jeudi 22 février 2018

Une semaine dans le nord de l’Islande: idée d’itinéraire

Jour 1
Si vous arrivez de France ou de Belgique, il y a des chances pour que vous arriviez dans l’après midi. A votre arrivée, prenez un vol intérieur pour rejoindre Akureyri. Visitez le petit centre-ville, Listagilið, le quartier des arts d’Akureyri, l’église d’Akureyri, puis faites un tour au jardin botanique, listagarðurinn, ou vous pourrez admirer des centaines de plantes et fleurs. Un petit plongeon à la pisine municipale (un délice!) s’impose.

Une semaine dans le nord de l’Islande: idée d’itinéraire

Jours 2 et 3
Le lendemain, prenez la route vers l’est et rejoignez Mývatn. A mi-chemin, arrêtez-vous pour admirer la magnifique cascade de Goðafoss puis continuez jusqu’à Skútustaðir, qui sera votre premier arrêt autour du lac et où vous pourrez admirer les pseudo-cratères. Encore quelques kilomètres pour arriver au paradis vert Höfði, et, en face, vous pourrez admirer et marcher au travers de la péninsule de Kalfaströnd, qui est également un endroit idéal pour observer les oiseaux. Dimmuborgir est l’arrêt suivant, et sans doute l’un des sites les plus impressionnants des environs; les formations volcaniques s’y sont transformés en sculptures et vous pouvez vous promener à travers ce champ de lave vieux de plus de 2300 ans.

Quelques kilomètres au nord vous feront découvrir le cratère de Hverfjall ou Hverfell, où un chemin vous mènera en haut du cratère; la vue y est imprenable. Vous pouvez alors profiter d’une baignade dans le lagon de Jarðböðin. Mangez et passez la nuit dans la région, puis rendez-vous au site bouillonant de Hverir-Námafjall puis autour du cratère de Krafla. De là, faites un détour et dirigez-vous vers l’est jusqu’à l’intersection qui vous mènera jusqu’à Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe. Retournez sur vos pas et rejoignez la rive ouest du lac; si vous aimez marcher et grimper, arrêtez-vous à la montagne Vindbelgjarfjall, dont le sommet atteint 529 mètres. Le premier arrêt peut se faire au musée des oiseaux de Sigurgeir (Fuglasafn Sigurgeirs), qui se trouve près du lieu-dit Ytri-Neslönd. Ensuite, rejoignez Akureyri à nouveau et passez-y la nuit.

Une semaine dans le nord de l’Islande: idée d’itinéraire

Jours 4 et 5
Ces deux jours vous permettront de visiter la belle péninsule de Tröllaskagi. Prenez la route numéro un en direction de Reykjavík et tournez à droite sur la route 82 en direction de Dalvík. Hauganes est un point d’observation des baleines, et vous pourrez aussi en admirer depuis Hjalteyri si vous avez de la chance. Hjalteyri, malgré ses apparences de petite communauté silencieuse, possède une vie artistique débordante et propose des expositions tout au long de l’année. A Árskógssandur, vous pouvez prendre le bateau jusqu’à l’île de Hrísey ou aller visiter la petite usine de Kaldi, où cette bière locale est brassée. En continuant votre route, vous passerez par Dalvík, qui est connue pour être la ville-hôtesse du festival du poisson, Fiskidagurinn Mikli, tous les ans en août, où elle accueille environ 30 000 personnes (près de 10% de la population islandaise).

Ólafsfjörður vous acceuille ensuite avant de rejoindre le charmant village de Siglufjörður. Le musée du hareng et de la musique traditionelle islandaise vous y attendent. Passez la nuit dans les environs. Le lendemain, en continuant votre chemin, le village d’Hofsós vous attend. Il compte 200 habitants et est surtout connu pour la vue magnifique de sa piscine municipale -inutile de vous dire que nous vous conseillons vivement d’y aller! La route se poursuit jusqu’à Hólar, ancien diocèse important qui est aujourd’hui un petit village dynamique, notamment grâce à son université; on peut y étudier l’ aquaculture et la biologie marine, y faire des études équestres ou y étudier le tourisme -surprenant pour un village d’à peine 100 habitants!

Une semaine dans le nord de l’Islande: idée d’itinéraire

Prenez ensuite la route 75 aui vous mènera jusqu’à Saudárkrókur, où vous pourrez faire l’expérience du soleil de minuit pendant les quelques jours du solstice d’été, ou des journées très courtes avec environ trois heures de jour pendant la journée la plus courte d’hiver! Le musée de Glaumbær vaut le détour avant de rejoindre Varmahlíð et de retourner passer la nuit à Akureyri.

Jour 6 - Il y a des chances pour que votre vol soit tôt le lendemain et que vous deviez rejoindre la capitale aujourd´hui. Vous pourrez alors profiter d´une journée pour visiter la capitale islandaise. Cependant, si vous avez encore une journée et que vous souhaitez rester dans le nord, vous pouvez passer la journée pour visiter Akureyri, faire un saut sur l’île de Grímsey, ou partir dans les hautes-terres avec une visite guidée d’Askja si vous voyagez en été.

Jour 7 - Bon retour!

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 20 février 2018

Une semaine dans le sud de l’Islande: idée d’itinéraire

Jour 1
Si vous arrivez de France ou de Belgique, il y a des chances pour que vous arriviez dans l’après midi. Passez la fin d’après midi et la soirée à Reykjavík. Flâner dans la rue commercante de Laugavegur, montez tout en haut de la cathédrale Hallgrímskirkja et allez jusqu’au port. Vous trouverez en chemin de quoi vous nourrir et vous désaltérer.

Une semaine dans le sud de l’Islande: idée d’itinéraire

Jour 2
Prenez la route numéro un puis 36 et allez explorer le cercle d’or. Au programme, le parc national de Þingvellir, Geysir et le fameux Strokkur, l’impressionante cascade de Gullfoss. Les trois sites sont à moins de cent kilomètres les uns des autres, et leur visite se fait dans la journée. Vous pouvez aussi vous arrêtez au petit cratère de Kerið, puis passez la nuit dans les environs et profitez, par exemple, d’une petite séance relaxation dans les bains chauds de Laugarvatn. Dans la mesure du possible, il est bien de voyager en toute indépendance en Islande; cependant, pour certains sites, et en particulier si vous vous intéressez à l’histoire islandaise, à la géographie et à la géologie, il peut s’avérer utile de faire une visite guidée.

Jour 3
Cette journée se place sous le signe de la nature! Vous pouvez commencer par une visite de Skálholt, ancien diocèse et lieu très important de l’histoire islandaise. Ensuite, visitez le village écologique de Sólheimar qui produit et vend légumes, plantes et artisanat; si vous y allez en été, jetez un oeil à l’agenda des évènements et prenez le déjeuner ou une boisson chaude dans leur charmant café. Rendez-vous ensuite jusque Hveragerði où vous pourrez visiter un “parc” géothermique et faire une similation de tremblement de terre. S’il vous reste un peu d’énergie, marchez jusqu’aux sources d’eau chaude dans la vallée de Reykjadalur -c’est une marche facile accessible à tous.

Une semaine dans le sud de l’Islande: idée d’itinéraire

Jour 4
Reprenez la route numéro un en direction de l’est et arrêtez-vous aux cascades de Seljalandfoss et Skógafoss -toutes les deux proches de la route, formant une chute de 60 mètres. Si vous voyagez en hiver, attention au gel qui peut rendre les sentiers et les escaliers très glissants. Un peu plus loin, au pied du glacier et volcan Eyjafjallajökull, la ferme de Þorvaldseyri se transforme en musée et ouvre ses portes aux visiteurs pour leur parler de l’éruption volcanique la plus connue de ce début de XXIème siècle. Les fermiers et leur famille ont vécu l’éruption au plus près, et il est très intéressant de découvrir l’histoire de l’éruption dans ces conditions. Continuez votre voyage jusque Vík puis la plage de Reynisfjara. Nous vous rapellons que les vents et les vagues sur ces plages peuvent être très violents et dangereux, et vous conseillons de ne pas vous approchez trop près de l’eau. Le promontoire de Dyrhólaey est un site à ne pas manquer, en particulier l’été si vous voulez pouvoir observer les macareux. Vous pouvez passer la nuit à Kirkjubæjarklaustur ou dans les environs.

Jour 5
En poursuivant votre chemin sur la route numéro un, vous arriverez au parc national de Skaftafell; avant 2008, c’était un parc national individuel mais il a depuis été annexé au parc national du Vatnajökull. Fondé en 1967, le parc comprend aujourd’hui un camping avec douche et sanitaires et un point d’information pour les randonneurs. Les possibilités de promenade et de marches y sont nombreuses; si vous n’êtes pas grand randonneur, vous pouvez vous contenter de rejoindre la cascade de Svartifoss qui se trouve non loin du centre d’information. Continuez en voiture jusqu’au site très connu de Jökulsárlón, une lagune glaciaire remplie d’icebergs remplis de jolies teintes de bleus et de gris. Passer encore une fois la nuit aux alentours de Kirkjubæjarklaustur.

Une semaine dans le sud de l’Islande: idée d’itinéraire

Jour 6
Il est temps de faire demi-tour et de retourner vers l’ouest! Vous allez revoir sur la route la plupart des attractions de l’aller. A Hveragerði, détournez-vous de la route numéro un et prenez la 38 puis la 427 vers la péninsule de Reykjanes (vérifiez l’état des routes sur ce site, particulièrement pour ceux qui voyagent en hiver). Les sites à visiter sont nombreux sur cette petite péninsule, référez-vous à notre article “Que faire à Reykjanes”.

Jour 7
Après avoir passé la nuit dans l’un des hôtels près de l’aéroport, il est temps de repartir. Vous pouvez profiter des magasins islandais de l’aéroport avant votre départ. Bon retour!

Une semaine dans le sud de l’Islande: idée d’itinéraire

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 18 février 2018

Que faire avec 1000 couronnes en Islande

Boire
Les islandais raffolent de café et vous trouverez dans toutes les villes de charmants petits cafés dans lesquels on vous proposera boissons chaudes et pâtisseries. Un café classique coûte environ 300 couronnes, et comptez le double pour un café latte ou un cappuccino.

Que faire avec 1000 couronnes en Islande

Ce site vous donne une liste des bars de Reykjavík dans lesquels vous pourrez profiter des “happy hours”, avec les prix et les horaires. En dehors de la capitale, vous ne devriez pas avoir trop de difficulté à trouver une bière ou un verre de vin pour ce prix-là (ou moins) dans un bar ou un café.

Manger
On vous a déjà parlé d’ Ísbúð Vesturbæjar qui propose des glaces à tomber par terre, ou des autres glaciers à Reykjavík ou en Islande -même sur la route, une station essence ou une épicerie digne de ce nom sert des glaces. Vous pouvez optez pour son jumeau salé, le hot-dog, qui vous coûtera environ 400 couronnes. Certains cafés vous proposeront la soupe du jour pour mille couronnes ou moins.

Dans les fjords de l’ouest, pour tout juste 1000 couronnes, vous pouvez boire un café et dégustez une gaufre délicieuse accompagné de crème et de confiture dans la charmante ferme historique de Litlibær. La visite et la vue valent le coup!

Que faire avec 1000 couronnes en Islande

Allez à la piscine
Oui, d’accord, on ne cesse de vous le répéter, mais c’est de loin le meilleur investissement que vous ferez en Islande. Une visite (ou plusieurs) à la piscine est absolument indispensable lors de votre voyage en Islande. Ce site recense toutes les piscines et sources chaudes du pays. Nous vous indiquons les meilleures piscines d’Islande ici.

Prenez le bus!
350 couronnes le trajet à Reykjavík, gratuits à Akureyri, les bus de ville en Islande peuvent vous mener à des endroits surprenants et inconnus, où peu de voyageurs mettent les pieds. Rien de tel que de prendre un bus au hasard et de découvrir la vie islandaise au travers de ses fenêtres. Dans la capitale, le bus peut vous emmener jusqu’au mont Esja, la plage géothermale de Nauthóslvík ou la vallée de Laugardalur.

Que faire avec 1000 couronnes en Islande

Allez au musée!
Certes, à part quelques musées gratuits, il est de plus en plus difficile de trouver des musées dont l’entrée est à moins de mille couronnes, mais ça arrive -et rassurez-vous, vous paierez au maximum 1500 ISK pour une visite. Si vous êtes à Reykjavík, le musée de plein air Árbær vaut le détour (1500 ISK), ainsi que le musée de la photographie (gratuit), le musée national d´Islande (1500 ISK), Nýlo (gratuit) et la maison nordique (entrée gratuite, prix des expositions varient). A Akureyri, tous les musées d´art du centre ville sont gratuits, y compris le musée des arts visuels et le musée d’art d’Akureyri; le musée d’Akureyri est également une visite intéressante et l’entrée coûte 1200 couronnes.

Achetez un souvenir de l’Islande
Le choix est large, et vous trouverez facilement des souvenirs utiles à petits prix! Pour ramener avec vous un petit goût de l’Islande, du chocolat, des bonbons islandais, du sel, du Skyr ou de l’eau islandaise sont des souvenirs sympatiques et que l’on trouve partout. Magnets, tasses et porte-clés sont aussi des souvenirs à petits prix.

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 15 février 2018

Six sports à sensation forte en Islande

Parachutisme
Le parachutisme consiste à sauter d’un petit avion en vol lorsqu’il se trouve à quelques centaines de mètres du sol, et d’utiliser un parachute pour regagner le sol. En Islande, il n’existe à ma connaissance qu’un seul opérateur professionnel de parachutisme, Skydive. L’entreprise offre des cours de parachutisme et des sauts en parachutes, seul ou à deux. L’avion utilisé est un Cessna 206, mais à certaines occasions il est possible de sauter d’un DC-3 ou d’un hélicoptère.L’agence Skydive opère depuis la petite ville d’Hella, dans le sud de l’Islande, à un peu plus d’une heure de route de la capitale islandaise, Reykjavík. Il est possible de faire du parachutisme d’avril à septembre, et lorsque les journées sont longues et lumineuses, les opportunités pour pratiquer cette activité sont nombreuses.

Six sports à sensation forte en Islande

Parapente
Un peu moins effrayant que le parachutisme, à mon goût, le parapente est une chouette activité et un moyen de découvrir l’Islande autrement... vous pouvez faire du parapente en indépendant si vous êtes expérimenté, tout en restant vigilant (en particulier d’autres objets volants et de la météo) ou faire appel aux entreprises qui se spécialisent dans le parapente. En Islande, il n’y a pas de règles pour cette activité, vous pouvez voler et atterrir où vous voulez. Les agences qui proposent des tours de parapente conseille de voler aux alentours du 21 juin, lorsque le soleil ne se couche pas, et organisent même des vols de minuit! Vols en tandem ou en solo disponibles.

24 sommets en 24 heures
Vous ne savez pas quoi faire cet été? L’idée de passer 24 heures à grimper et courir à travers 45 kilomètres de neige et de cailloux vous tente? Le défi des 24 sommets en 24 heures semble être fait pour vous!Cet évènement est organisé par un club local de randonnée d’Akureyri, dans le nord de l’Islande. Il a lieu tous les ans en juillet, lorsque les conditions sont les meilleures dans la vallée de Glerá qui encercle toutes ces montagnes. Glerá abrite les plus grandes montagnes de la région. Dix d’entre elles font plus de 1400 mètres de hauteur, avec Kerling qui domine à 1540 mètres. Le challenge commence à Hlíðarfjall, la station de ski d’Akureyri, et finit par la descente du mont Súlur. Vous pouvez aussi ne daire qu’une partie du programme. Toutes les informations sont sur ce site.

Six sports à sensation forte en Islande

Vélo tout terrain
Plus de la moitié du pays est recouvert par des montagnes, des glaciers et des volcans, alors autant dire que c’est l’idéal pour faire du vélo tout terrain! L’intérieur du pays, inaccessible en hiver, est un désert de sable noir et de champs de lave. Des tas de compagnies proposent des excursions en vélo tout terrain, et vous emmène entre monts et merveilles... L’une des activités qui semble la plus intéressante pour ceux qui aiment le vélo se nomme “Glacier 360”; il s’agit d’un tour de 290 kilomètres autour du glacier de  Langjökull.

Scooter des neiges
Le Vatnajökull est le plus large glacier d’Islande, et plusieurs autres glaciers sont parsemés tout autour du pays, ainsi que collines et montagnes, créant un terrain de jeux idéal pour ceux qui aiment découvrir la nature islandaise en scooter des neiges. Les excursions sont nombreuses et varient grandement selon les compagnies et les conditions. Les groupes sont plus ou moins grands, les excursions plus ou moins longues... renseignez-vous bien pour savoir quel type d’excursion vous conviendrait le mieux.

Six sports à sensation forte en Islande

Rafting
En Islande, il est possible de faire du rafting sur la rivière Hvíta, dans le sud de l’Islande, et sur celle de Jökulsá dans le nord. Les guides (qui viennent souvent du Népal, car il est difficile de trouver des spécialistes de rafting en Islande) vous emmèneront sur les rivières glaciales d’Islande où l’aventure est garantie! Le rafting est une activité amusante pour toute la famille, et pas besoin d’être un expert pour rejoindre une excursion et profiter des rapides islandais!

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 13 février 2018

Visitez Hauganes

Quel ne fut pas ma surprise de voir que le petit village d’Hauganes avait un compte Twitter, et semblait avoir débuté sa promotion comme destination touristique... j’y étais passée un peu par hasard quelques jours auparavant et me disais qu’il n’y avait pas grand chose à y faire... Visit Hauganes et ses efforts de marketing touristique allait me prouver le contraire.

Visitez Hauganes

Le slogan du petit village d’Hauganes, “Un village si silencieux que vous pouvez y entendre votre voix intérieure” (A village so quiet you can hear your inner voice), en dit long. Ce petit village d’Eyjafjörður de 137 habitants se situe à mi-chemin entre Akureyri et Dalvík. Son nom provient du vieux norrois Haugr, qui signifie colline. La pêche est une activité dans le village, et le tourisme semble aussi prendre de l’ampleur, et le site internet indique que “Hauganes est aussi une destination touristique populaire” (si, si, puisqu’on vous le dit!)

Hauganes a une petite industrie qui produit du poisson salé (Ektafiskur), une brasserie-restaurant servant des spécialités de la mer (Baccalá bar, ouvert uniquement l’été), trois maisons airbnb en location pour les touristes, et propose des excursions pour aller observer les baleines -une belle façon de découvrir la beauté des environs et avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir des baleines et des phoques profitant eux aussi de la beauté des alentours. Le village est très proche de la magnifique petite île de Hrísey, où je vous conseille vivement d’aller lors de votre visite dans le nord de l’Islande.

Visitez Hauganes

Hauganes se vante d’être une destination idéale pour le calme et la tranquillité -une denrée, il faut dire, qui se fait de plus en plus rare en été en Islande. L’océan, les oiseaux, le vent, il est vrai qu’Hauganes peut être l’endroit idéal pour se ressourcer et prendre son temps.

L’une des activités d’Hauganes vous emmène à travers les pêcheries de la région et vous invite à découvrir l’histoire de la pêche locale -avec dégustation de requin à la clé. Cette activité, appellée “l’expérience Ektafiskur” n’est disponible que pour les groupes de dix personnes ou plus. Pour les autres, vous pouvez toujours rejoindre une excursion et aller pêcher avec des professionnels, et espérez attraper du cabillaud, de l’aiglefin ou du flétan. Vous pouvez aussi prendre votre canne à pêche et essayer d’attraper votre dîner depuis la jetée.

Marcher dans le village et aux alentours vous fera découvrir certaines merveilles d’Eyjafjörður, comme le mont Kaldbakur, juste en face, ou la vallée de Þorvaldsdalur, à quelques kilomètres à l’ouest du village. Cette vallée, inhabitée depuis 1979, est connue pour une petite randonnée de vingt kilomètres, que vous pouvez aussi parcourir en courant la première semaine de juillet lors de l’évènement Þorvaldsalsskokk. En hiver, les risques d’avalanche sont fréquents, et il faut impérativement suivre les conseils des locaux et informer quelqu’un de votre itinéraire si vous décidez de vous y aventurez en pleine neige.

Visitez Hauganes

Une autre marche facile de quatre kilomètres (aller) vous mènera au village voisin de Litli Árskógssandur, ou vous pourrez, au choix, visiter la brasserie de la bière locale Kaldi, où emprunter le ferry qui vous mènera à la jolie Hrísey!

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 11 février 2018

Observer les baleines à Reykjavík

L’Islande est une destination idéale pour pouvoir observer les baleines, et les eaux froides islandaises sont propices pour accueillir une vie marine importante et variée. L’observation de baleines a plus souvent lieu entre les mois d’avril et de septembre, lorsque plus de vingt espèces de mammifères se prélassent dans les eaux islandaises; parmi elles, huit espèces sont très souvent aperçues lors des excursions d’observation de baleines. En hiver, on peut aussi partir en excursion, mais les espèces sont moins nombreuses -par contre, c’est à cette saison une bonne opportunité d’essayer de voir des aurores boréales depuis la mer!

Observer les baleines à Reykjavík

Quelques faits intéressants rapportés par l’excellent site IceWhale, de l’association du même nom:
La première excursion pour observer les baleines date de 1991.
Le taux de succès pour observer les baleines en été est de 90%.
Le nombre d’espèces que vous pouvez espérer trouver en Islande est 23.
22% des touristes qui vont en Islande participent à une excursion pour observer les baleines.

Quelques conseils:
Sachez qu’il fait souvent froid en mer, même en été; les agences de whale watching mettent à la disposition des voyageurs des combinaisons chaudes, mais soyez habillés chaudement en-dessous et prenez aussi gants et bonnet avec vous.

Les excursions durent en général trois heures, et si certains bateaux ont une zone intérieure dans laquelle vous pouvez être au chaud, vous assoir et profitez d’une boisson chaude, c’est loin d’être le cas de tous. C’est quelque chose à retenir, en particulier si vous voyagez avec des enfants.

Observer les baleines à Reykjavík

Il y a cinq agences qui peuvent vous emmener voir les baleines à Reykjavík. Renseignez-vous bien sur les différentes excursions et services qu’elles proposent. Elles se trouvent toutes près du port, non loin du centre ville et du marché aux puces de Kolaportið.

Depuis Reykjavík, il est possible d’aller observer les baleines toute l’année; vous observerez des espèces différentes selon les saisons. L’été est plus agréable, et vous aurez sûrement la chance d’observer des macareux lors de votre excursion; en hiver, le temps est plus incertain et la visibilité réduite, mais la baie de Faxa (Faxaflói en islandais) est de toute beauté en hiver.

Quelques espèces de mammifères que vous pouvez voir lors des excursions:

La baleine bleue, qui peut faire jusqu’à 27 mètres de long et peser 120 tonnes, est l’animal le plus grand que l’on connaisse, et sa queue est large de huit mètres, autant qu’un terrain de football! Le plus souvent, on peut observer des baleines bleues dans le nord de l’Islande de fin avril à début septembre, même s’il arrive que l’on en voit dans la péninsule de Snæfellsnes et en automne dans la péninsule de Reykjanes.

Observer les baleines à Reykjavík

La baleine à bosse, l’une des espèces que l’on rencontre très souvent en excursion pour observer les baleines, peut faire jusqu’à 17 mètres de long et aller à une vitesse de 27 kilomètres heure. Les baleines à bosse sont très actives et acrobatiques; on les voit le plus souvent dans le nord de l’Islande en été, mais elles se rendent de plus en plus dans le sud de l’Islande en hiver, de janvier à avril.

Le dauphin à nez blanc est un animal sociable qui aime les acrobaties -il n’est pas rare d’en voir nager près des bateaux, seuls ou en compagnies d’autres espèces. Les dauphins à nez blanc sont en quantité importante dans les eaux islandaises, en particulier à la fin de l’hiver (mars) avec leurs petits.

L’orque, de la famille du dauphin, peut faire jusqu’à huit mètres de long et peser huit tonnes. C’est un animal rapide qui peut aller jusqu’à 50 kilomètres heure. La célèbre orque  Keiko, star du film “Sauvez Willy”, a été capturée dans les eaux islandaises en 1979, puis relâchée au même endroit près de vingt ans plus tard. On peut le plus souvent voir des orques en Islande pendant les mois d’hiver et au début de l’été, en particulier dans la péninsule de Reykjanes et près des îles Westmann.

Observer les baleines à Reykjavík

Après votre excursion, profitez de l’occasion pour aller déjeuner ou dîner dans l’un des excellents restaurants ou cafés du port de Reykjavík.

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 9 février 2018

Les 5 meilleurs hôtels de luxe en Islande

Hôtel Ranga

L’hôtel Rangá est un hôtel de campagne luxueux et il est le seul hôtel quatre étoiles du sud de l’Islande. Il propose toutes les fonctions et services d’un hôtel moderne. Situé à environ une heure de la capitale Reykjavík, il est accessible à partir de la route nationale numéro un. L’hôtel est construit en style cabane en rondins et il a acquis au cours des années une excellente réputation pour ses chambres, sa gastronomie et son service. C’est une destination principale pour les lunes de miel des jeunes mariés. En entrant l’hôtel Rangá, vous serez accueillis par un ours polaire imposant de 10 pieds appelé Hrammur qui demeure dans la réception. L’hôtel Rangá compte actuellement 51 chambres et suites décorées de façon luxueuse. Il comprend également un restaurant réputé situé au bord de la rivière, un salon et bar, 2 salles de réunion situées à l’étage, une salle de jeu, des installations de massage et trois jacuzzis extérieurs chauffés à l’eau géothermique – où il y a de fortes chances d’apercevoir les aurores boréales pendant l’hiver.

Les 5 meilleurs hôtels de luxe en Islande

ION Adventure

Situé à moins d'une heure de route de Reykjavík et entouré de majestueux champs de lave montagneux, l'ION Adventure Hotel est une expérience inoubliable. De nombreuses activités sont accessibles depuis l’hôtel, que vous recherchiez un endroit calme et reposant sous les aurores boréales, une randonnée difficile à travers un ancien glacier ou une journée de pêche à la mouche dans des rivières glacées abondantes. L’emplacement d'ION par la route du Cercle d'Or en fait la base idéale pour explorer le riche patrimoine de l'Islande, sa flore et sa faune rustique, et une myriade d'opportunités pour l'aventure extrême. L’hôtel offre des chambres standards et des chambres deluxe, un restaurant, un bar et une salle de conférence.

stjori, NYTimes - Les 5 meilleurs hôtels de luxe en Islande

Hotel Silica

Situé au cœur d'un magnifique paysage de lave, le Silica Hotel se trouve à seulement dix minutes à pied du Blue Lagoon. L'hôtel dispose de son propre lagon privée, disponible à la baignade tous les jours de 9h00 à 22h00. L'hôtel a remporté plusieurs prix de design. Construit en harmonie avec le paysage environnant, il offre une oasis de calme, de détente et de guérison. L'hôtel dispose de 35 chambres doubles ou lits jumeaux spacieuses et lumineuses. Toutes les chambres offrent des installations privées et une véranda, avec une vue imprenable sur les champs de lave environnants. L'hôtel est situé à 1 kilomètre de la station balnéaire principale du Blue Lagoon. Les coordonnées GPS exactes de l'hôtel sont les suivantes: N63 ° 52,850 'W22 ° 26,481'.

Les 5 meilleurs hôtels de luxe en Islande

Hotel Grímsborgir

L'hôtel Grimsborgir a été construit en 2009 et se compose de six maisons avec un total de dix appartements et possède aussi un bâtiment principal où se trouve la réception et le restaurant Grimsborgir. En 2013 et 2014, de nouveaux bâtiments avec 28 chambres doubles supérieures ont été ajoutés à l’hôtel. Grâce à son emplacement idéal au cœur du Cercle d'Or, très proche de certaines des attractions les plus étonnantes d'Islande telles que Gullfoss, Geysir et le parc national de Thingvellir, l'hôtel Grimsborgir est un endroit populaire et recherché pour les touristes du monde entier. L'hôtel Grímsborgir propose un hébergement de luxe pouvant accueillir jusqu'à 200 personnes dans 14 appartements, 44 chambres supérieures et 6 suites junior.

Les 5 meilleurs hôtels de luxe en Islande

Hotel Búðir

L’hôtel Búðir est plein d’histoire. Avant d’être un hôtel, au XVIIème siècle, c’était un bâtiment commercial. En 1945, l'Association des habitants de Snæfellsnes a préparé un projet pour un hôtel à Búdir, et l’hôtel a ouvert ses portes pendant l’été 1948. En février 2001, l'hôtel était inoccupé lorsque un incendie a éclaté, et le bâtiment a complètement brûlé en très peu de temps. Un nouvel hôtel a été construit à partir de la fondation et a rouvert ses portes en 2002. Comme avant, l’hôtel Búðir est toujours géré dans le but de fournir aux clients une expérience unique afin qu'ils profitent des beautés de la région. Búðir dispose de 28 chambres doubles, dont une suite et neuf chambres de luxe. Chaque chambre offre une vue sur le magnifique paysage qui entoure l'hôtel, comme le glacier Snæfellsjökull, la mer, les montagnes ou le vaste champ de lave. Le complexe hôtelier dispose d’un restaurant et d’un bar, et c’est un lieu populaire pour s’y marier.

Les 5 meilleurs hôtels de luxe en Islande

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 7 février 2018

Mars en Islande

Difficile de choisir le bon moment pour aller en Islande, car chaque mois et chaque saison possède son charme. Le mois de mars est lumineux, pluvieux, et merveilleux! Le temps reste un temps d’hiver, mais la luminosité est très présente et donne au mois de mars une atmosphère particulièrement attrayante.

Mars en Islande

Les températures du mois de mars avoisinent les 0°C, même si en réalité il peut faire tout aussi bien -5°C que 5°C. C’est le mois le plus pluvieux de l’année, surtout dans le sud -au nord il neigera plus facilement qu’il ne pleuvra. Le 1er mars, vous aurez 10 heures de jour entier à votre disposition, et fin mars, environ trois heures de plus, avec un soleil qui se lève vers 7 heures et qui se couche vers 20 heures.

La météo au mois de mars en Islande peut être très changeante, même si c’est un euphémisme lorsqu’il s’agit du temps en Islande. Cependant, ne vous inquiétez pas pour la météo! Si vous avez correctement préparé votre voyage, et que vous avez les bons vêtements (respirants, légers et plusieurs couches), vous profiterez aussi bien du voyage qu’à n’importe quelle autre saison.

Mars en Islande

Le nord de l’Islande reste encore bien enneigé à cette saison, alors que le sud commence à sortir de sa torpeur hivernale, généralement à la fin du mois. Il y a peu de neige à Reykjavik à cette saison, mais beaucoup de pluie. Cependant, vous serez en mesure de profiter de toutes les activités qu’il existe en Islande à cette saison: ski, scooter des neiges, balade en chien de traineaux, excursion sur glacier, et j’en passe. C’est également un bon moment pour admirer les aurores boréales, en tentant votre chance en dehors des zones urbaines ou en rejoignant une excursion.

Il est également possible de skier, et la compétition “Winter Games” a lieu tous les ans en mars à Akureyri. Pour ceux qui aiment le ski et le snowboard, c’est l’un des évènements à ne pas manquer si vous êtes de passage en Islande.

En hiver, les routes et les pistes qui mènent aux hautes-terres sont inaccessibles, et seule la route numéro un est toujours ouverte, ainsi que certaines routes principales. Sachez que le mois de mars n’est pas exempt de tempêtes et il est possible que certains tronçons de route ferment, en général jamais plus de quelques heures. Si vous restez sur la route principale, le 4x4 n’est pas obligatoire, mais une voiture de taille un peu conséquente est recommandée.

Mars en Islande

On ne le répètera pas assez: allez à la piscine! C’est un merveilleux moyen de découvrir les joies du bain et de se familiariser avec le mode de vie à l’islandaise. Peut-on imaginer meilleure vie que de se prélasser dans un bain à 40°C, entourée de neige et d’obscurité? Si vous préférez une expérience un peu plus luxueuse, le lagon bleu ou les bains de Mývatn sont une bonne idée pour passer un bon moment en se baignant.

Deux festivals à Reykjavik se sont également vus gagner en popularité ces dernières années: Food & Fun et Design March. Les hébergements sont pris d’assaut à ce moment là, en particulier pour Design March, un festival de mode qui réunit créateurs et admirateurs du monde entier. C’est l’occasion de découvrir le design nordique, ses vêtements, ses objets et tout ce qui à trait à la mode et au design. Food & Fun réunit des dizaines de chefs du monde entier pour créer des recettes incroyables, et des dizaines d’évènements ont lieu en ville autour du festival.

Mars en Islande

Islande24
© Tous droits réservés