). Landmannalaugar, Þórsmörk, le Laki ou Askja sont trois lieux incroyables des hautes-terres uniquement accessibles en été, et uniquement avec un véhicule 4x4.

Cinq raisons de voyager en Islande en été

Les piscines et sources d’eau chaude
D’accord, nous l’admettons, les piscines sont toujours mentionnées dans nos articles. Mais c’est parce que cela en vaut vraiment la peine! C’est un très grand attrait de l’Islande, que de pouvoir se prélasser dans des bains chauds tout en admirant le paysage qui vous entoure. Presque toutes les piscines du pays sont à l’extérieure et les températures de l’eau y sont exquises. Les piscines municipales sont formidables, mais vous pouvez aussi essayer les lagons autour du pays, comme le Blue Lagoon, les bains de Mývatn et le Secret Lagoon de Flúðir. Les sources d’eau chaudes naturelles sont également nombreuses et accessibles à cette période de l’année.

Cinq raisons de voyager en Islande en été

Les animaux sauvages
En été, vous aurez la chance d’apercevoir les baleines, les macareux ou les renards polaires -ces derniers sont également en Islande en hiver, mais leur pelage blanc les rend difficilement visible dans la neige! Pour avoir toutes les chances d’observer les macareux dans leur milieu naturel, il faut venir en Islande entre avril et septembre -fin août, ils commencent à repartir de l’île. De mai à octobre, toutes les chances sont de votre côté pour pouvoir apercevoir les baleines; les excursions sont le plus populaire au départ d’Húsavík mais bien d’autres villes et villages proposent aujourd’hui des sorties en mer pour rencontrer ces mammifères.

Cinq raisons de voyager en Islande en été

Toute l’île est en effervescence
Les festivals et évènements florissent aux quatre coins de l’île en été. Pour la musique, direction le nord pour le festival de musique folk de Siglufjörður, le sud pour la musique baroque à Reykhólt, le sud ouest pour la musique pop du festival Bræðslan, ou l’est pour les amateurs de métal qui apprécieront le festival Eistnaflug. Le festival Innpukinn, suivi de la gay pride, le festival de danse, le festival de jazz, le festival de théâtre Lókal et le marathon de Reykjavík sont également des évènements à ne pas manquer si vous êtes à Reykjavik en été.

Pour des activités en famille, le festival médiéval de Gásir ravira petits et grands; la fête familiale de Hrísey est une bonne occasion de découvrir cette petite île merveilleuse (vous pouvez découvrir ici mon petit faible pour cette perle du nord de l’Islande). Pour les artistes, foncez au festival LungA de Seyðisfjörður qui réunit des dizaines de personnes à la créativité débordante.

Les sportifs préféreront le golden circle challenge, l’ultra marathon de Laugavegur (qui consiste à courir les 53 kilomètres du trek du Laugavegur au lieu de les parcourir en marchant) ou le concours de l’homme le plus fort d’Islande qui se tient dans les fords de l’ouest.

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 7 septembre 2017

Six lieux inoubliables à voir en Islande en été

Landmannalaugar
Landmannalaugar est une perle des hautes-terres d’Islande, située dans la réserve naturelle de Fjallabak. Situé à l’extremité du champ de lave de Laugahraun, formé lors d’une éruption volcanique en 1477, cet endroit est connu pour la beauté de son paysage et ses sources géothermales. C’est un lieu très populaire pour les randonnées, en particulier pour le trek Laugavegur, qui relie Landmannalaugar et Þórsmörk.

Six lieux inoubliables à voir en Islande en été

Þórsmörk
Thórsmörk ou Þórsmörk, petit massif montagneux du sud de l’Islande, est une région magnifique où vous pourrez pleinement profiter de la nature islandaise. Délimité au sud par la vallée Krossá, au nord par celles de Þrönga et Markafljót, la région est l’une des plus populaires du pays pour aller randonner. Vous pouvez y accéder par vos propres moyens en 4x4 ou rejoindre une excursion.

Six lieux inoubliables à voir en Islande en été

Sprengisandur
La route F26, aussi appelée Sprengisandsleið, est une piste des hautes terres d’Islande passant par l’endroit appelé Sprengisandur, entre les glaciers Hofsjökull and Vatnajökull. Courant sur 200 km, c’est la plus longue des pistes intérieures de l’Islande. Elle finit au sud au lac Þórisvatn qui est au nord-est du volcan Hekla, et au nord au fond de la vallée de la rivière Skjálfandafljót, située à l’ouest du lac Mývatn. C’est une route difficile à parcourir et accessible uniquement en été.

Six lieux inoubliables à voir en Islande en été

Kjölur
La route F35, qui court à travers le cœur de l’Islande, est aussi appelée Kjölur. Elle est unique, car c’est la seule des deux routes intérieures qui ne peut se pratiquer sans forcément avoir un 4x4. Reliant Gullfoss au sud et la route n°1 près de Varmahlíð, longue de 200 km, Kjölur est la plus courte des deux routes de l’intérieur de l’Islande. Comme sa compagne Sprengisandur, Kjölur est seulement praticable l’été.

Six lieux inoubliables à voir en Islande en été

Askja
Situé sur les hauts plateaux reculés d’Islande, Askja est une caldeira de 45 km² (un cratère formé suite à l'affaissement d’un volcan) contenant un lac de plus de 200 m de profondeur, l’Öskjuvatn. La découverte de ce cratère géant offre une véritable leçon de volcanologie, expérience immanquable lors d’un voyage en Islande. Si vous avez de la chance, vous pourrez vous baigner dans le cratère de Víti. Askja, comme les lieux cités ci-dessus, n’est accessible qu’en 4x4.

Six lieux inoubliables à voir en Islande en été

La péninsule d’Hornstrandir
La réserve naturelle d’Hornstrandir se trouve dans la zone située à l’extrême nord de la péninsule des fjords de l’Ouest d'Islande: il s’agit d’un des endroits les plus isolés du pays. Ni routes ni maisons n’occupent la péninsule; c’est un endroit populaire pour la randonnée, pour les amoureux de la nature ou pour ceux qui ont envie de se retirer du monde pour un instant.

Six lieux inoubliables à voir en Islande en été

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 5 septembre 2017

Hors des sentiers battus en Islande?

Avec la popularité grandissante de l’Islande, certains sites populaires sont vite pris d’assaut par de nombreux voyageurs. Certains d’entre eux déplorent l’arrivée du tourisme de masse en Islande. Voici quelques conseils si vous voulez éviter les foules.

Allez là ou les autres ne vont pas.
Allez là où les autres ne vont pas. Trop de monde au Blue Lagoon? Essayez le Secret Lagoon ou les bains de Mývatn. Pas de place pour faire une balade en chien de traineau ou un tour en scooter des neiges dans le sud? Allez au nord. Il y a des dizaines de sources d’eau chaude et de piscines en Islande où vous vous sentirez merveilleusement bien, et où vous serez seul.

Hors des sentiers battus en Islande?

Allez donc au nord!
Il y a beaucoup à voir en Islande, et il est possible d’en prendre plein les yeux sans vous rendre au cercle d’or ou à Jökulsárlón. La majorité des voyageurs sont concentrés entre Reykjavik et la côte sud. Vous voulez éviter les foules? Allez n’importe où ailleurs en Islande. Le nord, l’est et surtout les fjords de l’ouest, même s’ils ont aussi gagnés en popularité, ne sont pas assaillis par des milliers de voyageurs en même temps. Il est très facile de se retrouver seul au milieu de la nature, d’admirer une cascade au milieu de quelques voyageurs et non des centaines, etc.

Voyagez à votre rythme.
Allongez la durée de votre voyage, ou plutôt, allongez la durée de votre séjour à un endroit précis. En passant plusieurs nuits dans la même région, vous irez forcément au delà de l’image superficielle que vous en avez si vous ne faites que passez. Vous aurez plus de chances de rencontrer et de discuter avec des locaux, de vous retrouver seul dans un endroit magnifique et de faire l’expérience de la vie en Islande. Vous êtes maître de votre voyage et c’est à vous de le construire selon vos envies! Il n’y a pas d’indispensable à voir ou à faire, seule vos envies comptent!

Hors des sentiers battus en Islande?

Choisissez vos prestataires.
Favorisez les nuits à la ferme plutôt que dans des hôtels avec des dizaines de chambre. Chez l’habitant est une bonne façon de découvrir un pays d’une autre manière! Pour les excursions ou les activités, certains prestataires favorisent les excursions en petits groupes. Faites vos recherches sur internet ou demandez conseil à d’autres voyageurs pour savoir quels sont les prestataires à privilégier pour une expérience en petits groupes.

En été, la nuit est le jour.
En été, pas de problème de luminosité; la nuit est inexistante. Vous pouvez donc vous décider de visiter le cercle d’or en pleine nuit ou à l’aube pour éviter de partager ce moment avec des centaines d’autres voyageurs. Si vous n’avez pas de contraintes horaire à cette période de l’année, où le soleil ne se couche pour ainsi dire pas, vous pouvez aller explorer l’Islande pendant que le reste des voyageurs dort!

Hors des sentiers battus en Islande?

Partez en hiver!
Comme la plupart des voyageurs explorent uniquement la côte sud de l’Islande, la très grande majorité d’entre eux vient visiter le pays entre juin et septembre. Pour éviter la bousculade, c’est simple; venez donc en Islande en hiver! Le pays est magnifique recouvert d’un manteau blanc, les hébergements sont moins chers, et les sites populaires bien moins fréquentés. De plus, vous aurez sans doute la chance d’apercevoir les aurores boréales… cela en vaut bien le coup, non?

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 2 septembre 2017

Démarches administratives pour s’installer en Islande

Vous êtes de plus en plus nombreux à poser des questions sur une éventuelle expatriation en Islande. En 2017, les immigrants représentent plus de 10% de la population islandaise. Dans cet article (d’autres suivront!), nous faisons le tour des questions les plus fréquentes sur les démarches administratives et les papiers nécessaires pour s’installer en Islande!

moja islandia - Démarches administratives pour s’installer en Islande

Quelle est la première démarche à faire?
Obtenir un kennitala. C’est votre numéro d’identification en Islande, l’équivalent de votre numéro de sécurité sociale. Vous en aurez besoin pour absolument tout: ouvrir un compte en banque, louer un appartement, obtenir un salaire, etc. C’est un moyen facile pour identifier les habitants et on s’en sert très souvent! Pour faire votre demande de kennitala, il faut vous rendre au centre d’enregistrement à Reykjavík, Þjóðskrá Íslands. Votre kennitala et votre adresse seront enregistrés en même temps; si vous n’avez pas encore de logement permanent, il est possible d’y inscrire une adresse temporaire.

Ai-je besoin d’un permis de séjour pour vivre en Islande?
Si vous êtes citoyen d’un pays de l’Union Economique Européenne, vous n’avez besoin d’aucun permis pour résider en Islande; un kennitala et une adresse font l’affaire. Si vous êtes citoyen d’un pays qui se trouve en dehors de l’Union Economique Européenne, il vous faut un permis de séjour délivré par les services d’immigration. Les règles sont strictes pour les immigrés hors UEE, renseignez-vous bien avant de venir.

Démarches administratives pour s’installer en Islande

Quels papiers sont nécessaires pour travailler?
Aucun permis n’est nécessaire si vous êtes citoyen d’un pays de l’Union Economique Européenne. Cependant, pour travailler légalement, il vous faut obtenir une carte spéciale qui servira aux impôts, que l’on nomme “skattkort”. Il faut vous rendre au centre d’impôts le plus proche de votre lieu de résidence et en faire la demande. Chaque mois, votre salaire vous est versé automatiquement sur votre compte en banque. Si vous voulez en savoir plus sur les conditions de travail en Islande, référez vous à cet article.

Comment ouvrir un compte en banque?
Pour ouvrir un compte en banque en Islande, il vous faut en principe une adresse et un kennitala. Si vous avez fait votre demande de kennitala mais que vous ne l’avez pas encore obtenu, vous devriez tout de même pouvoir ouvrir un compte en banque, si vous possédez tous les documents nécessaires. Cela peut dépendre des banques et de leur politique.

Démarches administratives pour s’installer en Islande

Comment puis-je payer mes impôts en Islande?
Chaque mois, vos impôts sont prélevés à la source, c’est-à-dire qu’ils sont pris de votre salaire directement. Pour travailler légalement, il vous faut une carte spéciale (voir plus haut); cela vous enregistrera au service des impôts. Tous les ans en mars, il faut remplir votre déclaration, en ligne ou dans l’un des bureaux d’impôts. A titre informatif, un individu paye environ 37% d’impôts sur son salaire en Islande; si votre salaire s’élève à plus de 830 000 ISK (6700 euros au premier septembre 2017), vous payez près de 46% d’impôts.

Suis-je pris en charge par le système de santé islandais?
Vous êtes pris en charge par le système de santé islandais après six mois passé sur le territoire. Avant cela, vous pouvez être pris en charge si vous êtes en possession du document E-104. Si vous voulez en savoir plus sur le système de santé islandais, référez vous à cet article.

Démarches administratives pour s’installer en Islande

Vivre en Islande fait-il de moi un citoyen islandais?
Absolument pas. Il faudra vivre légalement en Islande pendant sept ans avant de pouvoir prétendre à la nationalité islandaise (que vous obtiendrez après examination de votre dossier et un test de langue). Si vous êtes mariés avant un citoyen islandais, vous pouvez obtenir la nationalité islandaise après trois ans en Islande (et trois ans de mariage).

Islande24
© Tous droits réservés