mardi 26 juin 2018

Lagons d’Islande

L’Islande est un pays connu pour son charactère géothermal, et ses sources d’eau chaude naturelles. Voici cinq lagons qui ont été amenagé pour le plaisir des locaux et des visiteurs!

Lagons d’Islande

Blue Lagoon
Sans doute le lagon le plus connu d’Islande, situé entre l’aéroport international de Keflavík et la capitale islandaise Reykjavík, le lagon bleu s’est formé avec l’excès d’eau de l’usine géothermale voisine en 1976. En 1981 les islandais ont commencé à se baigner sur ce site, car on parlait des bienfaits de cette eau pour la peau et sur la santé. Les eaux du lagon sont riches en souffre et en silica, et la température de l’eau est d’environ 38 degrés. Le lagon est devenu une entreprise commerciale et a ouvert ses portes en 1992. Victime de son succès, depuis 2015 les réservations sont nécessaires à l’avance, mais cela pourrait changer car le lagon est en train de s’agrandir.

Laugarvatn Fontana
Situé sur les rives du lac de Laugarvatn dans le sud de l’Islande, à une heure de route de Reykjavík, le lagon de Laugarvatn Fontana vous donnera une vue magnifique sur les environs. Populaire pour les bains d’eau chaude depuis 1929, le lagon a ouvert en 2011 pour les locaux et les visiteurs, et se compose de saunas, de bains chauds en extérieur, de bains minéraux et même d’une petite plage de sable noir.

Lagons d’Islande

Secret Lagoon
Le lagon secret se trouve dans le petit village de Flúðir, où vivent près de 400 personnes, et se situe juste à côté du cercle d’or et de ses attractions. Plus connu sous le nom de “Gamla laugin” (la vieille piscine), le lagon est une vieille piscine que Björn Kjartansson a retapé et ouverte en 2014. Les locaux ont commencé à profiter des bienfaits de l’eau chaude à cet endroit en 1891, puis après 1937 la piscine a été délaissé mais l’eau chaude a continué à s’y écouler. Le secret lagoon est le parfait compromis entre source naturelle et piscine municipale -l’atmosphère y est très spéciale.

Jarðböðin við Mývatn
Dans le nord de l’Islande, ce lagon est une expérience fantastique -de l’eau chaude, une vue fantastique, et une paix (relative) sont à votre disposition près de Mývatn. Très populaire l’été mais plutôt calme en hiver (à l’exception de décembre lorsque les pères Noels islandais vont y prendre un bain), les températures du lagon oscillent entre 36 et 40 degrés celcius. Ouvert en 2004, les eaux du lagon sont riche en mineraux et particulièrement en souffre, et bénéfiques pour les problèmes de peau et l’asthme.

Lagons d’Islande

Sjóböð Húsavík 2018
La construction d’un spa a commencé en septembre 2016 dans la petite ville d’Húsavík dans le nord de l’Islande, déjà connue pour ses excursions pour observer les baleines. Le spa s’appellera “Sjóböð” (bain de mer) et sera rempli d’eau de mer. Plus de 1000 m2 d’espace baignade sont prévus, en plus d’un bâtiment de 500 m2 et d’un hôtel spa de 80 chambres.

Islande24 
© Tous droits réservés

jeudi 21 juin 2018

Un weekend en Islande: version classique

Arrivée vendredi midi
Départ lundi matin

Vendredi: péninsule de Reykjanes
A votre arrivée, les merveilles de l’Islande vous attendent déjà près de l’aéroport international de Keflavík. La péninsule de Reykjanes est un endroit particulier, et on y fait souvent référence en disant que c’est une version condensée de l’Islande. Le paysage rude et dramatique est rempli de cratères volcaniques, de champs de lave, d’eau géothermale et de sources chaudes en plus de compter aussi bon nombre de restaurants, musées, églises, phares et festivals. Parmi les sites à ne pas manquer, il y a Gunnuhver, la source chaude bouillonnante la plus large d’Islande, les montagnes de sulphure de Brennisteinfjöll, la formation de lave de Brimketill et aussi le pont qui relie les plaques tectoniques eurasiennes et américaines. Passez la nuit sur la péninsule ou rejoignez la capitale, Reykjavík.

Un weekend en Islande: version classique

Samedi: Reykjavík
Il y a beaucoup de choses à voir dans la capitale islandaise. La célèbre église Hallgrímskirkja se trouve en haut de la rue huppée de Skólavörðustigur. Son orgue est de toute beauté et à voir absolument -vous pouvez également monter en haut de l’église pour une vue imprenable sur la ville. Vous pouvez continuer votre promenade jusqu’à Perlan et Öskjuhlíð et, si le coeur vous en dit, faites un plongeon en mer suivi d’un bain chaud à la plage géothermale de Nauthólsvík. De retour au centre ville, une visite de la belle Harpa s’impose; ce bâtiment qui abrite salle de concerts et manifestations est une perle architecturale. Plus loin, faire le tour du lac Tjörnin est une activité populaire.

Le week-end, le marché aux puces de Kolaportið ouvre ses portes et il est amusant d’y jeter un oeil, sans acheter quoi que ce soit. On peut y goûter les célèbres délicatesses islandaises, comme le requin faisandé ou le poisson séché, et se balader dans les allées remplies de vêtements, livres et objets d’artisanat. En plus de visiter la jolie péninsule de Seltjarnarnes, à l’ouest du centre de Reykjavík, nous vous conseillons d’aller faire un saut à la piscine du quartier. Une grande piscine pour les nageurs, une petite pour les enfants, quatre jacuzzis, un sauna et une belle perspective sur la capitale islandaise vous y attendent. Sa particularité? C’est une piscine d’eau de mer!

Un weekend en Islande: version classique

Flâner dans la rue commercante de Laugavegur occupera sans doute une partie de la journée. Si vous voulez en savoir un peu plus sur la ville et découvrir les meilleurs endroits à visiter selon les locaux, vous pouvez rejoindre un tour guidé de la ville. Il y en a à tous les prix, et certains sont sur donation (vous donnez ce que vous voulez). Visitez le port et les environs, et pourquoi pas rejoindre une excursion en mer pour aller observer les baleines?

Pour en savoir plus sur l’histoire et la culture islandaise, de nombreux musées sont à votre disposition. Le musée d´Árbær est constitué de plus de vingt bâtiments qui forment une place centrale, un village et une ferme, et a pour but de montrer le mode de vie islandais à différentes époques. C’est le seul musée de plein air de la capitale, mais il en existe des dizaines d’autres intéressants à visiter.

Un weekend en Islande: version classique

Dimanche: Cercle d’Or
Le Cercle d’Or est la destination touristique la plus populaire d’Islande, et comprend les sites de Þingvellir, Gullfoss et Geysir. Þingvellir (Thingvellir) est le parc national où l’Althing, une assemblée en plein-air représentant tout le pays, a été fondée en 930 et a continué jusqu’en 1798 -cest l’ancêtre du parlement islandais qui porte aujourd’hui le même nom. Geysir, plus connu sous le nom de Grand Geysir, est un geyser situé au sud-ouest de l’Islande. C’est le premier geyser à avoir été décrit dans un ouvrage et le premier connu des Européens modernes. Geysir ne jaillit pas très souvent, mais son compagnon Strokkur ravit les visiteurs toutes les dix minutes environ.

Gullfoss, la cascade dorée, est certainement la cascade la plus populaire d’Islande, et c’est un site incontournable du sud islandais. La cascade est de 32 mètres de haut, mais le canyon aux alentours peut atteindre les 70 mètres de haut. La cascade se situe sur la rivière blanche, Hvítá, qui est alimenté par le second plus grand glacier d’Islande, le Langjökull. Après une journée chargée en visite, passez la nuit dans la capitale ou près de l’aéroport, si votre vol est tôt le lendemain matin.

Un weekend en Islande: version classique

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 17 juin 2018

Un weekend dans le nord de l’Islande

Arrivée vendredi après-midi
Départ lundi matin

Vendredi:
A votre arrivée en Islande, prenez un vol intérieur pour rejoindre Akureyri. Visitez le petit centre-ville, Listagilið, le quartier des arts d’Akureyri, l’église d’Akureyri, puis faites un tour au jardin botanique, listagarðurinn, ou vous pourrez admirer des centaines de plantes et fleurs. Un petit plongeon à la pisine municipale (un délice!) s’impose. Dîner dans l’un des restaurants ou l’un des cafés sympathiques de cette petite ville.

Un weekend dans le nord de l’Islande

Samedi:
Le lendemain, louez une voiture et prenez la route vers l’est pour rejoindre Mývatn. A mi-chemin, arrêtez-vous pour admirer la magnifique cascade de Goðafoss puis continuez jusqu’à Skútustaðir, qui sera votre premier arrêt autour du lac et où vous pourrez admirer les pseudo-cratères. Encore quelques kilomètres pour arriver au paradis vert Höfði, et, en face, vous pourrez admirer et marcher au travers de la péninsule de Kalfaströnd, qui est également un endroit idéal pour observer les oiseaux.

Dimmuborgir est l’arrêt suivant, et sans doute l’un des sites les plus impressionants des environs; les formations volcaniques s’y sont transformés en sculptures et vous pouvez vous promener à travers ce champ de lave vieux de plus de 2300 ans. Quelques kilomètres au nord vous feront découvrir le cratère de Hverfjall ou Hverfell, où un chemin vous mènera en haut du cratère; la vue y est imprenable. Vous pouvez alors profiter d’une baignade dans le lagon de Jarðböðin. Mangez et passez la nuit dans la région.

Un weekend dans le nord de l’Islande

Dimanche:

Frais et dispo, rendez-vous au site bouillonant de Hverir-Námafjall puis autour du cratère de Krafla. De là, faites un détour et dirigez-vous vers l’est jusqu’à l’intersection qui vous mènera jusqu’à Dettifoss, la cascade la plus puissante d’Europe. Retournez sur vos pas et rejoignez la rive ouest du lac; si vous aimez marcher et grimper, arrêtez-vous à la montagne Vindbelgjarfjall, dont le sommet atteint 529 mètres. Le premier arrêt peut se faire au musée des oiseaux de Sigurgeir (Fuglasafn Sigurgeirs), qui se trouve près du lieu-dit Ytri-Neslönd.

Ensuite, rejoignez Akureyri à nouveau, rendez votre voiture de location et reprenez un vol vers la capitale islandaise, Reykjavík. Vous pourrez alors profiter de quelques heures pour visiter la capitale islandaise.Lundi:Si votre vol n’est pas très tôt le matin, vous aurez encore un peu de temps pour visiter la ville ou vous arrêtez au Blue Lagoon pour vous prélassez dans son eau à 40 degrés.

Un weekend dans le nord de l’Islande

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 12 juin 2018

Voyagez à Noël en Islande

Noël en Islande est une période très spéciale et atmosphérique, et un moment très important pour les islandais qui célèbre cette fête pendant plusieurs jours. La majorité de l’île est recouverte par la neige, les maisons et magasins décorés de toutes les lumières et décorations lumineuses possibles et imaginables, et c’est une période où les islandais passent beaucoup de temps dans leur cuisine!

Voyagez à Noël en Islande

Si vous visitez l’Islande en décembre, mais avant Noël, vous pourrez aussi profiter de cet atmosphère très spécial. La plupart des restaurants proposent des menus ou encore des buffets de Noël, qui est un très bon moyen de goûter la cuisine traditionnelle islandaise. Hangikjöt (viande fumée), hamborgahryggur (porc mariné), laufabrauð (pain croustillant) ou encore les plats plus sophistiqués de hreindýr (viande de renne) ou rjúpa (perdrix des neiges) sont tous au menu.

Les concerts de Noël ont également lieu pendant tout le mois de décembre, parfois même un peu avant. Il y a également un nombre important d’expositions, performances, quelques petits marchés de Noël et autres activités festives, partout en Islande.

Voyagez à Noël en Islande

Calendrier de Noël
Du 12 décembre jusqu’au 24 décembre, les treize “pères Noël” islandais arrivent un à un pour déposer  dans la chaussure des enfants sages un petit cadeau, et dans la chaussure des enfants moins sages une pomme de terre. Les treize enfants des trolls Grýla et Leppalúði repartiront un à un dans les montagnes après Noël... Pendant tout le mois de décembre, vous pouvez aller à leur rencontre sur le site de Dimmborgir, dans la région de Mývatn dans le nord de l'Islande. Vous pouvez aussi découvrir les treize pères Noël islandais sur notre blog!

Þórlaksmessa est le 23 décembre; c’est le jour où l’on déguste la skáta, ou raie. Beaucoup d’islandais font également bouillir de la viande fumée, hangikjöt, pour que leur maison sente bon la nourriture. La plupart des magasins restent ouverts jusque 23 heures pour permettre à ceux qui n’ont pas encore pensé aux cadeaux d’aller en acheter. La rue commercante de Reykjavík, Laugavegur, est noire de monde jusqu’à la fermeture des magasins, et des milliers de personnes s’y rendent pour y faire leurs dernières emplettes ou pour s’y promener.

Aðfangadagur est le réveillon de Noël, le 24 décembre, et c’est le jour le plus important des fêtes de fin d’année en Islande. C’est ce soir là que la famille se réunit, partage un bon repas, écoute la messe à la radio ou s’y rend, et c’est aussi le moment où l’on ouvre les cadeaux. On passe la soirée à lire les nouveaux livres qu’on a reçu, à jouer à ses nouveaux jeux et à manger des chocolats. On raconte que le chat de Noël, Jólakötturinn, emporte avec lui dans la montagne les enfants qui ne reçoivent pas de vêtements neufs en cadeau...

Voyagez à Noël en Islande

Sur la table, il y a probablement de la viande fumée, hangikjöt, du laufabrauð (un pain qui ressemble à un cracker, décoré de motifs tracés à la main avant la cuisson à l’aide d’un petit couteau). La viande est souvent du porc, hamborgaryggur, mais certaines personnes mangent de la perdrix des neiges (rjúpa) qu’ils ont chassés eux-mêmes. En dessert, on sert très souvent des petits gâteaux faits maison, les smákökur, et leur nombre et leur variété montrent bien souvent les prouesses de la maîtresse de maison.

Le jour de Noël, Jóladagur, le 25 décembre, est une répétition de la veille. On se rassemble et on mange en famille... pareil pour le 26 décembre, annar í jólum.

Que faire lors des fêtes de Noël en Islande
Presque tout est fermé en Islande du 24 décembre à midi au 27 décembre au matin, mais le tourisme grandissant à cette époque de l’année à un peu changer les choses. Cependant, pas de transports en commun après midi le 24 décembre, et pas d’avion pour se rendre d’une ville à l’autre. Les sites des deux plus grandes villes d’Islande (http://www.visitreykjavik.is et http://www.visitakureyri.is/) publient chaque année une liste des restaurants/piscines/musées qui restent ouvert pendant les fêtes.

Voyagez à Noël en Islande

Il est important de réserver, pour être sûr d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent! Dans les autres villes d’Islande, la plupart des hôtels et restaurants sont fermés, avec quelques exceptions -renseignez-vous bien et planifier votre séjour à cette époque de l’année. Quelques agences touristiques proposent des excursions pendant les fêtes, et vous trouverez plus d’informations dans les liens ci-dessus.

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 10 juin 2018

Cinq restaurants improbables en Islande

Orðakaffi, Akureyri
La bibliothèque d’Akureyri abrite depuis un an et demi un café appelé Orðakaffi. D‘inspiration italienne, le café propose surtout des plats fait maison, avec des ingrédients locaux, et c’est un excellent complément à la scène culinaire d’Akureyri! La propriétaire du café, Serena, propose des plats italiens, des gâteaux, des biscuits et du pain, le tout fait maison. Elle met en avant la nourriture simple, faite à partir de matières premières locales et de haute qualité.

Cinq restaurants improbables en Islande

Tous les jours de 12h00 à 13h30, Orðakaffi propose un buffet pour déjeuner, ainsi qu’un menu avec différents paninis et trois types de pain. Vous pouvez aussi y aller pour une boisson chaude et une part de gâteau. Il y a coin enfants pour amuser les plus jeunes. Le café est ouvert tous les jours de la semaine de 10h00 à 17h00.

Siglunes, Siglufjörður
Au rez-de-chaussée de la guesthouse du même nom, dans le village de Siglufjörður, se trouve un restaurant marocain. Etonnant pour ce village du nord de l’Islande, mais le restaurant ne désemplit pas et est populaire parmi les locaux comme les voyageurs.

Cinq restaurants improbables en Islande

Le cuisinier marocain, Jaouad Hbib, prépare une étonnante cuisine marocaine à base d'ingrédients locaux islandais. Il sert un nouveau menu tous les jours, qu‘il est possible de voir sur leur page Facebook. La salle à manger est confortable, le service amical, la nourriture excellente et le prix raisonnable. Le restaurant est ouvert de 18h00 à 22h00 du vendredi au dimanche et de 18h00 à 21h00 du mardi au jeudi. Le restaurant est fermé le lundi.

Minilik, Flúðir
Ce restaurant éthiopien, qui a ouvert ses portes en 2011 dans le village de Flúðir, vous invite à déguster des plats nationaux comme, par exemple le doro, un poulet cuit au citron, farci d'une sauce "berbera", servi avec de l'oignon, de l'ail et du gingembre. Ce sont les goûts de l’Ethiopie authentique que vous pouvez retrouver dans ce restaurant non loin du cercle d’or!

Cinq restaurants improbables en Islande

Minilik propose aussi des pauses-café spéciales à l’éthiopienne et vous invite ainsi à découvrir les traditions spéciales du café en Éthiopie. Les plats sont également à emporter et il vous suffit d’appeler 30 minutes avant pour obtenir votre repas chaud, prêt à emporter.

Norð-Austur, Sushi Bar, Seyðisfjörður
Nommé d'après la direction du vent que l’on retrouve souvent dans l’est de l’Islande, le bar à sushis de Seyðisfjörður ravira les amoureux de la nourriture japonaise. Le menu est composé de poisson frais capturés par les pêcheurs locaux dans les rivières et la mer à proximité du village.


Cinq restaurants improbables en Islande-Laufey Jónsdóttir

Les sushis sont frais et préparés de manière unique, et c’est une surprise très agréable de trouver un délicieux restaurant japonais dans cette région de l’Islande. Le personnel est très chaleureux et le restaurant possède beaucoup de charme.

Silva, Eyjafjarsveit
Silva se trouve à la campagne dans le fjord d‘Eyjafjörður, près d‘Akureyri. Le restaurant se trouve dans une maison toute simple, mais les plats y sont originaux car uniquement composé d'ingrédients crus. A l'intérieur, on peut se croire chez une amie, tout est chaleureux, et il y a un coin bibliothèque et un coin jeux pour les enfants, tous les deux très bien fournis.

Cinq restaurants improbables en Islande-

Un bon moment à passer, et la propriétaire et chef du restaurant, Kristín, est très sympathique. Adepte du mouvement raw food (hráfæði en islandais), elle propose un menu simple et délicieux composés d‘ingrédients crus, et vous pouvez aussi acheter et emporter ses délicieux pains et biscuits.

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 8 juin 2018

Phrases utiles pour votre voyage en Islande

Ceux qui parlent anglais n’auront aucun problème pour voyager en Islande, puisque la plupart des islandais le maitrisent plus ou moins bien, en particulier dans les secteurs où les voyageurs sont nombreux (tourisme et hôtellerie). Pour ceux qui ne parlent pas anglais, ou qui le parlent mais ont envie d’être courtois et de s’essayer à la langue locale, nous avons compilé quelques mots et phrases qui pourraient vous être utile lors de votre voyage en Islande.

Phrases utiles pour votre voyage en Islande

Un peu d’histoire linguistique avant de commencer… L’islandais est une langue germanique parlée par environ 340 000 individus; la majorité d’entre eux vit en Islande, mais aussi au Danemark, aux Etats-Unis et au Canada. Les langues les plus proches de l’islandais sont le norvégien et le féringien, et si vous parlez ou comprenez une autre langue scandinave, la langue islandaise vous semblera certainement moins ardue. Cependant, l’islandais est aussi lié à l’allemand, au néerlandais et à l’anglais; comme l’allemand, la langue est composée de quatre cas de déclinaison qui transforme les Guðmundur en Guðmundi et les Anna en Önnu.

Et un petit guide de prononciation! Il faut savoir que l’alphabet islandais ne comporte ni C ni Z, mais un Þ, un Ð et un Æ, ainsi que des voyelles avec toutes sortes d’accents: Á, Í, Ó, Ö, Ý, etc.Le Þ et Ð n’ont pas vraiment d’équivalent sonore en français; en anglais, Þ se prononce comme le TH de Thrilled ou Thorn, tandis que le Ð se prononce comme le TH dans this ou thin. Æ se prononce comme Aïe! Ö se prononce comme E. Á se prononce AO, comme dans Tao.

Phrases utiles pour votre voyage en Islande

Bonjour bonjour! Il existe de nombreuses façons de se saluer en islandais, la plus courante étant sans doute Goðan dag ou Goðan daginn. Le g dans la seconde formule est doux et se prononce comme le y dans youpi. Vous pouvez aussi employer sæl pour une femme et sæll pour un homme,  en prononçant le double L comme le TL d’Atlas. Les islandais ne se formaliseront pas si vous utilisez cette formule familière, même si elle nous semble plus appropriée à employer pour quelqu’un que vous connaissez ou un enfant. Il s’agit de Hæ, qui se prononce comme en anglais, avec le H, Hi!

Goðan dag/Goðan daginn: Bonjour
Sæl/Sæll: Bonjour
Hæ: Salut

Le mot le plus facile et le plus connu de la langue islandaise est très certainement takk, apprécié pour sa prononciation aisée et popularisé par l’album de Sigur Rós du même nom. Utilisé pour remercier quelqu’un, il peut aussi servir de s’il vous plait après une demande, par exemple: Einn kaffibolla, takk. Une tasse de café s’il vous plait. Si vous revoyez un ami après être allé dîner chez lui, ou s’il est venu prendre le café chez vous et que vous le croisez le lendemain en ville, il est de coutume de dire takk fyrir siðast, qui en gros signifie “Merci pour la dernière fois”.

Phrases utiles pour votre voyage en Islande

Takk/ Takk fyrir: Merci
Takk sömuleidis: Merci et de même/à vous aussi
Takk fyrir siðast: Merci pour la dernière fois

Vous trouverez ci-dessous quelques questions. Remplacez le dernier mot par un autre de votre choix pour demander toutes sortes de choses!

Má ég fá kaffi?: Pourrais-je avoir du café?
Hvað kostar þetta?: Combien coûte ceci?
Hvað er þetta?: Qu’est-ce que c’est?
Hvar er Landmannalaugar?: Où est Landmannalaugar?

Enfin, en toutes circonstances, Ég skil ekki (je ne comprends pas) peut s’utiliser, ou encore Ég tala ekki íslensku (je ne parle pas islandais) -vous avez très certainement lu cette expression sur un t-shirt dans une boutique de souvenirs.

Et enfin, quelques phrases que vous n’aurez très certainement pas à utiliser -en tous cas, c’est ce que l’on vous souhaite!
Ég er týndur/týnd: Je suis perdu/e
Ég þarf hjálp - J’ai besoin d’aide
Ringðu 112 - Apellez 112 (numéro d’urgence)

Phrases utiles pour votre voyage en Islande

Mais pas d’inquiétude, en Islande, tout finit toujours par s’arranger. Þetta reddast.

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 6 juin 2018

Juillet en Islande

Difficile de choisir le bon moment pour aller en Islande, car chaque mois et chaque saison possède son charme. Pendant le mois de juillet, l’été bat son plein en Islande. La plupart des islandais prennent leurs vacances à cette période, les écoles sont fermées, les administrations tournent au ralenti et chacun essaient de profiter un maximum du beau temps et de la chaleur qui caractérise généralement le mois de juillet.

Malgré la pluie plus fréquente que d’habitude en juillet, c’est le mois le plus chaud de l’année avec une température moyenne avoisinant les 12 ℃. Cependant, les températures peuvent monter jusque 18-20 ℃ lors de journées exceptionnellement belles. Si vous voyagez dans les hautes-terres, tous les temps sont possibles et imaginables, de la neige à la “canicule” islandaise -même si cela s’avère rare.

Juillet en Islande

Ce mois de l’année est un peu particulier, car en Islande en juillet, la nuit est non-existante. Vous pouvez donc avoir la chance d’observer le fameux soleil de minuit et de profiter de la clarté du jour pendant 24 heures! C’est à la fois enchanteur et déroutant, mais c’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie!

La vie foisonne lors de ce mois de juillet; l’activité humaine décuple, avec les islandais en vacances et les voyageurs qui en profitent. Festivals, évènements et concerts sont au rendez-vous, car les islandais s’assurent de ne pas manquer une minute de soleil et de chaleur après le long hiver qu’ils endurent chaque année. Le camping est très populaire à cette époque de l’année, et les locaux passent le plus de temps possible à l’extérieur. La vie sauvage et animale prospère elle aussi, et vous pourrez admirer les baleines, les macareux et les centaines d’espèces d’oiseaux qui se nichent en Islande lors de la belle saison.

Juillet en Islande

Juillet est également le mois le plus populaire pour visiter l’Islande, car toutes les routes et tous les sites des hautes-terres d’Islande sont accessibles. C’est le cas de Landmannalaugar, le Laki ou Askja dans le nord de l’Islande. Vous pouvez vous y rendre seuls si vous disposer d’un véhicule et d’un équipement adapté, ou bien profitez d’une excursion. Pour les réservations d’hébergement, soyez prévoyants car c’est la très haute saison en Islande.

Les festivals florissent aux quatre coins de l’île en juillet. Pour la musique, direction le nord pour le festival de musique folk de Siglufjörður, le sud pour la musique baroque à Reykhólt, le sud ouest pour la musique pop du festival Bræðslan, ou l’est pour les amateurs de métal qui apprécieront le festival Eistnaflug. Pour une activité en famille, le festival médiéval de Gásir ravira petits et grands; la fête familiale de Hrísey est une bonne occasion de découvrir cette petite île merveilleuse (vous pouvez découvrir ici mon petit faible pour cette perle du nord de l’Islande).

Juillet en Islande

Pour les artistes, foncez au festival LungA de Seyðisfjörður qui réunit des dizaines de personnes à la créativité débordante. Les sportifs préféreront le golden circle challenge, l’ultra marathon de Laugavegur (qui consiste à courir les 53 kilomètres du trek du Laugavegur au lieu de les parcourir en marchant) ou le concours de l’homme le plus fort d’Islande qui se tient dans les fords de l’ouest.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 4 juin 2018

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

#1: 10% de la population islandaise s’est rendu en France pour l’Euro 2016

L’Euro 2016 est la première compétition internationale pour laquelle l’équipe masculine d’Islande s’est qualifiée. Pour se qualifier pour leur première compétition internationale, les islandais ont notamment éliminé les néerlandais, battu la République tchèque et terminé deuxième devant la Turquie. Près de 30 000 supporters islandais se sont rendus en France pour assister aux matchs de l’Euro.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

Un match nul avec le Portugal puis la Hongrie emmène l’équipe islandaise jusqu’en huitième de finale où ils affrontent les anglais. A la surprise générale, l’Islande, qui n’a jamais joué à l’Euro, bat l’une des meilleurs équipes du monde, 2-1. C’est en quart de finale, battu 5-2 par la France, que les islandais arrêteront la compétition, fiers et heureux d’être parvenu jusque là. C’est cet évènement qui met l’Islande sur la carte du football (masculin) international, ainsi que la réaction incroyable du commentateur islandais Gummi Ben!

#2: Il y a cinq joueurs de foot professionnels français dans la ligue islandaise

Trois joueurs évoluent en première division, et deux autres en deuxième division. Dans le Úrvalsdeild (1ère division), Yvan Erichot évolue dans le club ÍBV Vestmannæyjar depuis 2017, aux côtés de Guy Gnabouyou, qui l’y a rejoint en 2018. Cédric D’Ulivo joue depuis 2017 pour l’équipe FH Hafnajförður.

En seconde division, Victor Da Costa joue pour Magni à Grenivík et André Malonga pour KF Fjallabyggð. Victor a été le premier joueur français à intégrer une équipe islandaise. Pour suivre les actualités du football nordique et francophone, ce site est excellent.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande/ La Marseillaise

#3: L’équipe de football masculine islandaise est qualifiée pour la Coupe du Monde en 2018

Pour la coupe du monde 2018, qui a lieu en Russie, l’Islande affrontera la Norvège pour un match amical le 2 juin. Ensuite, le 16 juin, elle affrontera l’Argentine pour son premier match, équipe contre laquelle elle n’a jamais joué auparavant.

Les pays que l’Islande affrontera dans son groupe comprenne l’Argentine, le Nigeria et la Croatie. L’Islande et la Croatie se sont rencontrées à six reprises en qualifications pour la Coupe du monde au cours des huit dernières années. Le Nigeria et l'Islande n’ont joué l’un contre l’autre qu’une seule fois auparavant, lors de laquelle les islandais se sont inclinés 3-0 en 1981.

En juin 2018, les islandais passeront donc très certainement tous les soirs de match devant la télévision ou les écrans géants installés par les municipalités.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

#4: Le coach islandais est dentiste, et le gardien de but cinéaste

Depuis leur performance à l’Euro 2016, les médias ne cessent de relayer les faits “extraordinaires” des individus de l’équipe masculine islandaise. Le coach de l’équipé, Heimir Hallgrimsson, a continué a exercé son métier de dentiste jusqu’à l’Euro 2016. Le gardien de but Hannes Halldorsson était un cinéaste avant de se lancer dans le football. En Islande, toucher à tout ou avoir deux professions est courant. Très peu de joueurs sont professionnels en Islande et beaucoup ont aussi une profession à côté.

#5: L’équipe féminine islandaise se débrouille souvent bien mieux que son confrère masculin… mais personne n’en parle!

L’équipe nationale féminine d’Islande est classé 20ème selon le classement de la FIFA, alors que l’équipe masculine n’est qu’à la 23ème place sur le classement masculin. L’équipe féminine s’est qualifiée pour une compétition internationale en 2009, et il a fallu attendre 2016 pour que l’équipe masculine ne fasse de même.

Cinq choses à savoir sur le football en Islande

Contrairement à leurs confrères masculins, dont la majorité est sous contrat pour des équipes étrangères, la majorité des islandaises jouent pour des équipes locales. Cependant, quelques-unes sont sous contrat avec des équipes suédoises, et l’islandaise Fanndís Friðriksdóttir joue pour l’Olympique de Marseille.

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 1 juin 2018

Acheter une maison en Islande

Où chercher?

Il existe des sites internationaux pour trouver des biens immobiliers en Islande, mais nous vous conseillons de regarder directement les sites islandais. Si vous voyez un bien qui vous intéresse, vous pouvez ensuite prendre contact avec l‘agent immobilier dont le contact se trouve dans l’annonce. Sachez que les agents immobiliers en Islande ne sont pas tous très zélés pour prendre contact avec de potentiels acheteurs. Il peut s’avérer utile d’insister un peu!

Acheter une maison en Islande

Les sites des quotidiens Morgunblaðið et Fréttablaðið recensent les biens immobiliers à vendre dans l’ensemble du pays. Vous sélectionnez ensuite la région ou la ville qui vous intéresse, le type de bien, la superficie et le prix. Pour vous y retrouver, nous avons compilé une petite liste des termes qui vous aideront dans votre recherche:

Stærð: taille
Fermetrar: superficie en mètres carrés
Herbergi: nombre de pièces
Verð (m.kr.): prix en millions de couronnes
Einbýlishús: maison individuelle, sans vis-à-vis
Fjölbýlishús: appartement dans un immeuble
Hæð: étage
Fasteignamat: valeur du bien

Acheter une maison en Islande

Le site www.skra.is vous permet de trouve la valeur estimée d'une bien immobilier. Le prix de vente sera généralement la valeur estimée (fasteignamat) + 5 à 20 millions de couronnes, selon l’endroit et la qualité du bien.

Prix

En moyenne, le prix du mètre carré à Reykjavík est de 4530 euros. Ce prix peut descendre jusqu'à 4090 euros et peut s'élever jusqu'à 6130 euros selon le quartier et le type de bien. D’autres informations se trouvent sur ce site. Akureyri, dans le nord du pays, le prix moyen du mètre carré est de 2900 euros. Dans les autres régions d’Islande, les prix varient.

En 2017, les prix immobiliers islandais n’ont jamais été aussi élevés et les experts financiers ne prévoient pas de baisse dans les années qui suivent. Le marché immobilier islandais à explosé ces dernières années, et les prix prohibitifs des locations poussent beaucoup vers l’achat d’un appartement ou d’une maison.


Acheter une maison en Islande

Démarche administratives et impôts

L’agent qui s’occupe du bien immobilier qui vous intéresse se chargera de vous obtenir un kennitala (en savoir plus ici). Dans chaque agence immobilière il y a un agent assermenté pour enregistrer les ventes. Une fois que le propriétaire du bien aura accepté votre offre (par le biais de l’agent immobilier), il faudra faire les démarches administratives habituelles et établir un contrat. Vous pouvez faire traduire à vos frais le contrat si vous le souhaitez. En Islande, très peu d’achat immobilier se fait de particulier à particulier.

Les frais sont quasi inexistants pour l’acheteur, mais le propriétaire qui vend sa maison, lui, paie 2 à 3% du prix de vente à l’agence immobilière. Lorsque vous êtes propriétaires, les frais associés comptent la taxe foncière (fasteignagjöld) et l’assurance incendie, obligatoire. La taxe foncière se paie chaque mois de février à novembre, et son montant dépend de la valeur de votre bien et de son usage. Par exemple, si vous louez votre maison à des voyageurs, votre taxe foncière augmentera en conséquence.

Acheter une maison en Islande

Islande24
© Tous droits réservés