Le passé est une chose à laquelle tous les êtres humains sont confrontés; tout ce que nous sommes aujourd’hui est lié à l’histoire de ceux qui nous ont précédés. Cela peut expliquer pourquoi la généalogie suscite intérêt et curiosité pour savoir d’où nous venons. En Islande, nous avons beaucoup de chance d’avoir le livre des islandais, l’Islendingabók. En avez-vous entendu parler?

Íslendingabók: le livre des islandais

L’Íslendingabók est le livre des Islandais et il retrace leur généalogie

Si vous êtes souvent sur internet, vous avez sûrement constaté qu’il est de plus en plus souvent question de généalogie. C’est un sujet très intéressant, et j’avoue que j’aime beaucoup regarder les vidéos de ceux qui reçoivent leurs résultats génétiques! Je ne les connais même pas, mais vous savez que chacun perd son temps de la façon qui lui convient!

En Islande, je dois vous dire que nous n’avons pas besoin d’attendre le résultat d’études généalogiques pour savoir d’où nous venons. Nous avons la grande chance d’être une petite île peu peuplée, où tous les mouvements migratoires sont enregistrés. Cela inclut les familles et les individus qui ont colonisés l’île et tous leurs descendants. Nous devons tout cela à l’Íslendingabók. En français, cela se traduit approximativement par “le livre des Islandais”.

Íslendingabók: l’arbre généalogique d’un peuple

L’Islande est une petite nation loin du reste du monde. Ses plus proches voisins sont les autres pays nordiques et les pays d’Europe continentale. Il faut savoir que l’île n’avait pas d’habitants “indigènes” ou natifs avant l’arrivée des premiers colons. Nous savons donc avec certitude que nous sommes descendants de personnes qui viennent d’autres pays, et je pense que notre curiosité généalogique est liée à cette histoire. Quand toute votre famille a vécu dans la même ville depuis des siècles, vous ne pensez sans doute pas trop à vos origines. Quand vous savez que vos ancêtres venaient d’un autre pays, vous devenez plus curieux. D’ou venaient-ils? Pourquoi sont-ils venus?

Íslendingabók: le livre des islandais

L’Islande possède également une particularité qui peut compliquer les choses. Vous êtes nombreux à lire notre blog sur les voyages en Islande depuis la France, le Canada, la Belgique et la Suisse. Dans ces pays, on hérite du nom de famille de son père, qui lui même l’avait hérité de son grand-père, et ainsi de suite. Vous n’y avez sans doute jamais pensé car c’est tout naturel pour vous! Ce nom de famille vous permet de suivre l’histoire de votre famille de génération en génération, mais en Islande, ce n’est pas comme ça.

Les Islandais n’héritent pas du nom de famille de leur père ou de leur mère. Le nom de famille se forme simplement en utilisant le prénom du père plus un suffixe, -son si vous êtes un homme et -dottir si vous êtes une femme. Si vous êtes un garçon et que votre père s’appelle Hálldor Thorsson, votre nom de famille serait Hálldorsson (ou Hálldorsdottir si vous êtes une fille). C’est un moyen simple et logique de former des noms de famille, mais cela signifie que les enfants n’auront pas le même nom de famille que leurs parents. Ainsi, dans une famille islandaise, chaque génération a des noms de famille complètement différents et ils n’ont pas de ligne communément identifiable. Cela complique l’arbre généalogique pour les islandais! Mais l’Íslendingabók facilite tout de même un peu la tâche.

Íslendingabók: une base de données généalogiques islandaise

Le Livre des Islandais est un recueil historique qui raconte les faits les plus importants de l’histoire de l’Islande sous forme de prose. Le livre date du XIIe siècle et son auteur était Ari Þorgilsson, un moine islandais dont nous avons déjà parlé. Il y avait à l’origine deux volumes de ce livre, mais seule la version la plus récente a survécu à ce jour. Malgré le fait que ce livre soit très ancien, les historiens modernes considèrent ce travail de documentation d’une grande précision.

Ce livre est très important dans l’histoire de l’Islande. Car il raconte la colonisation de l’île, et se penche sur l’histoire des familles qui se sont installés dans le pays. On en apprend plus sur Ingólfur Arnarson, le premier colon à s’installer en Islande, à la formation du gouvernement et aux lois du pays. À la fin du livre, même l’histoire généalogique des rois nordiques connue sous le nom de Langfedgatal est détaillée. Le fait que le livre Íslendingabók ait survécu nous permet de disposer de bases généalogiques solides pour découvrir l’histoire de chaque Islandais. Avec l’aide de grands historiens modernes et de la technologie, nous avons pu tracé une carte généalogique de l’Islande, et c’est d’une importance vitale dans notre culture et cela fait partie de notre quotidien.

Íslendingabók: Des livres historiques aux applications pour smartphones

Íslendingabók: le livre des islandais

Comme je vous l’ai dit au début, l’Islande est un pays de 350 000 habitants seulement. La ville où vous habitez est probablement plus peuplé que toute la population d’Islande réunie. L’île est restée isolée en raison de son emplacement éloigné pendant de nombreux siècles.

Au XXIème siècle, une application a été crée et contient une base de données de près de 810 000 fichiers qui retracent l’origine des islandais depuis 1200 ans. Plutôt incroyable, non? Cette application est devenue très populaire en Islande, car elle permet de savoir si quelqu’un est un proche parent ou non. En plaisantant, on l’appelle “l’alarme inceste”, car on peut savoir si la nouvelle personne que nous venons de rencontrer est de notre famille ou non.

Íslendingabók: le livre des islandais

Nous avons beaucoup de chance de pouvoir savoir qui sont tous nos ancêtres, et de pouvoir former notre arbre généalogique. Je suppose que cela nous permet aussi d’économiser quelques euros sur les tests génétiques qui nous indiquent d’où nous venons. Nous avons beaucoup de chances de connaitre déjà la réponse à l’une des questions les plus courantes posées par les êtres humains: d’où venons-nous?

Islande24
© Tous droits réservés