samedi 24 août 2019

Nord ou sud?

Akureyri, Mývatn, Dimmuborgir et Dettifoss ou Jökulsárlón, Gullfoss, Skaftafell et Vík? Pas simple de se décider entre visiter le nord ou le sud de l’île. Cette question revient de plus en plus souvent pour les voyageurs qui se rendent en Islande. Il est difficile d’y répondre, car elle dépend aussi de vos goûts et de vos envies. Cependant, nous avons tenté de compiler quelques informations qui pourront vous aider à faire votre choix!

Nord ou sud?

Le sud présente une belle diversité au niveau des paysages. Cascades, volcans, plages de sable noir, glaciers, vous pouvez voir ce que l’Islande a de plus beau à offrir en vous cantonnant à la côte sud. Toute l’année, il est possible de visiter le sud de l’Islande et de profiter de ces activités, comme faire une balade à cheval, une randonnée sur un glacier ou un tour en scooter des neiges.

Dans le nord, la route est bien longue pour rejoindre Mývatn, mais c’est sans doute l’incontournable si vous vous dirigez vers le nord. A partir de là, vous pouvez facilement visitez les autres sites incroyables du nord de l’Islande, comme Dettifoss ou Ásbyrgi. Pour le ski, l’observation des baleines ou la tranquillité, le nord est idéal!

Nord ou sud?

La route numéro un jusque Höfn est très accessible, même en hiver, et il est rare que cette route soit bloquée. Dans le nord, la neige est plus abondante et il arrive plus souvent que certains tronçons de route ferment pour quelques heures, voir une journée. Il peut s’avérer judicieux de rejoindre le nord et la ville d’Akureyri en avion, et de rayonner à partir de là.

La plupart des visiteurs privilégient le sud, plus diversifié et plus accessible. Toute l’année et à toutes saisons, les visiteurs profitent du cercle d’or, de ses geysers et son parc national, du sable noir de Vík, et des cascades Seljalandsfoss et Skógafoss. Il est donc rare de se retrouver seul à ces sites, même si l’hiver est plus calme, et la plupart des visiteurs voyagent en milieu de journée. Tôt le matin ou dans la soirée, il n’est pas impossible que vous vous retrouviez seul à Þingvellir ou Vík.

Moins fréquenté, avec des paysages plus dramatiques, le nord de l’Islande vous montrera une autre facette du pays. Le tourisme y est en plein essor mais la plupart des sites sont peu fréquentés en dehors de la haute saison en juillet et en août. C’est au nord qu’il faut aller si vous cherchez la tranquillité et la solitude.

Nord ou sud?

Si vous disposez de suffisamment de temps sur l’île, vous pouvez aussi décider d’en faire le tour et de visiter le nord ET le sud; c’est évidemment le meilleur compromis possible si vous hésitez entre les deux. Si vous ne restez que quelques jours en Islande, nous vous conseillons vivement de choisir une région et de l’explorer, plutôt que d’essayer de tout voir sans avoir le temps d’en profiter. L’Islande est un pays relativement petit, mais vous verrez que les conditions climatiques et routières ne vous permettront pas de rouler bien vite lors de votre voyage. Vous vous arrêterez aussi souvent en route, pour admirer le paysage autour de vous.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 20 août 2019

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

Un voyage en Islande ne ressemble à rien d’autre que vous avez pu voir! Les paysages magnifiques d’Islande semble parfois hors de ce monde. L’Islande est un endroit sauvage et imprévisible, et beaucoup de choses seront différentes de celles auxquelles vous êtes habituées. Voici nos neuf meilleurs conseils et astuces pour les voyageurs visitant cette île remarquable pour la première fois.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

# 1 Attention aux moutons!
C’est un premier conseil très sérieux. Nos petits amis moelleux n’ont jamais vraiment compris qu’il était dangereux de rester sur la route. Soyez très prudent lorsque vous conduisez en Islande en été, surtout la nuit. Restez alerte et gardez les yeux sur la route. Je n’exagère pas en affirmant que des personnes ont été blessées suite à un un accident de voiture avec un mouton.

# 2 Les assurances de location de voiture sont justifiées
En parlant de collision avec des animaux, il y a autre chose que vous devriez savoir sur l’Islande. Il n’y a pas que les animaux qui conspirent pour vous avoir! Les tempêtes de sable, les tempêtes de cendres, les tempêtes de grêle, les tempêtes de neige, les vents violents et autres aléas naturels sont un risque potentiel à toute saison. Les internautes nous demande souvent si les assurances optionnelles sont nécessaires. Il est difficile de répondre à cette question, mais en protégeant votre véhicule de location contre le gravier et le sable et les cendres, vous pourrez voyager plus sereinement.

# 3 La prochaine station-service est à plus de 100 kilomètres
Cela vous semble fou? Rappelez-vous simplement ceci: certaines parties de l'Islande sont très éloignées. Ainsi, s’il est facile de trouver des stations-service dans des zones plus peuplées comme Reykjavík, vous n’en trouverez pas autant si vous voyagez dans les fjords de l’ouest. Lorsqu’on conduit en Islande, il est bon de faire le plein tôt et de le faire souvent.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

# 4 Le vent peut endommager les portes de votre voiture
En Islande, de nombreuses portes de voiture ont été endommagées ou sont même sorties de leurs gonds en raison de vents violents. Le vent peut-être très fort dans le pays; même les avions ne peuvent pas ouvrir les portes de l’appareil en cas de tempête au cas où elles ne lui résisteraient pas. Malheureusement, il n’existe pas d’assurance qui couvre ce type de dommage. Si vous devez absolument sortir de la voiture par vent fort, saisissez fermement la portière des deux mains et maintenez-la fermement tout le temps. Même les jours où il n’y a pas beaucoup de vent, ne laissez jamais votre porte entrouverte.

# 5 Les camping-cars sont la meilleure option de transport en Islande
Quelque chose qui vous surprendra peut-être (en dehors du vent), c’est le nombre de campeurs que vous verrez sur la route. Ces voyageurs savent à quel point il est peu coûteux de voyager en camping-car en Islande. Vous économisez non seulement de l'argent chaque nuit sur des chambres d'hôtel chères, mais vous disposez également d'une grande liberté. Assurez-vous d’avoir un bon radiateur pour vous garder au chaud la nuit, et vous voilà prêt à partir sur les routes d’Islande. Par ailleurs, je vous recommande de faire vos courses dans l’un des supermarchés de l’île, comme Bonus ou Nettó.

# 6 Vous économiserez beaucoup d'argent si vous partez en automne
Qui n'aime pas économiser un peu d'argent? L’automne est non seulement l’un des meilleurs moments pour aller en Islande en raison du beau temps, mais vous bénéficiez également de beaucoup de réductions sur vos achats. Tout, de la location de voiture à l’hébergement, coûte moins cher hors-saison. Un autre avantage de l’automne, c’est que vous aurez la possibilité d’observer les aurores boréales, qui ne sont pas visibles en été.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

# 7 Duty-Free est votre nouveau meilleur ami
Si vous aimez boire de l’alcool, l’Islande va vous coûte cher! Avec des bières à partir de 10 euros et un verre de vin à 12 euros, il est facile de comprendre pourquoi la plupart des Islandais boivent à la maison avant de sortir dans les bars ou les boîtes de nuit. Pour payer moins cher, achetez von et bière à l’aéroport en arrivant, où les prix sont environ 30% inférieurs à ceux de l’alcool en ville. Si vous achetez votre alcool dans l'un des magasins d’état Vinbúðin, notez qu'ils ont des heures d'ouverture limitées et qu’ils sont fermés le dimanche.

# 8 Tous vos vêtements doivent être imperméables
Les gens ont tendance à penser que l'Islande est un pays très froid. Ce n’est pas vrai, et bien que nous ayons notre quota de neige, notre petite île nordique est également très humide et venteuse. Vous voudrez vous protéger du froid en investissant dans des sous-couches chaudes et anti-transpirantes, comme la laine mérinos. Ajoutez à cela des chaussures de randonnée imperméables, un pantalon imperméable et une veste de pluie de grande qualité. Il peut également être utile d’apporter une couverture imperméable pour protéger votre appareil photo ou votre téléphone portable.

# 9 Toutes les routes ne sont pas ouvertes toute l'année pour toutes les voitures
Tout d'abord, si vous envisagez de conduire à l'intérieur des terres, dans les montagnes ou dans n'importe quelle partie du centre du pays, sachez qu'elles ne sont ouvertes que pendant les mois d'été. La fonte des glaces et la dangerosité des routes rendent ces régions impraticables la plus grande partie de l’année. Si vous avez décidé de faire la randonnée de Laugavegur, vous devrez le faire quand il fera chaud. Ensuite, si vous voulez conduire sur les routes de montagne (routes F), vous devez louer un véhicule 4x4 car c’est obligatoire. Vous pouvez vérifier les conditions des routes ici.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande
J'espère que ces conseils vous seront utiles si vous êtes un novice de l’Islande! Dites-moi s’il y a quelque chose que vous voudriez ajouter à cette liste. L’Islande est magnifique, mais il faut savoir à quoi s’attendre avant de partir.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 13 août 2019

Visite de Reykjavík: Harpa

Des centaines d'articles sur ce blog contiennent des informations sur la beauté des paysages islandais. La plupart des voyageurs en Islande viennent pour profiter de la nature islandaise, mais certains aspects de la vie urbaine sont également fascinants. La capitale islandaise est une ville qui a beaucoup à offrir malgré sa relative petite taille. En arrivant à Reykjavík, vous remarquerez tout de suite à quel point la ville est dynamique. La ville est la capitale la plus septentrionale du monde et regorge de trésors plus ou moins connus. Celui dont nous allons parler aujourd’hui est très certainement le site le plus connu de la ville, et nous allons vous en dire plus sur ce magnifique bâtiment.

Visite de Reykjavík: Harpa

Salle de concert Harpa: un peu d’information
Il y a beaucoup de battage médiatique à propos de ce bâtiment, mais savez-vous ce qu’est Harpa? C'est un bâtiment spectaculaire que vous pouvez admirer dans la rue Austurbakki, au numéro 2. Le bâtiment est à quelques pas de la rue commerçante Laugavegur ainsi que de l'église Hallgrimskirkja. Le bâtiment abrite l'Orchestre Symphonique d'Islande et l'Opéra islandais; on y organise de nombreux concerts et évènements tout au cours de l’année.

Le bâtiment mesure 28 000 mètres carrés et est composé de quatre salles de concert et un restaurant. Il existe trois salles principales et une salle plus compacte pour des performances plus intimes. De plus, la salle de concert Harpa dispose de salles de répétition, de vestiaires, d’un magasin design et de bureaux administratifs.

Salle de concert Harpa: contexte et histoire
Aujourd’hui, le bâtiment est l’une des principales attractions touristiques de la ville. Son style architectural surprend toujours les visiteurs. Lors de sa construction, le projet a suscité beaucoup de controverse. Ce projet a été motivé par la nécessité de revitaliser la zone portuaire de Reykjavík. La ville manquait également d'une place adéquate pour les performances artistiques de taille moyenne ou importante. Les plans architecturaux ont été approuvés, mais la construction a beaucoup tardé, en partie à cause de la crise économique de 2008. Les travaux de construction ont commencé en 2007 et se sont achevés en 2011, année où le hall a ouvert ses portes au public.

Visite de Reykjavík: Harpa

Le budget du projet était trop élevé et sa construction a pris beaucoup de temps. Le plan coïncidait avec l’énorme crise financière et économique que traversait l’Islande au même moment. Cela a crée une controverse au sein de la population islandaise, et des doutes ont également surgi sur le fait que le projet était trop volumineux pour une ville aussi petite.

La salle de concert Harpa a finalement ouvert ses portes au printemps 2011. Beaucoup considère encore le bâtiment comme étant surdimensionné, mais louent également son style architectural ainsi que la qualité acoustique de ses salles. En quelques année, le bâtiment est devenu une icône non seulement pour le centre-ville de Reykjavík, mais également pour l’Islande.

Salle de concert Harpa: Style architectural du bâtiment
La construction d’Harpa est le fruit d'une coopération entre plusieurs cabinets d'architectes danois et islandais. Les architectes danois Henning Larsen et islandais Batteríið ont collaboré sous la direction de l'artiste Ólafur Eliasson pour mener à bien ce projet, qui a à son tour trouvé son inspiration dans les traditions culturelles islandaises et surtout dans les paysages de l'île nordique. Et c’est précisément ce que vous pouvez voir lorsque vous regardez la salle de concert Harpa.

L’un des éléments le plus important dans cette construction est sa façade inhabituelle, qui est en verre et dont la transparence reflète la lumière de manière élégante et sophistiquée. La façade du bâtiment ne change pas, mais vous ne la verrez jamais deux fois de la même manière. Elle peut rappeler les écailles d'un poisson! La façon dont le bâtiment s'élève à partir du sol imite les colonnes basaltiques islandaises que vous verrez dans certains endroits en Islande, comme sur la plage de Reynisjara près de Vík.

Malgré toutes les critiques et les coûts, Harpa a acquis une réputation positive au sein de la communauté des architectes. Elle a remportée le prestigieux prix Mies van der Rohe en 2013. Il s'agit du prix le plus important du secteur de l'architecture en Europe.

Visite de Reykjavík: Harpa

Visite de Reykjavík: Salle de concert Harpa
Il existe de nombreuses raisons d’aller visiter la salle de concert Harpa. Le bâtiment est ouvert tous les jours de 8h00 à minuit, mais n'oubliez pas que la billetterie n'est ouverte que de 12h00 à 18h00. De nombreux événements ont lieu à Harpa tout au long de l’année. Si vous avez envie de faire une sortie culturelle ou musicale, vous pouvez consulter en ligne le calendrier et les événements de la salle en visitant leur site internet.

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 8 août 2019

Qu'est-ce que la basse saison en Islande?

Si vous envisagez de voyager en Islande, vous vous demandez probablement quelle est la meilleure période de l’année pour le faire. Nous avons déjà écrit un article sur le sujet et bien sûr la réponse varie beaucoup, car chaque saison et chaque mois ont leurs propres avantages et inconvénients. Découvrez tous les mois de l’année en Islande en commençant par ici. Beaucoup de voyageurs viennent pendant la saison estivale, aussi appelée la haute saison, en raison d’une météo plus clémente et des journées plus longues grâce au soleil de minuit. D'autres choisissent de venir en basse saison pour profiter des sites moins remplis et des prix plus bas. Si vous envisagez de venir pendant cette période, vous êtes probablement curieux de savoir ce que vous pouvez faire pendant les mois les moins populaires.

Qu'est-ce que la basse saison en Islande?

Quand aller en Islande: haute saison ou basse saison?

La majorité des visiteurs que l'Islande reçoit chaque année s’y rend pendant les mois d'été de juin, juillet et août. Pendant cette haute saison touristique, vous verrez des vacanciers parcourir les rues de Reykjavik, faire le plein de visites guidées et d'excursions, et occuper les hôtels, les auberges, les gîtes et des campings dans tout le pays. Si vous préférez éviter la foule, une visite en basse saison est une option attrayante. Il y aura beaucoup moins de monde dans les villes et dans les sites autour de la route numéro un.

Qu'est-ce que la basse saison en Islande?

Alors que la basse saison s'étend généralement de septembre à mai, de plus en plus de touristes arrivent plus tôt et restent plus tard. Cela signifie que la haute saison s’est progressivement allongée, et septembre est maintenant un mois un peu plus populaire. C'est entre janvier et avril que vous rencontrerez le moins de monde en Islande, et les voyageurs commencent à revenir en mai et en juin. Le meilleur mois de l'année pour aller en Islande durant la basse saison est probablement octobre ou mars. Vous êtes plus susceptible de voir les aurores boréales pendant ces mois-ci, même si la météo est plus qu’incertaine et octobre est l'un des mois les plus humides en Islande.

Qu'est-ce que la basse saison en Islande?

Avantages de venir en Islande pendant la basse saison

En plus du nombre plus restreint de visiteurs et de sites moins remplis, l'un des avantages de voyager en Islande durant la saison basse est que vous économiserez beaucoup d'argent. Les mois de basse saison sont les moins chers pour les vols jusqu’en Islande. En plus des vols bon marché, c’est aussi le moment où les hôtels et les locations de voitures offrent des réductions intéressantes. Certaines sociétés de location proposeront même des voitures ou des camping-cars à 50% de réduction pendant les périodes creuses. Il en va de même pour les hôtels et autres types d'hébergement.

Activités et choses à faire pendant la basse saison en Islande

De plus en plus de voyageurs prennent conscience du fait que l'Islande est très populaire pendant l'été. Il y a également certaines activités et attractions dont on ne peut pas profiter en été, comme les aurores boréales et les visites de grotte de glace. En hiver, on peut aussi profiter de la beauté de la cascade gelée de Gullfoss et d’autres sites autour de l’Islande.

Chaque période de l'année offre quelque chose de spécial en Islande. Les activités sont différentes selon les saison, mais ne manquent pas! En plus des activités estivales telles que la visite du cercle de diamants et du Cercle d’Or, en basse saison, vous pouvez aller naviguer dans la lagune du glacier Jökulsárlón, explorer la péninsule de Snaefellsnes ou les fjords de l’est, vous baignez dans les sources d’eau chaude, et bien d’autres choses encore.

Qu'est-ce que la basse saison en Islande?

Qu'est-ce que la basse saison en Islande?
La basse saison en Islande s'étend du début de l'automne jusqu'au printemps. Il y a beaucoup d'avantages à visiter l’Islande pendant les mois de basse saison, tels que les tarifs attrayants sur les billets d'avion, l'hébergement et la location de véhicule. Vous pourrez aussi voir les aurores boréales ou visiter des grottes de glace. Découvrez tout ce que l'Islande a à offrir en basse saison, vous ne regrettez pas l’avoir fait!

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 1 août 2019

Les meilleurs restaurants de Vík

Si vous voyagez le long de la côte sud en Islande, vous vous arrêterez sans doute à Vík, pour y manger ou pour y passer la nuit. Ce pittoresque village et ses plages de sable noir sont situés à mi-chemin entre la capitale ReykjaVík  et de la lagune glaciaire de Jökulsárlón, dans le parc national de Vatnajökull. La région autour de Vík elle-même est assez jolie, et de nombreux voyageurs y vont pour admirer la plage de Reynisfjara et ses colonnes de basalte noir. Où allez manger un bout lorsque vous séjournez dans cette région de l'Islande? Jetons un coup d’œil aux meilleurs restaurants de Vík.

Les meilleurs restaurants de Vík

Restaurant Suður Vík
Adresse: Suðurvegur 1
Téléphone: +354 487 1515
Ce restaurant est l’un des restaurants les plus populaires de Vík, et pour cause. L'omble chevalier fumée et le camembert frit servit avec une gelée de cassis sont deux des plats les plus populaires de ce restaurant. Le cadre rustique et l’ambiance chaleureuse font de Suður Vík l’un des restaurants les plus agréables de la région. Le restaurant propose aussi des options sans gluten et végétaliennes pour les individus ayant des besoins diététiques particuliers. Je vous recommande fortement de réserver à l'avance.

Halldórskaffi
Adresse: Víkurbraut 28
Téléphone: +354 487 1202
Ce restaurant, géré et exploité localement, est tenu par un groupe d'amis unis par leur amour de la cuisine et de l'hospitalité. Ils ont décidé d’ouvrir leur établissement en 2000 et le lieu n’a fait que gagner en popularité. C’est une option populaire que ce soit pour le déjeuner ou pour le dîner. Pour manger, l’agneau y est remarquable, de même que l'omble chevalier poêlée. Les peintures murales, créées par l’artiste local Svana Sigurjónsdóttir, constituent une autre belle touche dans ce lieu simple mais accueillant. Toutes les oeuvres sont 100% originales et disponibles à l'achat.

Les meilleurs restaurants de Vík

Ströndin Bistro and Bar
Adresse: Austurvegur 18
Téléphone: +354 487 1230
Ströndin est un endroit idéal pour déjeuner ou pour dîner après une journée de visites bien remplie. Vous y trouverez un choix de plats islandais traditionnels comme le goulash d’agneau ou le ragoût de morue; ce plat de morue est un peu différent que ce à quoi vous pouvez imaginer, il s’agit plus d’une purée qu’un ragoût traditionnel. Cela étant dit, c’est absolument délicieux et il vous faut absolument l’essayer! Les portions sont généreuses, et les prix comme ceux des autres bistros en Islande. Les ingrédients frais et locaux en font une option de restauration de choix.

Víkurskáli
Adresse: Austurvegur 18
Téléphone: +354 487 1230
Víkurskáli est un excellent choix pour ceux qui veulent manger un morceau dans un endroit décontracté où la nourriture est faite maison. Le café et le restaurant proposent un menu standard mais aussi de la soupe à volonté, et ils ont un excellent hamburger végétarien. Víkurskáli est également un excellent choix si vous voyagez avec des enfants, car c’est une restauration de style cafétéria offrant un bon rapport qualité-prix. Ne vous fiez pas à son emplacement à côté d’une station-service ou à son apparence.

Smiðjan Brugghús
Adresse: Sunnubraut 15
Téléphone: +354 571 8870
Smiðjan Brugghús est une microbrasserie qui propose d'excellents hamburgers et dix bières islandaises à la pression. Non seulement c'est un bon endroit pour s'arrêter pour prendre une bière, mais vous pouvez également trouver de très bons plats dans cette microbrasserie. Tout le monde y raffole des hamburgers et ils ont même une très bonne option végétarienne. Leur mousse cacahuète-chocolat est à tomber par terre!

Les meilleurs restaurants de Vík

Les meilleurs restaurants de Vík
Dîner en Islande est une expérience merveilleuse, mais coûteuse. Un restaurant sur l'île a reçu sa première étoile au Guide Michelin en 2017, et il y a une multitude de bons endroits où bien manger. Vous avez beaucoup d'options fantastiques pour goûter à une sélection de plats islandais lors de votre voyage à Vík. Profitez-en!

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 29 juillet 2019

La renaissance de Hverfisgata

Il y a quelques années, Hverfisgata était une rue délaissée, qui semblait parfois à l’abandon. Avec l’essor du tourisme, la rue connaît un renouveau et s’est beaucoup développée ces dernières années.

Essensia
Hverfisgata 4-6
Ce nouveau restaurant propose une cuisine italienne et méditerranéenne pour partager un bon moment entre amis. Le menu comporte beaucoup de plats ou de formules à partager, pour vous encourager à partager les spécialités d’Essensia avec votre tablée. Le chef Hákon Már Örvasson vous attend pour vous faire découvrir les merveilles culinaires de la Toscane et d'ailleurs.

La renaissance de Hverfisgata

Mikkeller & friends
Hverfisgata 12
Cette maison de 1910 abrite un bar pizza-cocktail branché ainsi que le restaurant étoilé Dill. Le bar propose plus de 20 bières de la brasserie danoise Mikkeller, dans un décor riche et coloré. Dill fut crée par le chef Gunnar Karl Gislason et le sommelier Ólafur Örn Ólafsson, et a ouvert ses portes en 2009 dans la capitale islandaise. Inspirée par la renaissance des traditions culinaires nordiques, le restaurant propose une “nouvelle cuisine nordique”. Les recettes puisent dans les traditions islandaises, et le menu propose de l’omble de l’Arctique, du surmjólk et des baies de saison.

Grái kötturinn
Hverfisgata 16
Ce petit café est surtout connu pour ses petits déjeuners à l’américaine et ses pancakes délicieux… Au sous-sol d’une maison de Hverfisgata, ce petit boui-boui qui ne paie pas de mine propose un menu simple et sympathique pour petit-déjeuner ou déjeuner. Depuis 1997, Grái kötturinn ravit les papilles des lève-tôt de la capitale islandaise.

La renaissance de Hverfisgata

Hotel Canopy et Geiri Smart
Hverfisgata 30
Le groupe Hilton s’est installé dans Hverfisgata avec l’hôtel Canopy, le restaurant Geiri Smart, ainsi qu’un bar et un café Canopy. Il y en a donc pour tous les goûts dans ce nouveau complexe hôtelier de luxe. Si vous recherchez un hôtel du même standard, vous pouvez aussi essayer l’hôtel Skuggi (Hverfisgata 103).

Bío paradís
Hverfisgata 54
Ce cinéma indépendant a été fondé en 2010 par l’association des cinéastes islandais. C’est le seul cinéma de la sorte en Islande, et le seul où vous pourrez voir des courts-métrages ou des films d’auteur islandais. La sélection de films locaux ou internationaux vaut le coup d’oeil.

Austur Indía Fjelagið
Hverfisgata 56
Cet élégant restaurant indien est à son emplacement actuel dans la rue Hverfisgata depuis 1994. Le menu allie parfaitement ingrédients islandais et épices indiennes, et les plats sont copieux et délicieux.

La renaissance de Hverfisgata

Kaffi Vínyl
Hverfisgata 76
Depuis le printemps 2016, l’Islande a enfin son restaurant 100% végétalien, et c’est aussi un magasin de disques vinyles -d’où le nom du restaurant. L’ambiance est gentiment rétro et le menu simple et engageant, écrit à la craie sur un tableau. Kaffi Vínyl est vite devenu le rassemblement des végétariens et végétaliens de la capitale islandaise.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 23 juillet 2019

L’île de Hrísey

Lorsque j’ai mis les pieds à Hrísey pour la première fois, je suis immédiatement tombé sous le joug de cette petite île. Le temps était magnifique, le ciel bleu, il faisait si chaud qu’on pouvait mettre nos pieds dans le sable et regarder la mer à perte de vue… si proche de l’île principale et des terres d’Islande, il me semblait être dans un autre pays, un autre monde.  Je pensais que la météo m’avait donné une fausse image de cet endroit, et que je déchanterais vite lorsque je verrais l’île sous la grisaille. Mais non, même sous la pluie, Hrísey est restée magnifique et envoûtante à mes yeux. L’hiver, je n’y suis jamais allée, mais je l’imagine somptueuse et terrifiante.

L’île de Hrísey


Surnommée « la perle d’Eyjafjörður », l’île se situe à une quarantaine de kilomètres d’Akureyri et fait 8km2. Hrísey vit principalement de la pêche, même si l’activité a diminué au fil des années. L’île était connue pour ses moules, et a toujours une petite usine de poisson, où l’on prépare et emballe le poisson séché. 

L’île de Hrísey

En été, Hrísey vit aussi un peu du tourisme, et c’est une destination assez populaire chez les islandais. Tous les ans en juillet, un festival familial est organisé sur l’île, et ce jour-là, les ferrys qui font la liaison entre Hrísey et Árskógssandur sont pleins à craquer –d’hommes et de victuailles. Mais ne vous affolez pas, nous sommes bien loin du tourisme de masse. 

L’île de Hrísey

En plein mois de juillet, je n’ai vu qu’une seule tente au camping, près de laquelle reposait les deux kayaks de voyageurs britanniques enthousiastes. Mis à part cela, l’île était bien calme et reposante –sereine. Bien que près de 200 personnes vivent sur l’île, il n’y a qu’un petit magasin, deux cafés-restaurants et une guesthouse. Avec la popularité grandissante des résidences artistiques, il est aussi possible de séjourner à Hrísey pour un ou plusieurs mois, dans l’ancienne école qui a été transformé en appartements et ateliers.

L’île de Hrísey

Une grande partie du territoire est une reserve naturelle privée, et la permission du propriétaire est nécessaire pour y pénétrer. C’est un paradis pour les ornithologues: quarante espèces d’oiseaux s’y retrouvent chaque année, dont de très nombreuses perdrix des neiges. Si vous allez jusqu’à la pointe nord de l’île, vous pourrez admirer la vue du phare de Hrísey. Et non loin de la piscine et du centre de sports, une petite plage… où l’on a l’impression d’être au bout du monde.

L’île de Hrísey

La plus grande particularité de Hrísey, la plus connue et la plus originale, est que la plupart des habitants possèdent un tracteur et se déplacent avec ce véhicule. D’ailleurs, si vous devez vous rendre quelque part, on vous offrira certainement les services d’un tracteur-taxi. Si vous préférez, vous pouvez aussi faire des promenades à pied, de deux, quatre ou cinq kilomètres. Un jour de soleil sans vent, Hrísey ressemble bien fort au paradis sur terre…

L’île de Hrísey

Stéphanie, Islande24
© 2016 par Islande24

samedi 20 juillet 2019

Les fêtes de fin d’année en Islande

Du 12 décembre jusqu’au 24, les treize “père Noël” islandais arrivent un à un pour déposer  dans la chaussure des enfants sages un petit cadeau, et dans la chaussure des enfants moins sages une pomme de terre. Les treize enfants des trolls Grýla et Leppalúði repartiront un à un dans les montagnes après Noël...

Þórlaksmessa est le 23 décembre; c’est le jour où l’on déguste la skáta, ou raie. Beaucoup d’islandais font également bouillir de la viande fumée, hangikjöt, pour que leur maison sente bon la nourriture. La plupart des magasins restent ouverts jusque 23 heures pour permettre à ceux qui n’ont pas encore pensé aux cadeaux d’aller en acheter.

Les fêtes de fin d’année en Islande

Aðfangadagur est le réveillon de Noël, le 24 décembre, et c’est le jour le plus important des fêtes de fin d’année en Islande. C’est ce soir là que la famille se réunit, partage un bon repas, écoute la messe à la radio ou s’y rend, et c’est aussi le moment où l’on ouvre les cadeaux. On passe la soirée à lire les nouveaux livres qu’on a reçu, à jouer à ses nouveaux jeux et à manger des chocolats.

On raconte que le chat de Noël, Jólakötturinn, emporte avec lui dans la montagne les enfants qui ne reçoivent pas de vêtements neufs comme cadeau...

Les fêtes de fin d’année en Islande

Sur la table, il y a probablement de la viande fumée, hangikjöt, du laufabrauð (un pain qui ressemble à un cracker, décoré de motifs tracés à la main avant la cuisson à l’aide d’un petit couteau). La viande est souvent du porc, hamborgaryggur, mais certaines personnes mangent de la perdrix des neiges (rjúpa) qu’ils ont chassés eux-mêmes. En dessert, on sert très souvent des petits gâteaux faits maison, les smákökur, et leur nombre et leur variété montrent bien souvent les prouesses de la maîtresse de maison.

Le jour de Noël, Jóladagur, le 25 décembre, est une répétition de la veille. On se rassemble et on mange en famille... pareil pour le 26 décembre, annar í jólum.

Gamlársdagur, littéralement “le jour de la vieille année”, est le 31 décembre. Les festivités commencent à 18 heures, comme le jour du réveillon de Noël. Certains vont à la messe ou assiste à un grand feu de bois. Tous se régalent d’un bon repas, regarde le sacro-saint Áramótskaupið à la télévision, une émission satirique qui reprend tous les évènements de l’année passée pour en faire une comédie. A minuit, les islandais tirent eux-mêmes les feux d´artifice qu’ils ont achetés les jours précédents. Nýársdagur est le premier janvier.

Les fêtes de fin d’année en Islande

Þréttandinn est le 6 janvier, et c’est le dernier jour des festivités. Le dernier lutin de Noël repart dans ses montagnes et on tire les derniers feux d’artifice...

Islande24
© Tous droits réservés

samedi 13 juillet 2019

Sources chaudes de Reykjadalur: se baigner dans les rivières d’Islande

Faire un voyage en Islande, c’est s’aventurer vers de nouveaux horizons et s’ouvrir à de nouvelles activités passionnantes. Nos glaciers géants, nos volcans bouillonnants et nos chutes d’eau ne sont que quelques-unes des merveilles qui vous attendent. Il y a évidemment beaucoup à faire sur l’île, et beaucoup trop pour un seul voyage, mais avez-vous entendu parler des sources chaudes de Reykjadalur? C’est une bonne suggestion si vous cherchez une excursion d’une journée au départ de Reykjavík. Les sources chaudes en Islande vous permettent de vous détendre lors des belles journées, et même de vous réchauffer lorsqu’il fait froid.

Sources chaudes de Reykjadalur: se baigner dans les rivières d’Islande

La rivière chaude de Reykjadalur
Il y a plusieurs régions connues pour leurs sources chaudes, comme Landmannalaugar qui est sans doute la région la plus populaire d'Islande pour les randonneurs, notamment à cause de ses superbes montagnes colorées de rhyolite. Vous trouverez de petites sources chaudes disséminées un peu partout dans la région de Landmannalaugar, et les amateurs de randonnées apprécieront de prendre un bain à la fin de leur dure journée. Le nom de la région lui même signifie «les piscines du peuple», ce qui souligne le grand nombre de sources chaudes dans cette partie de l’Islande.

Les sources chaudes d'Islande sont connues pour leur eau chaude, et selon les régions et les sources, l’eau peut aller de tiède à extrêmement chaude. Vous en trouverez des centaines dans tout le pays, même si toutes les sources chaudes ne sont pas toujours accessibles, en particulier en hiver. Certaines de ces sources ne sont que des trous dans le sol, juste assez grands pour deux personnes, d'autres sont plutôt du type piscine, et certaines d’entre elles ont été transformées en lieu payant comme le Secret Lagoon à Fluðir ou les bains naturels de Mývatn. D’un extrême à l’autre, de la source «cachée» de Landbrotalaug à la piscine municipale d’Hofsós, il y en a pour tous les goûts en Islande.

Sources chaudes de Reykjadalur: se baigner dans les rivières d’Islande

La vallée de Reykjadalur
La vallée de Reykjadalur est remplie de sources chaudes islandaises. Vous trouverez cette zone géothermique dans le sud de l’Islande, près de Hveragerði, et le site le plus célèbre dans la région est la «rivière chaude» où les gens vont nager, se baigner ou passer la journée. C’est très agréable de se prélasser dans l’eau chaude en étant entouré de paysages magnifiques. La rivière chaude traverse la magnifique vallée de Reykjadalur; vous pouvez y a accéder directement depuis la ville de Hveragerði ou partir plus au nord dans la vallée.

A quelle température sont les sources de Reykjadalur?
Étant donné que les sources chaudes islandaises sont chauffées de façon géothermique, leur température varie selon les lieux et le temps. Après tout, on ne peut pas vraiment contrôler le réglage de la température d’un volcan… Ne vous inquiétez pas, les sources de Reykjadalur sont chaudes. La plupart ont une température moyenne de 40 ºC (104 ºF), et la plupart des voyageurs ne peuvent rester dans l’eau que cinq ou dix minutes environ -sans doute, après un peu d’entrainement, vous serez capables d’y rester bien plus longtemps. N’oubliez pas d'apporter votre serviette quand vous sortez de l’eau car il peut faire très froid en dehors de la rivière.

Comment se rendre à Reykjadalur
détour si vous venez de Reykjavík ou que vous allez à Vík ou à Selfoss. Lorsque vous approchez de la ville de Hveragerði, vous arriverez à un rond-point; suivez la sortie de Breiðamörk (la dernière) qui vous conduit sur la route menant au parking. Vous continuerez sur cette route pendant moins de dix minutes avant d’arriver à destination. Une fois que vous avez trouvé un endroit où vous garer, le début du sentier de randonnée est bien indiqué. La randonnée dans les sources chaudes de Reykjadalur est de 3 kilomètres et la totalité du chemin est en montée (la bonne nouvelle c’est qu’au retour, c’est la descente!).

Sources chaudes de Reykjadalur: se baigner dans les rivières d’Islande

Sources chaudes de Reykjadalur: se baigner dans les rivières d’Islande
Situé à seulement 45 minutes de Reykjavik, les sources chaudes de la vallée de Reykjadalur sont une bonne option pour une excursion à la journée depuis la capitale islandaise. Venez visiter Reykjadalur, vous ne le regretterez certainement pas!

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 9 juillet 2019

Voiture de location et assurances en Islande: en ai-je besoin?

Lors de la prise en charge de votre véhicule de location à l'aéroport, l'une des premières choses que vous demandera la personne derrière le comptoir est vous souhaitez bénéficier des assurances facultatives. En tant que voyageur avisé, vous vous dites sûrement que ce n’est une dépense qui n’est pas nécessaire et un moyen de vous faire payer plus cher votre location. Je suis d’accord, cela peut être parfois le cas, mais il faut savoir qu’en Islande les conditions sont différentes de ce à quoi vous pouvez à être habitué. La plupart des assurances facultatives existe pour vous protéger.

Voiture de location et assurances en Islande: en ai-je besoin?

Les cinq types d'assurance de location de voiture en Islande
Il existe cinq types principaux d’assurance de location de voiture en Islande. La première est obligatoire aux yeux de la loi sur toutes les locations, alors que les quatre autres sont facultatives. Vous souscrivez à la première obligatoirement et le prix est inclus dans la location du véhicule.

L’Islande une petite île volcanique avec une météo capricieuse et des conditions de route souvent difficiles. C’est pourquoi ces assurances facultatives ont été créés, et elles s’adaptent aux éléments uniques de l’Islande.

Assurance collision sans franchise (assurance CDW)
Ce type d’assurance vous protège en cas d’accident, et il est obligatoire en vertu de la loi. C’est donc la seule assurance de location de voiture en Islande incluse dans le prix tandis que les autres sont considérés comme des «extras». Cette assurance est nécessaire car les conditions de route en Islande peuvent être difficiles à cause de la neige et de la glace. Cette assurance réduit votre responsabilité potentielle à un montant plafond de quelques milliers d’euros: regardez votre contrat d’assurance pour savoir combien exactement.

Assurance collision avec réduction de franchise (assurance SCDW)
Considérez l’assurance SCDW comme la version luxe de l’assurance CDW. Elle a le même but que la première et vous protège en cas d'accident, mais avec l’option SCDW, votre franchise est réduite. Je sais que ce que vous pensez: vous êtes un conducteur prudent qui n’a pas besoin d'assurance. Cependant, il faut deux pour avoir un accident; un autre automobiliste pourrait perdre le contrôle de son véhicule et endommager le vôtre.

Voiture de location et assurances en Islande: en ai-je besoin?

Protection contre le sable et les cendres (SAAP)
Ce qui surprend beaucoup de voyageurs en Islande, c'est que nous avons des tempêtes de sable qui sont similaires à celles que l’on peut trouver au milieu du désert. Lors de tempêtes de sable, la visibilité est très pauvre et il faut trouver un endroit sûr où se garer et attendre que cela passe. L’activité volcanique signifie que le sable et les cendres rejetés dans l'air se déposent sur le sol. Puisque le vent est fréquent et souvent violent en Islande, il n’est donc pas rare que votre voiture soit abîmer par ces éléments. Si vous voyagez le long de la côte sud, l’assurance SAAP est vivement recommandé, car c’est là que nos plus récentes éruptions volcaniques ont eu lieu.

Protection contre le gravier (GP)
Prendre une assurance gravier sera très utile si vous prévoyez de voyager dans les Hautes-Terres d’Islande, car cette zone intérieure de l'Islande est entièrement constituée de routes de gravier. Elles sont connues sous le nom de routes F (routes de montagne) et sont remplies de petits cailloux qui peuvent endommager votre voiture. Même en roulant lentement, il y aura toujours des graviers qui viendront cogner votre voiture. Certaines routes secondaires ou même certaines parties de la route numéro un sont également remplies de gravier.

Protection contre le vol (TP)
La protection contre le vol vous protège en cas de vol de votre voiture, mais pour être honnête, cela ne se produit pas vraiment ici et par conséquent nous ne la jugeons pas vraiment nécessaire.

Ce que les assurances ne couvrent pas
Même si vous bénéficiez de toute la gamme des assurances obligatoires et facultatives en Islande, cela ne signifie pas que vous avez carte blanche pour faire ce que vous voulez. Vous devez toujours conduire de façon sensé et faire preuve de bon sens. Renseignez-vous sur les règles de conduite en Islande et demandez des informations lorsque vous louez une voiture.

Tenter de traverser une rivière en 4x4 sans en connaître la profondeur relève de la catégorie ”bon sens” dont nous parlions. Il existe des endroits où vous atteindrez une rivière sans pont, en particulier si vous voyagez sur les routes F (notez que la plupart des véhicules de location n’autorisent pas la conduite sur les routes de montagne). Si elle est peu profonde, alors bien sûr, vous pouvez traverser. Il existe sur internet de nombreux forums et sites où l’on peut vous conseiller sur le passage des gués en Islande.

Voiture de location et assurances en Islande: en ai-je besoin?

Voiture de location et assurances en Islande: en ai-je besoin?
En un mot, oui! Cependant, cela dépend de la saison pendant laquelle vous voyagez et de votre itinéraire. Si vous prévoyez de voyager en hiver , il peut être judicieux de prendre quelques assurances complémentaires. Il faut aussi savoir que certaines cartes bleues possèdent déjà une assurance; vérifiez avec votre banque. Certaines entreprises incluent aussi ces assurances dans leur prix, et c’est donc quelque chose à garder en tête et à vérifier lorsque vous vous lancez dans l’organisation de votre voyage!

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 5 juillet 2019

L'eau du robinet en Islande

Lorsque vous voyagez dans un pays étranger, vous vous posez souvent certaines questions: de la location de voiture à la liste des hôtels en passant par le taux de change, on finit toujours par se demander les mêmes choses. L'eau potable est l'une de ces questions fondamentales! Peut-on boire l'eau du robinet en Islande ou a-t-on besoin d'acheter de l'eau en bouteille pendant tout le voyage? Découvrons-le.

L'eau du robinet en Islande

Vous le savez sûrement déjà si vous avez suivi la nouvelle campagne d’Inspired by Iceland qui fait la promotion de la Kranavatn: l’eau du robinet. L'eau islandaise est l'une des plus fraîches et des plus savoureuses au monde -nous aimons le penser en tous cas! Vous avez peut-être entendu des rumeurs sur l'eau du robinet en Islande, ou du fait que l’eau sente le soufre. Ne vous inquiétez pas: vous ne boirez pas d’eau infusée de soufre pendant vos vacances en Islande! Nous allons vous expliquer l’origine de ces rumeurs et des raisons pour lesquelles l’eau en Islande est si délicieuse.

La première chose qu’il faut savoir, c'est que oui, l’eau du robinet en Islande peut parfois sentir le soufre -mais il s’agit uniquement de l’eau chaude. Ne cachons pas ce fait, mais il est important de clarifier les choses. L’Islande est une île volcanique chauffée par la géothermie, et c’est donc une chose tout à fait normale. Vous sentirez probablement la même odeur lorsque vous visitez une source thermale ou une zone géothermique comme Hverir, dans le nord de l’Islande.

Maintenant, il faut savoir que le goût de l’eau du robinet n’est absolument pas lié à l’odeur. L’eau islandaise coule sur les glaciers du pays et elle a le goût frais d'une source naturelle. C’est l’eau la plus pure et la plus propre que vous puissiez boire; vous n’avez qu’à la goûter pour vérifier!

L'eau du robinet en Islande

L'eau du robinet en Islande: peut-on en boire?

Oui, oui, cent fois oui! L’eau islandaise est potable partout dans le pays. Il faut savoir que l’odeur de soufre varie selon les régions. Lorsque vous prenez une douche dans le nord, par exemple, vous remarquerez peut-être une odeur plus forte que dans le sud à Reykjavik ou le long de la côte sud. Encore une fois, tout est complètement normal, même si cela peut être déstabilisant si vous n’y êtes pas habitués. Donc, si vous vous demandez si l’eau du robinet est potable en Islande, la réponse est un oui retentissant. Si vous recherchez une bonne eau du robinet, l’Islande est le lieu idéal.

Pourquoi l'eau du robinet islandaise est idéale pour les voyageurs

Comme nous le savons tous, l’Islande est un pays coûteux; voyez plutôt. Dans un pays où un sandwich coûte 15 euros, il est normal de chercher à réduire les coûts. Boire l’eau du robinet est un bon moyen de le faire. Notre corps a besoin d'environ 2 litres d'eau par jour, environ 6 à 8 verres d’eau pour ne pas se déshydrater.

Il est particulièrement important de rester hydraté pendant toutes les activités que vous ferez en Islande, en particulier si vous faites beaucoup de marche ou de randonnées. Si vous visitez l’Islande, il y a des chances que les activités que vous faites soient en plein air et physiques. Il est donc essentiel de boire de l’eau!

L'eau du robinet en Islande

Vous économiserez la dépense des bouteilles d’eau en plastique, qui sont également néfastes pour la planète. Il vous suffit de vous munir d’une bouteille d’eau réutilisable en aluminium, en acier inoxydable ou en verre, et vous pourrez la remplir dans les robinets en Islande. Vous pourrez également l'utiliser pour puiser de l'eau dans les sources naturelles lors de vos promenades.

L'eau du robinet en Islande
J'espère donc avoir répondu à toutes vos questions sur l'eau du robinet en Islande. Oui, vous pouvez absolument boire l'eau du robinet en Islande et vous devriez! C’est 100% sûr et 100% délicieux. Et qui sais, si vous passez suffisamment de temps en Islande, vous ne sentirez même plus l’odeur après quelques semaines.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 2 juillet 2019

Skaftafell et Svartifoss dans le parc national de Vatnajökull

L’Islande est le paradis des amateurs de plein air car les activités dans les grands espaces y sont très nombreuses. Deux de ses attractions les plus fascinantes sont situées dans le parc national de Vatnajökull: la réserve naturelle de Skaftafell (avec son glacier gigantesque pouvant être parcouru à pied) et la cascade de Svartifoss, avec ses colonnes de basalte noir hexagonales. Découvrons plus en détail ces destinations et ce qui les rend si spéciales.

Skaftafell et Svartifoss dans le parc national de Vatnajökull

Skaftafell: l’un des glaciers du parc national Vatnajökull
Skaftafell n'a pas toujours fait partie du parc national de Vatnajökull. C'était autrefois une entité distincte gérée et gérée par les autorités du parc. Tout cela a changé en 2008 lorsque plusieurs parcs islandais ont été fusionnés et regroupés sous le nom de Vatnajökull. Le parc national élargi comprend actuellement sept zones distinctes, notamment Skaftafell et Jökulsárlón. Skaftafell est populaire auprès des randonneurs en raison du grand nombre de sentiers de randonnée dans la région. Les randonneurs peuvent profiter des chemins courts et faciles autour de Svartifoss ou se mettre au défi de gravir Hvannadalshnjúkur, le plus haut sommet d'Islande.

Skaftafell est surtout célèbre pour ses activités de plein air, telles que les randonnées et les visites de grottes de glace. Ne vous aventurez pas seul sur un glacier ou dans les grottes de glace, mais partez avec un guide expérimenté. Si vous optez pour la randonnée sur glacier, selon la période de l'année, vous pourrez sans doute explorer les cavernes bleu turquoise causées par la fonte des eaux du glacier.

Skaftafell et Svartifoss dans le parc national de Vatnajökull

Cascade de Svartifoss
Les chutes de Svartifoss sont nichées au fond d'une vallée de la réserve naturelle de Skaftafell, dans le parc national de Vatnajökull. Le nom de cette cascade curieuse et très inhabituelle signifie «chutes noires» en islandais. Cela est dû à la couleur sombre des colonnes de basalte qui reposent le long de la falaise. Les formations rocheuses particulières semblent pendre du haut de la falaise comme des stalactites. La puissante chute d'eau ressemble à un orgue et le son de l'eau vous émerveillera. Les formes spéciales ont été formées par un refroidissement lent de la lave qui a finalement cristallisé.

La cascade elle-même n’est en aucun cas l'une des plus abruptes que vous verrez en Islande, car elle ne mesure “que” 20 mètres. Les colonnes de basalte qui entourent l'eau constituent une particularité de Svartifoss. Les formations extraordinaires ont même inspiré des architectes islandais comme Guðjón Samúelsson à recréer leur apparence peu commune. Leur influence est visible dans plusieurs de ses œuvres célèbres telles que le Théâtre national, l’église Akureyri et l’iconique église Hallgrímskirkja à Reykjavik.

Comment se rendre à la cascade de Svartifoss
Il est assez facile de se rendre à Svartifoss. Située à proximité immédiate de la route circulaire islandaise, dans la partie sud du célèbre parc national, cette cascade mérite une halte. Vous pouvez garer votre voiture sur le parking gratuit qui fait partie du centre d’information pour les visiteurs. De là, suivez le sentier bien balisé qui vous emmène directement aux chutes. Il s’agit d’une marche légèrement en montée qui dure environ 2 kilomètres, et que la plupart des gens peuvent parcourir en moins d’une heure.

Skaftafell et Svartifoss dans le parc national de Vatnajökull

Skaftafell et Svartifoss dans le parc national de Vatnajökull
L'un des meilleurs moments pour visiter Svartifoss est probablement l'été. Les températures plus chaudes signifient que non seulement toutes les routes sont ouvertes, mais que la fonte de l'eau des glaciers assurera des débits importants. En hiver, il peut être utile d’avoir des crampons. Cela dit, l’Islande est magnifique à n’importe quel moment de l’année!

Islande24
© Tous droits réservés

vendredi 28 juin 2019

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

En février 2017, le restaurant de la capitale islandaise Dill a reçu une étoile Michelin: c’est le premier restaurant en Islande à qui l’on fait cet honneur, et la presse islandaise et internationale en a beaucoup parlé.

Dill fut crée par le chef Gunnar Karl Gislason et le sommelier Ólafur Örn Ólafsson, et a ouvert ses portes en 2009 dans la capitale islandaise. Inspirée par la renaissance des traditions culinaires nordiques, le restaurant propose une “nouvelle cuisine nordique”. Les recettes puisent dans les traditions islandaises, et le menu propose de l’omble de l’Arctique, du surmjólk et des baies de saison.

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

L’équipe du restaurant utilise des produits frais, faits-maison ainsi que des produits locaux autant que possible. Depuis 2005, le chef Ragnar Eiríksson a repris les fourneaux pour concocter des petits plats plus délicieux les uns que les autres; c’est lui qui a accepté l’étoile Michelin de la part de toute l’équipe du restaurant. Celui-ci a récemment été réinstallé dans la rue Hverfisgata, en plein centre ville de Reykjavík.

Quatre autres restaurants islandais sont mentionnés dans le guide Michelin.

Vox est le restaurant sophistiqué de l’hôtel Hilton, qui se situe légèrement en retrait du centre-ville de Reykjavík. Pour déjeuner, le restaurant offre un buffet chaud et froid, et pour le diner, vous pouvez choisir à la carte. Le restaurant propose aussi des menus “découverte” à thème, pour que vous puissiez pénétrer l’univers culinaire islandais. Le chef Fannar Vernharðsson vous y accueille chaque jour de 11h30 à 22h30.

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

Gallery, le restaurant de l’hôtel Holt dans Bergstaðastræti, est l’un des plus anciens de la capitale. La cuisine est un mélange d’ influences culinaires de France et d’Islande. Le chef Friðgeir Ingi Eiríksson a longtemps travaillé au Domaine de Clairefontaine (restaurant gastronomique étoilé proche de Lyon) avant de rejoindre l’équipe de Gallery.

Grillið, le restaurant de l’hôtel Saga, vous offrira, en plus de la cuisine nordique, une vue délicieuse sur la capitale islandaise. Depuis 1962, le restaurant au 8ème étage de l’hôtel ravit les papilles des locaux et des voyageurs. Le jeune chef Atli Thór Erlendsson, élu meilleur chef islandais de l’année 2015, vous attend avec des petits plats plus délicieux les uns que les autres. Le menu à la carte est tout petit, et le restaurant propose surtout des menus à découvrir.

Restaurants dignes d’un Michelin en Islande, ou presque!

Matur og Drykkur est un restaurant non-guindé pour les amoureux de la cuisine simple et saine. Le restaurant a ouvert ses portes en 2015 et vous le trouverez dans les prémisses du musée des sagas, dans le quartier Grandi de Reykjavík. Le chef Gísli Matthías Auðunsson est aussi connu pour sa cuisine islandaise inventive, et avant d’ouvrir Matur og Drykkur il s’est fait connaitre en ouvrant un autre restaurant sur les îles Westmann, Slippurinn.

Islande24
© Tous droits réservés