lundi 22 octobre 2018

Fjalla-Eyvindur et Halla - Les Bonnie et Clyde d’Islande

Aujourd'hui, nous allons vous présenter l'une de nos histoires préférées, qui pourrait être l’intrigue d'un roman, d'un film ou d'une pièce de théâtre. Si vous avez déjà entendu parler de l'histoire de l'Islande ou de ses méchants, il est fort probable que ces noms vous soient déjà familiers. Cela ne veut pas dire que c'est la fin de l'histoire, pas du tout! Nous voulons vous raconter la légende de Fjalla-Eyvindur et de sa méchante épouse Halla. Ils sont considérés comme les Bonnie et Clyde d’Islande.

Fjalla-Eyvindur et Halla - Les Bonnie et Clyde d’Islande

L'histoire de Fjalla-Eyvindur et de Halla est l'une de ces histoires où il est difficile de discerner ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, et c'est peut-être ce qui la rend si frappante. Ce que nous savons, c'est qu'Eyvindur et Halla étaient des personnes comme vous et moi. Ce n'étaient pas des figures mythologiques ou le résultat de l'imagination populaire. Leur histoire palpitante est encore très connue parmi la population islandaise. Prenez donc du pop-corn, tirez une couverture et installez-vous pour en savoir plus sur les aventures extravagantes de Bonnie and Clyde en Islande!

Fjalla-Eyvindur Jónsson est née en 1714 dans le sud de l'Islande. Son père était un agriculteur humble et sa mère une femme au foyer ordinaire. Fjalla-Eyvindur se traduit approximativement par “celui de la montagne”. Il est généralement décrit comme un homme fort et athlétique, avec de bonnes manières et agréable à côtoyer.

Eyvindur a eu une enfance normale dans le petit village de Hlíð. Lorsqu'il est devenu adulte, il est parti à la recherche d’un travail. Les choses n'allaient pas si bien, alors il décida de voler du pain et du fromage dans l'une des nombreuses villes qu'il visitait. Une femme sans abri était de passage et l’a pris en flagrant délit. Ils disent qu'elle était une sorcière qui l'a maudit et l'a condamné à une vie de fugitif et de hors-la-loi: son destin serait celui d'un homme toujours en fuite mais jamais attrapé. Après avoir été accusé de vol, il s'est enfui dans la région des fjords de l'ouest, où il s'est retrouvé par hasard à la ferme d'une femme nommée Halla.

Fjalla-Eyvindur et Halla - Les Bonnie et Clyde d’Islande

Halla était une veuve qui vivait dans une ferme au milieu des montagnes avec son fils. Comparé à Eyvindur, Halla était très différente. On dit que c’était une femme brusque, dotée d’une personnalité sombre et désagréable. Elle était physiquement peu attirante et avait un cœur froid et impitoyable. Malgré leurs différences de caractère, ils sont toujours parvenus à s’épanouir et se sont mariés vers 1741. Nous ne savons pas exactement combien de temps ils ont vécu dans les fjords de l’ouest de l’Islande, car il n’existe aucun document qui pourrait nous le dire. Ce que nous savons, c'est comment ils sont tous les deux devenus des fugitifs.

Halla a commencé à commettre des petits vols et a rencontré un voleur nommé Arnes. Il a aidé Halla à noyer un jeune ouvrier agricole qui vivait alors avec elle et son conjoint. Ces actes odieux ont évidemment eu des conséquences, si bien que Halla et son mari ont finalement dû fuir leur ville. Selon la légende, Halla voulait incendier la ferme avec les enfants avant leur départ, mais Eyvindur l'a convaincue de ne pas les condamner à un destin aussi cruel. Ils ont plutôt abandonné leurs enfants qui ont dû se débrouiller seuls. À ce jour, personne ne sait ce qui est arrivé à leurs enfants malheureux.

Halla et Eyvindur fuyaient la justice depuis une vingtaine d’années. Ils ont été vus dans de nombreux endroits à travers l’Islande. Ils ont même été accueillis dans des églises lorsque Halla était enceinte. Finalement, ils ont toujours fini par retourner dans les montagnes. C'est là que Halla a commis ses actes les plus ignobles. Elle a assassiné leurs nouveau-nés, et même si Eyvindur n'était pas d'accord, il n'a jamais rien fait pour l'arrêter.

Fjalla-Eyvindur et Halla - Les Bonnie et Clyde d’Islande

Tous les bébés auxquels Halla a donné naissance ont été tués à la naissance sauf un. Le couple infâme a eu une fille qui a réussi à vivre jusqu'à l'âge de deux ans avec ses parents. C'est cette partie de l'histoire qui a tissé son chemin dans la tradition islandaise. Lorsque les autorités ont repéré la famille, Halla pensait que la petite fille les ralentirait et elle a mis fin à la vie de l'enfant en la jetant dans une puissante cascade.

Avant de jeter son pauvre enfant sans défense dans le vide, elle a décidé de lui chanter une berceuse appelée "Sofðu unga ástin min”, qui signifie “Dors mon petit amour”:

Sofðu lengi, sofðu rótt - Dors longtemps, dors bien
Seint mun best að vakna - Il vaut mieux se lever tard
Mæðan kenna mun þér fljótt - Les adversités vous apprendront bientôt
Meðan hallar degi skjótt - Que dès que la journée se transforme en nuit
Að mennirnir elska, missa, gráta og sakna - Les gens aiment, perdent, pleurent et regrettent

Cette berceuse est très connue en Islande et les parents la chante à leurs enfants. Comme beaucoup de berceuses chantées dans le monde, les chansons islandaises peuvent aussi avoir des paroles macabres et une histoire encore plus effrayante.

Fjalla-Eyvindur et Halla - Les Bonnie et Clyde d’Islande

Terminons-en avec Eyvindur et Halla. Après 20 ans passés en Islande, ils finiraient tous deux par retourner à la ferme de Halla où ils passeraient le reste de leur vie. Plusieurs sources citent qu'Eyvindur est mort en 1783 et disent que sa tombe est proche de la ferme. On raconte qu’Halla a été arrêtée, mais en raison de son âge et de son mauvais état de santé, elle a été autorisée à vivre dans la ferme en résidence surveillée. Certains disent qu'un après-midi ensoleillé, Halla s'appuya contre le mur de sa maison et dit: «Les montagnes sont incroyablement belles» et qu’elle a disparu cette nuit-là.

Des années plus tard, le corps d'une femme a été retrouvé dans ces mêmes montagnes et on aime à penser que c'était le corps de Halla. La légende raconte qu'elle a utilisé ses dernières forces pour s'enfuir dans les montagnes et retrouver une dernière fois son plus grand amour.

Islande24
© Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire