samedi 29 décembre 2018

Conseils de conduite et sécurité pour votre voyage en Islande

Le mois d'août marque la fin officielle de l'été ici en Islande. Profiter des derniers jours de chaleur et de beau temps est primordial pour tous les islandais. Cependant, il est important d’avoir en tête quelques règles de sécurité pour profiter de nos magnifiques paysages naturels. Au cours de votre voyage, vous devez garder à l’esprit certaines consignes de sécurité essentielles si vous conduisez dans notre beau pays. Voici une liste rapide de conseils de sécurité à garder à l'esprit lors de votre voyage en Islande.

Conseils de conduite et sécurité pour votre voyage en Islande

Conduire en Islande
Vous venez d'atterrir à l'aéroport de Keflavík, vous avez loué un véhicule et vous êtes sur le point de partir pour votre aventure islandaise. Conduire en Islande est très certainement différent de la conduite dans votre pays, et quelques nuances nous séparent du reste du monde en terme de conduite. La première apparait sous une forme improbable, et il s’agit de nos petits amis à fourrure, les moutons!

Les moutons islandais sont absolument adorables, et nous les laissons paître librement dans la nature. Étant donné que les moutons islandais ont tendance à errer où bon leur semble, ces animaux sont réputés pour marcher sur des routes plus ou moins fréquentées. Lorsque vous traversez notre île nordique en été, faites attention aux moutons!

Conseils de conduite et sécurité pour votre voyage en Islande

Conduite en Islande - Limites de vitesse et techniques de conduite

En Islande, nous avons tendance à conduire assez lentement, et cela peut frustrer les touristes d'autres régions du monde. Nous avons deux types de routes, pavées et non pavées. La vitesse maximale autorisée pour les routes revêtues est de 90 km/h et de 80 km/h pour les routes non revêtues. Il est important de respecter cette vitesse, et puis, il y a tellement à voir en chemin, pourquoi aller si vite! Aller trop vite, c’est manquer non seulement des attractions en bordure de route, telles que des cascades, des lacs, des glaciers et des montagnes, mais aussi augmenter les risques d’accident.

Il y a peu d’accidents en Islande, mais quand il y en a ils sont généralement liés à la vitesse. Les deux principaux facteurs contribuant aux accidents de la route en Islande sont la météo et les conditions sur la route. L’Islande n’est pas connue pour son climat stable, qui peut se comporter comme un enfant capricieux. La météo semble parfaite, puis une pluie torrentielle se déchaine, ou un brouillard épais arrive et vous bloque la vue. Le climat mis à part, les conditions changeantes sur la route sont omniprésentes et peuvent survenir à tout moment.

En Islande, les routes passent souvent de pavées à non pavées. La signalisation est présente pour alerter les conducteurs, mais nous sommes parfois tellement absorbés par la nature qui nous entoure que nous ne ralentissons pas. Lorsque vous approchez d'une route non pavée, vous devez vous préparer au changement et ralentir votre véhicule. Si vous ne réduisez pas votre vitesse, vous pouvez rapidement perdre le contrôle de votre voiture, surtout si vous conduisez un camping-car.

Conseils de conduite et sécurité pour votre voyage en Islande

Prendre des photos près des routes, ou même sur les routes principales est très dangereux. Si un paysage en particulier attire vraiment votre attention et que vous devez vous arrêter pour l’admirer ou faire une photo, cherchez le prochain arrêt et garez votre voiture en toute sécurité. Ensuite, tout en faisant attention à ce qui vous entoure, dirigez-vous vers le site pour prendre une photo. Je croise chaque année d'innombrables touristes qui ont ostensiblement arrêté leur voiture juste au bord de la route et prennent une photo en plein milieu de la route. Ce n'est pas seulement un manque de savoir-vivre, mais c'est dangereux!

Enfin, en ce qui concerne la conduite, il est extrêmement important que vous respectiez les consignes lorsque vous arrivez à un pont à une voie. Nous avons de nombreux ponts à voie unique en Islande, et ils peuvent être mortels. S'il y a une longue file de voitures venant de l'autre sens, soyez patient. N’êtes-vous pas en vacances?

Visiter l'Islande - Conseils généraux de sécurité pour votre prochain voyage

Je ne veux pas vous faire peur avant votre prochain voyage en Islande. Les conseils de sécurité décrits dans cet article sont avant tout des rappels. L'Islande est classé parmi les pays les plus sûrs du monde. Notre taux de criminalité est infime, nos habitants sont chaleureux et accueillants et nous avons l'infrastructure idéale pour les voyageurs qui cherchent l’aventure. Mais gardez à l’esprit que l’Islande est un pays unique, où tout ne se passe pas exactement comme ce à quoi vous êtes habitués. C’est particulièrement vrai des conditions météo et environnementales en constante évolution. N'oubliez pas de rester conscient de ce qui vous entoure, de vérifier fréquemment la météo et si vous voyez un buisson à l'aspect velu à côté de la route, il s'agit probablement d'un mouton.

Conseils de conduite et sécurité pour votre voyage en Islande

Islande24
© Tous droits réservés

dimanche 23 décembre 2018

Kertasníkir (24 décembre)

Enfin, le dernier mais non le moindre! Kertasníkir (Le mendiant de bougies) arrive juste à temps pour les fêtes de Noël, le 24 décembre. Soyez prudents: ce garçon est peut-être l'un des plus méchants de la bande.

Ce que fait Kertasníkir, c’est voler des bougies. Il le fait non seulement parce qu'il trouve leur éclat attrayant, mais aussi parce que dans le temp, on fabriquait les bougies avec des graisses animales, les rendant ainsi très appétissantes. Peut-être Kertasníkir ne mange t-il pas de bougies, mais il aime tout de même les voler quand il vient à la ville.

Kertasníkir (24 décembre)

Cela peut apparaître comme une sorte de blague frivole pour nos manières civilisées contemporaines, mais dans le temps les bougies étaient dans de nombreux cas la seule source d'éclairage disponible. En Islande, en particulier dans les jours les plus sombres de la saison d’hiver, l'obscurité était un danger et un ennemi qu’il ne fallait pas sous-estimer. Une bougie pouvait faire toute la différence. Aussi, n'oublions pas que l'obscurité est une des craintes classiques de l'homme. Être privé de lumière a toujours été pour les êtres humains une grande question.

Islandais

Þrettándi var Kertasníkir,
- þá var tíðin köld,
ef ekki kom hann síðastur
Á aðfangadagskvöld.

Hann elti litlu börnIn,
sem brostu, glöð og fín,
og trítluðu um bæinn
með tólgarkertin sín.

Français

Le treizième était Mendiant de bougies,
- Le temps serait froid,
S’il n’était pas le dernier
en ce jour de Noël.

Il a suivi les petits enfants,
Souriants, heureux et gais,
Et trébuchait dans la maison
Sur leurs bougies.

Et voilà ... c’est fini! Nous avons bien aimé partager avec vous les aventures des lutins de Noël, ces coquins! Je suis déçu qu'ils aient oublié de laisser quoi que ce soit pour nous tous au cours des treize derniers jours...

J’étais impatiente de recevoir une bonne quantité de pommes de terre, puisque je ne me suis pas très bien comportée au cours de l'année- j’ espérais que je pourrais avoir suffisamment de pommes de terre pour faie une purée ou les frire pour Noël... Peut-être que cela n'a pas suffi. L'année prochaine, je ferais pire, je le promets.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

Ketkrókur (23 décembre)

Un autre lutin de Noël, une autre histoire de gloutonnerie. Oh la la, ces gars-là ne sont-ils pas un peu répétitifs? Aujourd’hui c’est le tour de Ketkrókur, qui signifie “crochet de viande”. Il descend de la montagne le 23 décembre, le jour de Þórlak.

Ketkrókur (23 décembre)

Ketkrókur est astucieux et ingénieux, même pour les lutins déjà expert en ruse et débrouillardise. Ce que Ketkrókur fait mieux que quiconque, c’est la «pêche» d'agneau fumé traditionnel avec une perche.

Sa stratégie préférée consiste à abaisser son crochet à travers la cheminée de la cuisine. Il peut voler des tas de spécialités islandaises en utilisant cette technique particulière. Si vous n’avez pas de cheminée, devriez-vous donc ne pas vous inquiéter pour votre dîner? Honnêtement, je ne saurais répondre à cette question.

Islandais

Ketkrókur, sá tólfti,
Kunni á ýmsu lag.
-Hann Þrammaði í sveitina
Á Þorláksmessudag.

Hann krækti sér í tutlu,
þegar Kostour var á.
En stundum reyndist stuttur
Hans stauturinn þá.

Anglais

Celui au crochet, le douzième,
Savait une chose ou deux.
Il est arrivé dans le pays
Le jour de la Saint-Thorlak.

Il accrochait un peu de viande
Chaque fois qu'il le pouvait.
Mais souvent son personnel
était parfois un peu court.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

vendredi 21 décembre 2018

Gáttaþefur (22 décembre)

Gáttaþefur ( le renifleur de portes ) est un homme au nez crochu qui, au lieu de développer un complexe à propos de son nez et de se tourner vers la rhinoplastie, a utilisé sa protubérance à son avantage.

Gáttaþefur (22 décembre)

Le nez de Gáttaþefur est non seulement est suffisamment notable pour faire ressembler Cyrano a un amateur, mais il est aussi extrêmement sensible : ce mec peut sentir les délices de Noël aussi bien qu’un cochon sait le faire avec les truffes. Mais Gáttaþefur se fiche des truffes . Il préfère le laufabrauð ( le pain traditionnel islandais qui est consommé au cours de la période de Noël ), les biscuits et les gâteaux . Et bien sûr, quand il trouve quelque chose de comestible qu’il aime , il ne se contente pas de l'odeur ...

Gáttaþefur sera dans les parages à renifler dans la nuit du 22 décembre. Assurez-vous de mettre à l’abri tous vos biscuits dans un coffre -si vous ne comptez pas les manger tous avant l'arrivée de ce coquin.

Islandais

Ellefti var Gáttaþefur,
- aldrei fékk sá kvef,
og hafði þó svo hlálegt
og heljarstórt nef.

Hann ilm af laufabrauði
upp á heiðar fann,
og léttur, eins og reykur,
á lyktina rann.

Français

Le onzième était le Renifleur de portes,
-jamais il n'attrapait froid,
même s'il avait un nez
rigolo et énorme.

L'odeur du pain
Il la sentait jusque dans les collines
Et doucement, comme la fumée,
Il suivait cette odeur.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

jeudi 20 décembre 2018

Gluggagægir (21 décembre)

Gluggagægir (le Voyeur, qui aime regarder par les fenêtres) est le dixième lutins de Noël dans la liste. C’est aussi l'un de mes préférés -peut-être est-il le lutin que je préfère.

Le voyeur est une figure classique de la littérature, la musique et le cinéma. Si vous n'aimez pas l'image classique du voyeur, il suffit de penser à James Stewart dans Fenêtre sur cour.

Gluggagægir (21 décembre)

Il ya de nombreux éléments en jeu avec ce genre de personnages, donc je peux dire que Gluggagægir est le lutin qui a le plus de potentiel: avec un peu d'imagination vous pourriez avoir toute une série de thrillers ou films d’horreurs de Noël qui s’inspirent du personnage.

Certains considèrent Gluggagægir juste comme un gars très curieux, mais totalement inoffensif - bien qu'il n’hésite pas à voler quand quelque chose qu'il voit lui plait... D’autres préfèrent ajouter une aura sinistre à sa curiosité, le décrivant comme un voyeur qui a un sérieux problème...

Quelle que soit la vérité, vous êtes maintenant informés de son habitude à lorgner à travers les fenêtres la nuit. Donc, sauf si cela ne vous dérange pas, peut-être vous sentiriez vous plus à l'aise en tirant vos rideaux le 21 décembre...

Si vous l’apercevez qui regarde par votre fenêtre, entre le 21 décembre et le 3 janvier, faites lui un petit signe de la main et souhaitez lui un Joyeux Noël (Gleðileg Jón!)

Islandais

Tíundi var Gluggagægir,
grályndur mann,
sem laumaðist á skjáinn
og leit inn um Hann.

Ef eitthvað var þar inni
álitlegt að sjá,
Hann oftast nær seinna
í það reyndi að ná.

Français

Le dixième était le voyeur,
Un jeune homme grincheux,
Qui guettait à la fenêtre
Et regardait.

Si quelque chose était à l'intérieur
Et agréable à regarder,
Il avait l’habitude
D’essayer d'obtenir cela.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

mercredi 19 décembre 2018

Bjúgnakrækir (20 décembre)

En contraste avec Skyrgámur qui a pour habitude de manger des tonnes de Skyr, Bjúgnakrækir (Chipeur de saucisses), le lutin arrivant la 20ème nuit de décembre, préfère ses collations riches en cholestérol. Personne ne sait exactement ce qu’il préfère, mais les rumeurs disent qu'il à une faiblesse pour toutes sortes de saucisses. Parfois, son appétit le rend irréfléchi et il agit de façon un peu dangereuse.

Les saucisses fumées sont une excellente manière de conserver la viande dans un endroit comme Berk (ou la plupart des îles de l'Atlantique Nord) où il neige et grêle souvent, mais où il est assez rare que le froid seul soit suffisant pour congeler les aliments. En conséquence, fumer ou sécher les aliments sont de bons moyens pour conserver les aliments pendant l'hiver.

Bjúgnakrækir (20 décembre)

Les combles sont l’endroit idéal pour stocker la viande d'agneau et les saucisses de poissons une fois qu'elles sont préparées. Alors le cuisinier n’a qu’à aller chercher les saucisses qui pendent au plafond et les déverser dans une casserole où se trouve de l’eau bouillante. Parfois, il faut savoir monter un peu pour pouvoir obtenir le dîner. Et c’est une bonne chose, car à la maison Haddock, il y a un grand chef de clan prêt à aider. Il y a aussi quelques longs crochets intelligemment conçus pour les jours où le chef ne veut pas de bave de dragon sur les saucisses.

Jusqu'au 20 décembre, bien entendu. Ensuite, Bjúgnakrækir se dirige vers les fermes et les villages, prêts à chiper quelques saucisses. C’est bien qu’il soit un peu acrobate car cela lui permet de grimper très haut dans les combles pour prendre ce qu’il chérit tant. Malheureusement, il a aussi un peu peur du vide et le vertige en hauteur... Chanter lui permet habituellement de parer à cette situation, et maintient également le dragon profondément endormi.

Donc, si vous envisagez de faire la farce à saucisse ou simplement des hot dogs entre le 20 décembre et le 2 janvier, assurez vous de tout bien cacher! Ce type est un malin!

Heureusement pour ce lutin, il a moins besoin d’avoir recours au vol en ces temps modernes: à Reykjavík, vous trouverez à proximité du port la célèbre baraque à hot-dogs Bæjarins beztu pylsur, décrite par de nombreux clients comme l'un des meilleurs dans le monde. Je suis sûre que Bjúgnakrækir le sait très bien et qu’il visite la baraque régulièrement lors de ses excursions annuelles.

Islandais

Níundi var Bjúgnakrækir,
brögðóttur og snar.
Hann hentist upp í rjáfrin
og hnuplaði þar.

Á eldhúsbita sat hann
í sóti og rey
og át þar hangið bjúga,
sem engan sveik.

Français

Le neuvième était le chipeur de saucisse,
Talentueux et rapide.
Il se hâtait jusqu’aux combles
Et chipait un peu par là.

Dans un coin de la cuisine, il était assis
Dans fumée et la suie
Il mangeait une saucisse fumée,
Et c’était très bon.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

mardi 18 décembre 2018

Skýrgamur (19 décembre)

C’est le jour de Skyrgámur, l'avaleur de Skyr.

Le skyr est un type de fromage qui ressemble plus à un yaourt très épais. Le yaourt grec lui ressemble, même si ce n’est pas tout à fait la même chose. Le skyr a un goût acidulé, épais et riche, mais il est en réalité peu gras.

Skýrgamur (19 décembre)

Comme le yaourt, vous devez utiliser une culture d'un skyr plus vieux. La totalité du skyr est écrémé et la crème est mélangé avec du petit lait, de la présure et un peu de culture de skyr plus âgé -le tout est porté à ébullition. La mixture refroidit ensuite lentement pour que la présure puisse "opérer sa magie." Le mélange est filtré à travers de la gaze jusqu'à ce que le petit lait se sépare du reste.

Skyrgámur n’est pas le plus brillant des lutins de Noël, et après une année occupé à autre chose (il collectionne la neige en hiver et la rosée en été -d’ailleurs, sa collection ne cesse d’être volée par un personnage mystérieux), il oublie souvent comment faire son travail. Le manger, y jouer, le jeter à quelqu'un, le décorer? Son ami la Terreur est tout aussi tête en l’air, mais toujours 100% farceur. Une combinaison explosive...

On l'appelle stupide, mais en dehors de son manque de modération Skyrgámur n’est pas si stupide. Il dévore autant de Skyr qu’il le peut, et d’autres produits laitiers également. Si vous ne voulez pas partager toutes vos victuailles avec Skyrgámur, cacher votre yaourt, votre skyr, votre petit lait et votre crème entre le 19 décembre et le 1 janvier!

Islandais

Skyrgámur, sá áttundi,
var skelfilegt naut.
Hann hlemminn o'n af sánum
með hnefanum braut.

Svo hámaði hann í sig
og yfir matnum gein,
unz stóð hann á blístri
og stundi og hrein.

Français

Skyrgámur, le huitième,
était un vrai costaud.
Il brisait le couvercle du Skyr
rien qu'avec son poing.

Ensuite il s'enfilait
le plus qu'il pouvait,
jusqu'à ce qu'il soit sur le point d'exploser,
et gémissait et grognait.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

lundi 17 décembre 2018

Hurðaskellir (18 décembre)

Hurðaskellir, Claqueur de portes, est un lutin de Noël un peu particulier et il est beaucoup plus farceur que la plupart de ses frères. Il ne se soucie pas vraiment de nourriture, mais il est obsédé par les portes qui claquent. Aucune porte n’est en sécurité quand ce drôle de fou est dans les parages... Plus le bruit de la porte qui claque est fort, plus il aime -et juste pour être sûr, mieux vaut répéter le truc et claquer une porte plusieurs fois d’affilée: l'ego d’Hurðaskellir n’a pas de limites...

Hurðaskellir (18 décembre)

Nous connaissons tous des gens qui ont la fâcheuse tendance d'être très bruyants quand ils ferment les portes, mais le problème avec Hurðaskellir, c’est qu'il aime le faire la nuit. Je vous suggère de ne pas oublier de verrouiller toute les portes dans votre maison, surtout si vous vivez avec quelqu'un souffrant de maladies cardiaques graves ...

Le pire dans tout ça, c’est qu’Hurðaskellir semble avoir un fan club composé de beaucoup d'enfants, car ils ADORENT claquer les portes et peuvent prétendre imiter leur héros préféré.

Le 18 décembre, attention à vos portes!

Islandais

Sjöundi var Hurðaskellir,
- sá var nokkuð klúr,
ef fólkið vildi í rökkrinu
fá sér væran dúr.

Hann var ekki sérlega
hnugginn yfir því,
þó harkalega marraði
hjörunum í.

Français

Le septième était le Claqueur de portes
- il était un peu effronté
Quand les gens dans le noir
voulait se reposer.

Il n'étais pas désolé
pour un sou,
si des bruits grinçants
venaient des gonds.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

dimanche 16 décembre 2018

Askasleikir (17 décembre)

Askasleikir, Lécheur de Bols, est le 6ème de la bande des lutins de Noël à nous rendre visite pendant la période de Noël. Il arrive le 17 Décembre. Je ne veux pas faire comme si j’étais impartiale - car je ne le suis pas, mais je pense qu’Askasleikir est très rusé. Tout du moins, il l’est plus que la majorité de ses frères.

Au bon vieux temps, en particulier dans les fermes, les Islandais avaient pour habitude de manger dans des bols à couvercle, tout en étant assis sur leurs lits. Les bols à couvercle empêchaient la nourriture de refroidir et étaient généralement placés sur le sol ou sous le lit entre deux bouchées.

Askasleikir (17 décembre)

Askasleikir est le spécialiste pour se cacher sous les meubles en attendant ce moment, un art qu’il a affiné au fil des ans. Lorsque quelque chose de comestible est placé sur le sol, il étend ses bras et il s’en empare.

A mon avis, c’est la faute de ce bonhomme si les enfants ont tellement peur des monstres qui se cachent sous leur lit la nuit.

Islandais

Sá sjötti, Askasleikir,
var alveg dæmalaus.
- Hann fram undan rúmunum
rak sinn ljóta haus.

Þegar fólkið setti askana
fyrir kött og hund,
hann slunginn var að ná þeim
og sleikja á ýmsa lund.

Français

Voyez le sixième, Askaleikir,
qui est sans précédent.
De dessous la table
il sortait sa tête laide.

Quand on plaça les bols sur la table,
pour le chat et le chien,
il s'en empara sournoisement
et lécha jusqu'à plus soif.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

samedi 15 décembre 2018

Potaskefill (16 décembre)

C’est Pottaskefill, le lécheur de casseroles. La plupart d'entre nous, avouons-le, ne sont pas friands de restes. Ce lutin de Noël vit pour eux! Il attend patiemment que les gens aient finis de faire la cuisine, puis il se faufile et démolit les restes laissés dans les casseroles avec une rapidité foudroyante.

Son travail est facile à faire avec une famille Viking normale, mais les Vikings sur Berk sont forts, et les chances de retrouver des restes dans leurs assiettes ne sont pas grandes...

Potaskefill (16 décembre)

Au fil des ans, Pottaskefill a amassé une expérience afin d’être sûr de pouvoir avoir des restes. Les Vikings avaient un amour notoire pour les assaisonnements, aimaient découvrir de nouvelles saveurs lors de leurs voyages commerciaux et leur pillage- oups, je veux dire, l'acquisition de nouveaux biens sans les payer... Un famille riche pouvait avoir des épices comme le cumin, le poivre, le safran, le gingembre, la cardamome, le clou de girofle, la noix de muscade, la cannelle, l’anis et les feuilles de laurier. Pour tout vous dire, la Scandinavie est l'une des rares régions à part l'Asie du Sud, où la cardamome est utilisée comme une épice de base.

Quoi qu'il en soit, comme un commerçant Viking, Pottaskefill a amassé son formidable armada d'assaisonnements lors de ses visites dans les maisons... Il les a enfilées sur une cartouchière qu’il porte comme un gilet lors de ses visites; il les utilise d’ailleurs généreusement et de façon inappropriée (beaucoup de sel dans les desserts, miel et cannelle dans la soupe de viande, etc.). Et beaucoup, beaucoup, beaucoup de piments.

Couronner le tout avec quelques bûches supplémentaires pour assurer que le feu va brûler la nourriture, et Pottaskefill a des restes garantis! Heureusement qu’il a développé un estomac en fonte au fil des années. Certains des autres lutins et Grýla ont remarqué qu'il ne peut plus manger de la nourriture si elle a bon goût.

Islandais

Sá fimmti, Pottaskefill,
var skrítið kuldastrá.
- Þegar börnin fengu skófir
hann barð dyrnar á.

Þau ruku' upp, til að
gá aðhvort gestur væri á ferð.
Þá flýtti 'ann sér að pottinum
og fékk sér góðan verð.

Français

Le cinquième, Lécheur de casseroles,
était un gars bizarre mais calme.
Alors que les enfants recevaient les restes,
il frappait à la porte.

Ils se dépêchaient d'aller voir
s'ils avaient la visite de quelqu'un.
Alors il se ruait sur le plat
et se régalait d'un copieux repas.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

vendredi 14 décembre 2018

Þvörusleikir (15 décembre)

Þvörusleikir se traduit par "lécheur de cuillères," mais cela signifie mot-à-mot "Lécheur de spatules".

Les représentations modernes de ce lutin le montrent comme un gars très maigre léchant une cuillère en bois, même si en réalité la cuillère n’en est pas une. C’était un outil de cuisine de l’âge Viking, très long et mince avec une pointe qui ressemblait à une très petite spatule. L’outil se nommait "þvera", ou grattoir.

Cela remonte à l'époque où l’on ne gaspillait pas la nourriture. Si vous aviez fait soupes, ragoûts et bouillies à cette époque, vous aviez toujours besoin de les avoir sous la main, prêts à servir pour les personnes qui en avaient besoin, que ce soit une équipe de sauvetage partant pour une mission ou un voyageur qui avait trébuché en ville et avait besoin d'être au chaud, d’avoir de la bonne nourriture pour se réchauffer après un long voyage. Les Vikings étaient fiers de l'hospitalité qu’ils offraient aux étrangers, et une marmite de soupe chaude ou de gruau était vital.

Þvörusleikir (15 décembre)

Þvörusleikir aime voler le grattoir, “Þvera”, et s’y attelle chaque nuit dans différents ménages. Il met chaque grattoir-spatule dans sa bouche et le lèche, se régalant des saveurs du ragoût ou de la bouillie.

Ce n’est pas un moyen très efficace de se nourrir, comme les autres lutins font remarquer à Þvörusleikir. Lécher une spatule ou une louche mettre longtemps à vous nourrir... Vous feriez mieux de simplement vous servir dans la marmite et prendre un bol de soupe ou de ragoût.

Mais Þvörusleikir a sa fierté. Il sent le bois de la spatule et les ingrédients dans lesquels elle a trempé lui donne en quelque sorte un véritable statut gastronomique. Lécher la spatule, c’est goûter à toutes les saveurs cachées et faire une expérience de léchage de cuillère digne d’un Michelin 4 étoiles.

Þvörusleikir survit en léchant les spatules et louches de chaque maison, et il est assez mince étant donné qu’il y a relativement peu d’éléments nutritifs sur une cuillère en bois...

Voilà ce qui se passe entre le 15 et le 28 décembre. Cachez vos louches et cuillères de cuisine car elles sont une denrée prisée quand Þvörusleikir est à l'affût!

Islandais

Sá fjórði, Þvörusleikir,
var svakalega mjór.
Og ósköp varð hann glaður,
þegar eldabuskan fór.

Þá þaut hann eins og elding
og þvöruna greip,
og hélt með báðum höndum,
því hún var stundum sleip.

Français

Le quatrième, Lécheur de cuillères en bois,
était un gars bien mince.
Il était très heureux
Lorsque le cuisinier s'absentait.

Il courait aussi vite que la foudre
et attrapait la spatule,
en la tenant à deux mains,
et parfois elle glissait.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

jeudi 13 décembre 2018

Stúfur (14 décembre)

Voici le lutin favori de la plupart des Islandais ... Stúfur! Ce nom signifie “trapu” en islandais.

Stúfur est le plus petit et le plus trapu des lutins de Noël, mais ses racines troll et elfe l’ont également rendu très fort. Il peut paraître petit et peu puissant en apparence, mais en réalité, il peut battre qui il veut à plate couture. Lorsqu’il dort il mâche du chewing-gum.

Stúfur (14 décembre)

Ironiquement, ce guerrier miniature ... ce petit Beowulf de lutin... a pour quête de voler...euh... des poêles à frire éclaboussées de graisse!

C’est sans aucun doute un passe-temps bizarre. Stúfur a un parcours un peu plus difficile que les autres lutins de Noël. Ses petites jambes doivent travailler plus; il est souvent recouvert de neige lorsqu’il voyage à travers les villages et doit utiliser un télescope à travers la neige pour savoir où il se trouve. Il doit également combattre tous les dragons et les Vikings qu'il rencontre le long du chemin.

Pourquoi Stúfur vole t-il les poêles à frire? Eh bien, c’est parce qu'il aime lécher la graisse qui est restée dans la poêle. C’est plutôt humble, si on y réfléchit bien... tous ces voyages difficiles et ces combats pour lécher un peu de graisse de lard?

Il y a là une morale à trouver, c’est sûr... Mais une morale un peu bizarre. Quoi qu'il en soit, si vous faites frire quoi que ce soit entre le 14 décembre et le 27 décembre, ne soyez pas surpris si votre poêle disparaît quelques instants après! C’est le recyclage selon Stúfur!

Islandais

Stúfur hét sá þriðji,
stubburinn sá.
Hann krækti sér í pönnu,
þegar kostur var á.

Hann hljóp með hana í burtu
og hirti agnirnar,
sem stundum brunnu fastar
við barminn hér og þar.

Français

Trapu fût le troisième,
un petit gars.
Il empruntait une poêle
dès qu'il le pouvait.

Il s'est enfui avec,
a râclé et mangé les morceaux
Qui parfois collent aux poêles,
ici et là.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

mercredi 12 décembre 2018

Giljagaur (13 décembre)

Giljagaur arrive la nuit du 12 décembre. Son nom signifie "grand dadais.” Il est généralement représenté avec les cheveux gris et portant des vêtements de couleur sobre. Comme son nom l'indique, il se cache dans les ravins et les fossés près des fermes islandaises. Puis, après que les vaches aient été traites, il se faufile dans la grange et chipe la crème qui se dépose dans les seaux de lait. Il se cache à nouveau et, après la traite du matin, se faufile à nouveau pour un deuxième goûter crémeux.

Parfois, son travail est très facile à faire, surtout avec de jeunes fermières à la tâche. Giljagaur joue et flirte avec les jeunes filles qui traient, cela les distraits, puis il court et vole la crème.

Giljagaur (13 décembre)
Il a aussi un penchant pour les vaches, et il parle également bovin, afin que lui et Búkolla puisse se raconter des histoires. Les vaches islandaises sont une race spéciale, inchangées depuis que les Vikings les ont ramenés sur l'île. Elles sont assez petites et peuvent vivre dans les zones montagneuses; elles sont d’humeur douce et fournissent beaucoup de lait de bonne qualité. Les vaches islandaises présentent souvent une étonnante variété de couleurs, et certaines ont même des rayures!

Les Vikings buvait rarement du lait. Ils l'utilisaient pour la cuisine et la fabrication d'autres produits qui se conservaient bien, comme le fromage, le lait aigre et une sorte de yaourt épais appelé "skyr." Ils utilisaient également le petit lait pour conserver les produits à base de viande, une tradition qui se poursuit à ce jour en Islande. Les viandes "marinées" étaient de couleur grise assez désagréable, mais se conservaient bien, étaient plutôt bonnes et nutritives. Le petit lait lui-même a un goût semblable au vin blanc.

Les habitants de Berk ont réussi à garder leurs vaches près d’eux, mais ils ont dû les cacher dans des grottes et des canyons et aller jusqu’à elles par un chemin difficile deux fois par jour pour les traire. Gardez donc votre crème fraîche enfermée et assurez-vous que le personnel fermier qui travaille entre le 13 et le 26 décembre n’est pas du genre à être facilement impressionné par une paire de biceps.

Islandais

Giljagaur var annar,
með Graa hausinn sinn.
- Skreið Hann de An Gili úr
og skaust í fjósið auberge.

Hann Faldi sig í básunum
stal froðunni og,
Medan fjósakonan Atti
við fjósamanninn tal.

Français

Grand dadais était le deuxième,
Avec sa vieille tête grise.
Il se glissa vers le bas de la montagne,
et se faufila dans l'étable.

Il se cacha dans les écuries
- Et volait la crème,
Alors que la laitière bavardait
avec le garçon d'écurie.

Stéphanie, Islande24
© 2015 par Islande24

dimanche 9 décembre 2018

Pourquoi l'Islande devrait être votre prochaine destination de voyage

N’est-il pas surprenant qu'il ait fallu si longtemps à l'Islande pour devenir une destination touristique populaire? Il existe un tas de raisons qui font de l’Islande l’une des destinations de voyage les plus uniques au monde. Cependant, jusqu’à très récemment, peu de personnes pensaient à mettre l’Islande sur leur liste de pays à visiter. Depuis, le secteur du tourisme a connu une croissance exponentielle au cours de la dernière décennie et ne semble pas décidé à ralentir de si tôt. La terre de feu et de glace semble captiver les gens de tous les horizons, et si vous n’êtes toujours pas convaincu, laissez-moi vous expliquer pourquoi l'Islande devrait être votre prochaine destination touristique.

Pourquoi l'Islande devrait être votre prochaine destination de voyage

En route!
Je dois vous dire quelque chose: j'adore les voyages en voiture. Je pense qu’ils font partie intégrante du voyage et c’est à mon avis la meilleure façon de voyager. Finalement, on a besoin de peu de choses quand on voyage: des amis proches, de la bonne musique, quelques en-cas et la route. Voyager et conduire dans un autre pays peut être intimidant, mais voici pourquoi cela ne devrait pas vous effrayer.

Plusieurs raisons placent l'Islande à la première place pour un road-trip réussi. Premièrement, l'infrastructure de la nation insulaire semble avoir été conçue pour ceux qui cherchent à l’explorer; la route numéro un fait le tour de l’île et c’est la plus populaire pour visiter l'ensemble du pays et tous ses sites touristiques. L’itinéraire est déjà prévu pour vous, et beaucoup de voyageurs choisissent de parcourir cette route numéro un pour leur voyage.

Sur place, il existe de nombreuses options d’hébergement. Il y a des centaines de campings le long du chemin. Vous pouvez aussi rester dans l'une des petites villes ou villages de l’Islande que vous traverserez. Dans ces endroits, vous pouvez soit rester dans un Airbnb, un chalet, une chambre d'hôtes ou un hôtel. Il existe des options pour tous les types de budgets.

Pourquoi l'Islande devrait être votre prochaine destination de voyage

Aventure nous voilà!
L'Islande est un pays rempli d'aventure. Les paysages uniques offrent de nombreuses possibilités d’activités: randonnées glaciaires, explorations de glace et de grottes de glacier, balades en motoneige, escalade sur glace et bien d’autres attendent les voyageurs curieux. Ce sont des activités hivernales, mais il y a aussi beaucoup d’activités à faire lors de la belle saison comme l’observation de baleines ou la randonnée. Il y a également beaucoup de piscines géothermiques et de lagons cachés dans tout le pays, dont vous pouvez profiter en hiver aussi bien qu’en été.

Ma recommandation préférée pour ceux qui cherchent une expérience vraiment inoubliable est une activité aquatique. Si vous avez le courage et les certifications de plongée adéquates, l’Islande abrite l’un des meilleurs sites de plongée sous-marine au monde: la fissure de Silfra dans le parc national de Þingvellir.

Lumières du nord
Imaginez ceci: vous vous tenez au bord d'un immense glacier dont la surface est marquée de profondes fissures et crevasses. Vous regardez en l’air et le ciel est devenu vivant… je parle bien entendu des aurores boréales, un spectacle enchantant que l’on peut admirer dans les latitudes du nord de l’Europe.

Pourquoi l'Islande devrait être votre prochaine destination de voyage

Que dire sur les aurores boréales qui n’a pas déjà été dit? Pendant les mois d’hiver en Islande, si vous avez un peu de patience, de la chance et une veste chaude, vous pourrez assister à l’un des plus fascinants spectacles de la nature. Les mots, les photos et les vidéos rendent rarement justice à cette expérience incroyable: je ne peux que vous encourager à le vivre!

Forfaits de voyage attractifs
Tous les pays nordiques sont notoirement chers, et cela a toujours freiné une foule de voyageurs. Il est vrai qu’il vaut mieux avoir le porte-monnaie bien rempli pour visiter l’Islande… Mais les temps ont changé, la compétition des compagnies aériennes poussent les prix vers le bas, et en fouillant sur internet vous pourrez trouver des forfaits de voyage plus ou moins abordables.

Pourquoi l'Islande devrait être votre prochaine destination de voyage
Je n’ai énuméré que quelques-unes des raisons qui me font penser que l’Islande devrait être votre prochaine destination, mais en vérité, je peux tout résumer en un mot: l’Islande est fascinante!

Pourquoi l'Islande devrait être votre prochaine destination de voyage

Enfin, nous nous rapprochons de plus en plus de l’hiver. La plupart des voyageurs viennent ici en été et à ce titre, un voyage à cette saison peut être moins enchantant, et aussi plus coûteux. Une fois que tout le monde est parti, vous pourrez profiter de tout ce que nous avons à vous offrir.

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 7 décembre 2018

Trouver des vols pas chers pour l'Islande

A la fin l'été en Islande, les vagues de voyageurs s'atténuent progressivement, le temps devient plus froid et les journées deviennent plus courtes. Mais, fait peu connu -mais ce n’est que notre avis: l’Islande est beaucoup plus agréable en basse saison. En automne ou en hiver, il y a moins de monde, les tarifs sont plus abordables, et vous avez la chance d’apercevoir les aurores boréales. Si vous avez des vacances et souhaitez faire quelque chose de différent, réservez un vol pas cher et venez nous rendre visite! Voici comment trouver des billets d'avion pas chers pour l'Islande.

Trouver des vols pas chers pour l’Islande

Offres hors saison
J’ai déjà fait allusion à un moyen évident pour trouver des billets d'avion pas chers (ou moins chers!) vers l'Islande: venez nous rendre visite pendant les saisons les moins populaires. Les mois d’automne et d’hiver sont statistiquement les moins fréquentés par les voyageurs pour visiter l’Islande. Cela a probablement quelque chose à voir avec le fait que nos hivers peuvent être assez brutaux et sombres pour ceux qui ne sont pas habitués au froid ou à l’obscurité!

Bien que les hivers soient rudes, ils offrent également aux voyageurs la possibilité de profiter de certaines activités hivernales spectaculaires. Les expéditions de chasse aux aurores boréales, l’exploration de grottes de glace et les excursions en moto-neiges ne sont que quelques-unes des nombreuses options que les amateurs de sensations fortes peuvent choisir.

Trouver des vols pas chers pour l’Islande

Les compagnies “low cost” qui desservent l’Islande
WOW air est de loin la compagnie aérienne la plus populaire utilisée par les voyageurs pour se rendre en Islande. La société est fièrement islandaise et cherche à aider les visiteurs du monde entier à faire l'expérience de tout ce que l'Islande a à offrir. Devenu très populaire pendant le boom touristique initial de l’Islande, WOW Air a une mission: vous faire voyagez en Islande à petit prix.

Inscrivez-vous à leur newsletter pour recevoir les newsletters vous informant des offres, des promotions et autres forfaits de voyage attrayants. WOW air, comme sa consoeur Icelandair, organise des ventes flash sur ses vols deux ou trois fois par ans lors desquelles vous pouvez réserver un aller-retour à petit prix.

Trouver des vols pas chers pour l’Islande

Sites comparatifs de prix
Les sites comparatifs de prix sont des outils utiles pour trouver des vols pour l’Islande. Momondo et Google Flights sont de loin les plus populaires pour trouver un billet pas cher. Vous pouvez également utiliser Skyscanner et Kayak, ou encore Dohop, qui est un site islandais. Essentiellement, ces sites recherchent les meilleurs prix sur Internet sur un vol pour une destination donnée. En utilisant des algorithmes sophistiqués, ils peuvent trouver des offres de voyages incroyables, surtout si vos dates sont flexibles. Si vous recherchez un moyen simple et pas cher de trouver le billet parfait pour l’Islande et qui correspond à votre budget, vous pouvez utiliser l’un de ces sites.

Tarif ​​d'erreur
Trouver un tarif d'erreur, c'est un peu comme chercher de l'argent dans la rue, ou gagner au loto. Cela n'arrive que rarement dans votre vie, mais chaque fois que cela se produit, vous êtes pris de vertige. Il beaucoup de chance pour trouver vous-même un tarif erroné, mais cela arrive… Les prix accidentels de ces billets se produisent lorsque des employés de compagnies aériennes fixent accidentellement le prix d'un billet d'avion en deçà de la valeur du marché. Parfois, les offres que vous pouvez trouver sont vraiment intéressantes. Mais il faut être rapide et à l’affût! Habituellement, les compagnies aériennes se rendent comptent assez rapidement leur erreur de tarification et la corrigent immédiatement.

Trouver des vols pas chers pour l’Islande

Il existe une poignée de sites web qui cherchent les erreurs de tarifs chaque jour, et qui aident les utilisateurs à traquer ces offres incroyables. Jetez un coup d'œil à Airfarewatchdog, Secretflying et Theflightdeal lorsque vous recherchez un tarif d'erreur en Islande.

Trouver des vols pas chers en Islande
Trouver un billet d'avion pas cher nécessite à la fois de la chance et du dévouement. On trouve tout sur internet, à condition de savoir chercher… L’Islande est un lieu touristique assez coûteux. Économisez de l'argent en trouvant un billet pas cher et en venant pendant la saison basse.

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 5 décembre 2018

L'histoire du Groenland et ses liens cachés avec l’Islande

Bien que beaucoup d’entre nous aient entendu les noms du Groenland et de l’Islande, ce que les deux endroits ont en commun, c’est qu’ils sont presque totalement inconnus du grand public. Ils semblent être si loin, tout près du pôle Nord, que les informations que nous recevons dans les médias sont assez rares. Aujourd'hui, nous voulons partager l'histoire intrigante du Groenland et de l'Islande, dont les liens sont plus nombreux que vous ne le pensez.

L'histoire du Groenland et ses liens cachés avec l’Islande

Les deux îles sont situées dans l'océan Atlantique Nord, tout près du cercle polaire arctique. Cette ligne traverse certaines régions d'Islande, ainsi que le Groenland. Beaucoup pensent que le Groenland est un pays, mais ce n'est pas tout à fait vrai. Cette énorme île fait partie du royaume du Danemark en tant qu'État constituant, donc semblable à un pays mais pas tout à fait. La politique rend toujours les choses plus compliquées. Si vous avez lu notre blog, vous savez peut-être déjà que l'Islande faisait également partie du royaume danois avant de devenir un pays indépendant.

Comme vous pouvez le constater, le Groenland et l'Islande semblent avoir un passé politique similaire, mais il y a beaucoup plus que cela. Creusons un peu!

L'histoire du Groenland et de l'Islande - La colonisation des deux îles
En voyageant dans le temps, nous trouvons des liens entre le Groenland et l'Islande. L'Islande est une nation viking parce que les Vikings se sont installés sur l'île au IXème siècle. La même chose est arrivée au Groenland. Les Nordistes, qui étaient de puissants marins, ont également découvert cette île lointaine vers le Xème siècle alors qu’ils essayaient de se rendre en Islande.

L'histoire du Groenland et ses liens cachés avec l’Islande

Malgré ce passé commun, il existe également une énorme différence entre ces deux terres. Dans le cas de l'Islande, lorsque les Scandinaves sont arrivés, il n'y avait pas d'autres habitants à part quelques moines irlandais qui étaient là pour une retraite spirituelle. Ils ont fini par être expulsés par les Vikings. Dans le cas du Groenland, il avait été habité et régi par les Inuits. Les Inuits sont des peuples autochtones du nord du Canada qui ont voyagé depuis l'Amérique du Nord et se sont retrouvés au Groenland.

Contrairement aux moines irlandais, les Inuits ont fini par rester au Groenland, et c'est pourquoi 80% de la population est aujourd'hui constituée d'Inuits groenlandais. En revanche, en Islande, la grande majorité de la population descend directement des colons vikings.

L'histoire du Groenland et de l'Islande - D'où viennent leurs noms?
Les deux terres ont des noms très descriptifs. On pourrait penser que le nom Islande été choisi parce que le pays est plein de glace et que le nom Groenland a été choisi parce que le territoire est vert, non? Pas tout à fait… Seulement 11% de l'Islande est recouverte de glace, tandis que le Groenland est à 80% recouvert de glace. Ce n'est pas si vert. Alors comment se fait-il qu'ils aient ces noms?

L'histoire du Groenland et ses liens cachés avec l’Islande

En plus de parler des origines de ces deux nations, il semble que nous devrions aussi parler de “marketing” à l’ère viking. Erik Le Rouge a été expulsé d'Islande pour homicide involontaire. Avec sa famille, ils se sont retrouvés dans cette terre nouvellement découverte et ils ont décidé de l’appeler Groenland, en espérant que cela attirerait de nombreux colons dans la région. De cette façon, les gens penseraient que la terre était somptueuse et verte, même si ce n’était pas le cas.

Dans le cas de l'Islande, certains disent que le nom vient des sites glacés que les premiers colons ont trouvés en arrivant sur l'île. Mais il y a aussi une autre histoire qui dit que puisque la terre était dure mais toujours fertile et habitable, les Vikings l'ont nommée l'Islande pour effrayer les nouveaux venus et garder cette bonne terre pour eux.

L'histoire du Groenland et de l'Islande - Autres similitudes communes
Même si le Groenland est plus proche de l’Amérique du Nord que de l’Europe, il a plus en commun avec la culture islandaise et européenne. Peut-être que les Danois ont quelque chose à y voir là dedans…Les deux pays ont également de longues nuits d'hiver sombres où l'on peut profiter des aurores boréales. Mais quand l'été arrive enfin, les deux nations ont le soleil de minuit. Cela signifie que le soleil ne se couche pas du tout!

L'histoire du Groenland et ses liens cachés avec l’Islande

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 3 décembre 2018

Landmannalaugar et randonnée de Laugavegur

Si vous aimez le plein air, alors l'Islande est un endroit fait pour vous. Des champs de lave à perte de vue, des cascades plongeantes, des fjords dramatiques… Alors, où devriez-vous aller une fois que vous avez exploré la capitale Reykjavik, plongé vos pieds dans le lagon bleu et regardé avec émerveillement la cascade Dettifoss? Vous pouvez vous rendre à Landmannalaugar, un lieu de randonnée extrêmement populaire en Islande. C'est ici, dans les Hautes Terres Islandaises, que vous trouverez le sentier Laugavegur, l'un des meilleurs sentiers de randonnée du pays. Cependant, avant de partir, il y a quelques choses à savoir, et nous avons donc compilé un petit guide pour cette célèbre randonnée.


Landmannalaugar et randonnée de Laugavegur

Landmannalaugar fait partie de la réserve naturelle de Fjallabak et se trouve au bord du champ de lave de Laugahraun. Landmannalaugar s’est formée à la suite d’une éruption volcanique il y a plus de 500 ans, et la région est également connue pour ses sources chaudes et ses paysages hors du commun. D’ailleurs, le nom Landmannalaugar se traduit littéralement par "la route des sources chaudes", probablement en raison du grand afflux de personnes qui se baignent dans ses eaux thermales.

Le sentier de Laugavegur est situé dans le sud de l'Islande et relie Landmannalaugar à la vallée de Þórsmörk, qui signifie la vallée de Þór et qui tire son nom du dieu nordique Þór. Dès que vous aurez l'occasion de poser le pied au milieu de ces paysages magnifiques, vous comprendrez pourquoi Laugavegur compte parmi les sentiers de randonnée les plus spectaculaires d'Islande.

Landmannalaugar et randonnée de Laugavegur

À quoi ressemble la randonnée sur le sentier Laugavegur?

Le parcours fait 55 kilomètres de long auquel vous pouvez ajouter 30 kilomètres si vous souhaitez continuer jusque Skógar. En moyenne, les randonneurs terminent leur parcours en 4 ou 5 jours, et chaque section représente généralement 5 à 7 heures de marche, la plus longue pouvant durer jusqu'à 9 heures. Le sentier est assez varié et il existe de nombreux types de terrains le long du chemin. Vous passerez près de champs de lave colorés, près de collines vertes et de caves glaciaires bleutées. La région est assez déserte et peut donner une impression fantomatique.

Vous pouvez commencer la randonnée à partir de deux points de départ: Landmannalaugar ou la vallée de Þórsmörk. Si vous commencez par randonner du sud au nord, il y aura un peu plus d’escalade que si vous allez du nord au sud, et la première option est un peu moins populaire. Vous pouvez choisir cette option si vous voulez un peu plus de solitude en chemin. La direction nord-sud a souvent plus de randonneurs, et cela peut être rassurant si vous n’êtes pas un randonneur expérimenté. C'est l'option idéale si vous recherchez la compagnie des autres ou cherchez à vous faire des amis.

Landmannalaugar et randonnée de Laugavegur

Comment puis-je accéder au point de départ de la randonnée?

Il existe plusieurs options pour accéder à Landmannalaugar ou Þórsmörk, et la plus économique est très certainement le car. Celui-ci part généralement de Reykjavík mais fait aussi plusieurs arrêts en chemin comme à Selfoss, Hella ou Leirubakki. Il y a plusieurs companies qui proposent ce service, et les plus connus sont Trex et Reykjavik Excursions. Vous pouvez aussi réserver ici.

Vous pouvez aussi faire appel à des tours-operateurs qui offrent des accompagnements guidés ou non guidés et certains offrent aussi des options d’hébergement.

Où dormir lors de la randonnée sur le sentier Laugavegur?

Une fois que vous vous êtes décidés sur le déroulement de la randonnée et des étapes que vous allez faire, il faut que vous vous organisiez pour l’hébergement. Le sentier de Laugavegur est assez populaire, et les options d’hébergements peu nombreuses. Vous pouvez dormir sous la tente dans les campings ou réservez un lit dans un refuge de haute-montagne (les places sont rares, il faut réserver des mois à l’avance).

Landmannalaugar et randonnée de Laugavegur

Lorsque vous faites vos réservations, n’oubliez pas que l’Islande est une destination coûteuse. Le prix d’une nuitée dans un dortoir de refuge de montagne peut être aussi cher que le prix d’un hôtel (60 euros). C’est le prix à payer pour être au sec, au chaud, pour pouvoir prendre une bonne douche et pour vous reposer!

Quel est le meilleur moment de l'année pour partir en randonnée sur le sentier Laugavegur?
Le sentier de Laugavegur se trouve sur les Hautes-Terres, un lieu inaccessible en hiver. Il vous faudra donc organiser votre trek lorsque les routes sont ouvertes, généralement de mi-juin à mi-septembre; cela varie en fonction de la météo, et il arrive que les routes ouvrent et ferment plus tôt ou plus tard. En dehors de ces dates, il n’y a ni bus ni hébergements à Landmannalaugar.

Que prendre avec moi lors de la randonnée?
Si vous allez à Laugavegur, vous devez être prêt à affronter le climat islandais. Le temps est imprévisible et change souvent, et il y a fort à parier que le temps sera probablement humide, venteux et pluvieux. Il est essentiel de porter des vêtements imperméables, de s'habiller en plusieurs couches et d'avoir un coupe-vent. Vos chaussures doivent être confortables et spécialement conçues pour la randonnée et les longues marches. De la neige n’est pas impossible sur le sentier, même en été.

Landmannalaugar et randonnée de Laugavegur

Il existe peu d’options pour vous restaurer et faire des provisions lors de la randonnée. Vous aurez une petite épicerie à Landmannalaugar, mais il faudra achetez et préparez votre nourriture à l’avance. Une fois que vous êtes prêts à partir, profitez de ce merveilleux périple!

Islande24
© Tous droits réservés