samedi 26 mai 2018

Le mois de juin en Islande

Difficile de choisir le bon moment pour aller en Islande, car chaque mois et chaque saison possède son charme. Le mois de juin est idéal pour découvrir l’Islande qui s’éveille à l’été, ainsi que sa faune, sa flore et ses nombreux festivals et évènements sportifs.

C’est le début de la (vraiment) belle saison et la lumière n’en finit plus -les nuits sont inexistantes à cette période de l’année en Islande. Vous pouvez donc explorer sans vous soucier de l’heure et de l’obscurité qui approche, car cela n’arrive pas! La température moyenne à cette époque de l’année est de 9°C, et il pleut rarement en juin -même si, si vous connaissez un peu l’Islande, il faut savoir se fier des moyennes et des “généralement”!

Le mois de juin en Islande

Si le temps hivernal a été suffisamment clément, les pistes et routes qui mènent dans les Hautes-terres d’Islande ouvrent mi ou fin juin. Vous avez alors l’opportunité de découvrir Landmannalaugar, Þórsmörk, le Laki ou Askja, à condition d’avoir un véhicule adapté. Les fjords de l’ouest sont également facilement accessible en juin, et sont la destination parfaite si vous recherchez à la fois un temps clément et des endroits calmes. La plupart des voyageurs visitent le sud de l’Islande, ou font éventuellement le tour de l’île, mais peu s’aventurent dans cette péninsule magnifique. Si vous avez envie de partir en Islande en été mais que le nombre de voyageurs vous effraient, les fjords de l’ouest sont fait pour vous!

Le 17 juin, c’est la fête nationale islandaise, et on la célèbre dans chaque ville et chaque village. Marches citoyennes, concerts gratuits et expositions sont au programme de cette journée. A Akureyri, dans le nord de l’Islande, des concerts sont organisés pour toute la famille autour du square principal, et des attractions au jardin botanique. A Reykjavik, c’est sur la place du parlement qu’on lieu les festivités, avec l’apparition de la fjallkona -la dame des montagnes, qui est le personnage humain qui incarne l’Islande. Sauvage, belle et indépendante, la dame des montagnes lit un poème chaque année le jour de la fête nationale, depuis l’indépendance du pays en 1944.

Le mois de juin en Islande

Si vous êtes sportif, le mois de juin est fait pour vous, en particulier si vous aimez le vélo. Trois courses ayant lieu dans le sud de l’Islande devraient faire votre bonheur: le blue lagoon challenge, Wow cyclotron et Kexreið. Si vous préférez la course à pied, ne manquez pas la course du soleil de minuit (midnight sun run), le Color run ou la course du mont Esja ultra/ Esja marathon.

Pour les amoureux de la mer, le festival de la mer est fait pour vous. Il a lieu dans le quartier de Grandi à Reykjavik et dans toutes les villes et villages côtiers d’Islande. Depuis 1938, cette fête rend hommage à la mer et aux marins -une bonne opportunité de découvrir la culture marine islandaise. Si vous préférez l’histoire viking, rendez-vous au festival viking d’Hafnafjörður pour une journée riche en rebondissement!

Le mois de juin en Islande

Enfin, pour tout ceux qui aiment la musique, le festival Secret Solstice est un évènement à ne pas manquer. Le festival n’a fait que gagner en popularité depuis ses débuts en 2014, et en 2017 le site sera plus grand et comprendra un petit village pour les enfants. Le festival a lieu dans la vallée de Laugardalur à Reykjavik, pendant trois jours. Quelques artistes qui s’y sont produits depuis 2014 sont Massive Attack, Wu-Tang Clan, Radiohead, Of Monsters and Men; cette année, les Foo Fighters et Prodigy sont en tête d’affiche, ainsi que vos groupes islandais préférés.

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 19 mai 2018

Promenades guidées à Reykjavík

Il existe des dizaines de promenades guidées à Reykjavík, et même s’il est possible et recommandé de découvrir la ville par soi-même, une promenade avec un guide local peut s’avérer une belle expérience! Voici quelques-unes de nos promenades préférées.

Promenades guidées à Reykjavík

Reykjavik Music Walk
La promenade du “Reykjavík musical” est une visite guidée qui vous emmènera à la (re)découverte de la pop et du rock de la capitale islandaise; pendant une heure et demie, vous aurez la possibilité de découvrir les lieux où les musiciens islandais aiment jouer ou se retrouver. La visite est menée par le journaliste et spécialiste de la scène islandaise Arnar Eggert Thoroddsen. Retrouvez le à 11: 30 les lundis, mercredis et vendredis (ou uniquement le mercredi en hiver) au palais des congrès et salle de musique Harpa. La visite est gratuite, mais les pourboires sont appréciés. Plus d’informations ici.

Haunted Reykjavík
Une visite d’une heure et demie à travers les lieux hantés de Reykjavík, où vous en découvrirez plus sur le folklore islandais et les fantômes de la capitale islandaise. Vous parcourerez deux kilomètres et demi avec un historien natif de Reykjavík, Óli Kári Ólason, qui vous en apprendra plus sur les êtres qui peuplent la capitale sans que vous le sachiez... La visite n’est disponible qu’en été, de juin à septembre, et vous pouvez retrouver votre guide à 20h tous les jours (à l’exception du vendredi) devant “Restaurant Reykjavík”, en face de l’office de tourisme au coin des rues Aðalstræti and Vesturgata. Plus d’infos .

Promenades guidées à Reykjavík

City sightseeing running tour
Allier plaisir et course et découvrir la ville en courant et avec un guide, c’est possible! Tous les vendredis matins à 8 heures (sauf temps épouvantable), l’équipe de City sightseeing running tour vient vous chercher à votre hôtel pour vous amenez sur le site de votre jogging matinal. Pendant une heure ou une heure et demie, vous découvrez les endroits les plus intéressants et scéniques de la capitale islandaise. Votre guide vous donnera aussi des conseils sur les endroits à visiter, les restaurants à essayer et les magasins à ne pas manquer!

I heart RKV tour
Le blog d’Auður, I ♥ RKV, n’est certainement plus à présenter, car on y trouve absolument tout ce qu’on voudrait savoir sur la capitale et plus généralement sur un voyage en Islande. C’est l’un des seuls tours qui garanti une visite en petit groupe, pour être sûr que tout le monde profite au maximum de l’expérience. C’est une visite très personnelle, où votre guide partagera son amour pour sa ville et où vous repartirez la tête pleine d’idées pour votre séjour dans la capitale.

Promenades guidées à Reykjavík

City walk & Walk the Crash
Le city walk propose une visite “classique” de la ville et une visite de “Reykjavík et la crise économique de 2008”. Les deux visites guidées démarrent d´Austurvöllur, la place en face du parlement islandais en plein centre de Reykjavík. Le second tour vous emmènera au travers de l’histoire compliquée et fascinante de la crise islandaise de 2008 avec l’historien Magnús Sveinn Helgason.

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 17 mai 2018

Quelques sites à voir dans l’est de l´Islande

Egilsstaðir est la plus grande ville de l’est de l’Islande, qui se situe sur les bancs de la rivière de Lagarfljót. Vous pourrez y découvrir de fabuleux paysages et y profiter d’évènements culturels nombreux. La nature autour d’Egilsstaðir est magnifique avec de nombreuses montagnes mais aussi plusieurs forêts, bien que celles-ci soient assez rares en Islande. La flore et la faune y sont variées, et vous aurez peut-être la chance d’apercevoir les rennes d’Islande, uniquement visible dans cette partie du pays.

Quelques sites à voir dans l’est de l´Islande

La forêt de Selskógur se situe près de la rivière d’Eyvindará, et possède de nombreux chemins balisés pour ceux qui aiment les promenades courtes ou longues. Vous pouvez également y pique-niquer, aller y courir, y jouer avec vos enfants ou que sais-je... La forêt d’Hallormsstaður est la plus grande d’Islande, et recouvre près de 740 hectares. C’est également un endroit populaire pour randonner et vous pourrez y découvrir plus de 80 espèces d’arbres. Vous pouvez camper dans l’un des deux campings prévus à cet effet: Atlavík ou Höfðavík.

La cascade d’Hengifoss est l’une des cascades les plus hautes d’Islande et sans doute l’un des sites les plus connus de l’est de l’Islande. Haute de 128 mètres, la cascade est constitué de plusieurs couches de roche et d’une grande beauté. Vous pouvez suivre un chemin qui part du parking, ou bien choisir de suivre la rivière si vous voyagez en été.

Quelques sites à voir dans l’est de l´Islande

A l’ouest des montagnes de Dyrfjöll, le site de Stóruð se rejoint à pied après 2 ou 3 heures de marche en partant du col de Vatnsskarð dans le fjord de Borgarfjörður. C'est un lieu exceptionnel ou d’immenses roches forment un champ impressionant, et c’est en été un lieu vert et luxuriant.

La ferme de Sænautasel, près de Jökuldalsheiði, fut habitée jusqu’en 1880, mais on raconte qu’elle a été abandonnée suite aux abondantes retombées de cendres émanant du volcan Askja lors de l’éruption de 1875. On raconte aussi que cette ferme a servi de modèle au roman d’ Halldór Laxness “Gens indépendants”. Aujourd’hui reconstruite, on peut visiter la ferme pendant l’été.

Quelques sites à voir dans l’est de l´Islande

Skriðuklaustur est un ancien manoir de la vallée de Fljótsdalur, et servait en temps que monastère au XVIème siècle. En 1939, l’écrivain Gunnar Gunnarsson (1889 - 1975) a acquis Skriðklaustur in 1939 et y a construit une grande maison selon les plans de l’architecte allemand Fritz Höger. Gunnar Gunnarsson a déménagé à Reykjavík en 1948 et a fait cadeau de Skriðklaustur à la nation islandaise. C’est aujourd’hui un centre culturel ouvert au public.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 15 mai 2018

Nager en mer en Islande

Il faut bien reconnaitre que se baigner dans l’océan nord Atlantique qui entoure l’Islande ne vient pas forcément à l’esprit du voyageur, et pourtant, il est bel et bien possible de profiter des bienfaits d’un bain dans la mer islandaise! Dans les sagas islandaises, on fait déjà mention des avantages de nager dans l’océan, et on y raconte que Grettir Ásmundarson a parcouru sept kilomètres à la nage dans le nord de l’Islande. Certes, il ne faut pas être frileux, car les températures vont rarement au-delà de 12 degrés!

Nager en mer en Islande

Mais rien de tel qu’un bain froid pour mieux profiter des délices d’un “hot tub” à l’islandaise ensuite... c’est ce qu’on propose à la plage geothermale de Nauthólsvík, qui a vu le jour en 2001. Après vous être baigné dans la mer, dont les températures varient de -2 degrés en hiver à 12 degrés environ en été, vous pouvez vous prélasser dans un bain chaud avec des températures (plus humaines, il faut l’avouer), de 40 degrés.

Les islandais croient dur comme fer aux bienfaits de l’eau de mer froide sur le corps, et ils ont bien raison: l’eau froide aide le sang à circuler et vous redonnera énergie et enthousiasme, en particulier si vous profitez d’un bain d’eau chaude après avoir été dans de l’eau froide. Toutes les semaines, hiver comme été, un groupe d’islandais se retrouvent à Nauthólsvík et profite à la fois de la mer froide et d’un bain d’eau chaude ensuite. La même tradition existe le premier janvier, où les locaux se retrouvent pour la fatigue des fêtes à coup d’eau froide.

Nager en mer en Islande

Vous pouvez nager en mer n’importe où en Islande en été, à condition de bien connaître les conditions locales et de s’assurer que les vents et la mer ne sont pas trop agités. Il m’est arrivé de voir souvent des jeunes profiter de la mer en plein centre d’Akureyri, à Hellnar ou encore dans le fjord d'Eyjafjörður. Cet été, j’ai fait la rencontre d’une femme d’une cinquantaine d’année qui se baignait dans la mer froide de la jolie petite île de Hrísey -et essayait de convaincre ses amis de la rejoindre dans cette eau glacée. Elle transportait un thermomètre avec elle qui indiquait que l’eau était à 11 degrés, et m’assurait qu’en début de saison la même eau était à seulement 1 degré! Elle avait l’air tout à fait à l’aise, mais ce n’était pas le cas de ces compagnons, qui ne sont restés dans l’eau qu’une minute ou deux. Elle a tranquilement continué à nager pendant près de dix minutes, sous quelques regards époustouflés! Cette dame, habitante de l’île, ne se baigne pas en mer en hiver, car les courants sont trop dangereux, mais il ne fait nul doute que les bains d’eau de mer froide lui font un bien fou.

Nager en mer en Islande

Le film “Djúpið” de Baltasar Kórmakur raconte l´histoire vraie d’un marin islandais, Guðlaugur Friðþórsson (né en 1961), qui a survécu en nageant pendant six heures dans de l’eau à 5 degrés près des côtes des îles Westmann, après que le navire de pêche sur lequel il était ait fait naufrage.

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 13 mai 2018

L’Islande victime de son succès?

Je lisais récemment sur un forum l’avis d’un voyageur qui n’a pas aimé l’Islande, la trouvant trop remplie de touristes, trop chère et ayant eu une expérience malheureuse avec un local. Qu’en pensez-vous?

L’Islande victime de son succès?

Trop de touristes?
Alors oui, d’accord, il y a beaucoup de touristes en Islande... depuis quelques années, la popularité de l’île explose et la belle Islande se retrouve assaillie de toutes parts par des japonais, des français, des suisses, des allemands, des canadiens et j’en passe... Cependant, il me semble que la plupart des voyageurs se rendent dans les endroits les plus populaires, et s’exposent donc à rencontrer d’autres voyageurs qui, comme eux, veulent voir les merveilles dont ils ont tant entendu parler. Deux amies m’ont récemment rendu visite, fin août, et ont fait un petit tour dans le nord de l’Islande. Il y avait beaucoup de monde à Mývatn; cinquante kilomètres plus loin, en longeant la côte par la route 85, il n’y avait plus personne. Certes, point de geysers ou de sites incroyables sur cette route, mais l’expérience islandaise peut être multiple.

L’Islande victime de son succès?

J’ai vécu à Paris, mais ne suis jamais allée au Louvre et je ne suis jamais montée en haut de la Tour Eiffel. Mais j’ai pourtant bien fait l’expérience de la ville, j’ai senti, vu, fait... L’Islande, ce sont aussi ces petites routes tortueuses, ces paysages monotones et dramatiques... pas seulement les volcans et les geysers! Il est certain que vous serez déçu si vous souhaitez profiter seul de Jökulsárlón ou de Þingvellir... Il existe des dizaines d’endroits en Islande qui se trouvent en dehors des sentiers battus, ou à peine, et où il n’y a personne.

L’Islande est un pays magnifique, et on ne peut pas prétendre que certains ont plus le droit que d’autres d’en profiter. Si vous avez envie de voyager et de profiter de l’Islande calmement et sans beaucoup de voyageurs à vos côtés, organisez vous pour cela: choisissez votre saison et votre itinéraire pour en profiter un maximum.

L’Islande victime de son succès?

Trop cher?
Alors oui, d’accord, l’Islande est chère... mais je reprends le même exemple que précédemment et vous demande combien coûte un café à Paris? De plus en plus de voyageurs réservent un vol pour l’Islande dû au prix attractif des compagnies aériennes, et se rendent compte une fois sur place que la vie est plutôt hors-de-prix... Pour voyager en Islande à prix (plus) “raisonnable”, il faut être bien préparé, avoir fait ses réservations longtemps à l’avance et fait un peu de recherches sur les “bons plans” islandais. Pour en profiter, nous vous conseillons d’avoir un peu de marge dans votre budget, ou de partir à l’aventure, en campant et en préparant vos repas. Renseignez-vous sur le coût de la vie en Islande. Si vous savez à quoi vous attendre, les (mauvaises) surprises seront moins nombreuses!

L’Islande victime de son succès?

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 9 mai 2018

Voyager à petit prix en Islande

De plus en plus de voyageurs réservent un vol pour l’Islande dû au prix attractif des compagnies aériennes, et se rendent compte une fois sur place que la vie est plutôt hors-de-prix. Est-il possible de voyager en Islande avec un petit budget?

Voyager à petit prix en Islande

La réponse est mitigée. Oui, on peut voyager en Islande “pas cher”, mais cela implique pas mal d’organisation et de choix -si vous voulez participer à des excursions, aller dans les hautes-terres de l’intérieur de l’Islande, faire une randonnée sur un glacier, survoler un volcan, et dormir à l’hôtel, votre voyage vous reviendra à bien cher. Il n’y a pas de secret, tout voir et tout faire à petit budget (ou tout court, d’ailleurs), ce n’est pas possible.

La popularité de l’Islande a conduit de nombreuses compagnies aériennes à offrir des vols directs, et de plus en plus de compagnies low cost: Wow air depuis l’Europe ou le Canada, Easyjet ou encore Transavia (filiale Air France). En s’y prenant un peu à l’avance, vous pouvez faire une très bonne affaire pour un vol vers l’Islande. La compagnie aérienne islandaise, Icelandair, fait également deux ou trois fois par an des offres flash pendant lesquelles vous pouvez réserver un aller-retour vers l’Islande pour moins de 250 euros.

Voyager à petit prix en Islande

Sur place, une voiture de location est un bon moyen de voyager -ce n’est certes pas donné, mais cela vous donne une flexibilité que vous n’aurez pas avec les transports en commun; de plus, ces derniers sont rares en hiver et chers en été. Vous ne faites pas forcément une bonne affaire si vous êtes une famille de 3 et que vous empruntez un bus pour faire la liaison entre Reykjavík et Akureyri. Les vols intérieurs sont incroyablement chers à moins de s’y être pris plusieurs mois auparavant. Si vous voyagez seul, voyez si un passeport bus peut être une solution, ou essayez de trouver des compagnons de route pour louer une voiture en commun. Le site de covoiturage Samferda peut aussi être une bonne idée.

Le logement est très certainement ce qui coûte le plus cher en Islande. Voyagez hors de la haute saison touristique (juin-août) pour bénéficier de prix réduits, utilisez airbnb, partagez un dortoir ou la salle de bain dans les guesthouses pour économiser quelques euros, campez si vous voyagez en été, ou essayez le couchsurfing -même si cela s’avère difficile en Islande. Les auberges de jeunesse ont des prix assez raisonnables mais il faut impérativement réserver plusieurs mois à l’avance si vous partez en été.

Voyager à petit prix en Islande

Oubliez les restaurants traditionnels et optez pour un réchaud ou pour un déjeuner dans les cafés d’Islande -la plupart d’entre eux font des offres soupe-salade qui ne coûte en général pas plus de 15 euros, et la formule est à volonté.

Difficile de rejoindre des excursions si votre budget est serré, même si certaines agences ont des offres de dernière minute intéressantes. Vous pouvez voir nos estimations pour votre budget voyage ici, ou nos idées pour voyager en Islande sans (trop) se ruiner. Mais ne vous en faites pas -l’Islande est pleine de merveilles, que votre porte monnaie soit vide ou rempli.

Voyager à petit prix en Islande

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 7 mai 2018

Une semaine dans le nord et l’est de l’Islande

Jour 1 - Si vous arrivez de France ou de Belgique, il y a des chances pour que vous arriviez dans l’après midi. A votre arrivée, prenez un vol intérieur pour rejoindre Akureyri. Visitez le petit centre-ville, Listagilið, le quartier des arts d’Akureyri, l’église d’Akureyri, puis faites un tour au jardin botanique, listagarðurinn, ou vous pourrez admirer des centaines de plantes et fleurs. Un petit plongeon à la pisine municipale (un délice!) s’impose.

Une semaine dans le nord et l’est de l’Islande

Jour 2 - Le lendemain, prenez la route vers l’est et rejoignez Mývatn. A mi-chemin, arrêtez-vous pour admirer la magnifique cascade de Goðafoss puis continuez jusqu’à Skútustaðir, qui sera votre premier arrêt autour du lac et où vous pourrez admirer les pseudo-cratères. Encore quelques kilomètres pour arriver au paradis vert Höfði, et, en face, vous pourrez admirer et marcher au travers de la péninsule de Kalfaströnd, qui est également un endroit idéal pour observer les oiseaux.

Dimmuborgir est l’arrêt suivant, et sans doute l’un des sites les plus impressionants des environs; les formations volcaniques s’y sont transformés en sculptures et vous pouvez vous promener à travers ce champ de lave vieux de plus de 2300 ans. Quelques kilomètres au nord vous feront découvrir le cratère de Hverfjall ou Hverfell, où un chemin vous mènera en haut du cratère; la vue y est imprenable. Vous pouvez alors profiter d’une baignade dans le lagon de Jarðböðin. Mangez et passez la nuit dans la région.

Une semaine dans le nord et l’est de l’Islande

Jour 3 - Partez dans les hautes-terres avec une visite guidée d’Askja. Askja est une destination populaire pour les voyageurs; c’est un ensemble de caldeiras dont la plus récente éruption date de 1961. Askja est surtout connue pour l’une de ses caldeiras, Öskuvatn, et pour son cratère Víti dans lequel il est possible de se baigner dans une eau qui va de 20 à 60°C selon les endroits. La route qui mène à Askja se situe dans les hautes-terres et n’est ouverte qu’en été; la route n’est accessible qu’en 4x4 et le voyage peut sembler long et tortueux. Si vous décidez de vous y rendre sans passer par une entreprise de tourisme, assuré vous d’être suffisamment informé et équipé. Passez la nuit autour de Mývatn.

Jour 4 - Rendez-vous au site bouillonant de Hverir-Námafjall puis autour du cratère de Krafla. De là, faites un détour et dirigez-vous vers l’est jusqu’à l’intersection qui vous mènera jusqu’à Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe. Retournez sur vos pas et continuez sur la route 1 pour rejoindre Egilsstaðir. De Mývatn à Egilsstaðir, le trajet est long et plutôt désert. Visitez le petit centre-ville, voyez si le centre culturel Sláturhúsið prévoit une exposition ou un évènement ce jour là et faites un petit plongeon à la piscine municipale -cela vous mettera immédiatement dans l’ambiance islandaise pour le reste du séjour! Dormez dans un hôtel ou chez l’habitant dans la capitale de l’est.

Une semaine dans le nord et l’est de l’Islande

Jour 5 - Le lendemain, prenez la route pour rejoindre Djúpivogur, et faites un court détour pour admirer la cascade d’Hengifoss puis les ruines monastiques de Skriðuklaustur. Continuez jusque Stöðvarfjörður, un petit village au pied de la montagne Hellufjall, qui fait 850 mètres de haut. Si vous aimez les belles promenades, les environs de la vallée de Jafnadalur sont splendides. Fáskrúðsfjörður est une petite ville de 700 habitants dans l’est islandais, dont l’histoire est profondémment liée à celle de la France.

Les marins français représentaient en effet une partie de la société de Fáskrúðsfjörður au XXème siècle. Vous pouvez aujourd’hui voir et visiter cet héritage. A l’est de la ville, plusieurs cascades se cachent le long de la route; la plus populaire est certainement Gilsárfoss, car on peut se promener derrière la cascade. La promenade le long de la rivière Gilsá prend environ un quart d´heure.

Une semaine dans le nord et l’est de l’Islande

Jour 6 - Dirigez-vous vers Reyðarfjörður, un village connu pour le ski et les sports d’hiver. Un chemin partant du centre de la ville et suivant la rivière vous mènera au musée de la guerre; celui-ci retrace principalement l’occupation de l’est de l’Islande pendant la seconde guerre mondiale. Si vous continuez votre route après le musée, vous arriverez à la belle petite cascade de Búðarárfoss, puis la jolie vallée de Svínadalur. Le village d’Eskifjörður est connu pour abriter la collection de cailloux et de roches la plus large d’Islande; une collection rare, qui compte plus de mille rochers et cailloux, que vous pouvez visiter chez Sören and Sigurborg.

Autre visite intéressante de la région, l’ancienne mine de spath Helgustaðanáma, l’une des plus connus dans le monde à l’époque et aujourd’hui site protégé. Neskaupstaður, dans le fjord de Norðfjörður, est la plus grande municipalité de Fjarðabyggð, avec environ 1500 habitants. La ville s’est construite autour de l’ancienne ferme “Nes” qu’occupait d’Erik le rouge. Continuez jusque Seyðisfjörður. Connue pour ses charmantes petites maisons en bois, Seyðisfjörður est surtout populaire pour son activité artistique bouillonante. Le centre d’arts visuels Skaftfell propose toute l’année des expositions et des évènements.

Une semaine dans le nord et l’est de l’Islande

Jour 7 - Rejoignez Egilsstaðir et prenez un vol jusqu’à la capitale. Profitez de cette dernière journée pour visiter Reykjavík avant de vous envoler vers chez vous.

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 4 mai 2018

Les 5 meilleurs hôtels du sud de l’Islande

Hôtel Ranga
L’hôtel Rangá est un hôtel de campagne luxueux et il est le seul hôtel quatre étoiles du sud de l’Islande. Il propose toutes les fonctions et services d’un hôtel moderne. Situé à environ une heure de la capitale Reykjavík, il est accessible à partir de la route nationale numéro un. L’hôtel est construit en style cabane en rondins et il a acquis au cours des années une excellente réputation pour ses chambres, sa gastronomie et son service. C’est une destination principale pour les lunes de miel des jeunes mariés. En entrant l’hôtel Rangá, vous serez accueillis par un ours polaire imposant de 10 pieds appelé Hrammur qui demeure dans la réception.

Les 5 meilleurs hôtels du sud de l’Islande

L’hôtel Rangá compte actuellement 51 chambres et suites décorées de façon luxueuse. Il comprend également un restaurant réputé situé au bord de la rivière, un salon et bar, 2 salles de réunion situées à l’étage, une salle de jeu, des installations de massage et trois jacuzzis extérieurs chauffés à l’eau géothermique – où il y a de fortes chances d’apercevoir les aurores boréales pendant l’hiver.

Frost & fire
Frost and Fire à Hveragerði est idéalement situé à moins d'une heure de route du centre-ville de Reykjavík et au milieu de nombreuses attractions touristiques les plus populaires d'Islande. L'accès au spa géothermique unique est inclus dans votre séjour à Frost and Fire. Le restaurant de l’hôtel, Varmá, propose un menu s’inspire du mouvement "slow food”, fait avec les ingrédients locaux les plus frais.

Frost & fire hveragerdi

Depuis les chambres, vous pouvez regarder de l'autre côté de la rivière Varmá, voir les sources d'eau chaude, Reykjafjall et les vallées de Reykjadalur, Grændalur et Gufudalur au-dessus de Hveragerði. Les chambres ont chacune une entrée privée afin que vous puissiez accéder rapidement au nature-spa extérieur et à la nature extraordinaire environnante. Il y a 22 chambres doubles avec salle de bain privative, télévision et connexion Internet. Il y a possibilité d'ajouter de la literie supplémentaire dans la plupart des chambres, des peignoirs et des pantoufles sont fournis pour chaque client ainsi qu’un petit déjeuner continental gratuit.

Hôtel Laki
L'hôtel Laki à Efri-Vík est situé à 5 km au sud de Kirkjubæjarklaustur, par la route numéro 204. L'hôtel dispose de 40 chambres comfort et de 24 chambres “économie”, de cottages et d'un restaurant. Ouvert toute l’année, c’est une bonne base pour découvrir le sud de l’Islande et en particulier Skaftafell et Jökulsárlón.L'hôtel dispose de grandes fenêtres panoramiques qui inondent différents lieux de l’hôtel, et en particulier la salle à manger. À l'horizon, le glacier de Vatnajökull domine le paysage. Le restaurant offre des plats islandais et internationaux, et le bar fait des cocktails sa spécialité!

Les 5 meilleurs hôtels du sud de l’Islande

Hôtel Stracta
L’hôtel Stracta se situe sur la côte sud de l'Islande et invite les voyageurs à profiter de l'atmosphère comfortable du lieu. Tous les clients sont invités à utiliser les saunas et les jacuzzis de l'hôtel, situés dans le jardin. C’est une opportunité formidable pour profiter du spectacle des aurores boréales ou du soleil de minuit.L'hôtel propose une fusion de la cuisine traditionnelle islandaise et internationale dans son beau restaurant et un bar bistro qui met l’accent sur un menu sain et délicieux. L’hôtel dispose de plusieurs options pour l’hébergement, que ce soit une chambre double avec salle de bain partagée à la chambre de luxe, en passant par un appartement deux chambres.

Les 5 meilleurs hôtels du sud de l’Islande

Hôtel Vestmannaeyjar
L'hôtel Vestmannaeyjar est situé au coeur de la ville. 43 chambres se trouvent à l'hôtel, dont 24 dans la nouvelle aile ouverte en été 2014 où les chambres sont plus spacieuses. Toutes les chambres disposent d'une télévision à écran plat avec 10 chaînes, d'un téléphone, de lits confortables et d'une salle de bains privative avec douche, et les clients ont accès au wifi gratuit.

En été, le restaurant est ouvert tous les jours pour le déjeuner et le dîner, proposant entre autres des fruits de mer. La proximité de l'industrie du poisson donne la possibilité d'avoir toujours des ingrédients frais. Le restaurant est ouvert pour le dîner en hiver. Après une randonnée, le voyage en bateau ou une promenade sur l’île ou faire du shopping c’est un lieu agréable pour se détendre. Un spa est situé au rez-de-chaussée de l'hôtel, qui dispose d'un jacuzzi et d'un sauna. Il y a aussi un salon de massage et un salon de beauté.

Les 5 meilleurs hôtels du sud de l’Islande

Notre liste devait s’arrêter là, mais nous avons eu un coup de coeur pour ce tout petit hôtel près de Vík. C’est donc un hôtel bonus qui complète cette liste des six meilleurs hôtels dans le sud de l’Islande. Vos avis sont aussi les bienvenus!

L'Hôtel Volcano est l'un des plus petits hôtels du pays et on pourrait nous décrire comme un Bed & Breakfast très moderne. L'hôtel est situé dans la partie la plus au sud de l'Islande, dans les magnifiques environs de la vallée de Mýrdalur, juste en dessous du volcan glaciaire Katla, dans le glacier de Mýrdalsjökull. L'hôtel Volcano est à seulement 170 km de la capitale de l'Islande, Reykjavík. Le village de Vík est à 12 km à l'est de l’hôtel. Dans le village, vous trouverez une station d'essence, une piscine, une petite boutique, des restaurants, un centre d'information et un guichet automatique. Volcano Hôtel est juste à côté de la route principale numéro un. En venant de l'est ou de l'ouest, le lieu est très facile à trouver.

Les 5 meilleurs hôtels du sud de l’Islande

L’hôtel Volcano dispose de 7 chambres confortables. L'hôtel est très calme, situé dans un quartier sympathique. Les employés, peu nombreux, vous promettent un service personnel et exceptionnel. L’hôtel dispose d’un bar avec une petite sélection de vins, spiritueux, boissons gazeuses et bières. C’est un hôtel fabuleux pour les familles!

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 2 mai 2018

Cinq raisons pour visiter l’est de l’Islande

La nature
C'est un euphémisme que de parler de la beauté de la nature en Islande, et la région est n’est pas moins belle que le reste de l’île. La région est caractérisée par des fjords sublimes et profonds, des montagnes magnifiques et une végétation dense. Aucune autre région islandaise ne possède de si jolies forêts, comme celle de Hallormsstaðaskógur. Quiconque aime la randonnée, les aventures en plein air ou tout simplement remplir ses poumons d’air pur aimera l’est de l’Islande! Les fjords de l’est sont un endroit idéal pour observer les aurores boréales pendant l’hiver, mais aussi le soleil de minuit pendant l’été. Gerpir est le lieu le plus à l’est de l’Islande et vaut le coup d’oeil! Visiter cette région sera une expérience toute particulière lors de votre voyage en Islande.

Cinq raisons pour visiter l’est de l’Islande

La tranquillité
L’est est un peu la péninsule oubliée de l’Islande. Bien que la plupart des voyageurs y passent en parcourant la route numéro un, et que beaucoup arrivent à Seyðisfjörður après la traversée en ferry, très peu d’entre eux s’y arrêtent et y passent du temps à découvrir la région. Si vous avez envie de passer du temps dans une région moins fréquentée par les autres voyageurs, direction l’est de l’île! C’est une vaste région et beaucoup de petites villes et villages y accueillent les voyageurs aimant la nature et la tranquillité.

Cinq raisons pour visiter l’est de l’Islande

Voir des rennes
Les rennes ont été introduits de Norvège à la fin du 18ème siècle pour l'agriculture, mais l'élevage de rennes n'a pas intéressé les Islandais et les animaux n'ont jamais été domestiqués. Aujourd'hui, les rennes sauvages ne vivent que dans l'est de l’Islande. L’été, ils se trouvent surtout en montagne à des altitudes élevées, mais ils reviennent plus près des côtes et cherchent des prairies basses en hiver. On observe des rennes chaque année dans le territoire s'étendant de Vopnafjördur au nord à la lagune des glaciers au sud. Les meilleurs endroits pour voir les troupeaux de rennes pendant l'été sont les environs du mont Snæfell, à Vesturöræfi et à Brúaröræfi.Les rennes ne sont pas les seuls animaux sauvages que vous aurez le plaisir d’apercevoir dans l’est; le renard arctique n'est jamais loin et les rivières glaciaires d'Hérað abritent des centaines de phoques, facilement visibles le long de la côte par Húsey ou dans les fjords.

Cinq raisons pour visiter l’est de l’Islande

Seyðisfjörður
Seyðisfjörður, située dans le fjord du même nom, est une petite bourgade de l’est de l’Islande. Fondée par des pêcheurs norvégiens, la petite ville compte aujourd’hui 700 habitants et vit principalement de la pêche et du tourisme. Connue également pour ses charmantes petites maisons en bois, Seyðisfjörður est surtout populaire pour son activité artistique bouillonnante: évènements, festivals, expositions, il y a toujours quelque chose à faire! Quiconque visite la ville ne peut pas manquer Bláa Kirkjan, la petite église bleue de Seyðisfjörður.

Cinq raisons pour visiter l’est de l’Islande

L’héritage francophone
L’est de l’Islande est également un lieu chargé d’histoire et conserve des liens forts avec la France.   Parfois connu sous le nom de Búðir, Fáskrúðsfjörður est une petite ville de 700 habitants dans l’est islandais, dont l’histoire marine est profondémment liée à celle de la France. Fáskrúðsfjörður se trouve au centre des fjords de l'est, entre les péninsules Vattarnes et Hafnarnes.

La route de Reyðarfjörður le long de la côte est très pittoresque et offre de superbes vues sur l'île de la falaise de Skrúður, qui abrite la «grotte de macareux» abritant des milliers d’oiseaux. De la fin du XIXème siècle jusqu'en 1935, la ville était la plaque tournante principale pour les pêcheurs français au large de l'est de l'Islande. La ville est célèbre pour son patrimoine français et a une forte connexion avec son homologue français, Gravelines. Cela vaut la peine de visiter le musée français et d'en apprendre plus sur ces liens historiques.

Cinq raisons pour visiter l’est de l’Islande

Islande24
© Tous droits réservés