samedi 19 octobre 2019

Voyage en Islande: Papiers et visas

On associe le voyage avec des choses agréables; vacances, temps libre, détente, découverte et aventure! Les voyages sont un élément important de la vie de nombreuses personnes. Cependant, il faut parfois garder à l'esprit des considérations d’ordre pratique. Nous voulons vous aider à avoir toutes les informations dont vous avez besoin pour votre voyage, pas seulement la liste des plus belles cascades d’Islande ou des meilleures choses à faire sur notre belle île. La paperasse est présente dans presque tous les aspects de la vie et les voyages ne sont pas une exception. Selon votre pays d'origine, voyager en Islande est plus ou moins facile; parlons donc papiers!

Voyage en Islande: Papiers et visas

Exigences de passeport et de visas pour voyager en Islande

Les frontières ont été créent depuis bien longtemps et elles existent, c'est un fait. Pour se déplacer er voyager dans la plupart des pays du monde, il faut bien souvent des papiers; c'est un autre fait. La paperasse et les exigences pour obtenir les bons documents pour voyager peuvent être déroutants et même fastidieux, nous allons donc essayer de vous donner des informations de la manière la plus claire possible.

Pièce d'identité requise pour voyager en Islande

Commençons par les choses les plus élémentaires: la carte d’identité. Les exigences changent en fonction de votre pays d'origine. Les deux principaux groupes sont les voyageurs en provenance de l'Union Européenne et les voyageurs hors de l'Union Européenne.

Voyageurs de l’Union Européenne

Si vous êtes citoyen d'un pays membre de l'Union européenne ou si vous résidez légalement dans l'un des pays de l'espace Schengen, votre carte d'identité ou votre passeport suffise pour voyager jusqu’en Islande. Bien sûr, ce document doit être valide.

Il est important de vérifier la date d’expiration de votre carte d’identité. Dans certains pays, les délais pour recevoir de nouveaux documents sont très longs, et mieux vaut commencer le voyage du bon pied! Si votre carte d’identité est expirée ou que vous l’avez égarée, pas de panique! Vous pouvez utiliser votre passeport qui est également valable pour voyager en Islande. Mais nous aimons nous répéter, et il faut absolument vérifier que la date d’expiration n’a pas été dépassée et qu’elle sera valable pendant toute la durée de votre voyage en Islande, et même au delà.

Voyageurs hors Union Européenne

Pour nos amis de pays plus lointains, je crains que les cartes d’identité ne soient pas suffisantes pour passer la frontière islandaise. Mais si vous avez un passeport valide, vous avez déjà terminé la première étape.

Voyage en Islande: Papiers et visas

Exigences de passeport et de visas pour voyager en Islande

Voyage en Islande: Visas

Comme beaucoup d’entre vous le savent déjà, on ne peut pas se déplacer comme bon nous semble dans le monde, et la plupart des pays exigent une autorisation spéciale pour entrer. Cela ne s’applique pas tellement pour ceux qui vivent dans l’Union Européenne, mais ceux qui vivent en dehors de l’espace Schengen savent très bien de quoi nous parlons. La question des visas est très importante car c’est l’une des clés pour pouvoir mettre les pieds sur le sol islandais et pour savoir combien de temps.

Un visa est un document officiel délivré par le pays dans lequel vous souhaitez vous rendre qui vous y autorise l'entrée. En général, c'est un autocollant spécial qui est placé dans votre passeport. Tous les pays n’en exigent pas pour tout le monde. En ce qui nous concerne, pour l’Islande, il existe les deux distinctions suivantes:

Voyageurs de l’Union Européenne

Grâce aux traités entre les nations européennes et l’espace Schengen, vous n'avez pas besoin de visa si vous venez d'un pays de l'Union européenne ou si vous venez d’un pays de l’espace Schengen.

Voyageurs hors Union Européenne

Voilà que tout se complique! Certains de nos lecteurs viennent des États-Unis, du Canada, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande ou de l'Afrique du Sud. À l'exception de l'Afrique du Sud, aucun de ces pays n'a besoin d'un visa. Vous trouverez ici une liste complète des pays qui nécessitent un visa pour se rendre en Islande.

Conditions de visa pour voyager en Islande

Pour ceux qui ont besoin d'un visa, il est nécessaire de présenter les documents suivants aux autorités islandaises:

Un formulaire de demande de visa rempli et signé
Une photo format passeport (35x45mm)   
Un passeport en cours de validité dont la date d'expiration est au moins trois mois après la date de retour de votre voyage en Islande. Autrement dit, si vous voyagez le 20 juillet 2019, le passeport doit expirer le 20 octobre 2019 au plus tôt.   
Preuve de moyens financiers. Il s’agit généralement du solde de votre compte bancaire ou de votre salaire.  
Preuve que le voyageur a l'intention de retourner dans son pays d'origine. Un billet de retour devrait faire l’affaire, mais vous pouvez aussi utiliser un contrat de travail, un document qui prouve que vous commencer l’université, etc.   
Assurance maladie couvrant jusqu'à 2 000 000 ISK (environ 14 600 €).   
Documents prouvant le but du voyage. Par exemple, s’il s’agit de loisirs, les réservations d’hébergement, les réservations pour les lieux que vous allez visiter et bien sûr les vols aller-retour.

Voyage en Islande: Papiers et visas

Voyage en Islande: Durée du séjour

Maintenant que tous vos papiers sont en règle, sachez que vous pouvez rester dans le pays jusqu’à 90 jours. Cela devrait suffire pour vos vacances! Si vous avez l’intention de vous installer en Islande, nous allons écrire un autre article à ce sujet.

Voyage en Islande: Papiers et visas

J'espère que toutes ces informations vous ont été utiles. Ces informations sont valides alors que nous écrivons ces lignes, mais il faut savoir que les exigences peuvent changer et qu’il est important de vérifier les éventuelles mises à jour sur le site des autorités islandaises.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 14 octobre 2019

Les volcans actifs d'Islande

Il existe de nombreuses attractions naturelles en Islande qui attirent des milliers de visiteurs chaque année. Je parle bien sûr des glaciers, des cascades, des geysers et bien sûr, des volcans. L'île se situe au point de rencontre des plaques tectoniques eurasienne et américaine, et ces plaques se sont lentement écartées au cours des siècles. En raison de la situation géographique de l’Islande, le pays abrite de nombreux volcans, dont beaucoup sont encore actifs. Il existe une trentaine de volcans actifs en Islande, mais seuls 13 d’entre eux sont entrés en éruption depuis la découverte de l’île il ya un peu plus de mille ans. Aujourd'hui, vous pouvez vous approcher facilement et en toute sécurité près de la plupart de ces incroyables volcans. Les volcans sont devenus l'une des attractions touristiques préférées de ceux qui visitent l’Islande en raison de la menace imminente de leur éruption à tout moment. Certaines éruptions récentes en Islande ont fait la une dans de nombreux pays du monde, ce qui a augmenté la popularité de l’Islande comme destination touristique.

Les volcans actifs d’Islande

Voici quelques-uns des volcans actifs les plus célèbres et les plus emblématiques que vous pourrez admirer en Islande.

Volcan Hekla

Hekla est l'un des volcans les plus vastes et les plus actifs d’Islande, car il a enregistré plus de vingt éruptions depuis le peuplement de l'île en 874 après JC. Il est difficile de croire que la région entourant Hekla était autrefois verdoyante, car elle semble aujourd'hui très érodée. Hekla se trouve à environ une heure et demie de route en voiture de la capitale, Reykjavik, lorsque vous vous dirigerez vers l’est. L'activité la plus intéressante dans la région est de parcourir le sentier qui mène jusqu'au sommet du volcan. La randonnée dure environ quatre heures en fonction de votre rythme. Avant de faire l’ascension, discutez toujours avec le personnel du centre d’information d’Hekla pour voir si vous pouvez grimper. Rappelez-vous que ce volcan est toujours actif!

Volcan Eyjafjallajökull

Volcan situé sous un glacier du même nom, Eyjafjallajökull a connu la gloire non seulement à cause de son nom apparemment impossible à prononcer, mais aussi à cause de son éruption en 2010 qui a provoqué une perturbation et une interruption du trafic aérien dans toute l'Europe pendant près d'une semaine. La plupart des islandais pensent qu'en raison de cette éruption, le tourisme a connu un boom dans le pays; beaucoup pensent que les voyageurs ont de plus en plus envie de voir des paysages inhabituels et exotiques et de faire des expériences de voyages qui sortent de l’ordinaire. Eyjafjallajökull est l'un des plus hauts volcans du sud de l’Islande, et il détient un record de 1651 mètres de hauteur.

Vous pouvez participer à plusieurs excursions en super Jeep dans la région, généralement au départ de Reykjavik. Si vous le pouvez, rendez-vous au sommet du volcan car vous pourrez profiter de la vue incroyable tout en haut. Si vous y allez doucement et à un rythme détendu, il faudra environ trois heures pour atteindre le sommet. À la base du volcan, il y a également un centre de visiteurs où vous pourrez voir une exposition sur l'éruption de 2010 avec des images uniques.

Volcan Snæfell

Les volcans actifs d’Islande

Voici un autre volcan célèbre en Islande, situé sur la péninsule de Snæfellsnes, à l'ouest du pays. Il est considéré comme un stratovolcan parce qu’il a été formé à la suite de nombreuses activités volcaniques intenses qui ont eu lieu pendant plusieurs années. Vous reconnaîtrez le volcan Snaefellsjökull, qui est aussi un glacier, de loin à cause de sa cime recouverte de glace; par jour de beau temps, vous pourrez même l’apercevoir depuis Reykjavík car il mesure environ 1446 mètres. Même si sa dernière éruption a eu lieu autour du IIIème siècle, le volcan Snæfell reste actif aujourd’hui. Beaucoup de voyageurs décident d’en faire l’ascension, et nous vous recommandons de toujours suivre les chemins et les routes balisées, non seulement pour ne pas vous retrouvez en difficulté, mais pour aider à préserver ce paysage unique à la faune et la flore inhabituelles.

Volcan Grímsvötn

Grímsvötn est également situé à l’un des points de rencontre des plaques tectoniques eurasienne et américaine, et par conséquent c’est l’un des volcans les plus actifs d'Islande. Grímsvötn contient plusieurs calderas et la dernière éruption a eu lieu en mai 2011. Le fait que la majeure partie de ce volcan soit submergée sous le glacier de Vatnajökull le rend extrêmement intéressant d’un point de vue géologique mais très dangereux. Lors d’une éruption, alors que le noyau de la caldera augmente sa température, la pression vers la surface sera si forte qu'elle pourrait soulever l’énorme glacier en quelques minutes. Cela causerait des inondations dévastatrices!

Cela peut sembler attrayant pour les touristes avides recherchant la photo parfaite d'un spectacle à la fois magnifique et rare. Si vous êtes un de ceux-là, peut-être mieux vaut-il réserver un tour en hélicoptère pour survoler le glacier et profiter de cette vue unique! Vous pouvez également trouver plusieurs circuits Super Jeep qui vous mèneront près de ces sites d’éruption. N'oubliez pas de suivre les conseils de sécurité des guides, car il est très dangereux de rester trop près.

Volcan Katla

Les volcans actifs d’Islande

On considère Katla comme le volcan le plus puissant du monde, et sachez qu’il entre entre en éruption chaque siècle environ (ce n’est pas une science précise!). La dernière éruption de 1918 a causé beaucoup de dégâts dans les villages adjacents. C'est un volcan sous-glaciaire, semblable à Grímsvötn. Le volcan Katla est enfoui sous le glacier de Mýrdalsjökull, une calotte glaciaire près de la côte sud de l'Islande. Ce volcan a constamment de petits tremblements de terre dans sa caldera, et les scientifiques pensent que nous pouvons nous attendre à une éruption de Katla à n’importe quel moment. Bien entendu, ces événements naturels sont très difficiles à prévoir.

Il y a beaucoup de choses à voir et à faire dans la région, comme visiter l'incroyable grotte de glace près de Katla. Vous pouvez aussi faire les “classiques” comme aller voir la cascade de Skogafóss et les environs. Enfin, si vous êtes un randonneur passionné, vous pouvez faire appel à un guide assermenté qui vous grimpera avec vous jusqu’au sommet de Katla (1 512 mètres).

Les volcans actifs d’Islande

Le monde des volcans islandais est fascinant, et ils constituent une partie très importante de la vie et de la nature islandaise. Nous avons vu qu’il est possible de découvrir de nombreux volcans islandais, même ceux qui sont toujours actifs.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 7 octobre 2019

Foire Aux Questions : un voyage d’hiver en Islande

L’Islande est un pays tellement fascinant que vous devriez le visiter pendant toutes les saisons, car le pays offre beaucoup hiver comme été. Cependant, il y a quelque chose de très captivant lorsque l’on visite l’Islande en hiver. Le paysage est très différent et il y a beaucoup à voir et à faire, même s'il fait un peu froid dehors. Selon le dicton, il n’y a pas de mauvais temps, que des voyageurs mal habillés, et si vous êtes bien préparés et que vous avez vêtements et matériel adéquats, vous avez toutes les chances de passer un bon moment. On sait que moins de voyageurs visitent l'Islande pendant les mois d'hiver, par rapport à la saison estivale. Cela veut dire moins de foules à Þingvellir, Geysir ou Dettifoss. Un voyage en hiver n’est pas un second choix par rapport à un voyage d’été; pour l’un comme pour l’autre, il suffit de s’y être préparé. Il faut garder à l’esprit que la météo en Islande peut parfois être difficile à prédire, et qu’il faut être prêt à faire face à l'imprévu. Si vous envisagez de faire un voyage d’hiver en Islande, voici quelques-unes des questions les plus fréquemment posées par nos lecteurs.

Foire Aux Questions : un voyage d’hiver en Islande

Que devrais-je emporter pour mon voyage en Islande?

Assurez-vous d'emporter des couches chaudes et respirantes, comme nous vous l’avons conseillé ici, et d’emmener des chaussures hautes et imperméables, un manteau, une ou deux paires de gants et un bonnet. Les chaussures et vêtements imperméables sont indispensables pour votre voyage, et les vêtements respirants seront certainement utiles lors de votre visite en Islande. Vous ne voudrez pas avoir de vêtements volumineux à transporter pour une longue randonnée, alors nous vous conseillons d’avoir un petit sac à dos avec vous. Si vous avez une voiture de location, il peut être une bonne idée de disposer de ce petit sac à dos pour y mettre une tenue de rechange afin de ne pas avoir à ouvrir votre grosse valise si vous êtes mouillé ou si vous avez froids. Il y a quelques endroits où vous pourriez vous arrêter sur la route pour vous changer, tels que les stations-service ou les campings. Comme vous le savez peut-être déjà, le temps change très vite en Islande, et il est donc préférable de se préparer à tout.

Est-il dangereux de conduire en hiver?

Vous pouvez vous attendre à des routes enneigées et verglacées qui vous demanderont de faire très attention si vous envisagez de louer une voiture pour votre voyage. La conduite en hiver peut s’avérer assez difficile pour les conducteurs inexpérimentés en raison de la neige et des vents violents. Il est important de toujours rester attentif à tout changement et à suivre les conditions météorologiques et les conditions de route souvent, et avant de prendre la route. Il existe également des services de bus réguliers et des visites guidées si vous ne voulez pas conduire!

Quelles sont les activités à ne pas manquer en hiver?

S'il s'agit de votre première visite en Islande, je vous conseillerais de réserver une visite guidée, si possible. La majorité d'entre elles n'ont pas besoin d’être réservées à l’avance, même si les places pour les randonnées sur glacier ou en scooter des neiges peuvent être prises d’assaut près de la capitale islandaise. Quelques agences proposent des excursions d'une journée à partir du centre-ville de Reykjavik, et les compagnies proposent même un service pour venir vous chercher directement à la porte de votre hôtel, sans surcoût. En hiver, vous aurez l’espoir de pouvoir apercevoir les célèbres aurores boréales ou de partir à la chasse aux aurores avec un guide. En outre, pour les plus aventureux, il existe des randonnées sur glaciers dans des endroits comme Skaftafell et Langjökull. Visiter une grotte de glace est également une option, à condition de ne pas venir trop tard dans la saison. Vous pourrez également vous baigner dans l’une des innombrables piscines publiques d’Islande pour vous détendre dans de l’eau à 40 degrés pendant votre séjour. En plus du blue lagoon, nous faisons part de nos piscines préférées ici.

Foire Aux Questions : un voyage d’hiver en Islande

Où dormir lors de mon voyage en Islande?

Il existe de nombreux hôtels et auberges de jeunesse où vous pouvez séjourner en Islande. Le taux d’occupation est relativement faible en cette période de l’année, à l’exception des fêtes de fin d’année et de certains week-end. Cela dit, en général, vous y trouverez beaucoup de disponibilité et de bonnes affaires. La plupart des voyageurs préfèrent rester en centre-ville pour profiter des activités culturelles que la ville a à offrir, et parce que cela requiert moins d’organisation. Vous trouverez de nombreux cafés, restaurants, magasins et musées en arpentant les quelques rues du centre ville de Reykjavík; le quartier Grandi vaut également le détour. Pour se loger, certaines personnes choisissent de rester dans des chambres d’hôtes ou des gîtes, généralement situées à la périphérie de la ville ou dans les zones rurales. Ceux-ci ont tendance à être moins chers que les autres hébergements en Islande, ce qui est essentiel si vous souhaitez vous en tirer avec un budget limité -l’Islande est une destination onéreuse. Les zones rurales et moins peuplées sont les meilleurs endroits pour observer les aurores boréales, car il y a moins de pollution lumineuse.

Quelle est la meilleure façon d'explorer l'Islande en hiver?

 L’un des moyens les plus populaires pour explorer l’Islande en hiver consiste à emprunter la route qui mène de la capitale au cercle d’or et de revenir à Reykjavík. Cette boucle d’environ 300 kilomètres et vous mènera aux attractions de l’île les plus populaires, et c’est un itinéraire qui possède beaucoup de charme en hiver. Commencez par visiter le parc national de Þingvellir, où vous pourrez vous émerveiller en observant les plaques tectoniques américaines et eurasiennes se rencontrer. Ensuite, vous verrez deux incroyables geysers (Strokkur et Geysir) dont les jets peuvent atteindre 30 mètres de haut. C'est l'un des spectacles naturels emblématiques de l’Islande, et si vous avez envie d’en profiter relativement seul, mieux vaut arriver tôt! En chemin, vous trouverez ce qui fait la renommée de l’Islande: les cascades, dont l’impressionnante Gullfoss, la cascade dorée. Elle est magnifique en hiver, mais attention à ne pas glisser en empruntant le chemin qui vous y mène. Ensuite, vous pouvez rebrousser chemin vers la capitale ou visiter les petits villages de pêcheurs comme Stokkseyri.

Que faire avant de quitter l'Islande?

Avant de quitter l'Islande, arrêtez-vous dans l'une des destinations les plus prisées du pays: le Lagon Bleu. C'est un endroit pas comme les autres, car il combine les commodités d'un spa luxueux avec le caractère unique du paysage islandais. Situé au milieu d’un champ de lave, il est également bien situé car l'aéroport international de Keflavík se trouve à seulement 25 minutes de route. Vous pourrez ainsi vous baigner dans cette piscine géothermique de renommée mondiale avant de quitter l’Islande.

Foire Aux Questions : un voyage d’hiver en Islande

Foire Aux Questions : un voyage d’hiver en Islande

J'espère sincèrement que vous avez trouvé cet article utile si vous envisagez de partir en voyage en Islande en hiver. Il y a beaucoup d’activités à faire et beaucoup de sites à voir, et vous pouvez également vous aventurez sur les routes du pays si vous aimez l’aventure! Parcourez notre blog pour des idées de voyage et d’itinéraire. N’oubliez pas qu’un voyage en hiver est un voyage qui se prépare, et n'oubliez pas de choisir des entreprises et des guides locaux dans la mesure du possible. N'oubliez jamais de rester en sécurité pendant votre visite et de suivre les recommandations de la population locale, car l'hiver peut parfois être rude.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 1 octobre 2019

Meilleure façon de voyager en Islande- voiture, camping-car ou camping-car?

Lors de la planification d’un voyage sur en Islande, il faut prendre une décision importante avant toutes les autres. Cela aura un impact non seulement sur votre budget et sur les régions d'Islande auxquelles vous pourrez accéder, mais également sur les endroits où vous passerez la nuit. Quel type de véhicule allez-vous louer pour vos vacances en Islande? Les trois options disponibles ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Que ce soit le prix, la facilité d'utilisation ou le confort, il faut tout prendre en compte pour choisir le meilleur moyen de voyager en Islande!


Meilleure façon de voyager en Islande: voiture, camper aménagé ou camping-car?


Location de voiture

La première option est le choix le plus standard. De nombreux voyageurs visitant l'Islande choisissent de louer une voiture et de rester à l’hôtel ou dans une auberge. C'est un choix merveilleux et c'est probablement l'option la plus facile parmi les trois. Vous pourrez vous détendre avec une bonne douche chaude en fin de journée et dormir dans une jolie chambre dotée d'un lit confortable. Qui n'aime pas rester dans une belle chambre d'hôtel ou un B&B, où tout est pris en charge pour vous et où votre travail principal est de vous détendre?

Si vous avez l’intention de faire le tour de l’île, vous pouvez choisir une voiture standard. Si vous envisagez d’accéder aux hauts plateaux islandais ou de conduire sur des routes de montagne (routes F), vous devez vous assurer que vous louer un véhicule 4x4. C’est requis par les lois si vous roulez sur les routes F. Un véhicule comme le Dacia Duster ou la Kia Sportage sont parfaits pour ce type d'exploration.

L'inconvénient de la location d'une voiture est le coût. La location de voiture elle-même et le coût de l’essence ne sont pas forcément astronomiques. Par contre, le prix de l’hébergement sera considérable. Avec des chambres à Reykjavík allant de 150 à 300 euros la nuit, les choses peuvent s'additionner rapidement. Vous mangerez également souvent au restaurant, ce qui ajoutera à votre budget. Une façon d'économiser de l'argent est de faire du camping sous la tente, car rester dans un camping ne coûte que 10 ou 15 euros par nuit et par personne. Vous pouvez aussi louer des chambres ou des appartements avec cuisine pour pouvoir cuisiner vous-même.

Meilleure façon de voyager en Islande: voiture, camper aménagé ou camping-car?

Location de camper aménagé

La prochaine étape est l’option préférée de nombreux jeunes voyageurs et couples: un camper aménagé! Avec ce véhicule, vous disposez de presque tout ce dont vous avez besoin pour vous déplacer, dormir et manger. Lorsque vous êtes prêts à dormir après avoir roulé une partie de la journée, il vous suffit de vous rendre dans le camping le plus proche et de vous installer pour la nuit. Il n’est pas nécessaire de monter une tente car vos dortoirs sont déjà à l’arrière. La plupart des véhicules sont équipés de chauffage qui vous gardera bien au chaud toute la nuit -vérifiez avant de procéder à la location!

Le seul inconvénient auquel je puisse penser avec un camper aménagé est que cette option n’est pas aussi luxueuse que les deux autres. Avec un camper aménagé, vous devrez rester dans les campings et utiliser leurs installations. Cela signifie que vous partagerez les salles de bains et les douches avec d’autres personnes. Parfois, vous devez payer un supplément pour utiliser de l'eau chaude dans les douches de campings. Mais la plupart des campings disposent du Wifi et d’autres commodités modernes. Je vous recommande de planifier votre itinéraire à l'avance et de vérifier quels équipements et installations sont disponibles dans les campings de votre choix.

Certains modèles de campers aménagés tels que le Marco Polo et le California offrent des options de 4x4. N'oubliez pas de regarder cela lors du choix de votre véhicule si vous voulez conduire sur des routes F.

Location de camping-car

Les camping-cars en Islande sont le moyen de transport préféré des familles. Les camping-cars sont merveilleux car ce sont véritablement des maisons sur roues. Vous disposez non seulement d'une cuisine et d'un coin repas complets, mais également d'une salle de bain avec toilettes et douche. La liberté et la mobilité d’un camping-car se mêlent à la facilité et à la commodité d’un hôtel. Ce moyen de transport hybride pourrait vous convenir si vous recherchez le meilleur des deux mondes, entre l’hôtel et le camper aménagé.

L’un des inconvénients des camping-cars est qu’ils ne peuvent pas conduire sur les routes F, vous devez donc vous en tenir à la route circulaire et aux routes secondaires.

Meilleure façon de voyager en Islande: voiture, camper aménagé ou camping-car?

Meilleure façon de voyager en Islande: voiture, camping-car ou camping-car?

La façon dont vous choisissez de conduire en Islande dépend vraiment de vous. Vos préférences de voyage, votre budget, votre itinéraire et même le type de véhicule dans lequel vous vous sentez le plus à l’aise vous aideront à faire le bon choix. Si les modes de déplacement et de transport des voyageurs diffèrent, leur point commun est qu’ils vivront des expériences uniques en leur genre sur la planète Terre. Des randonnées sur les glaciers du Vatnajökull aux bains de boue de Hverir, l’Islande est l’un des endroits les plus uniques au monde. Quel que soit le véhicule que vous choisissez, assurez-vous de profiter de chaque instant du voyage!

Islande24
© Tous droits réservés

jeudi 26 septembre 2019

Que faire à Egilsstaðir

Egilsstaðir est la ville principale des fjords de l’est et compte près de 2500 habitants. C’est le centre urbain et commercial de l’est de l‘Islande, et les activités de pêche, d’industrie et de tourisme y sont importantes. La ville dispose d’un aéroport et d’un hôpital, et vous y trouverez tous les services nécessaires comme la poste, divers magasins, plusieurs hôtels et restaurants, une piscine et un office de tourisme.

Egilsstaðir et les fjords de l’est reçoivent peu d’attention comparé au reste du pays, et ce sont un peu les oubliés du tourisme en Islande. Sur les blogs et les forums, il y a toujours très peu de choses au sujet de cette petite ville d‘Islande. Il est vrai que l’essentiel des sites a voir ne se trouve pas dans la ville elle-même mais dans les environs. Skriðuklaustur, la fôret d’Hallormsstaðaskógur et la cascade Hengifoss se trouve à 20 ou 30 kilomètres de là. Que faire donc, à Egilsstaðir?

Que faire à Egilsstaðir

East Iceland Heritage Museum


L'histoire des fjords de l'est, de l’époque des colonies jusqu'à nos jours, est exposée au musée du patrimoine de l‘est de l‘Islande (East Iceland Heritage Museum). Vous pourrez y admirer une ferme typique restaurée, qui a été reconstruite et aménagée à l'intérieur du Musée, une épée du XVIème siècle, une exposition de reliques païennes et d’objets traditionnels, notamment une tombe et du mobilier d’église datant de 1744.

Une partie du musée est consacré au renne, car on ne peut apercevoir cet animal que dans cette partie de l’Islande. Le week-end les visiteurs peuvent assister à des démonstrations de filage et de tissage et aller faire un tour en calèche. De juin à août, le musée est ouvert de 10h30 à 19h (18h les week-ends), et le reste de l’année de 11h à 16h.

Que faire a Egilsstaðir

Tjarnagarður est un parc de la ville d‘Egilsstaðir. C’est un endroit charmant, avec un petit lac et une école maternelle nichée au milieu des arbres. Un cadre idyllique pour une journée en famille! La particularité de Tjarnagarður, c’est qu‘on peut y jouer au ‘frisbee golf’ (ou disc golf). Il y a également un terrain de mini golf en face de l’hôtel Icelandair et un terrain de golf Eskjufell plus loin en ville. C’est la ville idéale pour les amoureux du golf!

Sláturhúsið, que l’on peut traduire par L‘abattoir, est un centre culturel fondé en 2005, qui met l’accent sur les arts de la danse et du théâtre. Ce centre culturel offre toute l’année des performances, des concerts, des conférences, des expositions et des ateliers pour découvrir des artistes de la région et du monde entier. Le centre se situe dans un vieux bâtiment qui servait d’abattoir, et dispose de nombreuses pièces pour toutes formes d’activités. Il dispose également d’un studio, d’une salle de concert, d’un atelier et d’une résidence d’artiste.

Que faire à Egilsstaðir

La piscine d’Egilsstaðir est l’un des meilleurs endroits de la ville pour s’amuser ou se relaxer. Une grande piscine pour nager, plusieurs jacuzzis de différentes températures pour se reposer, une piscine pour les plus jeunes, un sauna et deux toboggans, cette piscine ravira toute la famille. Si vous préférez une expérience plus luxueuse, vous pouvez vous rendre au spa (Báðhúsið) du Lake Hotel. Il faut réserver à l’avance pour profiter de leur hot tub d’intérieur (40 degrés) et de leur sauna.

La ville offre également un chemin des poètes autour des rues ou vous pouvez lire des extraits de poésie islandaise. Pour plus d‘informations sur les activités à Egilsstaðir, contactez l’office de tourisme Egilsstaðastofa.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 23 septembre 2019

Comment les Islandais survivent-ils l’hiver sereinement?

Décembre, Reykjavik. Il est 9h03 du matin et il fait toujours nuit noire. Selon le bureau météorologique islandais, le soleil se lèvera à 11h06, et se couchera à 16h04. Il faut le voir pour le croire, mais c’est la réalité islandaise pendant ce mois d’hiver! En décembre, il y a à peine cinq heures de lumière chaque jour. La plupart de nos lecteurs viennent de pays où il y a au moins 8 ou 10 heures de lumière en hiver. Beaucoup de voyageurs se demandent comment il est possible de vivre avec si peu de lumière pendant une période relativement longue! En tant qu’islandais, on nous pose souvent la question: comment les habitants d’Islande gèrent-ils l’obscurité et le manque de lumière? Si vous souhaitez également le savoir, prenez un goûter, installez-vous confortablement et lisez notre article.

Comment les Islandais survivent-ils l’hiver sereinement?

L’obscurité en Islande: l’explication scientifique

La plupart des gens pensent qu’il ya essentiellement six mois de lumière et six mois d’obscurité sans fin près du cercle polaire arctique. Ce n’est pas exactement vrai, mais il est vrai que les jours sont sans fin en été, et que les nuits d’hiver sont très longues, cependant peu de gens en connaissent la raison.

Imaginez notre belle planète Terre, puis essayez de visualiser la terre et le soleil. Nous savons tous que la terre tourne autour du soleil dans un mouvement circulaire qui prend jusqu'à 365 jours, soit une année de vie sur terre. En même temps, notre belle planète bleue tourne sur elle-même pendant 24 heures, soit un jour de nos vies. Ces deux mouvements affectent la lumière en Islande, mais également dans tous les pays du monde.

Si la Terre n’effectuait pas de rotation, ce serait l'été en Europe et en Australie au même moment, car les régions nord et sud de la planète seraient à la même distance du soleil. Comme cela n’est pas le cas, l'hémisphère nord et l'hémisphère sud ont des saisons opposées. Puisque la Terre tourne, elle s'incline sur un axe à un angle de 23,5 degrés, créant aux pôles une ligne diagonale imaginaire. Selon le point de mouvement sur lequel se trouve la Terre, la lumière du soleil diffère. Cela signifie que parfois, l'hémisphère nord est à l'abri du soleil tandis que l'hémisphère sud est orienté vers le soleil, et vice versa.

Cet effet est plus extrême aux pôles. En Islande, nous n’avons pas six mois d’obscurité complète car nous ne sommes pas situé au pôle Nord lui-même, bien que nous en soyons assez proches. Cela explique qu’en été, nous ayons presque 23 heures de lumière, et qu’en hiver, nous ayons à peine cinq heures.

Comment les Islandais survivent-ils l’hiver sereinement?

Comment les Islandais gèrent-ils l’obscurité?

Je comprends que cela peut être très difficile pour certains voyageurs de faire face à si peu de lumière du jour. Je ne vais pas enjoliver les choses, c’est aussi difficile pour la plupart d’entre nous, mais je suppose que nous en avons l’habitude. Quand nous nous levons le matin, il fait noir, et quand nous sortons du bureau pour rentrer chez nous, il fait encore noir. Ces journées courtes et le manque de soleil peuvent affecter notre santé et notre bien-être. Le manque de mélatonine pendant l’hiver est fréquent chez les islandais, ce qui peut entraîner des troubles du sommeil. En outre, l'obscurité s'accompagne de tempéraments moroses et même de dépression. Le manque de vitamine D est également un problème, et c’est pourquoi la majorité d’entre nous prennent des suppléments de vitamine D tout au long de l’année. Cela dit, il est important de savoir comment gérer l’obscurité et le manque de lumière, car la vie en hiver peut quand même être agréable. Voici quelques-uns de nos trucs et astuces pour combattre la morosité et le manque de lumière en hiver!

Garder un horaire adapté

L’horloge interne de l’être humain se coordonne généralement avec le soleil. Dans le cas islandais, il n’est pas possible de procéder de cette façon à moins de ne vouloir hiberner comme un ours tout l’hiver. Compte tenu des circonstances, il est important de garder votre esprit occupé et d’avoir un emploi du temps qui corresponde aux besoins de votre corps. Il faut s’occuper pendant la journée: travail, piscine, tricot, lecture, les islandais savent qu’il est important de ne pas rester sans occupation pendant l’hiver.

N'oubliez pas de socialiser

L'hiver est froid et sombre, et vous le ressentirez sûrement car vous n’aurez sûrement pas beaucoup d’énergie pour sortir. Cependant, il est nécessaire et important de continuer à faire des activités et de sortir voir famille et amis, car cela est crucial pour la santé mentale.

L’une de ces activités (notre préférée!), c’est d’aller se baigner dans les piscines municipales. Vous savez probablement déjà à quel point la baignade est importante pour notre culture. La piscine est un lieu important de socialisation, et pour cause; contrairement à d'autres pays plus ensoleillés, nous ne pouvons simplement pas prendre des tapas avec des amis en terrasse d’un café, ou faire un pique-nique dans les montagnes islandaise. Il fait trop froid!

Comment les Islandais survivent-ils l’hiver sereinement?

A l’inverse, dans un hot pot, les eaux sont chaudes et relaxantes! La plupart des piscines en Islande se trouvent à l’extérieur, même s’il existent quelques piscines d’intérieur; dans tous les cas, piscines et jacuzzis sont toujours chauds, et les températures varient de 25 à 43 degrés. Il n’est absolument pas exagéré de dire que presque tous les islandais s’adonnent à ce loisir, pour preuve du nombre de piscines et de bains chauds que l’on trouve tout autour du pays. C’est l’endroit où l’on peut rencontrer de nouveaux amis, discuter de politique ou de ce qui se passe dans le pays. Nous discutons de tout ce qui nous préoccupe, nous rions, nous partageons nos opinions. Nous aimons aussi faire cela dans l’un des nombreux cafés de l’île, avec une boisson chaude fumante et une pâtisserie.

Divertissez-vous!

Il ne faut pas laisser la place à l’ennui, car cela peut vous démoraliser. Jusque Noël, l’hiver passe relativement vite avec les préparations des fêtes et les cadeaux à faire. Vous avez probablement entendu parler de notre tradition qui consiste à offrir des livres lors du réveillon de Noël. Nous passons ensuite la soirée à boire du chocolat chaud et à lire nos nouveaux livres. L'Islande est la troisième nation la plus alphabétisée au monde, et un islandais sur dix publiera un livre de son vivant. Cela ne signifie pas que les islandais soient particulièrement intelligents ou créatifs, mais qu’ils aiment lire et écrire -et que les hivers sont longs!

Manger correctement

La lumière du soleil est très importante car elle encourage votre corps à produire certaines vitamines qui assurent son bon fonctionnement. Comme la lumière du jour est si rare en hiver, il faut trouver l’énergie et les vitamines ailleurs. Une alimentation variée et riche en vitamines et en produits frais vous aidera à tenir le coup pendant les périodes les plus sombres de l’année. Les capsules d'huile de foie de morue Lýsi, que l’on trouve aussi sous forme liquide, aident les Islandais à faire face au manque de vitamines en hiver.

Huile de foie de morue islandaise

Cet or liquide, que vous avez peut-être aperçu en supermarché, est de l'huile de foie de morue. Ce n’est pas la chose la plus savoureuse au monde, certes, mais c’est très bon pour la santé (l’huile de krill est encore mieux, mais bien plus coûteuse) -et puis soyons honnêtes, on trouve bien pire dans un buffet de Þórrablót que dans une bouteille de Lýsi! L’huile de foie de morue islandaise est riche en acides gras oméga-3, essentiels pour les adultes comme pour les enfants.

Augmentez votre consommation de fruits

Nous avons tous besoin d'avoir plus de vitamines A et D dans notre corps en hiver et les fruits en sont la source idéale. La vitamine D est importante car elle aide le corps à réguler le calcium et les phosphates, ce qui en fait un élément vital pour nos os, nos dents et nos muscles. L’Islande n’est pas connue pour disposer d’un énorme choix dans ses rayons fruits et légumes, mais avec un peu de persévérance vous trouverez sûrement un choix correct.

Comment les Islandais survivent-ils l’hiver sereinement?

Comment les Islandais survivent-ils l’hiver sereinement?

Comme vous pouvez le constater, il existe plusieurs moyens d’atténuer ces longues périodes d’obscurité en hiver: s’occuper, être entouré, et bien s’alimenter! Nous avons la chance de vivre dans un pays magnifique avec une nature unique, et je suppose que c’est le prix à payer pour y vivre! Si c’est trop dur à supporter, vous pouvez toujours prendre quelques jours de congé et partir en vacances. Beaucoup d’islandais s’offre un petit séjour en Espagne ou ailleurs en Europe en janvier ou février, pour tenir le coup jusqu’au printemps. Une fois vos batteries rechargées, vous serez prêts à retourner en Islande pour les six prochains mois!

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 16 septembre 2019

Conseils de voyage pour l’Islande en hiver

L'hiver est devenu un moment privilégié pour effectuer un voyage en Islande. Finis les jours où les touristes de l'été partent et où l'île se repose jusqu’à l’été suivant. Les voyages d’hiver en Islande sont devenu plus populaires pour plusieurs raisons: moins de monde, moins cher, et des activités d’hiver attrayantes, sans parler du spectacle naturel des aurores boréales. Nous avons déjà beaucoup écrit sur l'hiver en Islande; cependant, un article de plus ne peut pas faire de mal. Il s'agit d'une période spéciale de l'année qui présente des défis uniques. Je vais vous donner quelques conseils qui vous aideront à tirer le meilleur parti de votre voyage.

Conseils de voyage pour l’Islande en hiver

L’hiver en Islande: quand?

La première chose à savoir lors de la planification d'un voyage d'hiver en Islande est que la période hivernale est longue. Étant donné l'extrême latitude nord de l'Islande, il est important de savoir qu'il fait froid et neigeux en Islande plus tôt dans l'année et que les températures glaciales perdurent jusqu'à ce que l'on qualifierait normalement de printemps dans d'autres parties du monde. Même s’il est difficile de donner des dates exactes, l’hiver en Islande commence en novembre et se termine en mars -comptez un peu plus si vous voyagez dans le nord ou les fjords de l’ouest. Septembre et octobre sont des mois de transition, tout comme avril et mai.

Conseils de voyage en hiver: Conduire en Islande
L'un des premiers et des plus importants sujets à discuter lors d'un voyage en Islande en hiver est la conduite. Nous avons des articles plus détaillés à ce sujet, n’hésitez pas à vous y référez! Les conditions de route en hiver peuvent être dangereuses. Vent violent, tempêtes de neige, brouillard, toutes les conditions sont réunies pour créer des conditions de conduite difficiles! Il y a plusieurs choses à faire. Tout d’abord, assurez-vous que votre véhicule soit équipé de pneus neige.

Conseils de voyage pour l’Islande en hiver

Il est extrêmement important de consulter régulièrement les prévisions météo et les conditions des routes. Par régulièrement, je veux dire plusieurs fois par jour; les deux sites mentionnés auparavant sont très souvent mis à jours. Il faut savoir quand une tempête se prépare, regarder si les routes de votre itinéraire sont accessibles.

Conseils de conduite en hiver pour l'Islande
Il va sans dire qu’il ne faut jamais être pressé sur la route en Islande. Privilégiez la sécurité à votre itinéraire! Donnez-vous suffisamment de temps pour vous rendre d'un point A à un point B. Rajoutez toujours du temps de conduite si vous êtes sur les routes en hiver. Avoir un plan B peut également s’avérer utile!

Attention au coucher du soleil
Ceci est un conseil qui est également partiellement lié à la conduite. Vous savez que l’Islande est très au nord, et qu’il y a peu de lumière du jour en hiver. Pendant les jours les plus courts, le lever et le coucher du soleil ne sont séparés que de 4 ou 5 heures environ. Cela ne laisse pas beaucoup de temps pour faire des activités en plein air comme une randonnée sur le glacier à Vatnajökull ou pour se rendre sur le site de l'accident d'avion sur la plage de Sólheimasandur. Vous devez planifier vos journées très soigneusement en hiver pour vous assurer de ne pas être pris au dépourvu. Consultez les heures de lever et de coucher du soleil pour connaître le nombre approximatif d’heures d’ensoleillement. Heureusement, vous pouvez tirer parti du crépuscule civil afin de profiter au maximum des heures d’ensoleillement.

Conseils de voyage pour l’Islande en hiver

Un autre conseil de voyage en hiver: qu’emporter dans votre valise et porter
Je ne saurais insister sur l’importance de s’habiller chaudement en Islande, surtout en hiver. Si vous n'avez pas l'habitude de vous habiller par temps froid, lisez notre article à ce sujet. Vous n'avez vraiment besoin que de quatre couches clés pour vous garder au chaud et au sec lorsque vous voyagez en Islande. En résumé, vous avez besoin de deux couches de base de haute qualité pour capter la chaleur du corps et évacuer l'humidité, d'une couche isolante pour maintenir la chaleur et d'une couche de protection imperméable pour vous protéger de la pluie et de la neige.

Conseils de voyage pour l’Islande en hiver
Planifier des vacances d’hiver en Islande demande beaucoup d’organisation. Si vous êtes bien renseigné et que vous savez à quoi vous attendre, vous êtes prêt pour que votre voyage se déroule le mieux possible! Il y a beaucoup de choses à faire pendant l'hiver en Islande, et c’est un merveilleux pays lorsqu’il est recouvert de neige.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 9 septembre 2019

Combien de temps devriez-vous passer en Islande?

Lors de la planification d'un voyage en Islande, l'une des premières questions que vous devez vous poser est de savoir combien de jours partir. Un itinéraire de 5 jours est-il suffisant? Ou avez-vous besoin au moins d’une semaine? Certaines personnes passent dix jours, quatorze jours ou même un mois à parcourir la petite île nordique. Pour être parfaitement honnête, le temps que vous passez en Islande dépend entièrement de ce que vous voulez voir et faire. En étant réaliste, cinq jours est trop court pour voir les principaux sites touristiques du pays. Avec un voyage de sept ou dix jours, vous aurez une bien meilleure chance de visiter les régions les plus intéressantes du pays. Quatorze jours vous laisse la liberté d’explorer la plupart du pays. Voyons ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire en fonction de la durée de votre séjour en Islande.


Combien de temps devriez-vous passer en Islande?

Itinéraire de 5 jours: Explorez le sud de l'Islande

Si vous n’avez que cinq jours en Islande, vous aurez du mal à tout faire. En fait, ce sera un peu la course si vous voulez voir les principaux sites du pays. Mon meilleur conseil est de ne pas essayer de tout voir. Concentrez-vous sur une partie du pays, comme la côte sud ou le cercle de diamants, et explorez cette région en profondeur. Vous pouvez vous accorder une journée complète pour explorer l’ensemble de la route du Cercle d’or. Vous pouvez aussi passer deux jours pour aller à Vík et observer les nombreux sites à voir sur le chemin: les cascades Seljalandsfoss et Skógafoss ou l'épave de l'avion sur la plage de Sólheimasandur.

Si vous faites un court séjour en Islande, je vous recommande vivement de venir en été. Les rayons interminables du soleil de minuit vous donneront beaucoup plus d'heures de clarté. Utilisez-les à votre avantage pour en voir le plus possible.

Itinéraire de 7 jours: Reykjavik et le sud de l'Islande ou tour de l’île express

Passer sept jours en Islande vous donne un peu plus de liberté et de flexibilité. Vous pouvez prolonger votre séjour dans le sud de l’Islande en ajoutant des visites à Reykjavik, au lagon bleu, au cercle d’or ou à la péninsule de Snæfellesnes. Vous pouvez aussi faire le tour de l’île, mais il vous faudra être sélectif dans vos étapes car vous ne pourrez pas tout voir.

Combien de temps devriez-vous passer en Islande?

Lorsque vous décidez combien de temps passer en Islande, déterminez si vous souhaitez aller dans des endroits comme Vestrahorn, à Stokksnes. Si vous prévoyez venir pendant sept jours, je vous recommande également de venir en été. De longues heures d'ensoleillement vous aideront à en voir plus, et vous ne serez probablement pas ralentis par les intempéries ou les tempêtes de neige inattendues.


Itinéraire de 10 jours: parcourez le tour de l’île en passant par la route numéro un

Si vous êtes en Islande pour dix jours, je vous recommande vivement de faire le tour du pays. Pour moi, c'est le temps idéal pour un voyage en Islande. C'est le compromis idéal pour voir beaucoup de choses sans rester trop longtemps. Voici une liste des sites que vous devriez envisager de visiter en dix jours. Nous avons aussi écrit des articles avec des itinéraires détaillés, et vous pouvez vous y référez pour plus de détails.

Reykjavík 
Parc national de Þingvellir et la fissure de Silfra
Geysers de Strokkur et Geysir
Chute d'eau de Gullfoss  
Le lagon Bleu  
Chute d'eau de Seljalandsfoss  
Chute d'eau de Skógafoss  
Site de l'accident d'avion de la plage DC-3 de Sólheimasandur    
Plage de sable noir et colonnes de basalte de Reynisfjara
Landmannalaugar et le sentier Laugavegur
Parc national de Vatnajökull  
Glacier de Skaftafell  
Chute d'eau de Svartifoss  
Glacier Vatnajökull  
Lagune du Glacier Jökulsárlón  
Plage de diamant  
Les fjords de l'est
Lac Mývatn  
Chute d'eau de Dettifoss 
Chute d'eau de Goðafoss  
Champs volcaniques de Krafla  
Cratère de Vita et caldeira d’Askja
Zone géothermique de Hverir  
Ville d'observation des baleines, Húsavik    
Akureyri
Dalvík
Péninsule de Snaefellsnes  
Mont Kirkjufell et cascade Kirkjufellsfoss

C’est beaucoup à faire en dix jours, mais ce n’est que pour vous donner une idée de certaines des choses à visiter pendant votre voyage. Inspirez-vous de nos itinéraires pour peaufiner le vôtre!

Itinéraire de 14 jours: le tour de l’île et les fjords de l’ouest

Quatorze jours vous laisse beaucoup de temps pour parcourir le tour de l’île, et vous permettra de passer plusieurs jours dans des endroits comme le cercle de diamants, la péninsule de Snaefellsnes ou les fjords de l’ouest. Il est assez facile de passer deux ou trois jours à explorer chacune d’elles, et plus pour les fjords de l’ouest.

Un mois en Islande: vous êtes pratiquement un autochtone

Passer un mois en Islande est le rêve de chaque voyageur devenu réalité. Vous pouvez vraiment explorer le pays en profondeur et qui sait? Vous pourrez peut-être même parler un peu islandais avant la fin de votre voyage. Ou à tout le moins, être capable de prononcer le nom du glacier Eyjafjallajökull. Vous pourrez visiter les lieux énumérés ci-dessus et plus encore, apprécier les petits musées pittoresques, les villages de pêcheurs et les petites villes qui font la renommée de l’Islande, et faire vraiment connaissance avec ses habitants.

Combien de temps devriez-vous passer en Islande?

Combien de temps devriez-vous passer en Islande?

Comme dans la plupart des cas, la réponse à cette question est… cela dépend. Nous vous avons présenté quelques idées et suggestions d’itinéraires. N’hésitez pas à chercher d’autres articles sur notre blog pour plus d'idées. Quel que soit le temps que vous décidez de passer en Islande, vous vivrez à coup sûr une expérience inoubliable.

Islande24
© Tous droits réservés

lundi 2 septembre 2019

Climat et météo de l’Islande en automne

Nous voici au mois de septembre et nous accueillerons officiellement le début de l'automne. Cette saison est l'un des meilleurs moments pour visiter l'Islande et c'est un moment spécial ici. Le feuillage d'automne couvrira rapidement le pays d’une mer de feuilles orange, rouges et jaunes. Bien que le climat ne soit pas très hospitalier, il ne fait aucun doute que l’automne soit un moment formidable pour visiter l’Islande, alors que les couleurs créées par l’automne sont éclatantes. Pour ceux qui ne sont pas habitués à la météo automnale d’Islande, voici un bref aperçu de ce à quoi il faut vous attendre en automne.

Climat et météo de l’Islande en automne

Aperçu général de la météo islandaise
Avant de regarder la météo en Islande en septembre, octobre et novembre, lorsque les températures chutent, examinons la météo du pays dans son ensemble. Pour caricaturer un peu, les étés sont longs et ensoleillés, le printemps est à peu près chaud et à peu près sec, et les hivers sont impitoyables. L’automne est magnifique mais... humide.

En regardant sur une carte, on voit que l'Islande est située au large des côtes européennes, juste au-dessus du Royaume-Uni, entre le Groenland et la Scandinavie. C’est au beau milieu de la région septentrionale de l'océan Atlantique et de la mer de Norvège. En tant que tel, nous subissons de nombreuses tempêtes, à toute saison. Même si l’automne a des températures relativement clémentes, c’est également la saison la plus humide en Islande.

Climat et météo de l’Islande en automne

Météo de l’Islande à l’automne - Pluie
L'automne en Islande est pluvieux et couvert, et on le doit au Gulf Stream! À mesure que nous nous rapprochons de l'automne, le Gulf Stream commence à faire entrer de l'air chaud au-dessus de l'océan Atlantique, et ces courants de vents finissent par se diriger vers l’Islande. Lorsqu'ils arrivent au-dessus de notre île nordique, ils entrent immédiatement en contact avec les courants de vents froids de l'Arctique. Ces deux forces de Mère Nature se heurtent et il en résulte un ciel couvert, des tempêtes soudaines, des vents violents et des conditions climatiques en rapide évolution. C'est une des particularités de l’Islande: une minute, on se croirait en été et la minute d’après, on se croirait en plein hiver. Passer du soleil à la pluie ou à la neige aussi rapidement peut être un peu déconcertant, mais comme le disent de nombreux Islandais, «si vous n’aimez pas le temps qu'il fait, attendez cinq minutes».

À bien des égards, l’automne ressemble beaucoup au printemps. Les deux saisons sont à la fois venteuses et parfois froides. En Islande, la température peut descendre en dessous de 0 ° C la nuit et atteindre jusqu'à 15 ° C le jour. Cependant, la différence la plus significative est le vent. Les vents d'automne islandais sont froids. Si vous prévoyez de nous rendre visite au cours de cette saison, il est primordial d’emmener une veste de pluie de qualité supérieure, des vêtements chauds, des chaussures et des pantalons imperméables. N'oubliez pas de vérifiiez la météo de la région dans laquelle vous vous dirigez, mais en règle générale, il pleut plus dans le sud!

Climat et météo de l’Islande en automne

La météo apporte de superbes couleurs d'automne en Islande

Malgré les conditions pluvieuses, l’Islande devient pendant l’automne un magnifique pays de couleur rouille, rouge et orangé, un paradis pour les photographes! Assurez-vous simplement d’avoir les vêtements appropriés et résistant aux intempéries, et profitez du voyage!

Islande24
© Tous droits réservés

mercredi 28 août 2019

Islande: pays de glace

L’Islande est connue pour ses glaciers (Snæfellsjökull, Vatnajökull), mais également pour ses glaces... En toute saison, les locaux consomment des quantités industrielles de glace en tous genres. Le glacier est l’un des seuls endroits où l’on fait la queue un vendredi soir à 22 heures... En Islande, il n’y a pas de saison pour manger de la glace. Petit tour d’horizon des meilleurs endroits où manger vos glaces en Islande!

Islande: pays de glace

Considérée par beaucoup comme le meilleur glacier de la capitale islandaise, Ísbúð Vesturbæjar, dans le quartier du même nom, vous proposera une glace à base de lait ou à base de crème, dans laquelle vous pourrez choisir trois ingrédients à mélanger ensemble... vous pouvez manger une glace fraise-banane-pépites de chocolat ou kiwi-myrtilles-Daim. Le résultat s’appelle Þeyttingur et est absolument délicieux. Vous y trouverez également une sélection de glaces plus traditionnelles, glace à la vanille entouré d’un glaçage au chocolat, glace “clown” pour les enfants, glace avec sauce au chocolat (chaud ou froid), glace et réglisse (la réglisse, autre sujet de société en Islande!) et j’en passe...

Islande: pays de glace

D’autres options disponibles dans la capitale sont Yoyo, connu pour ses yaourts glacés, et Valdís, connue pour ses parfums originaux. Vous y trouverez par exemple de la glace goût cacahuète!

Islande: pays de glace

Le glacier Brynja d’Akureyri, situé dans la vieille ville, se tient également en haut du palmarès des meilleurs glaciers islandais. Mais attention cependant à la taille des glaces islandaises. “Moyen” pour un islandais sera certainement considéré comme “énorme” pour un voyageur étranger... Dans le centre ville, il est possible de trouver un glacier dans la rue Geislagata, Ísbúðin, et certains cafés proposent aussi des desserts glacés, en cône (í brauði) ou en boîte (í kassi).

Islande: pays de glace

Vous trouverez des glaces dans toutes les stations essences ou kioskes (sjóppur) autour du pays. Certaines fermes autour du pays fabriquent également leur propre glace, comme Holtsel dans l’Eyjafjörður, Erpsstaðir près de la péninsule de Snæfellsnes, Efstidalur près du Cercle d’Or et Brunhóll près du Vatnajökull. Cette dernière a donc nommé sa glace Jöklaís, que l’on peut traduire par “la glace du glacier”.

Ísbílinn est une invention extraordinaire pour ne pas priver les fermes du pays des trésors glacés que l’Islande a à offrir, et parcourt le pays en camion pour offrir ses trésors. L’été, ísbílinn (littéralement “voiture de glaces”) s’arrête aussi dans les grandes villes et annonce sa présence par une petite musique -le signal international pour les marchands de glace. L’hiver, les camions mobiles se cantonnent aux petites villes et vallées plus reculées.

Islande: pays de glace

Stéphanie, Islande24
© 2016 par Islande24

samedi 24 août 2019

Nord ou sud?

Akureyri, Mývatn, Dimmuborgir et Dettifoss ou Jökulsárlón, Gullfoss, Skaftafell et Vík? Pas simple de se décider entre visiter le nord ou le sud de l’île. Cette question revient de plus en plus souvent pour les voyageurs qui se rendent en Islande. Il est difficile d’y répondre, car elle dépend aussi de vos goûts et de vos envies. Cependant, nous avons tenté de compiler quelques informations qui pourront vous aider à faire votre choix!

Nord ou sud?

Le sud présente une belle diversité au niveau des paysages. Cascades, volcans, plages de sable noir, glaciers, vous pouvez voir ce que l’Islande a de plus beau à offrir en vous cantonnant à la côte sud. Toute l’année, il est possible de visiter le sud de l’Islande et de profiter de ces activités, comme faire une balade à cheval, une randonnée sur un glacier ou un tour en scooter des neiges.

Dans le nord, la route est bien longue pour rejoindre Mývatn, mais c’est sans doute l’incontournable si vous vous dirigez vers le nord. A partir de là, vous pouvez facilement visitez les autres sites incroyables du nord de l’Islande, comme Dettifoss ou Ásbyrgi. Pour le ski, l’observation des baleines ou la tranquillité, le nord est idéal!

Nord ou sud?

La route numéro un jusque Höfn est très accessible, même en hiver, et il est rare que cette route soit bloquée. Dans le nord, la neige est plus abondante et il arrive plus souvent que certains tronçons de route ferment pour quelques heures, voir une journée. Il peut s’avérer judicieux de rejoindre le nord et la ville d’Akureyri en avion, et de rayonner à partir de là.

La plupart des visiteurs privilégient le sud, plus diversifié et plus accessible. Toute l’année et à toutes saisons, les visiteurs profitent du cercle d’or, de ses geysers et son parc national, du sable noir de Vík, et des cascades Seljalandsfoss et Skógafoss. Il est donc rare de se retrouver seul à ces sites, même si l’hiver est plus calme, et la plupart des visiteurs voyagent en milieu de journée. Tôt le matin ou dans la soirée, il n’est pas impossible que vous vous retrouviez seul à Þingvellir ou Vík.

Moins fréquenté, avec des paysages plus dramatiques, le nord de l’Islande vous montrera une autre facette du pays. Le tourisme y est en plein essor mais la plupart des sites sont peu fréquentés en dehors de la haute saison en juillet et en août. C’est au nord qu’il faut aller si vous cherchez la tranquillité et la solitude.

Nord ou sud?

Si vous disposez de suffisamment de temps sur l’île, vous pouvez aussi décider d’en faire le tour et de visiter le nord ET le sud; c’est évidemment le meilleur compromis possible si vous hésitez entre les deux. Si vous ne restez que quelques jours en Islande, nous vous conseillons vivement de choisir une région et de l’explorer, plutôt que d’essayer de tout voir sans avoir le temps d’en profiter. L’Islande est un pays relativement petit, mais vous verrez que les conditions climatiques et routières ne vous permettront pas de rouler bien vite lors de votre voyage. Vous vous arrêterez aussi souvent en route, pour admirer le paysage autour de vous.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 20 août 2019

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

Un voyage en Islande ne ressemble à rien d’autre que vous avez pu voir! Les paysages magnifiques d’Islande semble parfois hors de ce monde. L’Islande est un endroit sauvage et imprévisible, et beaucoup de choses seront différentes de celles auxquelles vous êtes habituées. Voici nos neuf meilleurs conseils et astuces pour les voyageurs visitant cette île remarquable pour la première fois.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

# 1 Attention aux moutons!
C’est un premier conseil très sérieux. Nos petits amis moelleux n’ont jamais vraiment compris qu’il était dangereux de rester sur la route. Soyez très prudent lorsque vous conduisez en Islande en été, surtout la nuit. Restez alerte et gardez les yeux sur la route. Je n’exagère pas en affirmant que des personnes ont été blessées suite à un un accident de voiture avec un mouton.

# 2 Les assurances de location de voiture sont justifiées
En parlant de collision avec des animaux, il y a autre chose que vous devriez savoir sur l’Islande. Il n’y a pas que les animaux qui conspirent pour vous avoir! Les tempêtes de sable, les tempêtes de cendres, les tempêtes de grêle, les tempêtes de neige, les vents violents et autres aléas naturels sont un risque potentiel à toute saison. Les internautes nous demande souvent si les assurances optionnelles sont nécessaires. Il est difficile de répondre à cette question, mais en protégeant votre véhicule de location contre le gravier et le sable et les cendres, vous pourrez voyager plus sereinement.

# 3 La prochaine station-service est à plus de 100 kilomètres
Cela vous semble fou? Rappelez-vous simplement ceci: certaines parties de l'Islande sont très éloignées. Ainsi, s’il est facile de trouver des stations-service dans des zones plus peuplées comme Reykjavík, vous n’en trouverez pas autant si vous voyagez dans les fjords de l’ouest. Lorsqu’on conduit en Islande, il est bon de faire le plein tôt et de le faire souvent.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

# 4 Le vent peut endommager les portes de votre voiture
En Islande, de nombreuses portes de voiture ont été endommagées ou sont même sorties de leurs gonds en raison de vents violents. Le vent peut-être très fort dans le pays; même les avions ne peuvent pas ouvrir les portes de l’appareil en cas de tempête au cas où elles ne lui résisteraient pas. Malheureusement, il n’existe pas d’assurance qui couvre ce type de dommage. Si vous devez absolument sortir de la voiture par vent fort, saisissez fermement la portière des deux mains et maintenez-la fermement tout le temps. Même les jours où il n’y a pas beaucoup de vent, ne laissez jamais votre porte entrouverte.

# 5 Les camping-cars sont la meilleure option de transport en Islande
Quelque chose qui vous surprendra peut-être (en dehors du vent), c’est le nombre de campeurs que vous verrez sur la route. Ces voyageurs savent à quel point il est peu coûteux de voyager en camping-car en Islande. Vous économisez non seulement de l'argent chaque nuit sur des chambres d'hôtel chères, mais vous disposez également d'une grande liberté. Assurez-vous d’avoir un bon radiateur pour vous garder au chaud la nuit, et vous voilà prêt à partir sur les routes d’Islande. Par ailleurs, je vous recommande de faire vos courses dans l’un des supermarchés de l’île, comme Bonus ou Nettó.

# 6 Vous économiserez beaucoup d'argent si vous partez en automne
Qui n'aime pas économiser un peu d'argent? L’automne est non seulement l’un des meilleurs moments pour aller en Islande en raison du beau temps, mais vous bénéficiez également de beaucoup de réductions sur vos achats. Tout, de la location de voiture à l’hébergement, coûte moins cher hors-saison. Un autre avantage de l’automne, c’est que vous aurez la possibilité d’observer les aurores boréales, qui ne sont pas visibles en été.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

# 7 Duty-Free est votre nouveau meilleur ami
Si vous aimez boire de l’alcool, l’Islande va vous coûte cher! Avec des bières à partir de 10 euros et un verre de vin à 12 euros, il est facile de comprendre pourquoi la plupart des Islandais boivent à la maison avant de sortir dans les bars ou les boîtes de nuit. Pour payer moins cher, achetez von et bière à l’aéroport en arrivant, où les prix sont environ 30% inférieurs à ceux de l’alcool en ville. Si vous achetez votre alcool dans l'un des magasins d’état Vinbúðin, notez qu'ils ont des heures d'ouverture limitées et qu’ils sont fermés le dimanche.

# 8 Tous vos vêtements doivent être imperméables
Les gens ont tendance à penser que l'Islande est un pays très froid. Ce n’est pas vrai, et bien que nous ayons notre quota de neige, notre petite île nordique est également très humide et venteuse. Vous voudrez vous protéger du froid en investissant dans des sous-couches chaudes et anti-transpirantes, comme la laine mérinos. Ajoutez à cela des chaussures de randonnée imperméables, un pantalon imperméable et une veste de pluie de grande qualité. Il peut également être utile d’apporter une couverture imperméable pour protéger votre appareil photo ou votre téléphone portable.

# 9 Toutes les routes ne sont pas ouvertes toute l'année pour toutes les voitures
Tout d'abord, si vous envisagez de conduire à l'intérieur des terres, dans les montagnes ou dans n'importe quelle partie du centre du pays, sachez qu'elles ne sont ouvertes que pendant les mois d'été. La fonte des glaces et la dangerosité des routes rendent ces régions impraticables la plus grande partie de l’année. Si vous avez décidé de faire la randonnée de Laugavegur, vous devrez le faire quand il fera chaud. Ensuite, si vous voulez conduire sur les routes de montagne (routes F), vous devez louer un véhicule 4x4 car c’est obligatoire. Vous pouvez vérifier les conditions des routes ici.

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande

Neuf choses à savoir si vous voyagez en Islande
J'espère que ces conseils vous seront utiles si vous êtes un novice de l’Islande! Dites-moi s’il y a quelque chose que vous voudriez ajouter à cette liste. L’Islande est magnifique, mais il faut savoir à quoi s’attendre avant de partir.

Islande24
© Tous droits réservés

mardi 13 août 2019

Visite de Reykjavík: Harpa

Des centaines d'articles sur ce blog contiennent des informations sur la beauté des paysages islandais. La plupart des voyageurs en Islande viennent pour profiter de la nature islandaise, mais certains aspects de la vie urbaine sont également fascinants. La capitale islandaise est une ville qui a beaucoup à offrir malgré sa relative petite taille. En arrivant à Reykjavík, vous remarquerez tout de suite à quel point la ville est dynamique. La ville est la capitale la plus septentrionale du monde et regorge de trésors plus ou moins connus. Celui dont nous allons parler aujourd’hui est très certainement le site le plus connu de la ville, et nous allons vous en dire plus sur ce magnifique bâtiment.

Visite de Reykjavík: Harpa

Salle de concert Harpa: un peu d’information
Il y a beaucoup de battage médiatique à propos de ce bâtiment, mais savez-vous ce qu’est Harpa? C'est un bâtiment spectaculaire que vous pouvez admirer dans la rue Austurbakki, au numéro 2. Le bâtiment est à quelques pas de la rue commerçante Laugavegur ainsi que de l'église Hallgrimskirkja. Le bâtiment abrite l'Orchestre Symphonique d'Islande et l'Opéra islandais; on y organise de nombreux concerts et évènements tout au cours de l’année.

Le bâtiment mesure 28 000 mètres carrés et est composé de quatre salles de concert et un restaurant. Il existe trois salles principales et une salle plus compacte pour des performances plus intimes. De plus, la salle de concert Harpa dispose de salles de répétition, de vestiaires, d’un magasin design et de bureaux administratifs.

Salle de concert Harpa: contexte et histoire
Aujourd’hui, le bâtiment est l’une des principales attractions touristiques de la ville. Son style architectural surprend toujours les visiteurs. Lors de sa construction, le projet a suscité beaucoup de controverse. Ce projet a été motivé par la nécessité de revitaliser la zone portuaire de Reykjavík. La ville manquait également d'une place adéquate pour les performances artistiques de taille moyenne ou importante. Les plans architecturaux ont été approuvés, mais la construction a beaucoup tardé, en partie à cause de la crise économique de 2008. Les travaux de construction ont commencé en 2007 et se sont achevés en 2011, année où le hall a ouvert ses portes au public.

Visite de Reykjavík: Harpa

Le budget du projet était trop élevé et sa construction a pris beaucoup de temps. Le plan coïncidait avec l’énorme crise financière et économique que traversait l’Islande au même moment. Cela a crée une controverse au sein de la population islandaise, et des doutes ont également surgi sur le fait que le projet était trop volumineux pour une ville aussi petite.

La salle de concert Harpa a finalement ouvert ses portes au printemps 2011. Beaucoup considère encore le bâtiment comme étant surdimensionné, mais louent également son style architectural ainsi que la qualité acoustique de ses salles. En quelques année, le bâtiment est devenu une icône non seulement pour le centre-ville de Reykjavík, mais également pour l’Islande.

Salle de concert Harpa: Style architectural du bâtiment
La construction d’Harpa est le fruit d'une coopération entre plusieurs cabinets d'architectes danois et islandais. Les architectes danois Henning Larsen et islandais Batteríið ont collaboré sous la direction de l'artiste Ólafur Eliasson pour mener à bien ce projet, qui a à son tour trouvé son inspiration dans les traditions culturelles islandaises et surtout dans les paysages de l'île nordique. Et c’est précisément ce que vous pouvez voir lorsque vous regardez la salle de concert Harpa.

L’un des éléments le plus important dans cette construction est sa façade inhabituelle, qui est en verre et dont la transparence reflète la lumière de manière élégante et sophistiquée. La façade du bâtiment ne change pas, mais vous ne la verrez jamais deux fois de la même manière. Elle peut rappeler les écailles d'un poisson! La façon dont le bâtiment s'élève à partir du sol imite les colonnes basaltiques islandaises que vous verrez dans certains endroits en Islande, comme sur la plage de Reynisjara près de Vík.

Malgré toutes les critiques et les coûts, Harpa a acquis une réputation positive au sein de la communauté des architectes. Elle a remportée le prestigieux prix Mies van der Rohe en 2013. Il s'agit du prix le plus important du secteur de l'architecture en Europe.

Visite de Reykjavík: Harpa

Visite de Reykjavík: Salle de concert Harpa
Il existe de nombreuses raisons d’aller visiter la salle de concert Harpa. Le bâtiment est ouvert tous les jours de 8h00 à minuit, mais n'oubliez pas que la billetterie n'est ouverte que de 12h00 à 18h00. De nombreux événements ont lieu à Harpa tout au long de l’année. Si vous avez envie de faire une sortie culturelle ou musicale, vous pouvez consulter en ligne le calendrier et les événements de la salle en visitant leur site internet.

Islande24
© Tous droits réservés