samedi 21 avril 2018

Les meilleurs hébergements à Akureyri

Hôtel KEA
Situé en plein cœur d'Akureyri, l'hôtel Kea accueille ses clients depuis 1944 avec les mêmes critères d'élégance, de qualité, de service et de confort que l'on attend d'un hôtel bien établi. L'hôtel Kea propose 104 chambres soigneusement décorées dans un style classique qui reflète l'histoire de l’hôtel. Les chambres de l'Hotel Kea sont équipées d'installations modernes telles qu'une télévision à écran plat, une connexion Wi-Fi gratuite, un téléphone et un minibar. En outre, l'hôtel Kea dispose d'une connexion Wi-Fi gratuite, d’une bouilloire avec café et thé, d'une salle de bains avec douche ou baignoire, d’un sèche-cheveux, d’articles de toilette et d’un fer et une planche à repasser dans chaque chambre.

Les meilleurs hébergements à Akureyri

Les clients de l'hôtel Kea peuvent se rendre à l'hôtel pour un dépôt de bagages et ont accès à des parkings gratuits à une courte distance de l'hôtel. Le petit déjeuner est servi de 07h00 à 10h00 et est inclus dans le prix. Vous aurez accès à des ordinateurs, à une imprimante et à un coffre-fort dans le hall. Au premier étage se trouve le bistro & bar Mulaberg où vous pourrez déguster des ingrédients islandais de haute qualité sous des influences françaises, italiennes et danoises, pour une aventure unique pour les papilles. Les tarifs commencent à 150 euros pour une chambre double.

Hôtel Kjarnalundur
L'hôtel Kjarnalundur est un hôtel de 66 chambres situé à seulement 3,5 km du centre d’Akureyri. L'hôtel offre un environnement agréable et relaxant avec un cadre unique en plein air, de santé et de bien-être. L'hôtel est situé en bordure de Kjarnaskógur, l'un des endroits les plus populaires d’Akureyri pour les activités de plein air. La taille des chambres varie de 12m² à 50m² et il existe aussi une suite. Le restaurant se trouve au 2ème étage, où vous pourrez déguster un petit-déjeuner et un dîner sous forme de buffet.

Les meilleurs hébergements à Akureyri

Le bâtiment dispose d'un service d'ascenseur et d'un accès handicapés aux quatre étages. Il y a 5 chambres spécialement conçues pour l'accès en fauteuil roulant. Dans les bois de Kjarnaskógur, directement au-dessus de l'hôtel, vous trouverez des sentiers de randonnée, des terrains de volley-ball et des terrains de jeux pour les enfants. Il y a aussi une piste de vélo de montagne, et des sentiers de randonnée pour les skieurs en hiver. Les tarifs commencent à 140 euros pour une chambre double.

Hôtel Icelandair
L’hôtel Icelandair Akureyri est un hôtel convivial, ouvert en 2011, avec des chambres décorées avec goût et des installations accueillantes. La piscine géothermique chaude est juste en face de la rue et le centre d’Akureyri est à quelques minutes de marche. L'hôtel dispose d'un restaurant et d'un bar de première classe. Le patio mène à un joli jardin d'hôtel, où l'atmosphère est aussi bonne en hiver qu'en été. Profitez du soleil de minuit ou des aurores boréales avec une cheminée à foyer ouvert et des couvertures, des boissons et des collations.

L'hôtel est un bâtiment historique rénové qui abritait autrefois l'université d’Akureyri. De vieilles photos d'Akureyri décorent l’hôtel, qui est composé de 99 chambres spacieuses; 12 d’entre elles sont accessibles en fauteuil roulant. Le restaurant de l’hôtel est un endroit sympathique pour le petit déjeuner, le brunch du week-end ou encore la pause thé à l’anglaise de l’après midi. Les tarifs pour les chambres doubles vont de 110 à 330 euros la nuit, et le petit déjeuner est en supplément.

Les meilleurs hébergements à Akureyri

Guesthouses
Acco et Torg guesthouse sont deux lieux connus pour leur fabuleuse location en plein centre ville; idéalement situé au coeur de la ville sur la place Ráðhústorg, elles sont à distance de marche de tous les services, des cafés et restaurants, du centre culturel Hof et à seulement 10 minutes en voiture de la station de ski Hlíðarfjall. Torg propose cinq chambres doubles, tandis qu’Acco propose des logements divers, d’un lit en dortoir à un appartement privé.

La guesthouse Lækjargata propose un logement indépendant dans une maison historique à Akureyri. Lækjargata 4 se trouve dans la magnifique vieille ville, idéalement situé pour vous permettre d'explorer les merveilles du nord de l’Islande. La maison a vu 150 ans d'histoire à Akureyri. Au cours des dernières années, elle a été restaurée pour fournir un hébergement unique confortable et indépendant. Elle offre 4 chambres à coucher, 2 salles de bain, une cuisine entièrement équipé, 2 salons et un barbecue à l’extérieur.

Les meilleurs hébergements à Akureyri

Lundargata 6 se situe à deux minutes à pied du centre ville d’Akureyri, dans le charmant quartier d’Eyrinni. La maison peut accueillir jusqu'à 10 personnes, elle est entièrement équipée avec 3 chambres à coucher, une cuisine, une salle de bain et un salon. La maison dispose également d'un patio extérieur avec un barbecue à gaz propane, une table et des chaises, et dispose d'un parking gratuit pouvant accueillir jusqu'à deux véhicules.

Il existe également des dizaines d’appartements à louer sur des sites bien connus, et la plupart vous proposent de vivre à Akureyri comme un local! Une liste non-exhaustive des hébergements disponibles à Akureyri si trouve ici.

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 18 avril 2018

Grenivík

Grenivík est un petit village de pêcheur d’environ 300 habitants situé dans le fjord d’Eyjafjörður dans le nord de l’Islande. Sa principale activité reste la pêche mais le village possède aussi une petite industrie pharmaceutique. Compte tenu de sa taille et de sa situation géographique, Grenivík est un village calme et peu fréquenté, mais la campagne aux alentours est bien connue pour ses chemins de randonnée. Depuis Grenivík, on peut accéder à la péninsule de Flateyjarskagi.

Grenivík

La montagne de Kaldbakur, haute de 1173 mètres, se trouve juste à côté du village et ravira les amateurs de marche à pied, car il y a plusieurs chemins qui mène à son sommet. Une alternative plus facile est le chemin qui mène à Þengilhöfði, une petite montagne haute de 260 mètres juste au sud de Grenivík. Pour des alternatives plus difficiles, vous pouvez vous rendre au sommet des montagnes Blámannshattur et Laufáshnjúkur qui se trouvent dans la région.

Les anciens sites de Fjörðurnar et Látraströnd, une série de fjords de la région, sont également de jolis endroits pour aller marcher, et se font de plus en plus populaires auprès des voyageurs en quête d’un peu de paix loin des sites touristiques les plus connus. Vous pouvez emprunter les services de Kaldbasferðir pour vous rendre en snowcat sur la montagne de Kalbakur, et ceux de Fjörðungar pour marcher aux alentours de Fjörðurnar et Látraströnd.

Grenivík

Non loin du village de Grenivík, le site historique de Laufás est ouvert aux voyageurs et présente le mode de vie des islandais du XIXème siècle. Plusieurs petites maisons en tourbe ont été conservées et transformées en musée. Laufás a également une belle petite chapelle typiquement islandaise, construite en 1865.

D’autres activités sont disponibles dans la région; Pólar Hestar organise des excursions à cheval au départ de Grýtubakki; vous pouvez aller pêcher dans les rivières de Fnjóská et Fjarðará dans le fjord de Hvalvatnsfjörður. Tous les ans en juillet, vous pouvez assister à Grenivíkurgleðin, une série de concerts à l’extérieur. Le musée de la pêche est ouvert chaque jour du 15 juin au 15 août, et vous fera découvrir l’histoire de la région. Jónsabúð, le magasin du village, fait office de station-essence, café, restaurant et office de tourisme. Grenivík dispose également d’un camping, d’une guesthouse Hléskógar et bien sûr, d’une piscine municipale.

Grenivík

Si vous arrivez d’Akureyri, partez vers l’est et suivez la route 1 sur environ quinze kilomètres puis tournez à gauche sur la route 83; Grenivík se trouve à environ vingt kilomètres de cette intersection. Si vous arrivez de l’est (Mývatn), tournez à la jonction des routes 1 et 835, environ quinze kilomètres après la cascade de Goðafoss.

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 15 avril 2018

Siglufjörður

Après une heure de route en suivant la route 1 puis 76 depuis Akureyri, vous trouverez le charmant village de Siglufjörður, niché entre mer et montagne, dans la péninsule de Tröllaskagi dans le nord de l´Islande.

Siglufjörður

Dans les années 1940 et 1950, la population du village atteignait 3000 habitants et prospérait grâce à l’industrie de la pêche et notamment le hareng. Aujourd’hui, la population est de 1200 habitants et vit surtout de la pêche et du tourisme grandissant. L’accès à Siglufjörður jusque 1967 se faisait par une petite route de montagne accessible uniquement pendant les mois d’été. Puis, une route a été dégagée vers l’ouest et a permis de se rendre à Siglufjörður toute l’année... En 2010, la ville a été connectée par un tunnel jusque Ólafsfjörður, lui permettant de sortir de l’isolement en rejoignant plus facilement les autres villes de la région et de l’Islande. La route entre Siglufjörður et Dalvík est connue pour ses deux tunnels à sens unique, une aventure toute particulière pour le voyageur.

En hiver, Siglufjörður est un paradis pour ceux qui aiment la nature, la neige, le ski et le snowboard et les excursions en scooter des neiges. En été, les amoureux de randonnée seront ravis de se promener aux alentours de cette petite ville, où les activités culturelles sont également nombreuses. Chaque été, la ville abrite un festival folk où artistes locaux et internationaux se rencontrent autour de leur passion commune, la musique.

Siglufjörður

Le musée du hareng, Síldarminjasafnið en islandais, est le plus grand musée maritime et industriel d’Islande, avec trois bâtiments indépendants à sa disposition. A l’intérieur du musée, vous découvrirez une usine à poisson accompagnée de machines et d’équipement très bien préservés. Le musée offre une foule d’informations sur la pêche mais aussi l’industrie et l’histoire de la région -tout ce qu’il vous faut savoir sur Siglufjörður se trouve dans le musée du hareng.

Le Centre de musique folk est situé dans une charmante petite maison que l’on appelle la maison Madame où le révérend Bjarni Þorsteinsson a vécu de 1888 à 1898. Le Révérend Bjarni Þorsteinsson (1861-1938) était avant tout un collectionneur de musique folklorique. C’était aussi un musicien de talent et il a composé de nombreux chants que l’on chante encore en Islande. Il a commencé à recueillir des chansons folkloriques à partir de 1880 et a ensuite publié le livre islandais “Chansons Folkloriques” (Íslensk Þjóðlög) avec le soutien de la Fondation Carlsberg au Danemark. Le livre a des centaines de chansons folkloriques, provenant de diverses régions du pays.

Siglufjörður

En juillet 2006, pour l’anniversaire des 100 ans du livre de Bjarni, le centre de musique folklorique a été officiellement inauguré. Bjarni a travaillé à Siglufjörður toute sa vie. En plus d'être le prêtre de la ville, il était un homme politique actif et il est encore considéré par beaucoup de gens comme le “père de Siglufjörður”. Au centre, les visiteurs peuvent voir des enregistrements vidéo de personnes de tous âges scandant des rimur, chantant des tvísöngur ou jouant d´un instrument folklorique comme le langspil. Un petit musée bien sympathique.

En ville, vous trouverez quelques guesthouses, deux cafés et restaurants tout près du port, un restaurant marocain, la chocolaterie Frida que nous vous conseillons de visiter, quelques magasins et une brasserie familiale, Segull 67, que vous pouvez visiter pour la somme de 2000 couronnes (15 euros).

Siglufjörður

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 12 avril 2018

Voyage en Islande en indépendance ou avec un guide?

C’est une question que les voyageurs se posent souvent... comment voyager en Islande? Seul ou accompagné? Louer une voiture et partir à l’aventure en solo ou dépendre d’un guide et d’un itinéraire? Il est évident que cela reste une question bien personnelle, et la réponse dépendra de vos centres d’intérêt et de la façon dont vous aimez voyager. Chacune des options à des avantages et des inconvénients, et voici quelques idées à prendre en compte lorsque vous préparez votre voyage en Islande.

Voyage en Islande en indépendance ou avec un guide?

Voyage accompagné
Un voyage en Islande, c’est beaucoup de préparation et de choses à ne pas oublier une fois sur place, y compris de nombreuses réservations. Lors d’un voyage organisé, rien de tout cela n’est à votre charge; vous pouvez vous mettre les pieds sous la table et attendre que l’on vous emmène dans des endroits les plus chouettes les uns que les autres. Avec le tourisme grandissant, vous pouvez vous joindre à toutes sortes de voyages accompagnés, qui collent à votre personnalité et vos envies. En voyage accompagné, vous êtes sûrs de ne pas passer à côté d’un point de vue imprenable ou d’une cascade cachée à quelques mètres de la route. Les voyages accompagnés suivent un itinéraire fixe, mais en fonction du guide et de la compagnie qui organisent, il est souvent possible d’ajuster un peu l’itinéraire pour satisfaire le groupe. Cependant, c’est un voyage de groupe, il faut suivre un rythme commun, et si toutes les activités ne vous plaisent pas, il faudra savoir faire des compromis.

Si vous n’avez aucune expérience de l’Islande et que vous souhaitez aller dans les hautes-terres de l’intérieur du pays, il peut s’avérer utile d’y aller accompagné d’un professionnel. Même chose pour une randonnée sur glacier ou dans une grotte de glace; pour des raisons de sécurité, nous vous déconseillons fortement de vous y aventurer seul et vous demandons de toujours faire appel à un professionnel pour vous guider.

Voyage en Islande en indépendance ou avec un guide?

Voyage indépendant
Vous vous arrêtez où bon vous semble et vivez vos journées à votre rythme... c’est bien là l’avantage le plus important lorsque vous voyagez en toute indépendance. L’Islande est un pays qui se découvre mieux lentement, en essayant de s’imprégner de la culture locale. Cependant, la popularité de l’Islande rend les logements en saison haute difficile à trouver, à moins d’avoir réserver des mois à l’avance. Un voyage indépendant mérite d’être bien ficelé pour que vous puissiez en profiter au maximum. Et n’oubliez pas qu’en Islande, surtout en hiver, les imprévus sont courants: soyez prêts à modifier votre itinéraire si besoin.

Les alternatives
Un voyage entre indépendance et accompagnement peut être une bonne solution pour découvrir l’Islande et en profiter un maximum. Selon votre budget, vous pouvez:
- engager un guide privée qui guidera votre petit groupe autour de l’île.
- rejoindre un autotour, et profitez ainsi de votre liberté sans les contraintes de réservations et programmation
- faire un voyage indépendant mais utiliser les services d’agences pour certaines excursions

Voyage en Islande en indépendance ou avec un guide?

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 9 avril 2018

La péninsule de Vatnsnes

Située à environ 200 km de Reykjavik, Vatnsnes est une péninsule du nord de l’Islande, connue pour abriter la colonie de phoques la plus importante d’Islande. La ville principale de la péninsule, Hvammstangi, se trouve à six kilomètres de la route principale (n. 1), et en plus d’une visite obligée au centre du phoque, vous pourrez profiter des quelques restaurants, quelques guesthouses, du magasin et de la piscine de cette petite ville de 600 habitants. Le centre du phoque est ouvert de 9 heures à 19 heures de juin à août, de 9 heures à 16 heures en mai et septembre, et de 10 heures à 15 heures le reste de l’année. L’entrée coûte 950 couronnes (près de 7 euros).

La péninsule de Vatnsnes

La route 711 fait le tour de la péninsule en longeant la côte, mais c’est une piste presque sur la totalité de la route -seule une petite partie est asphaltée. La péninsule est entourée par la baie de Húnaflói, également appellée “baie des ours” car plusieurs ours polaires s’y sont échoués par le passé. Les points de vue principaux de Vatnsnes sont Borgarvirki, Hvítserkur, Illugastaðir, site historique connu et point d´observation parfait pour les phoques et Kolugljúfur, un canyon très scénique avec de belles cascades.

Borgarvirki est un neck de volcan qui a été utilisé comme forteresse dans la Saga des Islandais; situé à 177 mètres de hauteur, il domine la région. Des escaliers mènent en haut de cette forteresse naturelle, mais le chemin est rempli de cailloux et glissant -cependant, si vous parvenez jusqu’au sommet, une vue magnifique vous y attend.

La péninsule de Vatnsnes

Hvítserkur est une formation de basalte de 15 mètres de haut qui possède deux trous à sa base et lui donne l’allure d’un dragon qui boit de l’eau. La légende raconte que Hvítserkur est un troll pétrifié. Vous pouvez rejoindre Hvítserkur en empruntant une piste à partir d’ Ósar, et laissez votre véhicule sur un petit parking où bancs et tables ont été installés. Vous pouvez ensuite admirer Hvítserkur d’en haut où marcher pour le rejoindre -deux chemins vous mèneront sur la plage, mais celui qui part du parking est souvent envahi par les sternes l’été, il est donc préférable d’emprunter l’autre.

Les meilleurs points de vue pour observer les phoques sont Hindisvík, Ósar, Svalbarð, Illugastaðir et Hvítserkur. Le meilleur moment pour observer les phoques est de deux heures après marée basse, et les chances d’en voir se multiplie si la météo est clémente. A Illugastaðir, chaque année en juillet, vous pouvez participer au comptage des phoques avec la population locale. C’est aussi un endroit sympathique pour un café et un petit morceau à manger.

La péninsule de Vatnsnes

Sur la péninsule, la vieille farme de Geitafell vaut le détour; c’est aujourd’hui un petit musée situé au milieu de nulle part, avec une tour digne d’un château, que vous pouvez visiter de mai à septembre.

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 7 avril 2018

Une semaine dans l’ouest de l’Islande- idée d’itinéraire

Jour 1 - Récuperez votre voiture de location à l’aéroport de Keflavík et rendez vous à Borgarnes, situé à 75 kilomètres de Reykjavík. Le musée de la colonisation de Borgarnes offre deux expositions intéressantes sur la découverte de l’Islande et l’histoire d’ Egill Skallagrímsson, et sa brasserie propose un menu excellent, local et frais pour déjeuner. Rendez-vous sur la péninsule de Snæfellsnes et visitez ces plus beaux sites: le cratère de Saxhóll, les formations de lave de Lóndrangar,  la cave de Sönghellir et la cascade cachée de Rauðfeldargjá. La plage de Djúpalónssandur est également l’un des plus beaux endroits de la région. Vous pouvez passer la nuit au Freezer Hostel dans le petit village de Rif, sur la péninsule de Snæfellsnes; cette auberge de jeunesse dans ce tout petit village est à ne pas manquer!

Une semaine dans l’ouest de l’Islande- idée d’itinéraire

Jour 2 - Stykkishólmur, “la ville des mille îles”, est connue pour ses vues imprenables des îlots alentours, ses maisons traditionnelles et sa qualité de “ville verte”. Norska húsið est un musée traditionnel,  local et culturel dirigé par le gouvernement de la péninsule.  Des expositions sont souvent organisées dans cette ancienne bâtisse.  Le ferry Baldur navigue entre la baie de Breiðafjörður et Brjánslækur deux fois par jour pendant l'été, il s'arrête sur l'île de Flatey, où les voyageurs peuvent profiter d’une escale entre deux trajets. Ces dernières années, le vieux village de Flatey a été restauré et aujourd'hui il fait parties des villages les plus anciens et les mieux conservés d’Islande. Sur l'île il y a un terrain de camping, un restaurant et  un local prévu pour l’installation des sacs de couchage. C’est un endroit idéal pour passer la nuit!

Jour 3 - Continuez la route qui vous mènera dans les fjords de l’ouest. Rejoignez Látrabjarg, c’est un rocher de 14 kilomètres de long et jusqu’à 440 mètres de haut où se nichent chaque été des milliers d’oiseaux. Si vous avez de la chance, vous pourrez également apercevoir le renard arctique, qui est le seul mammifère non-marin a être natif de l’Islande. On le voit plus volontiers près de la mer et des côtes islandaises. On trouve beaucoup de terriers de renards près de Látrabjarg et Rauðasandur, qui est aussi l’une des seules plages de sable “blanc” d’Islande.

Une semaine dans l’ouest de l’Islande- idée d’itinéraire

Vous pourrez apercevoir des phoques à Látravík, Rauðasandur, sous les rochers de Látrabjarg et dans le fjord de Patreksfjörður, où vous verrez aussi sans doute des baleines si vous sortez en mer. Nommé d’après Saint Patrick, le guide spirituel d’Örlygur Hrappson, qui s’est installé le premier dans la région, le fjord de Patreksfjörður compte aujourd’hui près de 700 habitants. Le camping y est excellent car il est neuf, et vous pouvez profiter de ses commodités. Au sud du fjord, on peut admirer la plus haute montagne des fjords de l’ouest, Kalbakur (998 mètres). Lorsque vous continuez votre route, vous arriverez à Birkimelur, une petite communauté calme, dont le principal attrait reste sans doute sa piscine, comme dans beaucoup de villages en Islande.

Non loin de Birkimelur, près de la route numéro 60, vous pouvez vous prélasser dans le jacuzzi d’eau naturelle Hellulaug (N65° 34' 36.661" W23° 9' 48.289"). Un peu plus loin, à  Arnarfjörður, il y a également un musée qui raconte l’histoire des créatures des mers qui semblent vivre dans la région... Arnarfjörður est l’un des plus beaux des fjords de l’ouest avec ses paysages variés et ses montagnes imposantes, et l’endroit est aussi et surtout connu pour abriter la cascade Dynjandi, si majestueuse et impressionante du haut de ses 100 mètres. Dans les environs, n’oubliez pas d’allez jusque Látravík, un charmant petit village entouré de criques magnifiques, à l’eau presque turquoise et aux plages de sable blanc.

Une semaine dans l’ouest de l’Islande- idée d’itinéraire

Jour 4 - Après un passage dans le joli village de Þingeyri, vous rejoindrez la capitale des fjords de l’ouest, Isafjörður, qui compte près de 2600 habitants. C’est une charmante petite ville, avec magasins, cafés, restaurants et hôtels. La vieille ville est composée de nombreuses maisons en bois datant du XIXème siècle et c’est une jolie promenade que d’arpenter les rues. Si vous aimez l’histoire ou la pêche, le musée maritime est une visite intéressante, et raconte comment l’industrie de la pêche a contribué à la prospérité de la ville. Le vieil hôpital a été transformé en centre culturel qu’il est possible de visiter tous les après midis, et offre des expositions variées au cours de l’année. La ville offre également de nombreuses possibilités pour marcher et randonner. Il est intéressant de longer la vieille route qui mène jusqu’à Bolungarvík et comprendre pourquoi on a construit un tunnel pour se rendre dans cette petite ville, située à une dizaine de kilomètres au nord d’Isafjörður.

Jour 5 - En repartant d’Isafjörður pour rejoindre Hólmavík, un arrêt au centre de recherche sur les renards polaires de Súðavík vaut bien le détour. Les volontaires travaillant au centre sont motivés et instruits, et vous en apprendrez beaucoup sur ces petits animaux à la fourrure douce. Le centre garde deux jeunes renards polaires dans un petit parc à l’extérieur, et c’est à la fois intéressant et divertissant! A mi-chemin entre les deux villes, la piscine de Reykjanes est absolument délicieuse. A Hvítanes, qui n’est rien d’autre qu’une petite place au bord de la route, vous pourrez sans doute admirer une colonie de phoques qui se prélassent souvent sur les rochers. Hólmavík est le point de départ (ou de retour) pour les voyageurs qui visitent les fjords de l’ouest, en particulier ceux qui partent en randonnée dans le Hornstrandir. Les activités ne sont pas nombreuses mais la piscine et le musée de la sorcellerie sont populaires.

Une semaine dans l’ouest de l’Islande- idée d’itinéraire

Jour 6 -  Vous quittez Hólmavík et les fjords de l’ouest pour rejoindre Reykhólt, une petite ville historique qui vous mènera sur les traces de l’écrivain du XIIIème siècle Snorri Sturluson. Le centre culturel Snorrastofa regorge d’informations sur l’écrivain et son époque. Près de Reykhólt, ne manquez pas la source d’eau chaude de Deildartunguhver, qui est la plus puissante d’Europe. Vous pouvez également opté de passer par Skorradalur; située dans une vallée étroite entre le fjord de Hvalfjörður et la vallée Reykholtsdalur, la vallée de Skorradalur et le lac de Skorravatn offre une jolie vue dans un environnement boisé, chose plutôt rare en Islande. Au bord du lac, vous apercevrez également le volcan de Skarðsheiði (1 041 mètres). Sur le chemin entre Borgarnes et Húsafell vous pourrez voir les magnifiques cascades de Hraunfoss et Barnafoss. A Húsafell, les caves de lave Surtshellir and Víðgelmir valent le détour.

Jour 7 - Si votre vol est dans l’après midi, vous pouvez passer la nuit près de Borgarnes. Si votre vol est tôt le matin, il faudra rejoindre les environs de l’aéroport la veille (jour 6), ce qui vous fera beaucoup de route ce jour là. Vous pouvez passer la nuit dans l’un des hôtels près de l’aéroport, et il sera temps de repartir. Vous pouvez profiter des magasins islandais de l’aéroport avant votre départ. Bon retour!

Une semaine dans l’ouest de l’Islande- idée d’itinéraire

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 4 avril 2018

Les 10 meilleurs hôtels de Reykjavík

Hotel 101

Situé en plein coeur du centre ville de Reykjavík, cet élégant hôtel propose des types de chambres variés pour sa clientèle, allant de la chambre simple à l’appartement de luxe. L’hôtel dispose d’un bar et d’un restaurant, d’un spa et d’une salle de sport et d’un espace pour réunions et conferences. La réception est ouverte 24h/24 et le wifi est disponible sans surcoût. Notez que lorsque vous faites une réservation, le petit déjeuner doit être ajouté au prix de la chambre, comme dans la plupart des hôtels de cet article. Les tarifs sont de 330 à 390 euros pour une chambre double.

Les 10 meilleurs hôtels de Reykjavík

Hilton Reykjavik Konsulat Hotel

Pour votre séjour dans la capitale islandaise, cet ancien grand magasin des années 1900 a été rénové de façon moderne et fait un clin d'œil à la culture dynamique de Reykjavik, tout en conservant le charme historique du bâtiment. Offrant 50 chambres et suites, l’hôtel dispose également d’un restaurant, d’une salle de sport et d’un spa. Outre une télévision haute définition haute définition de 49 pouces et une connexion Wi-Fi gratuite, les équipements disponibles dans les chambres comprennent un mini-réfrigérateur, une machine à expresso, une bouilloire et un coffre-fort pour ordinateur portable. Les suites offrent plus d'espace et un salon séparé. Les tarifs sont de 300 à 380 euros pour une chambre double.

Radisson Blu 1919

Le Radisson Blu 1919 de Reykjavík se trouve en plein coeur du centre ville de la capitale islandaise, et à deux pas de la ravissante Harpa. L’hôtel dispose de 88 chambres et suites d’un restaurant qui compose ses menus avec des ingrédients locaux et de saison, un bar et lounge et un centre de remise en forme qui propose des équipements de cardio et de musculation. Trois salles de réunion d'une capacité de 6 à 36 personnes sont disponibles. Les tarifs sont de 180 à 280 euros pour une chambre double.

Les 10 meilleurs hôtels de Reykjavík

Sandhotel

Le Sandhotel est un nouvel hôtel de caractère situé au cœur de Reykjavík, sur la rue principale Laugavegur. L'emplacement donne aux clients la possibilité de profiter de la vie culturelle dynamique de Reykjavík. Le Sandhotel appartient à la famille de boulangers Sandholt, et leur boulangerie ultra-populaire se trouve à deux pas de l’hôtel. L’hôtel dispose également d’un bistro pour déjeuner et pour dîner. Les tarifs sont de 310 à 410 euros pour une chambre double.

Reykjavik Marina

L’hôtel Marina se trouve près du quartier maritime de la capitale islandaise, et les chambres de l’hôtel Reykjavík Marina d’Icelandair sont décorées avec un design islandais contemporain et des références à la culture maritime. Des conceptions originales, colorées et modernes caractérisent l'hôtel, combinées avec d'anciennes reliques du port et du chantier naval. Les 50 chambres sont décorées de manière unique avec des styles originaux. L’hôtel abrite également le fameux restaurant Slippbarinn qui est très apprécié des voyageurs comme des locaux, ainsi qu’un cinéma, une salle de gym, un bar et des salles de réunions. Les tarifs sont de 230 à 500 euros pour une chambre double.

Apotek

L’hôtel Apotek est un hôtel quatre étoiles situé dans le centre de Reykjavík, qui appartient au groupe KEA. Le bâtiment historique abritait autrefois la pharmacie Reykjavíkur-Apótek et est un point de repère bien connu à Reykjavik. L'hôtel dispose de 45 chambres et suites, et le restaurant Apotek est situé au rez-de-chaussée du bâtiment. Apotek dispose également d’une salle de sport et d’un spa. Les tarifs des chambres vont de 200 à 600 euros pour une chambre double.

Les 10 meilleurs hôtels de Reykjavík

Borg

Digne et imposant, l'hôtel Borg surplombe la belle place d’Austurvöllur, en face du parlement islandais et de la cathédrale. L’hôtel est l’un des plus grands de la capitale avec ces 99 chambres et suites de style Art déco. L’hôtel a ouvert ses portes en 1930 et est un monument de la capitale islandaise. Depuis 2017, il abrite un restaurant du fameux chef britannique Jamie Oliver et l’hôtel dispose également d’un spa. Les tarifs des chambres vont de 220 à 520 euros pour une chambre double.

ION City Hotel

Incarnant à la fois l'esprit du voyage aventureux et le design nordique, le Ion City Hotel comporte 18 chambres. Situé au cœur de Reykjavik, avec l'accès à de nombreux magasins, cafés, bars et restaurants, Ion City est logé dans un bâtiment élégamment rénové qui conserve sa beauté architecturale d'origine et est complété par des murs extérieurs avec un motif inspiré du tissage traditionnel islandais. À l'intérieur, les invités découvrent des intérieurs organiques définis par des lignes propres, l'art islandais, et une palette de gris et de blanc, contrastés par des planchers en bois chauds. C’est un hôtel moderne et élégant, qui propose des chambres de luxe, un restaurant, une salle de sport et une salle à manger privée. Les tarifs commencent à 230 euros pour une chambre double.

Reykjavik Marina Residence

Situé dans le quartier du port, le Reykjavik Marina Residence vous propose une retraite privée où le confort moderne rencontre la tradition islandaise. Autrefois la résidence du constructeur naval Daniel Thorsteinsson au début du XXe siècle, ces deux maisons de ville traditionnelles sont maintenant une maison soigneusement restaurée avec sept suites. Le décor rend hommage à son histoire et les suites disposent d'œuvres d'art et de design d'artistes islandais de renom. Les tarifs commencent à 560 euros la nuit.

Les 10 meilleurs hôtels de Reykjavík

Hotel Holt

L'hôtel Holt est un hôtel de luxe établi et bien connu au coeur de Reykjavik. Hôtel Holt est un bel hôtel, situé dans une petite rue pittoresque à proximité du centre-ville, et l'emplacement de l'hôtel est excellent pour atteindre le cœur de la ville. Les chambres de l'hôtel Holt sont comfortables et propres, et vont de la chambre simple à la suite. L'hôtel Holt est aussi connu pour sa collection d’art islandais et son restaurant gastronomique. Les tarifs commencent à 390 euros pour une chambre double.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 2 avril 2018

Le mois de mai en Islande

Difficile de choisir le bon moment pour aller en Islande, car chaque mois et chaque saison possède son charme. Le mois de mai est un bon compromis pour profiter de l’Islande à la “belle saison”, tout en évitant les foules et les prix de la haute-saison.

Le mois de mai en Islande

Les températures du mois d’avril tournent autour de 7°C, et plus vous voyagerez tard en mai, plus vous aurez de chances d’avoir des températures convenables. Les montagnes sont encore enneigées, mais il y a peu de chances pour qu’il neige à cette époque de l’année. Vous pouvez vous attendre à avoir un jour froid avec seulement quelques degrés, puis le lendemain un véritable jour d’été et vous promenez en t-shirt alors qu’il fait 15°C et qu’il n’y a pas de vent.

La luminosité est aussi très présente; au début du mois de mai, le soleil se lève à 5 heures pour se coucher vers 22 heures. Fin mai, le soleil se lève à 3h30 et se couche à 23h30 -voilà qui vous laisse le temps d’en prendre plein les yeux! La végétation et la vie sauvage ne sont pas encore à leur paroxysme, mais en fonction des dates auxquelles vous voyagez et des régions que vous explorez, vous pouvez être chanceux et découvrir l’Islande luxuriante qui fait tant rêver les voyageurs.

Le mois de mai en Islande

Il n’est plus possible d’observer les aurores boréales en mai car les nuits ne sont plus assez obscures. Par contre, observer les baleines et les macareux est possible, car ces animaux reviennent en Islande à  la belle saison. Vous pouvez rejoindre une excursion pour voir les baleines et espérer apercevoir les macareux, ou vous renseignez pour savoir où se trouvent ces derniers en Islande.

C’est aussi la saison des agneaux, et vous verrez partout autour de l’Islande ces merveilleux petits animaux découvrir les joies de la vie animale islandaise. A la fin du mois, ils partiront avec les moutons et brebis dans les montagnes pour ne revenir qu’en septembre dans les fermes.

Les activités en mai ne manquent pas, et vous pouvez aussi explorer l’Islande dans sa quasi-intégralité -à l’exception des hautes-terres. Balades à cheval, plongée sous-marine, randonnée sur glacier, promenade en bateau sur la lagune glaciaire de Jökulsárlón ou excursion pour aller voir les baleines sont quelques exemples des activités qui sont proposées en mai.

Le mois de mai en Islande

Vous pouvez et devriez aussi allez à la piscine -à toute saison! C’est un merveilleux moyen de découvrir les joies du bain et de se familiariser avec le mode de vie à l’islandaise. Peut-on imaginer meilleure vie que de se prélasser dans un bain à 40°C, à l’extérieur? Si vous préférez une expérience un peu plus luxueuse, le lagon bleu ou les bains de Mývatn sont une bonne idée pour passer un bon moment en se baignant.

Tous les ans en mai, le festival des arts de Reykjavik rassemblent artistes, musiciens et passionnés autour de dizaines d’évènements organisés aux quatre coins de la ville. La majorité des évènements ont lieu en mai, mais certains se prolongent jusqu’en juin. Le programme est visible en ligne.

Mai est un merveilleux compromis pour visiter l’Islande, qui commence à goûter aux joies du beau temps et de la lumière qui n’en finit pas. Moins visitée et moins onéreuse qu’en plein été, le mois de mai est la saison parfaite pour les voyageurs qui ont envie de calme et de sérénité.

Le mois de mai en Islande

Islande24
© Tous droits réservés